Chaque jour est un défi pour révéler vos ressources et non un obstacle pour vous faire chuter .....Agir n'est pas ré-agir c'est apporter des réponses , choisissez la RESPONS-ABILITY (capacité à répondre)  -  Vous n'êtes ni fautif ni victime de ce qui vous arrive, vous en êtes tout simplement la source créatrice, c'est un pouvoir et non une faille, utilisez le pour créer votre vie ! - Aujourd'hui, ne vous inquiétez pas - - Aujourd'hui ne vous fâchez pas - - N'écoutez pas la peur et le doute et faîtes vous confiance - Aujourd'hui, bénissez la vie et aimez, faîtes la paix - - Aujourd'hui, vivez, osez ETRE vous-mêmes et agissez dans le PRESENT - - Aujourd'hui, soyez bon avec vous-même, avec les autres, et avec tous les êtres vivants ... n'écoutez que votre coeur et votre intuition  .... merci de votre visite - cherchez ici une réponse, un outil et vous trouverez ou demandez le moi par la fiche contact - Belle et lumineuse journée à vous ! Elisabeth on revelessencedesoi.com .....pour le BONHEUR EN SOI et PAR SOI, choisissez d'être heureux ...  

Soyez les bienvenus dans mon espace ! 
Si vous souhaitez vous ressourcer en lisant l'article du blog, je vous partage une musique puissante ...

COUPLE

Jeudi 7 février 2013 4 07 /02 /Fév /2013 22:16

149-copie-2.gif

 

 

Différentes synchronicités m'invitent aujourd'hui à vous parler du cheminement PAR le couple. Oui le couple est une expérimentation comme une autre et une grande école d'apprenti-sages .. enfin pour ceux qui décident de l'utiliser à cet objectif ... disons après plusieurs échecs  , il en faut au moins TROIS (faites les comptes !) d'après Echkart Tollé, pour en arriver là et pour moi cela a été le cas (je parle de 3 vraies et longues relations, où vous aurez eu le temps de bien vous disputer ;) pas des amourettes bluettes ou purement sexuelles, celles ci ne comptent pas (ou tout du moins pour une autre expérimentation) . 

Le couple est donc non une fin en soi mais un chemin, il est évolutif et impermanent, comme la vie, il est dynamique pour ne pas dire magnétique ;) Notre erreur majeure dans nos idées reçues, c'est justement que chaque histoire d'amour sera pour la vie, même si elle l'est, elle ne sera pas la même du début à la fin... il y a les étapes à franchir qui vont de la passion à la tendresse, en passant par une autre passion, la nôtre et la possibilité de révéler  notre talent personnel et le partager justement au sein d'un couple, pourquoi pas  ... et l'une vaut autant que l'autre, il n'y a pas de "mauvaises" étapes, tout est à vivre pleinement, même la dualité  ... simplement , l'amour passion a toujours eu la belle place dans notre société, cette utopie comme quelquechose de permanent et stable est un leurre, je crois même de mémoire, au risque de me tromper, que Freud avait classé la passion amoureuse dans les pathologies transitoires.... Ainsi, certains couples regretteront leurs débuts et voudront à tout prix que le partenaire redevienne comme aux premiers jours et lui reprocheront ou encore d'autres dans cette soif de rester éternellement dans la passion, changeront les partenaires plutôt que de voir changer la nature de l'amour et d'accepter de le vivre ainsi, tout dépend le mouvement que l'on souhaite impulser, il peut se donner par le nombre de partenaires comme par le même avec différents types d'amour  au cours, non de la relation, mais vous le verrez, des différents types de relations que l'on expérimente.  Il en est ainsi, personne n'échappe au mouvement de la roue de la vie, même si de temps en temps, elle s'arrête pour nous permettre lors de cette pause .. de comprendre ...

Alors qui suis je pour vous parler de couple ? Une célibataire heureuse de l'être ... hou la la c'est pas top ça pour parler d'expérience du couple !! Et bien SI ! Pourquoi ? Parce que je ne suis plus dans les turbulences et les affres de la dualité en couple, des affrontements, de l'attachement .. enfin vous connaissez ... mais que je les ai vécues en reproduisant à chaque fois crescendo, pratiquement les mêmes schémas (qui là appartiennent à chacun en fonction de la blessure qu'il a à guérir ...) , puis la vie m'a offert la séparation, une île déserte où j'ai été contrainte et forcée (cela aurait pu être autrement si je n'avais pas résisté  ) de réaliser un beau mariage, le plus beau de ma vie et il n'y avait aucun invité, mon mariage intérieur et enfin je sais que désormais seul un couple co-créateur puisse m'accueillir si je souhaite partager ! Ce n'est pas le cas pour l'instant et justement cet entre deux, cette étape est importante, elle comporte le choix conscient et les questions fondamentales à se poser auxquelles il faudra répondre encore sans se voiler la face, du type : 

- ai je peur de l'amour, à tel point que je refuse de créer un couple ? Oui, un temps et justement il ne faut pas nier cette peur mais la regarder en face, elle indique que vous avez besoin de sécurité et qu'il faut vous l'accorder plutôt que de la demander à l'autre. Que vous avez besoin de faire une pause pour vous découvrir .. Car le célibat au début est difficile, surtout pour moi qui ne l'avais JAMAIS CONNU, puis devient une espèce de zone confortable dont il faudra un jour sortir .. pour de nouvelles expérimentations (mon questionnement de cette époque est là  "MANGE, PRIE, AIME" LE FILM à visionner ici - La quête spirituelle d'une femme après un divorce) ... mais désormais je sais que ne n'ai plus peur ... simplement j'ai d'autres choses à co-créer avant ... 

19f19xzl.gif

Le partenaire vient toujours quand vous le souhaitez intérieurement, c'est la loi d'attraction, alors regardez bien ce qui se présente ..... cela parle DE VOUS ... si c'est une relation d'échec ou conflictuelle, il faut l'accepter, c'est que vous avez une partie de vous à travailler ... si c'est une relation plus mature, basée sur l'amour vrai, c'est le cadeau de la vie, vous êtes prêt !! Si rien ne vient ou que vous le refusez par choix, c'est le moment de l'île déserte pour réaliser votre couple intérieur ... car en couple ou seul, nous avons toujours un couple duel à gérer et il nous est toujours propre car il est en nous.... Vous le savez alors ne l'oubliez jamais, si vous envoyez le manque d'amour en vous et que vous souhaitez le combler avec un partenaire en croyant que vous envoyez de l'amour, vous recevrez un puits sans fond, une personne qui ne vous apportera pas d'amour ... pas parce qu'elle est mauvaise, tout simplement car vous avez attiré, ce que vous êtes, elle est comme vous un manque d'amour ;)


Alors oui, le couple est un chemin vers soi puis de soi vers l'autre (et non vers l'autre pour soi sans passer par soi m'aime). De plus, nous sommes toujours trois, même célibataire : lui, elle et la relation entre nous (pour le mariage intérieur, ce sera vous (masculin intérieur, action, extérieur), l'autre partie de vous (féminin intérieur, accueil, ombre, inconscient, intérieur) et la relation entre les deux ) Le couple n'est rien d'autre qu'une expérience. Le tort que nous avons c'est de croire à la permanence des choses alors que par nature tout est impermanent, tout bouge, évolue et change ... vous ne pourrez jamais changer votre partenaire, seulement vous m'aime et c'est ce que la dualité vous propose.

Je reviens sur le programme 2013 annoncé ici  L'année commence, L'amour commence par soi "m'aime" , je vous parlais de la carte de l'amoureux au tarot, le numéro 6, comme notre année 2013 numérologique 6, oui l'AMOUREUX est un expérimentateur de l'amour, de ses doutes, de ses choix, l'amour est un chemin et l'autre est là pour répondre à vos attentes, mais attention justement à vos attentes, sont elles de combler un vide en absorbant l'autre ? ou au contraire de découvrir votre vide intérieur et de le combler par la découverte de vous m'aime ?

Alors voici, chers amoureux et cela tombe bien, cet article vaudra pour la St Valentin prochaine, le chemin alchimique de transformation que nous avons à parcourir : 3 formes de couples ou 3 étapes à l'intérieur du couple ... ou plus si vous êtes résistant ) :

- le couple duel

- le couple intérieur

- et enfin le couple créateur !

Pour chacun de ces expérimentations de couple, nous serons toujours 3, lui ou elle, vous ... et la relation entre les 2 ... 

Je pourrais alourdir l'article par d'autres couples qui feront l'expérience de notre vie, tels le couple parental qui renvoie à nos parents intérieurs etc .... mais restons ici concentrés sur le couple conjugal ou polarisé ...

 

359-art-0357-copie-1.gif

LE COUPLE DUEL 

 

- Lui + Elle + la relation de conflit 

- Le but : découvrir notre saboteur intérieur, notre blessure, l'autre est le miroir de nous m'aime, parvenir à se libérer à travers cette découverte à laquelle il nous renvoie ....

- le type d'amour : attachement, amour-peur, amour-besoin, passion amoureuse ici l'amour ne libère pas, il nous renvoie à nos propres prisons intérieures, dépendance affective

Le "je t'aime" ici signifie en réalité "aime moi" ou "jeu t'aime"

 

 

Peu importe le degré de votre intelligence,
de votre beauté ou de vos talents,
vous tendrez à saboter vos propres efforts
et à miner vos relations
directement en fonction du degré
selon lequel vous doutez de votre valeur.

Dan Millman


 

 

 

Voici une petite vidéo qui allègera le poids des mots dans cet article, elle va résonner et raisonner en vous, par le texte mais également les images, écoutez et regardez nous à l'oeuvre, nous y sommes tous 

 

 

  
À moins d'avoir atteint la fréquence vibratoire de la présence consciente ou jusqu'à ce que cela soit, toutes les relations, et en particulier les relations intimes, sont profondément faussées et en définitive dysfonctionnelles. Elles peuvent sembler parfaites pendant un certain temps, par exemple quand vous êtes amoureux, mais cette apparente perfection en vient invariablement à s'effriter quand les disputes, les conflits, l'insatisfaction et la violence émotionnelle ou même physique se produisent à un rythme de plus en plus fréquent. Il semble que la plupart des relations amoureuses deviennent tôt ou tard des relations à la fois d'amour et de haine..... et pour ceci je vous invite à visiter mon étape perso que je partage ici (c'était il y a presque 2 ans, veuillez excuser la présentation : un de mes premiers articles ;) mais il vous montrera que nous passons tous par des étapes difficiles d'apprenti sage, même moi  , j'aime bien être sur un pied d'égalité , je ne suis pas sur un piédestal,je suis DANS LA VIE comme vous  et cela passe par le couple ! Voici le lien Je te haine, tu me haines, nous nous hainons ..... l'amour malade !

 

143-copie-3.gif

 

Le couple intérieur 

 

 

Vous (masculin, yang ...) + vous (féminin, Yin) + la relation à vous m'aime, la relation de vos polarités en votre centre (le conflit intérieur, le conflit des polarités ou au contraire équilibre et harmonie)

Le but : la réconciliation avec soi, le mariage intérieur

Le type d'amour : amour inconditionnel propre au détachement et à la paix intérieure, Amour révélateur et libérateur car il peut donner naissance à votre enfant intérieur, votre âme, l'accueillir et le réconforter ... on peut dire accoucher de soi même ....

ici je t'aime signifie je m'accepte, je m'aime, je me pardonne, merci la vie et je peux aimer les autres comme je suis capable de m'aimer, tels qu'ils sont et dans la liberté.

      Il s'agit d'un mariage"quantique", il se situe au niveau vibratoire et énergétique, il s'agit d'un équilibrage de polarités, au niveau émotionnel, il libérera les émotions bloquées ....

Le moment idéal pour rencontrer votre compagnon de vie, vous m'aime, est souvent le désert affectif, à vous d'utiliser cette période, après avoir bien pleuré ...., ça c'est mon expérience perso mais en fait si vous êtes moins résistant que moi, si votre blessure à traiter n'est pas forcément celle de l'abandon (voir ici LES 5 BLESSURES D'ÂME ou EXISTENTIELLES (description - masque utilisé -clés de guérison) - VOUS RE-CONNAISSEZ VOUS ? ), vous pouvez intégrer ce travail au sein du couple duel car il vous invitera à vous regarder en utilisant le miroir de l'autre ... Pour certains, il n'y aura pas d'autres possibilités car ils passeront toujours d'une relation à l'autre, ne pouvant gérer le manque d'amour et l'attachement, un vide entre deux est ingérable quitte à faire des "mauvais"choix qui en fait seront toujours "bons" pour apprendre..... une petite piste dans ce dernier cas : si l'autre vous dévalorise, il vous faut trouver votre valeur, si l'autre vous manque de respect, il vous faut trouver le respect de soi m'aime, si l'autre vous trahit ou vous ment, il vous faut découvrir votre mensonge intérieur, comment vous trahissez vous ?, si l'autre vous manipule, découvrez votre plus grand manipulateur : votre mental etc .......... Ne jamais oublier que votre partenaire extérieur vous renvoie toujours à votre partenaire intérieur, que ce qui se passe dans votre vie à l'extérieur parle de ce que vous avez attiré, des réponses que vous devez vous accorder (respons-ability , capacité de réponse ...)

Souvent, on se plaint que notre conjoint nous mène la vie impossible et pour certains célibataires qu'il nous manque :))

Mais peu réalisent que nous avons avant tout un couple intérieur à gérer et qu'il est valable POUR TOUS même les célibataires !

En effet, quand on parle d'AMOUR de Soi c'est bien de ce partenaire intérieur dont il s'agit. Réalisez combien de fois par jour vous vous critiquez, vous vous jugez, vous culpabilisez, vous ne vous trouvez pas bien, vous vous dévalorisez, vous ne vous respectez pas, vous n'osez pas, vous ne vous trouvez pas à la hauteur, vous ne vous accordez pas un petit moment... etc etc ....  Vous êtes pratiquement en permanence en conflit intérieur, alors avez vous pensé à la véritable con-fiance en soi (les fiançailles avec soi, se fier à soi) et ensuite envisager le mariage intérieur, celui ci c'est pour la vie, c'est le seul que l'on puisse vraiment dire qu'il est permanent, même si au fil du temps il deviendra un vieux couple et qu'il évoluera toujours vers le mieux ;)

On parle souvent de ce mariage, il y a bien sûr créer l'harmonie entre notre masculin et féminin, notre yin et yang mais ceci est un mariage qui ne peut se contracter tant que vous n'avez pas fait la paix avec votre partenaire mental, celui dont je parle plus haut. C'est l'apaisement des conflits, la fin de la guerre que vous vous menez et l'utilisation de toutes vos possibilités et potentiels, vos ressources convergeant dans le même sens, la création, la réalisation de soi, l'expression de votre enfant intérieur !

Il faut rencontrer ce partenaire qui vous harcèle quotidiennement et lui dire : STOP !! Pour ceci, il faut avoir conscience de cette dualité intérieure, des moments où vous imposez des jugements sur vous m'aime et des moments où cet amour dont vous avez tant besoin et que vous cherchez à l'extérieur, vous ne vous l'accordez pas intérieurement.

Alors, avant de chercher l'amour hors de vous, de passer en revue toutes les personnes qui croisent votre route et ne vous conviennent pas, vous jugent, ou avec qui vous n'arrivez pas à vous "marier" ou vous comprendre, réalisez déjà votre mariage intérieur, rencontrez ce partenaire en conflit avec vous et faîtes la paix. Dîtes lui que vous avez décidé de vous aimer et d'avoir de la compassion pour vous m'aime, que vous vous respectez et que vous ne commettez jamais de fautes, des erreurs certainement et qu'au lieu de vous pénaliser, il faut qu'il apprenne à utiliser le silence, à ne plus vous crier dessus, à vous chuchoter des idées.....

Cette réconciliation se fera entre votre coeur et votre mental, entre vos polarités masculin/féminin, entre vos hémisphères droit et gauche du cerveau ... tout ce qui est séparé en vous ... Il vous faudra rencontrer votre ombre, l'accepter, la transformer et non la changer, découvrir qu'il vaut mieux être complet qu'être parfait ...

yin_yang3d_3-copie-3.gif

De façon symbolique, c'est le mariage entre ombre et lumière, lune et soleil, ciel et terre qui ne vont pas se fondre l'un en l'autre mais se compléter dans l'harmonie, chacun son rôle. Souvent et nous le voyons dans notre société, notre féminin intérieur est un féminin blessé, cette partie de vous a été considérée comme faible alors que sa force justement est sa sensibilité, le masculin quant à lui s'est éloigné de son rôle de l'action juste et inspirée, de la protection pour se protéger lui et pour cela utiliser le pouvoir, le contrôle plutôt que la force intérieure qui est puissante (cette force intérieure est justement son féminin) ... Notre masculin pourrait être notre conscient, ce qui émerge, notre féminin notre inconscient ... nous avons choisi de le refouler plutôt que de l'accueillir (tel notre ombre) et de lui frayer un chemin afin d'inspirer et d'éclairer notre vie de sa nuit ....

Mais nous en reparlerons car ce chemin intérieur est très important et fera l'objet d'autres articles ... Pour les femmes, puisque j'en suis une ;) ... la découverte de leur féminin sacré est très importante dans ce mariage et j'ai crée un blog et une page qui y sera entièrement con-sacré ;) (je travaille sur un livre qui raconte mon histoire de la victime (le féminin blessé) à la déesse (le féminin révélé) (encore embryonnaire ... à suivre..) , pour les hommes, la réconciliation avec leur féminin et ainsi accepter que la vulnérabilité n'est pas une faiblesse mais une force qui viendra inspirer votre masculin actif sera une étape importante .. j'y consacrerai moins de temps mais vous aurez certainement aussi quelques articles ici ... 

J'espère vous avoir donné une petite idée, un ressenti, je ne peux pas plus, cela demanderait des heures, tellement ce couple est la base de tout, c'est votre sacre intérieur.

Bon passons désormais au couple (extérieur) qui sera l'aboutissement du chemin et ce que vous pourrez réaliser une fois votre couple intérieur exploré et réconcilié ...

 

145-copie-2.gif

 

 

LE COUPLE CRÉATEUR

Lui + Elle + la relation de co-création , la relation d'Amour qui se crée

Le but : partager avec un partenaire, le fruit de notre mariage intérieur, notre amour vers soi intérieur s'exprime vers l'autre extérieur, de façon équilibrée et mature, les pièges qui enfermaient dans nos prisons intérieures et nous coupaient l'accès à l'énergie amour sont déjoués, l'amour peut s'exprimer et se partager librement au sein d'un couple 

Type d'amour : inconditionnel, l'amour qui libère et n'attache pas, Amour véritable

lotus
Au risque de vous décevoir, l'amour IDEAL n'existe pas en tant que tel, mais je pense que vous le saviez déjà, votre expérience vous l'a montré . Il ne peut exister par définition car il est basé sur une IDEE, il ne peut que se créer et donc en couple se co-créer. Tout dépend donc quelle idée en sera la base, il vaut mieux que cela soit des valeurs partagées et partir du principe qu'il est évolutif et progressif, l'idée justement est d'en être conscient et de créer à partir de l'amour, la conscience et non à partir de NOS IDEES RECUES, de nos schémas dont normalement si on en est à la construction de ce couple, on s'est débarrassé. J'ai choisi un texte de Lise Labonté pour illustrer cette co création consciente du couple, je l'aime beaucoup car il ne parle pas d'un constat mais d'un chemin et il prend en compte les étapes des couples duels et intérieurs, le passage inévitable de la dualité, puis l'équilibre intérieur, comme je vous les présente, comme un cheminement vers ce couple créateur ... Il prend également en compte les disparités d'évolution qui puissent exister au sein d'un couple ... qui pour beaucoup, moi y compris, ont mené à une séparation .. justement quand on ne partage plus les mêmes idées, le même idéal, au delà de l'amour, aimer parfois c'est se séparer, c'est cela la liberté véritable ... mais là n'est pas le cas, si chaque partenaire est conscient de ses limites, l'amour est illimité et peut beaucoup de choses ... De toute façon, vous sera toujours présenté ce qu'il vous faut au bon moment au bon endroit et avec la bonne personne.

Je vous mets une petite vidéo très inspirante à la fin de l'article, juste pour le fun, merci de prendre le temps de la regarder, elle renvoie à l'amour éternel, car il l'est ...même si l'autre l'oublie  ... l'amour au delà du couple est énergie !

Bonne lecture !
Elisabeth Rouzier coeursca1fe4.gif

 

 

 

 

 

 

Extraits du livre Parlez-moi d'amour vrai, p. 203 à 212 de Marie Lise Labonté

 

Pour qu'une relation de couple soit créatrice, une base d'amour solide est nécessaire en chacun des êtres qui forment le couple. Cette base vient, entre autres, de notre capacité d'intimité avec nous-mêmes et de l'harmonie qui règne entre les deux parties de notre dualité intérieure. J'ai souvent vu des couples qui avaient connu toutes les formes d'amour décrites dans les premières parties de ce livre et qui en arrivaient à un amour créateur. Ces couples, qu'ils aient été composés de deux hommes, de deux femmes ou d'un homme et d'une femme, se sont aimés à travers les conditionnements amoureux et les besoins de fusion et de dépendance de chacun. Ils se sont aussi aimés dans la haine et le conflit. Ce sont des couples qui, après avoir connu toutes les formes contractées de l'amour, ont finalement lâché prise pour s'aimer librement, dans le détachement.

Pour aimer l'autre et continuer notre quête d'amour au quotidien, nous avons besoin d'être équilibrés intérieurement, c'est-à-dire que la relation se fasse bien entre notre conscient et notre inconscient; nous devons également être réceptifs tant à l'élan amoureux qui émane de nous qu'à celui qui vient de l'autre. Nous devons aussi nous engager, même s'il s'agit d'un engagement qui, au début surtout, se renouvelle au quotidien.

Pour que la relation à l'autre soit créatrice, il est important que nous vivions notre amour sans avoir besoin de prendre le pouvoir sur l'autre, de nous gratifier, de redorer les barreaux de notre prison et, surtout, sans attendre que l'autre réalise l'amour à notre place.

La base de l'amour

Dans un couple, la base solide de l'amour provient de la conscience individuelle que chacun a d'aimer et d'être aimé. La conscience d'aimer est une énergie qui émane du centre du soi et va vers soi, intérieurement, et vers l'autre, extérieurement. Elle est une présence à l'amour, à tout ce qui nous entoure.

Nous sommes loin de la projection de nos besoins sur l'autre ou de l'attente de l'amour de l'autre. Dans le couple qui aime, cette base est là et ne disparaît pas. Elle est une présence, tel un feu dont la flamme est toujours allumée et alimentée par chacun dans la conscience d'aimer. Cette conscience donne au couple créateur la sécurité qui lui est nécessaire. Grâce à elle, les qualités inhérentes à notre être peuvent s'exprimer sans risque d'être bafouées. Ces qualités sont la sécurité, la reconnaissance, la confiance, le respect, la bienveillance, l'accueil et l'équité. Elles s'installent lorsque les besoins fondamentaux qui leur correspondent sont assouvis en chacun et que la blessure d'amour de chacun n'est plus projetée sur l'autre. C'est cette alchimie qui permet que les besoins se transforment en des qualités d'âme et d'être. Ce faisant, l'amour est et devient créateur. De quoi avons-nous besoin pour créer un couple? Nous avons besoin de cette base d'amour, de cet engagement réel à exister avec nos qualités humaines fondamentales.

La traversée des "grandes eaux"

Le couple qui aime, n'aime pas uniquement l'ego de chacun et son petit univers de couple. Non, le couple qui aime irradie l'amour dans une ouverture aux autres. C'est pourquoi ce couple est créateur, il a traversé les "grandes eaux ". J'utilise ici l'expression du Yi King 91 pour désigner la traversée des diverses formes d'amour évoquées au fil de ce livre. Cette traversée peut avoir été effectuée en solitaire ou en couple. L'important est que lorsque deux individus ont traversé les grandes eaux, ils vivent différemment l'amour en eux et autour d'eux, car ils en connaissent les pièges: le retour de la blessure d'amour, la litanie des besoins non satisfaits, le manque, la dépendance vis-à-vis de l'autre, les compulsions, les projections, et toutes les autres formes de protection. La possibilité que le cœur se referme est toujours présente; il est en effet tellement plus facile de fermer son cœur à nouveau que de le maintenir ouvert! Mais le couple qui aime sait discerner l'amour vrai de l'amour qui infantilise et qui blesse.

La traversée des grandes eaux fait partie du processus d'individuation; chacun de nous est appelé à la vivre individuellement même s'il peut être accompagné par sa relation de couple.

Le processus d'individuation ne concerne que soi. Il est un engagement et la manifestation que nous prenons la responsabilité bien réelle de suivre notre propre chemin et de nous libérer des conditionnements qui altèrent l'amour en nous et l'amour que nous portons à l'autre. Ce choix est personnel. Nous ne pouvons pas vivre l'amour au quotidien pour l'autre, nous devons d'abord le vivre pour nous. C'est ce qui nous permettra de le vivre ensuite avec l'autre.

Si la traversée n'est vécue que par un seul membre du couple, celui-ci s'étiole. La base première du couple se transforme, les aspirations amoureuses ne sont plus les mêmes. Il arrive quelquefois qu'une séparation temporaire soit nécessaire pour permettre à celui qui n'a pas traversé les grandes eaux de vivre ce processus. Les partenaires d'un couple sont libres de s'attarder sur l'îlot des attachements, sur le quai de la dépendance affective ou aux rivages du ressentiment. Chacun est également libre de vivre son processus à son rythme. La traversée relève d'un réel engagement vis-à-vis de soi et de l'amour. L'engagement n'est pas superficiel et n'implique pas nécessairement un contrat extérieur; il résulte avant tout d'une fidélité à soi et d'une harmonisation intérieure entre les différentes parties de soi.

Cette traversée ne peut pas s'effectuer si la dualité intérieure propre à chacun des partenaires n'est pas vécue dans l'harmonie. Si la partie féminine de l'un des partenaires est en grande souffrance, ce partenaire, qu'il soit homme ou femme, risque de s'attarder à des détails de l'autre stimulant un retour à la souffrance d'aimer. Il s'ensuivra un attachement infantile à l'autre qui entrave l'amour. À l'inverse, si la partie masculine de l'un des partenaires est déficiente, ce dernier aura peur de s'engager. Il préférera le "flou artistique" à l'action qui consiste à s'engager. Il est difficile de traverser les grandes eaux en tirant par la main des parties féminines et masculines de soi qui sont encore retenues par un passé douloureux. Il est également difficile de connaître l'expression créatrice de l'amour dans le couple si chacun n'a pas évolué en fonction de sa propre vérité intérieure. Certains couples réussissent ce passage délicat: l'un des partenaires aide l'autre, voire l'entraîne à traverser les grandes eaux... Aimer libère l’élan d’amour. Retenir l’amour enclenche un retour à soi qui alimente l’inhibition de son potentiel créateur.

L'expérience du vide créateur

La traversée des grandes eaux implique aussi la rencontre avec le vide créateur. Il est important que les deux partenaires aient apprivoisé le vide en eux pour pouvoir vivre le vide créateur au sein de leur couple. Car le vide est toujours présent dans l'amour. L'amour est mystère, nous ne pouvons le saisir pas plus que nous ne pouvons le conserver dans un bocal. Cela est difficile à accepter pour notre personnalité, surtout si elle est contractée; elle a du mal à se laisser aller à la réalité de l'amour, à son mystère; difficile de supporter qu'il soit insaisissable. Ceci fait non seulement peur mais renvoie au néant. Or, notre personnalité consciente a besoin de contrôler, de connaître, d'analyser, de calculer pour savoir où sont les limites, les repères; ce sont les fonctions du moi conscient. Le rôle de notre personnalité est d'agir comme un filtre entre notre monde intérieur et le monde extérieur. La contraction du filtre fait que le vide peut être intolérable. Pour connaître l'amour, qui est fait de vide et de plein, de détachement et de lien, il est nécessaire que les partenaires aient apprivoisé leur vide intérieur, l'intimité avec eux-mêmes. Le vide inhérent à l'amour, à la vie: à la mort et à la solitude, la rencontre avec le rien et le tout, la rencontre avec l'incommensurable de la Vie et de l'Amour.

Dans un couple qui traverse les grandes eaux, ce vide est présent en chacun et entre les deux personnes. Il est ce moment d'apnée dans l'orgasme, quand tout est tellement plein qu'il n'y a plus rien, sauf le silence, l'arrêt du souffle, la mort, le plongeon dans l'inconnu. Il est ce moment d'apnée dans un regard, un silence, un toucher de la main au cœur d'un quotidien quand, soudain, le temps n'existe plus. Ce sont des moments de partage intenses durant lesquels le couple 'est en présence du trois: le troisième étant cet amour qui les enveloppe, qui les entoure, créé par la fusion de deux partenaires qui se sont abandonnés l'un à l'autre. Cette enveloppe n'est pas palpable physiquement; elle est intemporelle elle est une matrice qui soutient les deux êtres qui se sont livrés l'un à l'autre...

Le plus vaste que deux

Lorsque les partenaires peuvent se rencontrer dans le vide, accepter de ne pas tout comprendre de l'autre, de ne pas tout connaître, accepter de laisser passer le souffle, la respiration, le silence, ils ouvrent la voie à la création d'un espace plus vaste que chacun d'eux et plus vaste que leurs deux espaces mis ensemble. J'appelle cet espace le plus vaste que deux, que symbolise l'équation 1 + 1 = 3. Le plus vaste que la somme des deux vient d'un détachement par rapport à l'autre, un détachement qui permet à la vie de circuler, à l'amour d'être là, vibrant en chacun et entre les deux. Lorsque nous acceptons de l'autre sa vie, son mouvement, sa liberté, son amour, sa différence, sa créativité, nous acceptons son individuation. L'autre peut être là, en notre présence, tout en s'individuant, en continuant d'être et de devenir un individu à part entière. Chacun s'apparente alors pour l'autre à une présence créatrice et bienveillante.

De là viennent la respiration, la détente qui fait que la créativité, l'essence même de l'amour, existe. Chacun est une matrice permettant la fusion et le détachement, le lien et la liberté, l'engagement et l'individuation. Alors, le mystère de l'amour peut être vécu et se déployer en l'autre comme en soi. L'amour peut s'épanouir dans la création et le quotidien du couple devient une source d'inspiration.

La sexualité

La sexualité du couple créateur est une exploration créatrice dans le contexte d'un quotidien qui se vit dans la simplicité du cœur et la spontanéité de l'engagement. Elle est libre, dégagée de craintes et de projections, différente à chaque nouvel échange.

Elle ne connaît pas de monotonie, seulement la joie du partage spontané. Elle ne connaît pas de décision prise à l'avance de recevoir ou de donner. Non, elle est une rencontre entre deux âmes bien incarnées dans leur chair, qui partagent un moment d'intimité et d'amour. Deux êtres qui se laissent aller à une exploration spontanée, qui se laissent porter par leurs énergies fusionnant à travers les trois diaphragmes: pelvien, thoracique et crânien. Deux corps, deux cœurs, deux consciences qui s'unissent et créent une vibration plus élevée que la leur: 1 + 1 = 3.

Pour vivre ce processus de fusion, chacun choisit de perdre son identité, son "Moi, je ", et devient "Nous". Un Nous qui n'est pas enfermé dans un "faire l'amour" fondé sur des positions d'autosatisfaction. Un Nous qui laisse deux corps, deux cœurs, deux consciences se rencontrer dans le détachement. Le but n'est pas l'orgasme ou l'autosatisfaction. Il n'y a pas de but, il y a le processus, le chemin de l'amour créateur. C'est cette évolution en toute liberté qui permet de fusionner avec l'autre.

Ce Nous est alors l'expression d'une respiration, d'une mouvance, d'un abandon, d'une fluidité - l'individualité s'y perd comme dans un grand tout, un grand vide créateur.

Ce que je viens de décrire n'est pas nécessairement un processus conscient. L'exploration de la force d'amour dans la sexualité peut être inconsciente. La sexualité n'est qu'une des multiples facettes de l'acte créateur.

Le mystère de l'amour

Qu'y a-t-il entre nous et l'amour? L'inconnu, le mystère. Ce qu'il y a de merveilleux, c'est que nous ne pouvons pas étudier ni même comprendre l'amour. Nous pouvons disséquer les formes d'amour contracté, mais nous ne pouvons pas faire l'autopsie d'un amour créateur, pas plus que nous ne pouvons comprendre la mort ou la vie. Nous pouvons cependant être témoins de la mort, de la vie, du processus d'individuation, nous pouvons être témoins de l'amour, et nous pouvons être acteurs.

Reconnaître que l'autre est un mystère demande d'accepter le détachement et nous délivre de la dépendance. Comment, en effet, être dépendants d'un mystère? Par contre, nous pouvons fusionner avec ce mystère afin d'expérimenter la part de mystère qui existe aussi en nous. Je dis souvent aux thérapeutes qui se sont initiés à mon approche que la clé de la guérison se trouve dans celui qui souffre, non dans le thérapeute assis en face de la maladie de l'autre. La personne souffrante a en main la clé de sa libération. Il en est de même dans le couple ou dans la relation à deux ou à trois: l'autre est habité par le mystère de l'amour. À partir de là, tout est possible.

L'amour nous porte si nous nous laissons porter par lui. Cela exige de notre personnalité, qui aime contrôler, qu'elle lâche prise. Si nous laissons l'amour nous porter, nous acceptons de perdre l'illusion de connaître l'autre et de connaître l'amour. S'il y a quelque chose de réducteur, c'est de penser que l'autre ou l'amour puisse être ramené à une connaissance. Entretenir cette idée revient à couper ses ailes à l'amour. Lorsque nous nous laissons porter par l'amour, nous avons le sentiment que "l'amour donne des ailes" et nous le disons. Nous avons ici la preuve directe que l'amour nous élève et qu'aimer nous ouvre au mystère de l'amour. Il est vrai que l'amour nous porte au sens où il nous sort des prisons dorées de la dépendance et de la souffrance. Et cela, même si nous avons quelquefois l'impression qu'il nous oublie. En fait, il continue de nous porter à travers le regard aigu auquel nous oblige la réalité quotidienne, le regard aigu que nous donne la souffrance ou la perte.

L’amour consiste-t-il à aimer l’autre? Non, car dans l’amour, l’autre n’est plus, il devient une part de nous. L’amour consiste-t-il à s’aimer soi-même? Non, car dans l’amour, nous ne somme plus, nous sommes devenus une part de l’autre. M’aimer est l’aimer, l’aimer est m’aimer.

         8q9ey1sl11.gif

 

................L'amour est éternel et nous nourrit, même si l'autre "l'oublie", il vit en nous et met en valeur le meilleur de nous m'aime...  à nous de le cultiver et de le faire vivre, c'est en nous que cela se passe, c'est une vibration intérieure qui nous libère et nous grandit !

 

 
161-copie-1.gif

 

Par Elisabeth Rouzier - Publié dans : COUPLE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 14 février 2012 2 14 /02 /Fév /2012 17:52

001dcc2a_medium.gif

Qui n'a jamais pensé que, décidément, les hommes et les femmes ne parlent pas la même langue ! Que son ou sa partenaire débarque d'une autre planète ! D'où les frustrations, les malentendus, les déchirements... Alors qu'il suffit de savoir décoder les réactions de l'autre. Mars, dieu de la Guerre, Vénus, déesse de l'Amour... Jolie métaphore, qui explique pourquoi les deux sexes sont différents dans leur manière d'agir et d'exprimer leurs sentiments. Des années d'expérience de thérapie conjugale ont permis à John Gray d'analyser ces différences pour en faire une source d'enrichissement mutuel plutôt que de conflit. Avec ce grand best-seller enfin traduit en France, il nous offre un guide indispensable pour communiquer et vivre en harmonie avec l'autre sexe...

 

Voici mon cadeau de la Saint Valentin !! A écouter en amoureux ou comme l'on veut, un petit outil que je vous partage, juste pour l'harmonie des couples ou de soi-même, pour un couple heureux, il faut que chacun le soit déjà en soi, bonne écoute et n'hésitez pas à partager à vos amis, merci ..........

Bien à vous,

Elisabeth cupidon.gif

 

 


canstock1864455 John Gray - Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus (2009)

 

 

On dirait parfois que les hommes et les femmes sont des êtres venant de planètes différentes. C'est en partant de cette constatation que le Dr. John Gray a mis au point sa méthode. Dans Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, il nous rappelle les relations conflictuelles qui ne cessent de miner la vie des couples depuis des temps immémoriaux et nous dévoile les différences qui caractérisent les deux sexes.



Mars est le dieu de la guerre, Vénus la déesse de l'amour. C'est ainsi que John Gray illustre la différence des sexes. Deux univers, deux fonctions, deux langages qui semblent aux antipodes l'un de l'autre. D'où les crises, les malentendus, les renoncements.

L'auteur livre ses réflexions de spécialiste en thérapie conjugale : il nous éclaire sur ce sentiment d'incompréhension inhérent à la relation amoureuse. Il invite à penser autrement, à concevoir la vie de couple comme un travail. Chercher à appréhender, à comprendre l'autre dans sa singularité, à modifier nos attentes. C'est un véritable guide pratique pour apprendre à aimer mieux. L'auteur analyse toutes sortes de situations ou la violence révèle les frustrations de chacun. De façon extrêmement concrète, il oriente, conseille. Il aide à dépasser les conflits de façon à ce que ces différences nourrissent la relation au lieu de la détruire.

Cet ouvrage est devenu un véritable best-seller, traduit dans le monde entier. Sa lecture enrichit, réconforte, amuse aussi car le style est simple, drôle et jamais pontifiant.

Bonne écoute,

 

 


   
 

 

  

 

 

3zer29vj.gif

 

De ce livre, un spectacle à grand succès et avec beaucoup d'humour est en tournée, vous pouvez le voir en vidéo intégrale ici  "Les Hommes viennent de Mars, les Femmes de Vénus" (l'intégralité du spectacle)

 


Pour relativiser ou aller plus loin ............. voici une perle 

 

Nicolas Delesalle, Le cerveau a-t-il un sexe ?

Vous êtes un homme, un vrai. Une bonbonne de testostérone avec du poil au menton. Vous savez faire un créneau du premier coup, vous lisez les cartes routières les yeux fermés, vous êtes rationnel. Un problème survient ? Vous cherchez la solution en silence. Vous feriez un sacré ingénieur. Atavisme hérité du chasseur préhistorique, vous voyez très bien de loin, mais, curieusement, vous êtes incapable de trouver le beurre dans le frigo. Vous ne savez pas faire deux choses à la fois (sauf boire une bière en regardant le foot à la télé) et, avouons-le, vous n’êtes pas très doué pour communiquer. Quand vous n’envahissez pas un pays pour expliquer votre point de vue, vous parlez, certes, mais n’utilisez que sept mille mots par jour !

Quant à vous, madame, vous êtes parfumée aux oestrogènes. Vous êtes multitàche, capable tout à la fois de travailler sur un dossier, de surveiller les devoirs des enfants, de préparer le diner et de lire Télérama. Vous feriez une excellente secrétaire. Un problème survient ? Vous en parlez en mangeant du chocolat. Atavisme hérité de la femme préhistorique, qui gardait le nid, vous avez une vue panoramique excellente et très utile en période de soldes. De plus, contrairement aux hommes qui tournent la tête lourdement dès qu’un jupon passe à proximité, vous pouvez reluquer un joli mâle sans jamais vous faire repérer. Et si vous êtes nulle en matière de cartes routières, de créneaux ou de mathématiques, pour parler, vous êtes la plus forte : vingt mille mots par jour, de quoi faire passer votre homme pour une grosse truffe taciturne. Peu rationnelle, chère madame, mais relationnelle.

Une pipelette multifonction et un taiseux monotâche. Ne cherchez pas à changer, vous n’y pouvez rien. Ces caractéristiques sont inscrites dans vos patrimoines génétiques, dans chaque cellule de vos cerveaux. C’est irréfutable, scientifique. Prouvé. Vous n’avez qu’à lire les bestsellers à la mode, et vous, devrez admettre I’implacable vérité : monsieur est martien, madame, vénusienne. Pensez-y lors de I’élection présidentielle : préférez-vous voter pour une tête de linotte émotive ou pour une brute rationnelle ?

Carte postale extraite de la collection du photographe Martin Parr

Mais ces comportements d’où viennent-ils ? Et pourquoi diable les femmes seraient-elles capables de faire tant de choses à la fois ? La bravitude ? Tss, tss, tss. Parce qu’elles utilisent leurs deux hémisphères cérébraux simultanément alors que le mâle bêta n’en utilise qu’un seul. On le sait depuis une étude de 1982 : le corps calleux qui sépare les deux hémisphères cérébraux est plus épais chez la femme et favorise la communication entre les zones du cerveau. Pourquoi bavarde-t-elle quand l’homme écoute pousser sa barbe ? Parce que I’hormone féminine, l’oestrogène, favorise l’activité verbale, selon Sally Shaywitz, de l’université Yale. Et parce que la femme utilise beaucoup plus l’hémisphère gauche, voué au langage, alors que I’homme préfère s’amuser avec le droit (représentation spatiale). Explication (pré)historique : pendant que madame de Cro-Magnon papotait dans la grotte avec ses copines et rangeait les chaussettes sales en peau de bête, monsieur chassait fièrement le mammouth. Il a appris à se taire pour ne pas se faire repérer. Et à force de partir trucider le dîner au fin fond d’une nature hostile, pendant des millions d’années, il a aussi appris à se repérer dans l’espace, à savoir que pour rentrer à la maison il fallait prendre à gauche après la grosse pierre, puis à droite, puis passer au-dessus du néandertalien assommé à l’aller, puis trois fois à gauche….

(…) Voilà, en bref, ce que dit la science. Ou plutôt ce que les best-sellers disent de ce que dit la science. Car, ô divine surprise, à y regarder de plus près, cette science-là a tout faux. Neurobiologiste et directrice de recherche à l’institut Pasteur, Catherine Vidal est en guerre contre les stéréotypes véhiculés ces dernières années dans les médias et l’édition : «  Il faut désintoxiquer les gens de la bêtise ambiante ! J’en ai marre d’entendre toutes ces c.. sur les cerveaux des hommes et des femmes ! » Il faut le savoir, et la neurobiologiste le crie haut et fort : la totalité des arguments cités plus haut, et repris en boucle dans les médias, sont réfutés depuis longtemps par,.. la science. La théorie de l’épaisseur du corps calleux de 1982 ? Invalidée en 1997 par une enquête sur deux mille personnes qui ne voit aucune différence entre hommes et femmes. La femme plus douée pour parler ? Une gigantesque étude menée en 2004 n’a révélé aucune différence entre les sexes concernant les capacités dans ce domaine. L’activité cérébrale de la femme à 90 % au repos ? L’étude date de 1980 et n’a jamais été confimée. La théorie des hémisphères gauche (langage) et droit (représentation spatiale) ? Lancée dans les années 70, avant l’IRM, en pleine mode du yin et du yang, elle est complètement dépassée : l’imagerie cérébrale montre que les deux hémisphères fonctionnent en permanence en interaction. Chez les deux sexes. La testostérone rend les hommes agressifs, et l’oestrogène, les femmes émotives et sociables ? Les récents progrès des neurosciences prouvent que l’être humain échappe à la loi des hormones : son cortex surdéveloppé, siège des fonctions cognitives les plus élaborées (langage, conscience, imagination … ), n’est guère réceptif aux fluctuations hormonales, contrairement à celui des animaux. La préhistoire et ses atavismes ? Nous n’avons aucune trace de la répartition des tâches chez l’homme préhistorique. Le stéréotype de l’homme chasseur et de la femme au foyer est hérité du XIXème siècle. (…) « Grâce aux nouvelles technique d’imagerie cérébrale, on sait que la variabilité individuelle l’emporte sur la variabilité entre les sexes » (…) En définitive, on peut se demander pourquoi des Homo sapiens sapiens aussi évolués que nous peuvent bien se ruer sur ces best-sellers qui expliquent nos comportements par une biologie de bazar : « Le succès de ces théories tient au fait qu’elles sont rassurantes, répond la neurobiologiste. Elles nous donnent l’illusion de comprendre et de nous sentir moins responsables de nos actes. » (…)

Nicolas Delesalle, extraits de Le cerveau a-t-il un sexe ?Télérama, n° 2978, 10 au 16 février 2007, p.18.

Par Elisabeth Rouzier Bernard - Publié dans : COUPLE - Communauté : Sur les sciences humaines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 8 juillet 2011 5 08 /07 /Juil /2011 16:12

252560_152251168179688_100001844161771_327518_1128355_n.JPG   

 

 

 

 DOIS JE PRENDRE LE LARGE ?? CLIQUEZ SUR LA PHOTO ET VOUS SAUREZ ...... peut être ?

 

 

 


Il y a trois ans, j'ai pris difficilement l'une des plus grandes décisions de ma vie. En fait certainement pas une décision plus importante que d'autres que j'avais su prendre sans difficulté, mais plutôt nécessaire et pour la première fois de ma vie, je me suis retrouvée en hésitation pour faire un choix, moi qui d'habitude fonce selon l'impulsion et qui jamais jusqu'à présent n'avais rien regretté de ce précédent mode décisionnel.

 

En effet, je n'ai pas hésité une seule seconde pour m'engager pendant 20 ans, pour faire quatre enfants, pour quitter mon travail et me consacrer à ma famille, pour acheter une maison, pour me marier etc etc et pourtant ce sont des décisions AUSSI importantes mais pour moi très facile à prendre, car elles se font selon l'élan du coeur !!

 

Mais voilà progressivement le rêve tourne court et commence à tourner au cauchemar, je n'ai plus cette joie intérieure, ce dynamisme qui me caractérisait tant ........... je ne vis plus, je vivote et je dois prendre une décision. Tout d'abord, la première ........... partir ......... puis comme c'est trop radical ............ se dire que ce n'est qu'un break lol !!! En fait, quand vous êtes mal dans une relation , il faut savoir à quel niveau car il y en a 3 :

- physique

- sentimental

- amical


L'équilibre des 3 niveaux est nécessaire pour une relation idéale, si l'un des niveaux est bancal, on peut travailler ensemble si le conjoint le souhaite également. Mais quand on dépasse deux niveaux qui ne fonctionnent pas, je crois qu'il n'y a plus que la décision à prendre d'être heureux en SOI et de partir. En effet, votre conjoint idéal est un bon amant, il a des sentiments d'amour et vous êtes des amis. Il faut donc une attirance physique, de l'amour véritable et de la complicité amicale. Je crois que l'amour ne suffit pas..... comme les romans à l'eau de rose le préconisent, l'amour n'est qu'une base pour construire. Si sur cette base solide certes, on ne peut rien faire tenir, il faut continuer d'aimer l'autre, de s'aimer soi même et justement aimer au point de reconnaître que le bonheur ensemble n'est pas possible ou alors au contraire de le DECIDER ensemble et travailler ......... Il est nécessaire à un moment de faire face à sa force d'amour véritable et à ses peurs qui sont une force contraire ...... peur de la solitude, peur de manquer matériellement, peur du jugement etc ..... Comprendre ses désirs et ses besoins et les exprimer clairement, être fidèle à soi même autant que l'autre, VOIR CLAIR en soi, en l'autre et en la relation, prendre conscience .......... Parfois, même si la prise de conscience est sincère, le lien peut avoir été abîmé et s'il l'est trop, il ne peut être réparé ........ les erreurs sont simplement une leçon nécessaire sur le parcours, il faut savoir avancer plus loin, savoir fermer une porte pour en ouvrir une autre ou même travailler l'art de se séparer. Se marier, séduire, rencontrer est un apprentissage, savoir se séparer s'apprend aussi je crois.....

 

Le piège du début est le physique, la passion amoureuse plutôt que les sentiments véritables. L'évolution d'une bonne relation tend vers ce que l'on appelle la cristallisation de l'amour, c'est à dire, un sentiment mutuel qui nous rend heureux chacun dans ce que l'on EST et que l'on partage dans l'amour, la complicité et la confiance avec l'autre. Tout ce qui se bâtit au fil du temps autre que ceci, confort matériel, entourage commun etc ... n'est qu'extérieur et reflète souvent d'ailleurs l'intérieur d'un couple.  En fait la décision doit reposer sur des valeurs concrètes de bonheur intérieur partagé ou non, commun ou non, mais tout le reste n'est que la peur de quitter sa zone de confort et de l'inconnu de la solitude éventuelle.

 

En ce qui concerne le chapitre "enfants", ce qu'il faut savoir c'est que l'important est le couple PARENTAL et il n'a rien à voir avec le couple CONJUGAL ........... Cela se travaille différemment et n'est pas le même domaine, car un couple conjugal idéal peut très bien être un mauvais couple parental (ce qui est rare car souvent les valeurs éducatives se rejoignent) mais un couple conjugal séparé peut très bien être un couple parental excellent ......... ce qui est rare également je l'ai constaté ....... L'idéal est donc de scinder les deux couples qui n'ont pas le même but et de les travailler séparément .......... donc le test ici porte uniquement sur le COUPLE CONJUGAL.

 

Ce que j'aime dans ce test, c'est qu'en fonction du résultat, une analyse de VOTRE problème vous est proposée et cela peut vous donner un déclic pour un travail sur vous même, car en fait je crois que la relation de couple est un lieu d'apprentissage merveilleux sur soi même et sur la compréhension de nos mécanismes internes, et de ceux de l'autre ......... qui finalement n'est qu'un miroir de notre propre avancement sur le chemin et respectivement la même chose pour le conjoint.

 

Je ne regrette nullement ma décision et au contraire suis très heureuse d'avoir réussi à la prendre pour enfin un bonheur perfectible EN MOI et autour de moi ........... en attendant je développe chaque jour ma confiance, mon estime et ma connaissance de moi .......... jusqu'à ce que je sache vraiment ce que je SUIS entièrementet ce que je veux pour être une ou deux et là et seulement là, j'enverrai à l'univers ma demande ....... je sais qu'il y répondra alors je peaufine pour ne pas me tromper . Pour l'instant, je profite chaque jour des joies du célibat qui a d'énorme avantages en tant que liberté d'esprit et d'être et j'avoue parfois je me surprends à me dire que c'est très bien ainsi ..... pour l'instant pour toute la vie sur terre qui me concerne.

 

Pour vous, votre chemin vous appartient mais l'idée est la quête du bonheur en soi, et il est des relations d'apprentissage, de recherche, de destruction, idéales aussi ............ mais si vous êtes mal à l'aise, faites ce test pour savoir si vous devez investir pour sauver votre relation ou tout simplement pour trouver le courage de la lâcher et si vous n'y parvenez pas quelles sont les raisons de votre blocage ..........


Voici le texte d'introduction de Fémina pour ce test "Mais parce qu’il nous arrive parfois d’avoir des doutes sur l’intérêt de poursuivre ou non une relation, quitter son conjoint n'est pas chose aisée. Et parce qu’on n’a pas toujours un Arnacoeur en stock pour nous ouvrir les yeux, nous vous proposons un petit questionnaire qui vous permettra d’y voir un peu plus clair ! " 
Attention ! Dès lors qu'on est victime de violences physiques ou spychologiques, il y a urgence et il faut se faire aider : en appelant le 3919 et en consultant : www.stop-violences-femmes.gouv.fr
 

 

 

Je vous souhaite de découvrir en ce test  SUR VOUS MEMES car la relation n'est rien que VOUS avec l'autre !!

 

Bon test !!

 

"Tous les bâteaux ne sombrent pas sous l'assaut de la tempête, mais parfois il peut être nécessaire de jeter une chaloupe à la mer et d'oser y sauter pour braver l'inconnu seul  pour peut être découvrir les eaux tranquilles de la sérénité.... vous pouvez aussi décider d'affronter la tempête sur le navire si vous le jugez assez solide ou si vous avez besoin de tester sa résistance"


Elisabeth,


bateau_tempete-copie-2.gif  vous pouvez aussi cliquer sur le bâteau, j'ai mis à nouveau le lien du test !!

 




Par Elisabeth R. - Publié dans : COUPLE - Communauté : Sur les sciences humaines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 juin 2011 1 13 /06 /Juin /2011 13:27
z4d8bd250b23f1-copie-1.gif

Alors êtes-vous déjà heureux célibataire ou en couple ? Etes-vous vraiment prêt à rencontrer l'âme soeur ? Sinon pourquoi ne l'avez vous pas encore rencontrée ? Sachez que les couples heureux sont une denrée rare (à peine 15 %, d'après une étude que je vous commenterai dans un prochain article) alors autant déjà travailler le possible et votre potentiel naturel de bonheur en SOI, être un célibataire heureux et cultiver ou pratiquer votre bonheur pour être prêt à le partager ...... quand vous serez prêt !

 

Ces 13 conseils rejoignent ce que je dis maintenant tout le temps autour de moi et que j'ai commencé de dire à ma meilleure amie pour la première fois il y a maintenant ... environ un an .... en réponse  , à la question sur toutes les lèvres des filles célib : mais quand est ce que je vais rencontrer l'homme de ma vie, bientôt ?,  j'ai hâte, j'en peux plus de la solitude.....

Voici ma réponse en toute intuition au départ mais confirmée maintes fois par la suite à celles à qui je l'ai dit et qui reviennent me dire "mais comme tu avais raison" alors que quand je leur annonce .... elles font la gu .... :

" d'abord tu n'es pas seule .......... l'affectif n'est pas voué à un homme ou une femme, il est bien plus large que cela ... aie déjà de la gratitude pour ce que tu as et que tu ignores aujourd'hui que tu prends pour de l'acquis et que tu oublies, tu as tes amis, ta famille, tes enfants, et tous ceux que tu vas rencontrer quand tu seras heureuse en toi ... quand tu vivras ta passion et que tu la partageras...

"enfin tu n'es pas prête...pourquoi es tu malheureuse, pourquoi veux tu combler ce petit vide par une autre personne ????  ce petit vide que tu as, ce manque d'amour que tu ressens, ce besoin de partager absolument avec un homme, n'est qu'une croyance limitante que tu t'imposes véhiculée par les médias, les conventions qui disent qu'il faut être deux pour être heureux et pourtant combien de personnes en couple souffrent, alors pourquoi ???

 

165313

"tu as une chance énorme, tu as l'opportunité comme tu es célibataire de développer ton propre bonheur sans le confier à qui que ce soit .... tu as la liberté et tu peux t'affranchir de tant de choses, pour y mettre à la place CE QUE TU VEUX et ce que tu vas rechercher EN TOI et trouver ...., tu as du temps pour TOI et tu vas pouvoir t'ouvrir au monde ou te retirer si tu en as envie quelques temps pour chercher le graal qui est en toi .... n'oublie pas que les chevaliers pour le trouver ont fait le tour du monde, ont affronté moultes combats, pour finalement découvrir que ce qui les suivait partout était leur coeur et que la réponse était en eux ..........

"quand tu auras fait tout ce chemin "seule" comme tu l'entends et que tu découvriras que tu ne l'es pas, que tu es complète, entière, et pleine d'amour pour les autres et pour toi, .... enfin et seulement quand tu auras oublié le besoin de l'autre qui te torture et que tu n'en auras plus besoin, enfin et seulement quand il aura disparu et que tu seras dans la pleinitude et le bonheur, par effet d'attraction, un homme sera placé sur ta route, un homme complet comme toi et enfin et seulement vous pourrez partager ce que vous avez découvert et que vous possédez, échanger, recevoir, donner, sans que rien ne vous manquent .... et ta quête sera terminée, tu pourras faire partie des 15 % de couples qui ont trouvé l'état d'esprit et de coeur du bonheur 

Voilà vous pouvez démarrer votre quête, ce que vous cherchez est à portée, il est tout près, il est en vous, alors aujourd'hui aimez et soyez aimé, c'est si simple !!!!!!!!   car ...........  z4d8bd250b23f1-copie-1.gif

Par Elisabeth Rouzier - Publié dans : COUPLE - Communauté : Etre au coeur de soi
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 13 mars 2011 7 13 /03 /Mars /2011 17:27
et vous quel est votre amour, l'amour peur, l'amour manque, ... ou l'amour vrai ! la fin est riche de sagesse : savoir renoncer à une relation .... et je rajouterai pour se donner la possibilité de connaitre l'amour vrai !
Par www.revelessencedesoi.com - Publié dans : COUPLE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires


arobas-copie-1 Je m’inscris ci-dessous à la Newsletter et je suis informé(e) régulièrement 

 

J'envoie aux abonnés des partages qui ne sont pas publiés sur le blog

je noue une relation privilégiée et je respecte la confidentialité, merci de votre confiance

à bientôt !

J'ai trouvé les meilleures, offrez vous les !

AUDIO-presence-logo        AUDIO-souffle-logo.jpg 

pour débuter bien guidé en toute confiance

testées et approuvées efficaces, voix énergétique

et relaxante, à thème selon votre besoin

AUDIO-corps-logo.jpg        AUDIO-chakras-logo.jpg

Présentation

Profil

  • Elisabeth Rouzier
  • revelessencedesoi.com
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !

suivez moi sur :

Ma Page sur Hellocoton

suivez moi sur


 

 

 

bien etre
compteur gratuit visiteur


compteur gratuit visiteur depuis le 15 mars 2011

suivez moi sur :

Suivre revelessence sur Twitter  https://twitter.com/#!/revelessence 

 

 

La Chaîne de revelessencedesoi.com ON VIMEO 

http://www.vimeo.com/channels/revelessencedesoi

vidéos et films inspirants www.revelessencedesoi.com

revelessencedesoi on twitter

Partager

Recherche


compteur pour site

MES VIDEOS DE COEUR

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés