Je Révèle mon Essence de Soi !

QUE MANQUONS NOUS VRAIMENT CHAQUE JOUR ? (histoire vraie)

12 Février 2012, 00:38am

Publié par Elisabeth R.

violon-petale.png

 

 

Par un froid matin de janvier, un homme assis à une station de métro de Washington DC a commencé à jouer du violon. Il a joué six morceaux de Bach pendant environ 45 minutes. Pendant ce temps, comme c’était l'heure de pointe, il a été calculé que des milliers de personnes sont passées par la gare, la plupart d'entre elles en route vers leur travail.

Trois minutes se sont écoulées et un homme d'âge moyen a remarqué qu’un musicien jouait. Il a ralenti son rythme, a arrêté pendant quelques secondes, puis se précipita pour respecter son horaire.

Une minute plus tard, le violoniste a reçu son premier dollar : une femme jeta de l'argent dans l’étui de son violon et, sans s'arrêter, a continué son chemin.

Quelques minutes plus tard, quelqu'un s'adossa au mur pour l'écouter, mais l'homme a regardé sa montre et a repris sa marche. Il est clair qu'il était en retard au travail.

Celui qui a apporté le plus d'attention à la prestation musicale fut un petit garçon de 3 ans. Sa mère l’a tiré vers elle, mais le garçon s’est arrêté pour regarder le violoniste.

Enfin, la mère a tiré plus fort et l'enfant a continué à marcher en tournant la tête tout le temps. Cette action a été répétée par plusieurs autres enfants. Tous les parents, sans exception, les forcèrent à aller de l'avant.

Durant les 45 minutes que le musicien a joué, seulement 6 personnes se sont arrêtées et sont restées à l’écouter pendant un certain temps. Environ 20 lui ont donné l'argent, mais ont continué à marcher à leur rythme. Il a recueilli 32 $. Quand il finit de jouer et que le silence se fit, personne ne le remarqua. Personne n'applaudit, ni n’exprima quelque reconnaissance que ce soit.

Personne ne savait cela, mais le violoniste était Joshua Bell, l'un des meilleurs musiciens au monde. Il a joué l'un des morceaux les plus difficiles jamais écrits, avec un violon une valeur de 3,5 millions de dollars.

Deux jours avant sa prestation dans le métro, Joshua Bell joua à guichets fermés dans un théâtre de Boston où un siège coûtait en moyenne 100 $.

C'est une histoire vraie. Joshua Bell joua effectivement incognito dans la station de métro

Cet événement a été organisé par le Washington Post dans le cadre d'une expérience sur la perception, les goûts et les priorités des gens. L’énoncé était: dans un environnement commun à une heure inappropriée sommes-nous en mesure de percevoir la beauté?

Nous arrêtons-nous pour l'apprécier? Savons-nous reconnaître le talent dans un contexte inattendu?
L'une des conclusions possibles de cette expérience pourrait être: si nous n'avons pas un moment pour nous arrêter et écouter un des meilleurs musiciens au monde jouant la meilleure musique jamais écrite, combien d'autres choses manquons-nous ?

 

3qt2jyt6barre-musique-notes-anim.gif

 

Je vous partage cette histoire afin que nous méditions sur le fait que chaque jour nous focalisons souvent notre attention et notre intention sur nos "manques", mais prenons nous le temps de regarder et de profiter tout simplement de ce que nous offre la vie, au détour d'un coin de rue et que nous n'attendons pas vraiment ? Avons nous simplement oublié, puisque ces enfants eux se sont retournés ? 

Croyez vous que la vie se soucie de nos contrariétés et de nos préoccupations ? Croyez vous qu'elle attende que nous soyons disposés et prêts ? Non, je ne le pense pas car la vie est partout et à nous de savoir la saisir.

 Imaginez juste un instant que l'homme qui s'est arrêté un moment puis est reparti à son travail, ait en lui une véritable passion pour la musique et qu'il y ait renoncé pour un travail abrutissant, peut être était ce le jour pour lui de prendre conscience de changer de vie ... mais non il a filé ... je fabule mais je sais que parfois il m'est arrivé de m'arrêter, de laisser mes préoccupations qui pourtant paraissaient vitales et que finalement la vie me proposait simplement un moment de bonheur et souvent un déclic. J'ai appris à l'écouter et à voir la beauté de la vie, où qu'elle se trouve, offerte dans sa nature grandiose ou cachée au fond du plus petit des individus. Il m'arrive parfois d'oublier et elle me rappelle à l'ordre ! 

Que la musique de la vie vous soit offerte encore et encore et que vous puissiez chanter votre propre partition, découvrir les talents et vos propres dons, tous en choeur et en coeur sur cette douce mélodie du bonheur !

Bien à vous,

Elisabethnotes-copie-1.gif  

 

 

Voici la vidéo où l'on écoute Joshua Bell jouer son morceau .... aux passants du métro 


Commenter cet article

Harmonie37 17/03/2012 00:19

Une très belle réflexion.
Mais peut être que si les personnes avaient su qu'il s'agissait de Joshua Bell, ils se seraient peut être arrêté.
Mais là, ils sont confrontés à la misère humaine, ils sont sans cesse sollicités par cette misère humaine et elle fait peur car elle peut arriver à n'importe qui et encore plus si nous écoutons
l'appel de la passion plus que celle de la pointeuse !

J'aurai probablement fait comme cet homme m'arrêter un instant pour me gonfler d'un instant merveilleux à partager sur mon lieu de travail, de la même manière que je peux m'arrêter devant un vol
d'oiseaux avant d'embaucher, sans prendre le temps de le suivre.

Mais il est vrai que cette course infernale de la vie, on passe à côté de pleins de bons moments, mais on ne peut tous les capturer. L'essentiel étant de pouvoir en saisir quelques uns.

Yann- Les outils du bonheur 12/02/2012 10:05

Très belle histoire merci de la partager : Beaucoup d'entre nous ne vivent pas leur vie mais la "rêve" toujours dans le passé qui était mieux et dans un futur qui ne vient jamais. Mais je suis
optimiste personnellement et je pense que les choses sont en train de changer. Le présent refait surface et la conscience renaît ! (la preuve, un blog comme le tien )

Elisabeth R. 14/02/2012 17:46



Merci Yann, j'ai visité ton blog, il est pas mal non plus ! merci de ta visite :))