3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 19:39
Comment l'esprit agit sur la matière ...

Il y a quelques années, ma vie s'écroulait et au début j'ai cru et vécu ce que je croyais être la plus grande épreuve de ma vie. Finalement, c'est exactement ce qu'il me fallait pour permettre à bon nombre de mes croyances limitantes de s'écrouler. Ainsi j'ai pu en bâtir de nouvelles qui m'ont permis de me reconstruire. Je me suis en quelque sorte reprogrammée mais cette fois ci sur un programme que j'avais choisi. Si je croyais que je pouvais guérir, cela devenait possible mais pour cela il me fallait abandonner ce que j'avais appris à l'école, ce que m'avaient transmis mes parents et de changer de lunettes de vision .... Ainsi, j'ai connu la résilience mais également je me suis guérie d'un problème à l'estomac que soit disant j'avais hérité de mon père et qui n'était pas guérissable, puisque je prenais chaque jour et de plus en plus des médicaments qui étaient devenus une drogue. Un simple verre d'eau, une intention, un grand amour pour moi et .... c'était fini, à tout jamais. Miraculeux ?? Oui en quelque sorte mais depuis je suis consciente de la puissance illimitée de l'esprit humain et que sa seule limite est celle qu'il se donne. La petite phrase que je me dis souvent est inspirée de Marcel Pagnol et ressemble à peu près à ceci "Un imbécile idiot ne savait pas que c'était impossible, alors simplement il l'a fait".

Je suis passionnée par la puissance de notre inconscient et je vois, en tant qu'hypnothérapeute, chaque jour des choses incroyables pour certains mais je suis parfois frustrée aussi de voir que seules les limites des croyances de certains de mes patients les bloquent ... Je passe beaucoup de temps à informer et je vois des personnes pourtant qui ont dépassé la soixantaine me dire avec des grands yeux d'enfant émerveillé " mais pourquoi ne nous apprend t'on pas cela à l'école ? " ou encore "pourquoi les médias ne nous le disent pas ? ... Je crois qu'à l'heure de l'information, accessible partout sur le net à qui veut bien la voir, la chercher et la trouver, il n'est plus possible d'ignorer certaines choses mais finalement si ..... car cela se heurte à nos croyances intérieures. C'est pourquoi quand nos schémas s'écroulent, c'est une opportunité, une chance mais nous le voyons comme une épreuve car nous ne sommes plus sécurisés, l'aventure du possible et de l'inconnu peut alors commencer avec ses peurs, ses appréhensions, une zone très inconfortable à traverser avant d'atteindre un nouveau paradigme qui nous apportera à nouveau une nouvelle sécurité... C'est aussi parfois un voyage qui se fait dans la solitude, dans le rejet des autres qui eux sont toujours sur leurs anciennes croyances ...mais pour cela il faut simplement les respecter...car cela a aussi peut être un jour été les nôtres.

Ainsi quand récemment, quelqu'un qui m'a été proche pendant 20 ans et qui depuis a quitté ma sphère, m'a traitée de "malade mentale", je me suis étonnée à m'entendre rire à gorge déployée, ce qui bien entendu à dû renforcer sa croyance en ce sens !!! Mais qu'y puis je ? Toute personne qui ne voit pas ou plus les choses comme vous, vous prendra pour fou. Heureux les simples d'esprit car ils ne savent rien, ainsi ils ne jugent pas et surtout ils ne sont pas limités par un savoir qui borne leur potentiel.

Ainsi nous croyions être définis par nos gênes, la génétique n'est plus reine et l'épigénétique nous dit que nous avons la capacité d'activer ou non certains gênes. Nous croyions que notre cerveau ne pouvait pas se modifier, la neuroscience démontre la neuroplasticité du cerveau. Nous croyions avoir un cerveau, nous en avons trois, l'un dans la tête, un autre dans le coeur et encore un dans notre ventre. Nous croyions que l'infini était grand, le quantique nous montre que l'infini est aussi infiniment petit et que dans ce monde, la matière ne fonctionne pas comme le visible. Nous croyions être fait de matière, alors que nous sommes énergie. Nous croyions que le monde était matériel et finalement cette matière à laquelle nous nous accrochons ne représenterait que 4 pour cent, le reste étant ce que l'on appelle "le vide" qui nous est encore bien inconnu. Nous ne croyons pas dans le placébo (je me plais) mais nous cultivons le nocébo (je me nuis). Et ainsi de suite, la liste est longue ....

Le problème quand l'être humain prend conscience de sa puissance par l'esprit, c'est qu'il ne peut plus échapper à sa responsabilité. Il sait qu'il crée sa vie en fonction de son état d'esprit et que les autres ne sont pas le problème, qu'il ne pourra les changer et qu'il doit évoluer lui même, en lui, afin que sa vie change. Il devient responsable de son corps, il doit prendre soin de son dialogue intérieur, de ses 60 000 pensées par jour et de comment il se traite. Il doit être indulgent avec lui même, sortir de la faute pour apprendre de l'erreur et ainsi de suite. Et c'est ainsi que parfois, nous restons bloqués car nos croyances limitantes nous arrangent. Notre inconscient même nous joue des tours car, à notre service, il nous programme selon des critères subtils, et qui parfois ne nous appartiennent pas mais simplement parce que nous croyons que c'est vrai, bon, légitime .... C'est ainsi que parfois nous faisons des choses "plus fortes que nous" et souvent contre nous .... des forces en nous s'opposent, la source de nos conflits intérieurs...

Je ne réponds même plus désormais ... quand je publie des textes inspirants, parce que vécus et pour inspirer justement autrement... et qu'une personne me dit : "ah si seulement c'était vrai" car finalement la seule réponse est : si tu crois que cela ne puisse être vrai, cela n'est pas et ne sera jamais, si tu ouvres un "pourquoi pas ?" alors ta vérité peut changer et ta vie avec ... Tout le monde a raison et tout le monde dit vrai car nous sommes nos croyances et nous vivons notre vérité. Vouloir convaincre quelqu'un du contraire est pure perte d'énergie et souvent source de conflit "d'égo" . La seule chose que nous puissions faire, c'est de vivre pleinement sa vérité, d'être vrai et authentique et si nous nous trompons, la vie saura nous le montrer.D'ailleurs, souvent je me dis, "je ME suis trompée" car seule moi je me suis aveuglée devant certaines choses que je ne veux pas voir ... pas encore car il me faut grandir encore ... et elles se dévoilent par la suite pour me rapprocher encore plus de ma vérité ... Les évènements, les autres sont mes miroirs et se réfléchir dedans parfois est inconfortable mais très utile ... Le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu'un qui est dans la difficulté parce qu'il ne voit pas encore sa vérité c'est de gentiment et avec empathie, l'inviter à se questionner, de lui proposer notre miroir afin qu'il se réfléchisse dedans .... s'il le souhaite ... c'est pourquoi parfois nous pouvons, rien qu'en étant nous "m'aime" , en incarnant notre vérité, nos croyances, blesser quelqu'un parce que cela réveillera en lui, sa jalousie, sa colère, ou quelque émotion qui sera là pour lui parler de lui ... et nous lui rendons service .... comme mes "ennemis" m'ont appris autant que mes amis .... appris sur moi et sur ce que je voulais bien voir, découvrir, même si c'est douloureux au début ....

 

En quoi croyez vous, en qui croyez vous, croyez vous en vous ? Avez vous envie de croire, cela vous arrange t'il de ne pas croire en quelquechose pour ne pas avoir à le vivre ? Etes vous prêts à prendre la responsabilité d'avoir un esprit puissant ? Oui finalement, qu'est ce qui est le plus facile ? De toute façon, une fois que l'on a passé le pas, il n'est plus possible de revenir en arrière ... ou si .... et cela m'arrive encore, quand une vieille croyance récalcitrante vient pointer son nez .... le doute .... mais je ne suis pas dupe de mon mental, car pourquoi dit on "LE BENEFICE" du doute car justement quand on ne veut plus assumer peut être ceci, on se fait une pause de doute ... c'est très inconfortable car nos émotions, le langage du corps, nous rappellent à ce moment là ... que quelquechose doit lâcher et ce quelquechose n'est pas notre esprit mais notre mental ....

 

Tout ça pour vous partager tout d'abord avec la vidéo ci-dessous une croyance qui a la dent dure et qui s'écroule encore .. comme quoi nous serions dépendants à 100 pour cent de nos gênes, en fait pas vraiment .... car l'épigénétique vient bousculer la génétique

et quelques informations issues d'une conférence en anglais et d'ouvrages tel "la biologie des croyances" de Bruce Lipton qui viennent un peu perturber ce que nous pensons comme établi et définitivement vrai ..... Si cela bouscule certaines croyances, c'est tant mieux 

 

Bien à vous,

Elisabeth

 

il est plus facile de désintégrer un atome qu'une croyance
Albert Einstein

« Le lien entre l’esprit et la matière ».

(pris sur https://www.facebook.com/jmichel.potar)

Source :
Conférence pour « Réveiller votre âme ». En direct de la Hay House, « I Can Do It » (Je peux le faire) conférence à Las Vegas le 16 Septembre 2008. Une conversation avec le Dr Wayne Dyer et Bruce H. Lipton.

La médecine nous a inculqué une croyance limitative qui dit que l’on ne peut pas changer notre ADN. Bruce Lipton, auteur de la Biologie des croyances, est biologiste cellulaire et par ses recherches en épigénétique a su démontrer le lien entre l’esprit et la matière ainsi que son influence sur notre vie personnelle et notre relation au monde. Il a quitté la médecine parce qu’elle utilise seulement des drogues et des chirurgies pour soigner. Voir la vidéo très intéressante pendant laquelle Wayne Dyer interview Bruce Lipton.

- http://youtu.be/BiXD6ySST8U

Bruce Lipton explique que nous ne sommes pas emprisonnés dans notre ADN mais que nous avons la capacité de l’altérer et de faire ce que l’on veut de notre vie.

Selon Bruce Lipton, la plupart des gens ont été brainstormés à croire que nous sommes les victimes de notre hérédité, que l’on n’a pas choisi nos gènes et qu’on ne peut les changer, donc, que nos gènes contrôlent qui nous sommes. Alors, on se croit une victime de notre hérédité.



L’épigénétique :
L’épigénétique, un nouveau domaine de la science, remplace l’ancienne croyance selon laquelle les gènes contrôlent la vie. Si on décompose le mot épigénétique – épi veut dire au-dessus – ça veut dire que le contrôle se fait au-delà des gènes.

Ce qui veut dire que notre environnement et la perception de cet environnement peut réécrire notre code génétique. Ça ne change pas l’ADN, mais ça change la lecture de l’ADN.

L’ADN, ce sont les gènes, et les gènes sont le programme (Blueprint) qui construit les protéines.
On ne peut changer l’ADN mais on peut créer plus de 30,000 variations différentes à partir du même programme (des mêmes gènes).

Vous n’êtes pas limité par vos gènes mais par vos perceptions et vos croyances au sujet du monde dans lequel vous vivez parce que c’est de l’information qui s’inscrit en vous et affecte vos gènes.

Les diagnostics :
Beaucoup de personnes se font diagnostiquer une maladie et croient qu’elles ne peuvent plus rien faire pour se soigner. Elles deviennent victimes du diagnostic. Si elles sont victimes, elles ont besoin d’un sauveteur, et cela n’est pas gratuit. Donc, toute une industrie de sauvetage se construit autour d’une fausse idée. On veut vous sauver de quelque chose sur laquelle vous avez le pouvoir.

L’effet placebo :
Environ 66% des guérisons (maladies et chirurgies) le sont par effet placebo. Ceci veut dire que c’est le mental du patient et son système de croyances qui déterminent si les drogues ou les chirurgies vont faire une différence.

L’effet nocebo :
On n’est moins familier avec l’effet nocebo, c’est qu’une croyance négative peut nous faire du mal et même nous tuer autant qu’une croyance positive peut nous guérir.

Cela démontre le pouvoir de nos croyances positives ou négatives, elles sont aussi puissantes les unes que les autres mais elles vont dans des directions opposées.

Expérience sur des chirurgies du genou :
Aux États-Unis, les chirurgiens opèrent 180,000 personnes par an pour ce genre de problèmes. La procédure pour une telle opération consiste en une incision d’un côté du genou à l’autre. Ensuite, le chirurgien extrait les liquides et nettoient les surfaces en grattant avec un instrument.

Un chercheur de Houston (Texas) voulait savoir quelle étape du processus était la plus efficace. Il a organisé une étude qui comprenait trois groupes de personnes qui devaient subir une chirurgie du genou :
- Le 1er groupe : extraction des liquides ;
- Le 2ième groupe : grattage des surfaces ;
- Le 3ième groupe : placebo.

La personne sans le savoir, subirait seulement l’incision habituelle en regardant une vidéo d’une opération, qui aurait été filmé avant son intervention. Pendant l’intervention, le chirurgien parlerait au patient de la même façon qu’avec un patient régulier. Cette étude a démontré des résultats similaires pour les trois groupes de patients. Le placebo avait autant d’efficacité que les opérations réelles, donc, la pensée des patients les guérissait.

Recommandations de Bruce H. Lipton aux personnes qui reçoivent un diagnostic de maladie grave :
Selon Dean Ornish, pour 90% des patients cardiaques, leur problème vient de leur style de vie. Il soigne avec la nutrition, des techniques de réduction de stress et des techniques de méditation. En général, les médecins qui soignent avec de la médication, espèrent qu’elle stoppera la dégénération du cœur, et lorsque cela arrive, pour eux c’est un succès.

Par contre, les patients de Dean Ornish ne prenaient aucune médication, et non seulement la dégénération a été stoppée mais les tissus du cœur ont été régénérés. Donc, nous avons la capacité de régénérer nos organes et nos tissus parce qu’on a tous des cellules souches qui peuvent réparer tous les dommages faits aux tissus du corps.

Une cellule souche opère selon son environnement ou la perception de cet environnement. La perception de l’environnement de la cellule souche est dépendante de la perception de l’environnement du patient. Par exemple, quand un patient entend qu’il ne peut se guérir ou que sa maladie est terminale – cette perception à elle seule peut stopper le processus de guérison. S’il entend qu’il ne lui reste qu’un certain temps à vivre, il mourra autour de cette date. Chaque jour, nous avons des millions de cellules qui meurent, et chaque jour, nous refaisons des millions de cellules. Notre corps a en réserve des cellules souches et elles vont réparer ou remplacer tout ce sur quoi on concentre notre attention ou notre intention.

Mais si votre intention a été déviée, par exemple : « Je ne peux pas guérir parce qu’on m’a dit que personne ne peut se guérir de ça… ». Il y a de bonnes chances que ça vous arrivera.

Pendant longtemps, on nous a dit que les cellules du cerveau ne pouvaient se régénérer. Maintenant, on sait que c’est possible. Il n’y a rien dans notre corps qui ne peut être réparé. La limitation ne vient pas des cellules mais de la perception qui nous dirige.

Nous avons été programmés :
Pour la plupart d’entre-nous, on est né en présence d’un médecin. Ensuite, si quelqu’un de la famille était malade, on l’amenait chez le médecin.

Alors, notre programme est : « Tu ne peux te guérir, c’est le docteur qui te guérit ».
La face est que nous avons déjà un système inné qui peut nous guérir, mais le programme dit : « Je ne peux me guérir, c’est le docteur qui guérit ».
Notre perception dit : « Je dois aller chez le médecin pour guérir ».

Une fois qu’on nettoie ce qui nous empêche d’atteindre notre système inné de guérison, on guérit. Donc, il faut comprendre qu’on a été programmés pour être limités et qu’on nous a enlevé systématiquement notre pouvoir de guérison.

La nature de notre esprit :
La fonction de l’esprit est de créer une cohérence entre nos croyances et la réalité que nous expérimentons. Par exemple, si vous croyez que vous pouvez faire quelque chose ou que vous êtes susceptible à quelque chose, alors, votre esprit fera tout ce qu’il faut pour manifester votre croyance.

Henry Ford (citation) : « Si vous dites que vous pouvez ou si vous dites que vous ne pouvez pas, vous avez raison ».

Une programmation qui fonctionne dans une famille aura de l’effet même sur un enfant adopté. On commence à télécharger des programmes de nos parents quand on est dans l’utérus et quand on naît déjà la moitié de notre personnalité est établie. Ce sont les virus de l’esprit, ce sont des systèmes de croyances qui sont transmis sous formes d’idées.

Comment aider une personne qui est programmée ?
On peut perdre beaucoup d’énergie en essayant de déprogrammer une personne qui ne veut pas. Tant que la personne n’est pas prête à chercher une réponse alors on ne peut pas l’aider. La personne doit prendre elle-même la décision. Quand elle est prête, elle peut avoir une guérison spontanée (ce que l’on appelle un miracle).

Quel est le dénominateur commun des guérisons spontanées ?
Les personnes qui vivent des guérisons spontanées, ont toujours un changement profond de croyances au sujet de ce qu’elle est et ce qui se passe dans sa vie. Elles laissent aller complètement leur système de croyances. On reprogramme nos cellules à la même vitesse qu’on change nos perceptions.

Comment dire à nos cellules que l’on veut changer ?
Le mental/l’esprit est composé de deux parties :
- 1. La partie consciente :
Il comprend vos désirs, vos aspirations, ce que vous voulez dans la vie.
- 2. La partie subconsciente :
C’est une machine comme une enregistreuse. Vous répétez un programme et à force de la répéter, il s’enregistre dans le subconscient. Quand vous poussez sur le bouton « play » de la machine, elle continue de rejouer les mêmes programmations pendant tout le reste de votre vie si vous ne faites rien pour changer le programme.

On a tendance à croire que l’on dirige notre vie avec le mental conscient. Actuellement, les neuroscientifiques disent que le mental conscient opère à 5% tout au plus et pour bien des gens c’est moins de 1%. Le reste c’est le subconscient qui s’en charge. Donc, 95% de votre vie est menée par votre subconscient. Le programme principal de votre subconscient vient des autres. Vous l’avez eu de vos parents, des membres de votre famille, vos éducateurs, votre communauté.

La plupart des croyances que vous avez téléchargées n’aident pas le développement de vos propres désirs ou vos buts. La plupart de ces croyances sont limitatives. À l’école c’est évident car lorsqu’un enfant se démarque des autres la tendance est de le ramener au normal, de lui enlever son pouvoir :
- « T’es qui pour penser comme ça ? ».
- « Tu ne mérites pas ça ! ».
- « T’es pas assez brillant ! ». Etc...

Plus on est jeune, plus on est sensible à la programmation. Avant six ans, les proclamations que vous entendez vont directement dans votre subconscient et s’installent dans votre programmation. Pendant plusieurs années, on a pensé que si on devenait conscient de nos problèmes, on les résoudrait automatiquement, mais c’est faux.

Le subconscient étant un enregistreur, il n’y a personne à l’intérieur. Ca enregistre et ça joue l’enregistrement tout seul. La pertinence de ça est que lorsque vous vous parlez à vous-même parce que vous voulez améliorer votre vie, à qui parlez-vous ? Certainement au subconscient, parce qu’il n’y a personne là. C’est pourquoi c’est si frustrant de se dire : « OK, tu peux faire ça mieux », et de se rendre compte que vous continuez de répéter le vieux programme.

Ne pas attendre notre dernière limite :
Il existe de meilleures façons d’utiliser le mental conscient pour avoir accès à la programmation du subconscient et de la réécrire. Mais habituellement, le fait de prendre conscience de votre programmation, par exemple, avec un psychologue, ça ne change rien parce que le programme reste le même. Donc, il faut aller dans le subconscient et réécrire la programmation (c’est là que les techniques de méditations profondes prennent toute leur importance). Selon Wayne Dyer, on n’est pas obligé d’être gravement malade pour s’occuper de notre programmation. Vous pouvez par exemple, être une personne qui déprime facilement ou qui est tannée de la vie. Vous n’êtes pas obligé d’être une victime des circonstances ou de l’entourage.

Souvent, vous pouvez vous demander, comment est-ce que je peux me sentir mieux pour les prochaines 30 minutes ? Des techniques comme la méditation, apprendre à se centrer (l’EFT, le yoga, le tai chi) peuvent certainement vous aider.

Est-ce une bonne idée d’aller chez le médecin à chaque année pour faire des tests de santé ?
Selon Bruce Lipton, du point de vue de la santé, moins on sait ce qui ne va pas, plus on a de chance de s’en tirer. Voulez-vous aller dans un endroit où les gens qui sont là cherchent ce qui peut aller mal ? S’ils trouvent quelque chose qui ne va pas, c’est un bénéfice pour eux et s’ils ne trouvent rien, ils ne font pas d’argent.
 

« L'effet Lune de Miel »
(Dernier livre de Bruce Lipton)

Suggestion :
Observez votre passé et trouvez un moment où vous vous sentiez parfaitement bien, plein d’énergie. Pour beaucoup de personnes, les plus belles périodes de leur vie est lorsqu’elles tombent en amour. Quand on tombe en amour, il y a l’effet lune de miel, vous dirigez votre vie avec votre conscient et vous ne laissez pas votre programmation le faire à votre place.

Pendant la période lune de miel, la qualité de votre vie était supérieure à tout ce que vous pouvez imaginer. Le problème évidemment est que la lune de miel n’a pas duré parce que la vie a repris son cours, vous vous êtes remis à penser au travail, à vos problèmes, à votre famille. À partir du moment où le mental conscient pense et réfléchit, on ne porte pas attention (mindfullness) et quand vous ne portez pas attention, vous retournez dans votre programmation. Ensuite, votre amoureux a un choc de vous voir changer parce qu’il aimait vous voir en amour. Votre mental est occupé, vous lui répondez à partir de votre subconscient et il ne connaissait pas ça de vous. Alors, il ne vous reconnaît pas : « Mais qui est cette personne ? ». Et vous lui répondez : « J’ai toujours été comme ça ! », ce qui est vrai, mais vous n’avez jamais remarqué que vous rejouez un programme.

Le terme subconscient parle de lui-même : c’est que vous ne faites pas les choses consciemment. Par exemple, vous avez un ami dont vous connaissez les parents et vous vous rendez compte que votre ami et ses parents se comportent de la même manière. La personne qui rejoue une programmation est la seule à ne pas s’en apercevoir, tout le monde peut le voir, sauf elle, parce que lorsque le programme joue, le mental conscient est occupé.

Donc, on pense qu’on dirige notre vie avec notre conscient et quand la vie n’est pas géniale, alors, on blâme quelqu’un d’autre : « L’univers n’est pas mon ami parce qu’il ne me donne pas ce que je veux, je suis une victime de l’univers ». Malheureusement, la vérité est que presque inévitablement ce sont nos propres limites et que l’on se sabote avec notre subconscient parce qu’on ne se rend pas compte qu’on se tire dans le pied.

Selon Wayne Dyer, des études ont été faites avec des personnes prenant du Prozac pour leur dépression. On mesurait la chimie de leur cerveau et on leur demandait d’arrêter le Prozac. Ensuite, ils devaient cesser de s’identifier avec un événement de leur vie qui les rendait dépressifs et de se dissocier (comme se placer à côté de leur corps) et de devenir un observateur. Au lieu de dire « Encore quelque chose qui me fait déprimer », on leur demandait de placer leur attention sur quelque chose d’autre en disant : « C’est mon cerveau qui a manqué son coup et qui fait quelque chose qu’il a appris à faire ». Ensuite, on a demandé à ces personnes d’amener leur attention sur un moment de leur vie où elles étaient heureuses, en amour. À ce moment-là, on a de nouveau mesuré la chimie de leur cerveau et les résultats étaient les mêmes que lorsqu’elles utilisaient le Prozac mais sans les effets secondaires.

La communauté médicale est manipulée par les compagnies pharmaceutiques, ce qui représente beaucoup d’argent. Par exemple, le Prozac a été vérifié et il n’est pas plus efficace que les placébos. Mais les gens ont confiance au Prozac et les effets secondaires sont désastreux, particulièrement chez les jeunes. L’Americain Medical Association (AMA) a publié dans un article que la médecine est la 3ième cause de mortalité aux États-Unis. Ceci est probablement dû aux compagnies pharmaceutiques qui se concentrent sur des informations fausses.

Depuis 1995, Bruce Lipton parle ouvertement de ces problèmes, et jusqu’en 2000, aucun médecin ne participait à ses conférences, avec le temps, quelques-uns ont commencé à y assister, et de plus en plus avec les années. Les médecins sont en train de faire des prises de conscience et ne se sentent pas à l’aise de soigner des gens quand ils finissent par ne pas les aider du tout. Donc, le système médical commence à être prêt pour un changement. Le meilleur changement que l’on peut faire est de reconnaître que notre cerveau est notre meilleure pharmacie. Notre cerveau peut réparer notre corps. Mais pour le faire nous avons besoin d’une rééducation.

Comment Bruce Lipton a découvert que les cellules sont indépendantes de la génétique ?
En faisant une étude, il a pris trois cellules identiques ayant le même code génétique et les a placées dans un environnement légèrement différent. Il a réalisé que les cellules du premier contenant ont formé des muscles, celles du deuxième de l’os, et celles du dernier, des cellules graisseuses. Donc, ces cellules au départ totalement identiques se sont multipliées, non pas contrôlées par la génétique, mais par leur environnement.

Il a quitté son poste d’enseignement car il ne pouvait plus dire que la génétique contrôle les cellules mais que les cellules adaptaient leur expression génétique selon la demande de leur environnement. Ensuite, intuitivement, il a compris qu’on n’est pas des entités simples, nous sommes une communauté par ce que nous appelons des cellules, et nous en avons des milliards, forment une communauté. Par exemple, lorsqu’il plaçait des cellules malades dans un bon environnement, elles guérissaient tout de suite, elles croissaient et se reproduisaient. Évidemment, le contraire aussi était valide.

Nous sommes composés de cellules et si on se place dans un mauvais environnement, c’est inévitable, nos cellules vont commencer à être malades. Les cellules suivent leur environnement ! Vous n’êtes pas une victime, vous êtes un maître, vous êtes en contrôle !

À l’université, il devait enseigner que nous sommes des victimes et que l’on ne peut se soigner et que quelqu’un nous soignera.

Nous avons le choix :
Selon Wayne Dyer, la meilleure décision que vous pouvez prendre est de décider, une fois pour toute, si vous vivez dans un univers amical qui vous soutient ou si vous vivez dans un univers hostile qui ne vous soutient pas. D’une façon ou d’une autre, vous aurez raison. Si vous croyez vivre dans un univers qui ne vous soutient pas, vous trouverez des occasions qui supportent cette pensée. Vous rencontrerez des gens agressifs, des choses qui ne sont pas bien, tout votre monde devient cette réalité et ceci aura aussi un impact sur votre physiologie. D’un autre côté, si vous croyez fermement que vous vivez dans un univers amical, vous serez dans un endroit qui vous soutient.

Par contre, pour nous contrôler et nous faire peur, on est bombardés de messages qui veulent nous faire croire que l’on est en danger et si vous vous embarquez dans cette réalité, vous entendrez un commercial qui vous suggèrera quelques pilules ou autre chose pour vous aider…

Bruce H. Lipton


Sources :



Bruce Lipton
La biologie des croyances
L’effet lune de miel


Dr Wayne Dyer
Change Your Tought – Change Your life: Living the Wisdom of the Tao
Wishes Fulfilled – Mastering the Art of Manifesting


Anita Moorjani
Dying To Be Me – My Journey from Cancer, to Near Death, to True Healing Science.

Comment l'esprit agit sur la matière ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Elisabeth Rouzier - dans POTENTIEL HUMAIN
commenter cet article

commentaires

Habib 31/05/2015 08:15

Merveilleux <3
Merci à vous Elisabeth !
Que La Paix vous accompagne.

LOVA RAZONIA 11/05/2015 03:15

Merci Elisaeth pour ce beau partage ;)

Elisabeth Rouzier 11/05/2015 14:06

Merci de votre fidélité Lova et ce depuis plusieurs années ...

karima 05/05/2015 01:10

Merci Elisabeth.Je suis medecin et j'adhere à tout ce que vous avez dit .

Elisabeth Rouzier 06/05/2015 09:42

Merci Karima , vous êtes l'avenir de la médecine, celle qui intégre l'humain. Vraiment merci

nathalie 05/05/2015 00:31

Merci pour ce précieux article, je sais tout çà, mais çà fait du bien de le relire, c'est une très belle piqure douce de rappel

Elisabeth Rouzier 06/05/2015 09:43

Oui Nathalie, le savoir intellectuellement est une chose, l'intégrer et l'expérimenter vraiment une autre, c'est pourquoi les rappels sont importants ... car portés par d'autres versions, nous oublions ... trop souvent
merci de votre présence ici

Nadine 04/05/2015 09:50

Vous êtes toujours étonnante! Merci Élisabeth.

Elisabeth Rouzier 06/05/2015 09:44

L'humain est étonnant :) oui Nadine, merci de votre présence ici

Présentation

  • : revelessencedesoi.com
  • revelessencedesoi.com
  • : boite à outils de développement transpersonnel et d'éveil de l'esprit
  • Contact

Profil

  • Elisabeth Rouzier
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !

 

Chaque jour est un défi pour révéler vos ressources et non un obstacle pour vous faire chuter .....Agir n'est pas ré-agir c'est apporter des réponses , choisissez la RESPONS-ABILITY (capacité à répondre)  -  Vous n'êtes ni fautif ni victime de ce qui vous arrive, vous en êtes tout simplement la source créatrice, c'est un pouvoir et non une faille, utilisez le pour créer votre vie ! - Aujourd'hui, ne vous inquiétez pas - - Aujourd'hui ne vous fâchez pas - - N'écoutez pas la peur et le doute et faîtes vous confiance - Aujourd'hui, bénissez la vie et aimez, faîtes la paix - - Aujourd'hui, vivez, osez ETRE vous-mêmes et agissez dans le PRESENT - - Aujourd'hui, soyez bon avec vous-même, avec les autres, et avec tous les êtres vivants ... n'écoutez que votre coeur et votre intuition  .... merci de votre visite - cherchez ici une réponse, un outil et vous trouverez ou demandez le moi par la fiche contact - Belle et lumineuse journée à vous ! Elisabeth on revelessencedesoi.com .....pour le BONHEUR EN SOI et PAR SOI, choisissez d'être heureux ...  

Soyez les bienvenus dans mon espace ! 
Si vous souhaitez vous ressourcer en lisant l'article du blog, je vous partage une musique puissante ...

Recherche


arobas-copie-1 Je m’inscris ci-dessous à la Newsletter et je suis informé(e) régulièrement 

 

J'envoie aux abonnés des partages qui ne sont pas publiés sur le blog

je noue une relation privilégiée et je respecte la confidentialité, merci de votre confiance

à bientôt !

suivez moi sur :

Ma Page sur Hellocoton

suivez moi sur


 

suivez moi sur :

Suivre revelessence sur Twitter  https://twitter.com/#!/revelessence 

 

 

revelessencedesoi on twitter