14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 12:18
SPIRITUALITE : un bien GROS mot pour une si belle expérience !

C'est la première fois que je participe en écrivant cet article, à l'initiative de la "croisée des blogs" organisée par developpementpersonnel.org.

Quand j'ai lu le sujet présenté par Tatiana et les trois questions qu'elle pose dans le cadre de la spiritualité et la connaissance de soi :

Quelle belle expérience avez-vous vécue ?

Quelle est la méthode qui marche du tonnerre ?

Quel est votre rapport avec la spiritualité ?

 

Je me suis sentie appelée à partager un bout de mon expérience et je dis bien une partie car le sujet est si vaste qu'il va falloir que je me cadre ... Cette expérience a en effet bouleversé ma vie et est d'ailleurs celle qui m'a poussée à créer ce blog revelessencedesoi en mars 2011, même si à l'époque je n'assumais pas encore complètement cette partie de moi que je venais de découvrir.... oui car la spiritualité en occident est encore un bien "gros mot". Elle est encore plus tabou que la sexualité qui s'affiche partout, disons une certaine sexualité ... mais tout est évolution alors comme la sexualité évolue vers une expression plus sacrée et respectueuse de l'énergie,du corps et de l'Etre, justement par l'intégration de notre dimension spirituelle en elle, la spiritualité finira par conquérir notre territoire occidental, ainsi qu'elle a déjà commencé...

 

Mais au fait qu'est ce que la spiritualité au juste (pour moi) et

pourquoi est ce un "gros mot" en occident ?

 

Je crois qu'il y a autant de définitions de la spiritualité que d'êtres humains. En effet, un mot pour moi a plusieurs dimensions. Il est à la fois conventionnel et se rapporte à une notion reconnue par tous, mais tout autant une représentation, un son , une image, une émotion, une histoire personnelle, une expérience. Pour moi, le verbe est vivant et c'est en passant à travers nous qu'il s'exprime, comme je le fais ici, je suis une amoureuse inconditionnelle du verbe. 

Ainsi je ne vais pas ici vous en faire une définition qui serait une vérité absolue et sur wikipédia vous en aurez votre dose à tous les niveaux étymologique, religieux, philosophique et son évolution récente plus reliée justement à l'expérience spirituelle qui est avant tout individuelle en relation directe avec le divin en nous et autour de nous. Le ci-el (qui veut dire logis de dieu) n'est plus le royaume d'un dieu barbu patriarcal, il est pour ainsi dire descendu de son piedestal et même si le système judéo-chrétien est encore profondément ancré dans l'inconscient collectif avec notre Juge intérieur culpabilisant et accusateur, il est pour ainsi dire désormais identifié plutôt dans notre structure mentale de protection appelée égo par son côté culpabilisant. Le christ est devenu énergie christique, d'amour, le bouddha se vend dans les grandes surfaces, les symboles commencent à être compris et interprétés selon leur véritable origine, le voile du secret se lève et les peurs ancestrales avec. Par exemple la croix n'est pas mortifère et sacrificielle et remonte à bien avant le christianisme, elle est le symbole de l'alignement entre le vertical (le plan spirituel) et l'horizontalité (le plan terrestre et matériel), le croisement en est notre propre centre où l'on retrouve notre essence et notre justesse. Les origines paiennes des fêtes religieuses encore au calendrier pourtant, sont dévoilées, la nature est resacralisée. La spiritualité au Féminin retrouve sa place, la déesse est déterrée, dieu n'est plus un homme, il pourrait être aussi une Femme. L'homme n'est plus à l'image de dieu mais aspire à retrouver en lui l'équilibre et la paix de son couple intérieur masculin/féminin. La spiritualité est plus incarnée, elle transparaît dans nos actes, nos décisions et l'Humain prend conscience de cette dimension en lui. Cette évolution est en marche, au rythme d'un pélerin qui retrouve peu à peu l'endroit d'où il vient et où il va mais c'est un long chemin. Cela se fait progressivement, le jugement est encore lourd pour ceux qui entreprennent ce voyage, que cela soit en eux pour leurs propres doutes auxquels ils sont confrontés ou via les autres qui leur reflètent ces propres hésitations intérieures. La vulgarisation de l'information par internet (où les écueils sont nombreux car l'information de qualité côtoie des informations toxiques), la possibilité de connexion entre ceux qui entreprennent ce chemin en eux, favorisent l'étendue de ce "phénomène" comme l'avait prédit  André Malraux :

 

"Le 21 ème siècle sera spirituel ou ne sera pas "

 

Pour moi aujourd'hui, la spiritualité est une dimension de l'Etre. Pour en revenir à la demande de Tatiana, qui s'interroge sur la relation entre spiritualité et connaissance de soi, je préciserai que cette connaissance s'acquiert par l'exploration et l'expérience, et si elle peut se nourrir également de lectures, ces lectures nourriront ou viendront rassurer, conforter une expérience directe de la "chose". Nous explorons ainsi plusieurs dimensions de nous mêmes à travers les sens, dans une véritable expérience bien incarnée. Certains textes représentent ces différentes dimensions par des corps qui seraient au nombre de sept. En fait, je ne vais pas vous les détailler ici car ils prennent des noms différents selon bien entendu les sources. Pour résumer, il est impossible de dire "je suis matière" ou encore "rationnel" ou encore "spirituel" puisque nous sommes tout à la fois. Nous sommes émotionnels, psychiques, mentaux, physiques, sociaux, personnels, transpersonnels, spirituels et bien d'autres encore mais nous avons tendance à tout opposer dans la dualité, à mettre des étiquettes qui nous rassurent à la fois mais également nous limitent. Nous nous cachons des parties de nous et souhaitons les ignorer pour des raisons propres à chacun. Ainsi, certaines personnes, moi y compris un temps, ignorent leur corps et se réfugient dans leur tête, d'autres ignorent leur coeur, ou encore pour une grande partie leur dimension spirituelle. C'est cela que j'appelle l'ignorance, ce n'est pas ne pas savoir car la connaissance est innée et intrinsèque, on sent en soi avant de savoir, c'est simplement de la peur qu'elle soit réelle, irrationnelle donc inconsciente ou bien entretenue par d'autres qui font de la connaissance un pouvoir.

 

Paradoxalement, la spiritualité évolue d'une part, mais reste encore un gros mot, tabou pour certains et c'est en ce sens que j'écris également cet article pour informer et vulgariser. Elle a cette particularité de transformer ceux qui l'intègrent dans leur vie et pour ma part, même si cela s'améliore, une partie de mon entourage ou je dirai plutôt ex-entourage puisque le tri se fait naturellement, croit encore que je fais partie d'une secte à moi toute seule :). Leur jugement ne parle pas de moi mais d'eux, de leur niveau de peur ou d'ignorance à ce sujet, c'est tout ou encore pour d'autres qui croient que c'est de l'amour que d'avoir peur pour moi. Non, pour moi, l'Amour c'est de la pleine confiance et aimer quelqu'un vraiment c'est avoir confiance en lui et s'il en manque encore, lui dire notre propre confiance en lui, quels que soient ses choix tout en lui exprimant nos propres peurs qui nous regardent et non lui, si toutefois on en a. Enfin, c'est comme cela que j'essaie de m'exprimer avec ceux que j'aime profondément. L'entourage et le jugement sera le cap à dépasser pour beaucoup, car je le répète, je crois fermement que les obstacles extérieurs ne font que refléter nos propres doutes intérieurs. Depuis, il est donc évident que cela ne me touche plus et que ceci est loin derrière moi, mais un temps cela m'a stoppée dans mon développement et même dans les partages que je souhaitais faire sur les réseaux, je passais énormément de temps à me justifier ...alors que la justification n'est jamais la bonne réponse au jugement, c'est simplement une défense de l'égo qui a besoin d'être rassuré ... je l'ai compris, que d'énergie dépensée à se justifier par rapport aux autres, plutôt que d'avancer en soi et pour soi ... mais cela fait partie des étapes et de l'apprenti sage ;)

 

Notre dimension spirituelle est un espace de nous mêmes, en nous mêmes, où tout est possible, elle n'a aucune limite que nos propres croyances qui peuvent être limitantes ou porteuses ... à nous donc, de les choisir. Elle fait peur aux autres et à nous mêmes. Dans un souci de la canaliser, la religion l'a enfermée dans des dogmes. Je ne sais pas si l'esprit de départ était certainement une belle intention mais en tous cas les hommes en ont fait le meilleur comme le pire. Ensuite, comme spiritualité vient du mot souffle ou encore esprit et que son symbole est le feu, je dirais tout simplement et par expérience personnelle, que le feu peut tout à la fois, éclairer, réchauffer, cuire mais également brûler et détruire. Comme tout ce qui est puissant, il peut à la fois guérir ou tuer. C'est pourquoi, elle est souvent reliée à une initiation et accompagnée d'un maître dans le sens initial de magister, c'est à dire enseignant ... mais comme tout, les maîtres parfois peuvent oublier leur rôle premier et passent d'enseignant à contrôlant voire manipulateur. Ainsi la spiritualité a deux faces comme tout en ce monde et nous avons à notre disposition notre expérience personnelle, des textes anciens magnifiques (à prendre au niveau symbolique), des magisters dignes de ce nom, mais également comme toute force, le côté obscur, qu'il soit sectaire, intégriste ou autre .... C'est pourquoi, à mon sens, il est important de comprendre et ressentir que cette partie de nous nous appartient, qu'elle fait partie de nous de droit et de naissance, par essence, et que l'extérieur peut la réveiller certes, mais jamais nous ne la trouverons ailleurs qu'en nous "m'aime". 

Les médias véhiculent souvent la mauvaise image et nourrissent la peur, mais l'histoire dans sa globalité contient autant de transcendant que de descendant. Sans se mettre à l'échelle de l'histoire et de l'Humanité, dans notre expérience humaine et personnelle, spirituelle, nous aurons donc, nous occidentaux surtout, à dépasser nos peurs inconscientes profondes, à passer nos ombres au crible des flammes de l'enfer où Lucifer (littéralement le porteur de lumière) (je sais ça choque mais je n'ai pas le temps ici de détailler, cet archétype, ange déchu représente une métaphore de nos ombres refoulées à transmuter de façon alchimique par le feu, au même titre que Lilith diabolisée que j'aime profondément et m'a permis de me reconnecter avec le savoir ancestral des femmes, la véritable liberation féminine, plutôt que Eve, créée de toute pièce comme un avatar quand Lilith a quitté le paradis, pour y revenir après son périple dans son propre enfer, sous forme de serpent le long de l'arbre de vie, informer ... si elle le puisse cette Eve encore ignorante ... la pomme de la sorcière dans les contes, c'est elle :) ) nous accueillera, nos croyances, nos références, nos limites, nos blessures du passé, à transformer ce qui nous plombe dans l'athanor de l'alchimiste en or, à nous libérer de la souffrance mentale, à couper les liens d'attachement pour les transformer en amour véritable et tant d'étapes qui nous forgerons, qui nous ferons peut être passer du moi personnel au soi transpersonnel ....

La spiritualité est avant tout un chemin appelé le tao, le tarot (ce chemin symbolique à travers des arcanes (archétypes) et initiatique qui nous est présenté tel un livre sacré (je vous le partage prochainement via un nouveau site)) ou peu importe, ils mènent tous au coeur de nous mêmes (que certains appellent Rome pour rassembler les brebis égarées ;)) car on ne peut se fuir éternellement sous peine de passer à côté de sa vraie vie. En parlant de feu comme toutes les images que je vous ai fournies, je dirai pour conclure que nous avons tous une petite flamme et que nous pouvons nous en servir comme bon nous semble d'une part mais que d'autre part, il est important quelle que soit cette façon de l'exprimer, de vivre sa différence car c'est elle qui est importante. Rien n'est lisse, nos différences font le tout et nourrissent la richesse de ce monde. Je vous invite donc à retrouver votre étincelle divine, d'oser la rayonner et nous éclairer toutes et tous de cette beauté intérieure.

SPIRITUALITE : un bien GROS mot pour une si belle expérience !

Au mot "spiritualité", je préfère l'expression "dimension spirituelle" car pour moi spiritualité est une généralité, alors que dimension spirituelle est plus reliée à notre expérience personnelle avec le divin.

Par rapport à mon expérience personnelle que je vais vous partager enfin plus bas, la dimension spirituelle de l'Etre est  :

- une dimension de nous mêmes à explorer et redécouvrir sous l'armure que l'égo a forgé pour nous protéger des autres et de nos propres blessures, carapace qui à un moment ne fonctionne plus car elle nous enferme à l'intérieur de nous, nous coupe certes et nous permet la projection sur les autres de ce que l'on ne veut pas voir en nous ou la réaction mais pas la réalisation de soi.

- par nature ésotérique, puisqu'elle est intérieure et intrinsèque. Elle deviendra exotérique quand nous serons prêts à la vivre et la partager dans l'expression authentique de soi et de nos talents personnels.

- accessible à toutes et tous car elle est en nous, elle ne se provoque pas, elle se révèle. Elle est naturelle. Les enfants y sont naturellement connectés ... puis complètement déconnectés à partir de l'âge de 7 ans dit de "raison", sauf s'ils sont dans un milieu qui leur permet d'y rester connectés ou si le conditionnement n'a pas d'impact sur eux. Souvent ces derniers cachent cet état de connexion ou le cachent à eux mêmes puisqu'inacceptable par la société occidentale ou incompris. Un conflit intérieur peut même se jouer entre raison et "intuition" et provoquer des déséquilibres ou des maladies ....ou encore je ne sais si on peut dire "moins grave" car c'est le lot de beaucoup, de se couper de ses ressources puisque l'on écoute la raison au détriment de son coeur. C'est ce que j'appelle passer à côté de sa vraie vie.

- transpersonnelle puisqu'elle est justement au delà du masque (persona en grec) de la personnalité. Elle est donc centrée sur le Soi et a dépassé le petit moi, même si ce dernier est accepté, qu'il continue encore parfois de jouer son rôle, le jeu de rôle justement est observé et n'est plus l'identification complète à ce moi. Nous ne nous définissons plus en fonction de notre image sociale ou par rapport aux autres mais par rapport à notre vraie nature.

- transcendante et transformatrice, alchimique ... Elle ne détruit pas nos autres structures, mentale, physique, énergétique, émotionnelle, psychique ... elle les transforme, voire leur permet de guérir puisqu'elles reviennent à leur état originel. C'est la carte de "la mort" au tarot qui représente ce processus, le chemin est une succession de "petites morts" et de renaissances au rythme de notre déconditionnement et des prises de conscience nécessaires. Nous aurons au moins 3 prisons à ouvrir de l'intérieur, la prison familiale (directe et transgénérationnelle), la prison sociale (le poids de l'inconscient collectif présent et passé), notre propre prison (nos schémas de pensée, notre masque, notre égo, notre propre inconscient). L'épreuve représente souvent l'éprouvette de l'alchimiste, elle se présentera de plus en plus fortement, jusqu'à nous stopper si nécessaire pour que l'on regarde enfin en soi ... Pour moi, le terreau ou le terrain si vous préférez a été les relations amoureuses qui m'ont aidée à identifier mes schémas, c'est le cas pour beaucoup, sinon cela peut passer par le corps (en dernier recours) et s'exprimer par la mal a dit ou mal a die(u) ou toute autre épreuve, représentation de nos résistances donc de notre souffrance (la douleur est une alarme, la souffrance c'est quand on n'écoute pas l'information de la douleur et que l'on persiste :) la douleur est bénéfique, la souffrance est une création mentale et émotionnelle)

- basée sur l'Amour, elle libère des attachements et des conditionnements, sachant que les prisons crées l'ont été par nous mêmes, par nos croyances limitantes et un système de protection appelé égo basé sur la peur. Cette libération se fait de l'intérieur vers l'extérieur et non le contraire. C'est l'une des rares prisons où l'hôte de la cellule possède la clé. Cette dimension spirituelle nous permet de découvrir l'amour inconditionnel de soi et donc des autres et de faire la différence entre Amour et ce que l'on appelle amour qui est souvent de l'attachement alimenté par la peur ... que ce soit de la solitude, d'un manque de confiance en soi ou l'autre ou encore de refléter l'image sociale et parentale du couple ... souvent sans le savoir, nous trouvons plus l'Amour à travers l'AMitié que l'amour. Am-our vient du mot Ame et our signifie or ou lumière ... lumière de l'Ame c'est cool non ? ; je précise que l'âme n'est pas l'esprit (racine de spiritualité), l'âme est terrestre, c'est plutôt notre couleur de l'esprit, notre essence, notre particularité, notre façon d'incarner l'esprit, elle contient un peu notre bagage, notre mémoire, comme une empreinte digitale de l'esprit ...enfin c'est ma façon de la ressentir par rapport à l'expression et la communion que j'ai établie avec elle.

- une libération progressive de la souffrance au rythme du lâcher prise de nos résistances

- tout d'abord inconsciente pour les raisons de fonctionnement de base de l'inconscient qui sont refoulement, réservoir de ressources et fonctions inconscientes (corporelles et mentales) ingérables par le conscient pas assez puissant et qui serait submergé et donc incapable de fonctionner normalement. Elle deviendra progressivement consciente par prises de conscience successives, puis retournera dans l'inconscient en modifiant ainsi les structures sous jacentes et inconscientes corporelles (neuroplasticité, adn, information cellulaire ..), psychiques, mentales, émotionnelles. Le sujet conscient de cette capacité pourra y faire appel quand nécessaire, développant ce que j'appelle l'intelligence spirituelle. Après l'intelligence émotionnelle, intuitive déjà prônées minoritairement certes, au sein de nos entreprises pour la gestion des conflits et la prise de décision, je crois à l'émergence de cette nouvelle intelligence redécouverte et devenue disponible pour certains.

- équilibrante, elle permet de mieux gérer son énergie, son mental, ses émotions, ses pensées, ses fonctions corporelles.... C'est ce que l'on appelle la voie du milieu, contrairement à la voie de la dualité ou nous opposons au lieu de transformer et dissoudre ou encore marier nos énergies masculin/féminin par exemple. En alchimie, c'est symbolisé par l'androgyne, un archétype avec un seul corps et deux têtes.

- masculine et féminine à la fois et pour tous quel que soit le sexe. Puisque son étymologie la relie au souffle (ou esprit par extension), elle fonctionne comme une respiration entre inspiration et expiration, entre accueil d'informations et expression d'informations ... entre recevoir et donner, entre être et faire. C'est ainsi que symboliquement on peut dire être relié(e) au ciel et à la terre, voire à l'univers cosmique (extérieur..masculin) et quantique (intérieur...féminin).

- invisible et matricielle par opposé à visible et matière. Elle est in-formation, litteralement l'intérieur ou la structure de la forme. Je suis de très prêt les dernières découvertes scientifiques qui m'aident à équilibrer avec ma raison et m'ont justement épargné la folie, me permettant ainsi de nourrir ma confiance absolue en cette dimension (foi) et de la partager sereinement (épigénétique, neuroplasticité du cerveau, information de l'eau, physique quantique, double causalité, dédoublement du temps, cellules neuronales dans le coeur et les intestins, énergie libre, fonctionnement du cerveau, de l'inconscient, placébo, nocébo etc ...). A ce sujet, je la relie souvent au vide (qui en fait est plein) dont les dernières découvertes et l'exploration me passionnent, le prochain article sera un partage à ce sujet d'ailleurs....

- accessible aisément par des états modifiés de conscience (ceux que j'utilise, méditation, transe hypnotique et chamanique (idem), respiration cohérente, kinestésie (pendule extérieur ou par le corps), ou encore simplement la symbolique à travers une relecture des textes, dissociation (pendule cartes) ...., apaisement des pensées, synchronisation des ondes du cerveau de bêta (activité courante) en alpha (relaxation) puis théta (hypnose) voire gamma (rare mais cela m'arrive dans ce cas le processus créatif et la synchronisation est totale avec la dimension spirituelle, de grandes prises de conscience sont souvent là)..., écriture inspirée ...dialogue intérieur...). Ainsi nait le processus créateur délibéré avec intention qui peut être informé autant par le côté positif que négatif (placebo (je me plais), nocébo (je me nuis). Dans la négative de cette conscience, nous créons inconsciemment, dans ce cas il ne nous reste plus qu'à regarder notre vie pour savoir ce qu'il nous reste à modifier en nous pour effectuer un réglage. C'est peut être pour cela que l'on parle d'un "dieu créateur" ou bien d'un homme crée à l'image de dieu :). Il nous reste donc à prendre la respons-abilité (capacité de réponse) de cette "partie divine" en nous :) ...créatrice.

- à la fois universelle par ce qu'elle fait partie de l'être humain depuis la nuit des temps et individuelle par ce qu'elle est liée à notre système de croyances. C'est une sorte d'autorisation intérieure que l'on se donne inconsciemment qui permet l'ouverture d'une porte en soi. Ainsi soit parce que les resistances lâchent par trop de souffrances qu'elles ont crées, soit parce que le système de croyances en place ne nous soutient plus, au cours d'un cheminement intérieur, de pratiques ou bien rassurés par des lectures, des découvertes scientifiques, un ami qui s'ouvre, une rencontre, une rupture, une maladie, peu importe, une tacite permission est donnée à notre système inconscient pour ouvrir notre esprit .... de l'intérieur, ce que l'on peut appeler lâcher prise. C'est pourquoi on ne peut la provoquer consciemment et que l'on dit qu'elle se révèle à nous en nous..... quand le disciple intérieur est prêt, le maitre intérieur apparaît... Si des personnes s'étonnent malgré un cheminement bien long sur cette voie et de ne jamais rencontrer cet éveil, c'est que des blocages inconscients sont là, comme une protection de toute façon, car la personne n'est pas prête car comme je l'ai dit, le feu peut nous réchauffer comme nous brûler ...Parfois cela peut être surprenant et inattendu comme cela l'a été pour moi car mon inconscient était prêt mais certainement pas mon conscient ;) ou au contraire progressif... certains le vivront sans le savoir mais en tous cas cela crée une transformation intérieure (bien différente du simple changement, lui provoqué consciemment et ne modifiant pas l'ensemble des structures internes, seulement  la zone de confort qui s'élargit) . 

Comme cette expérience est reliée à notre système individuel de croyances et notre canal de perception (Visuel.Auditif.Kinestésique.Olfactif,Gustatif, appelé VAKOG), il y aura autant d'expériences différentes selon la personne. Ainsi, certains verront des anges (en-je) ou des images correspondant à leur système (êtres de lumière,esprits de la nature, tout ce qu'il est capable d'imaginer donc de visualiser), d'autres entendront une voix intérieure féminine ou masculine ou androgyne, d'autres le ressentiront dans leur corps, plus rarement par des odeurs et via le goût ... Il y aura souvent distorsion du temps, de l'espace et même modification de la force gravitationnelle pour ceux qui peuvent vivre par exemple des lévitations ou des sensations de légèreté. C'est pourquoi il n'existe pas de vérité absolue et autant nos sens filtrent la réalité, autant notre perception intérieure filtre l'invisible. Pour ma part, j'ai désormais mes codes et je sais ce que signifie quand j'ai les frissons par exemple, je suis juste. Je reconnais ma voix intérieure et la différencie de celle du mental. Quand je reçois un message, que les larment me coulent sans raison et me sens profondément touchée sans être blessée, je sais que c'est une vérité. J'ai vécu quelques expériences déstabilisantes mais ce qui est étonnant c'est l'absence totale de peur. L'important ce n'est pas de multiplier les expériences mais d'instaurer une guidance sûre et avisée, juste qui nous permette justement d'avancer dans la vie et de se réaliser pleinement en intégrant au quotidien cette dimension de nous.

- transitoire et impermanente bien qu'accessible à tout moment. Nous ne sommes pas tout le temps dans notre dimension spirituelle, ce serait un peu comme vouloir être esprit, nous aurons bien le temps quand nous ne serons plus incarnés. Ainsi, nous vivons une expérience, comme les autres, profondément incarnée, avec son lot d'émotions confortables ou inconfortables, l'égo reste mais perd de sa puissance, il devient serviteur au lieu de maître (ceux qui disent ne plus avoir d'égo en ont développé un autre plus insidieux et qui leur joue des tours, il est appelé égo spirituel), les obstacles sont toujours là à part que cela devient un outil de connaissance (c'est comme les problèmes que l'on nous donne à l'école pour apprendre et progresser, non pour nous embêter même si certains le ressentent ainsi). La vie finalement reste la même en mieux, plus authentique, plus fluide, plus nourrissante, avec plus de sens, de la douleur parfois mais jamais de la souffrance (pure création mentale), transformatrice, instructive, souvent légère, gaie et si elle ne l'est pas, il nous appartient d'aller se ressourcer. Nous devenons des co-créateurs conscients. La vie est le chemin, le but est le bonheur au quotidien, la question : qu'est ce qui me rend heureuse maintenant ? Je nourris mon âme et je me sens complète, libre. Je vis l'amour inconditionnel de moi et des autres ... même si cela sous tend de se protéger et se défendre parfois de personnes toxiques car peut être parfois c'est la meilleure preuve d'amour pour soi et l'autre que de mettre des limites ... J'ai vécu, autre étape, le syndrôme du sauveur, vous savez l'homme qui s'est libéré de la caverne de Platon, qui est heureux, libéré et qui veut redescendre dans ce trou pour aller informer les autres qu'il y a un ailleurs ensoleillé, ils le détruisent car préfèrent leurs chaînes et leurs ombres qui les rassurent plutôt que l'inconnu aléatoire de cet homme ... fou !! Alors oui la vie continue, transformée certes mais surtout notre propre vision de la vie, nous avons mis du sens et nous l'avons animée (autre racine du mot âme) de l'intérieur, nous jouons avec elle une danse, nous nous exprimons dans notre essence. C'est simple finalement. La dimension spirituelle est là, accessible, vivante, en nous. Il est désormais possible de s'y connecter et de l'intégrer. C'est ce que j'appelle les deux étapes : tout d'abord spiritualisation de la matière, c'est à dire que l'on va se connecter à l'esprit et le faire entrer dans notre vie, puis matérialisation de l'esprit, deuxième phase, qui consiste à rayonner cet esprit dans notre expérience de vie, d'où mes partages et mon métier que j'ai mis en place dans la relation d'aide depuis 2 ans maintenant d'hypnothérapeute, psychoénergéticienne et coach intuitive ... d'où mes conférences, d'où ce que je partage avec ceux qui sont prêts et le demandent ...En fait la dimension spirituelle permet de se sentir complète, pas parfaite, mais complète. Il s'agit d'une réintégration. Je dis qu'elle est impermanente car parfois, il m'arrive encore de m'associer à mon égo et j'oublie mon essence mais je me rectifie rapidement. L'idée est d'être conscient du jeu et de se dissocier du rôle que l'on joue. Mais cette dimension nous offre un sanctuaire, où aller régulièrement, quotidiennement pour se recueillir en soi, pour y rencontrer son guide intérieur drôlement plus sympa que le juge intérieur de l'égo, au moins du disposons de plusieurs versions pour faire nos choix, où se ressourcer énergétiquement, où s'inspirer et où laisser la vie couler en nous avec le moins de résistance possible. Mon  prénom Elisabeth que je n'ai pas aimé étant petite, signifie, sanctuaire de dieu, quel beau présage non ? Eli est d'essence masculine, Beth d'essence féminine et représente la deuxième lettre hébraique qui incarne la carte de la Papesse au tarot, l'anima, la sagesse intérieure, plutôt cool non ? Alors voilà le sens que l'on peut donner à tout ce que l'on voit, ressent. Notre interprétation donne le sens, que cela soit d'un prénom ou bien simplement d'un évènement de vie, cela change tout !! Je crois que l'esprit et donc notre dimension spirituelle nous relie en fonction des caractéristiques de notre âme, essence, à nos talents personnels, à notre manière de vivre l'esprit et qu'ensuite on le partage simplement et que cela nous anime et nous rend heureux dans l'être, le faire et bien entendu comme on récolte ce que l'on sème, dans l'avoir. Voilà pourquoi cette dimension est en nous mais que nous n'y sommes pas constamment, elle s'exprime ensuite à travers nous ... si nous la laissons faire .... parfois, souvent, jamais ... cela dépend !!

- et tant d'autres choses mais je n'ai été déjà que trop longue à ce sujet ....et chaque chemin est différent.

SPIRITUALITE : un bien GROS mot pour une si belle expérience !

Je pense désormais par ce partage, avoir répondu à Tatiana sur au moins deux de ses questions, à savoir, mon rapport à la spiritualité et les méthodes que j'utilise, il me reste donc à vous partager .....

 

LA BELLE EXPERIENCE !

 

Oh que c'est difficile car il y en a eu tant de belles expériences ! 

Tout d'abord, ce que j'aurai à vous dire c'est qu'elle ne se commande pas vraiment consciemment, comme je vous l'ai dit c'est une porte qui s'ouvre en nous par une permission tacite de notre inconscient qui va lever certains blocages intérieurs. Je m'aperçois aujourd'hui que j'ai évolué à tel point que je n'ai aucune appréhension à vous partager mon intime à ce sujet, pour la bonne cause ;) et parce que je l'ai rationnalisée. 

En effet, une certaine partie de notre cerveau (hémisphère droit) sera activée, en ondes bien particulières, pour vivre cette "expérience", mais pour l'intégrer ensuite dans sa vie et qu'elle soit porteuse et utile, réellement transformatrice, il conviendra de rassurer la partie de nous qui n'aura pas vécu l'expérience, à savoir notre cerveau analytique et logique (hemisphère gauche) qui même s'il a été synchronisé lors de ladite "expérience",  au même titre que nos deux autres cerveaux (ceux du coeur et du ventre) sur un axe bien particulier, il aura besoin ensuite d'être rassuré. C'est un acte d'amour et de compréhension envers soi, le petit moi est perdu, son univers est déstabilisé, plutôt que de le juger, comme beaucoup le font, plutôt que de faire taire ce mental, il convient de l'écouter (je sais il fait du bruit mais bon ;) ) et de le nourrir comme par exemple je l'ai fait, d'informations scientifiques, psychologiques, de recherches (ou de se faire accompagner) .. c'est à dire d'informations de dimension mentale afin qu'il ait les moyens de lâcher prise et d'accepter d'intégrer la transformation. Si ceci n'est pas fait, vous ferez face à des conflits intérieurs qui pourraient vous couper en deux et même vous porter aux frontières de la folie, ou simplement refuser l'expérience et rester dans vos peurs et votre petit moi .... Je le vois bien, je me le reproche souvent, car cela porte mes consultations à parfois 2 heures, mais je prends beaucoup de temps pour rassurer mes consultants qui arrivent à mon cabinet souvent emplis de peurs et d'appréhension, ils ont besoin d'être rassurés pour ensuite laisser faire ce qu'en eux, ils savent déjà faire.

J'en ris maintenant et je souris en écrivant ceci, mais la première fois que j'ai annoncé à une amie proche que j'entendais une voix, ouuuuuula, c'est quoi ça !! J'ai vu dans la douceur compatissante de sa voix, qu'elle me prenait pour une gentille folle ... puis je lui ai partagé la teneur des messages et devant la clarté et l'élèvation qu'ils procuraient, la compassion a fait place à de l'intérêt, elle a tendu l'oreille et ensuite me sollicitait même pour d'autres pour recevoir les fameux "messages". Nous en rions encore .... car finalement les gens "normaux" entendent à longueur de temps des voix, celles du mental, qui leur disent "t'es nul", "tu n'y arriveras pas", "la vie est injuste" , "oh la la qu'est ce qui va t'arriver" et "et si et si et si", etc ... à peu près 60 000 pensées inconscientes par jour, toujours les mêmes, à tel point, qu'on ne les entend plus et qu'elles nous conditionnent pour réaliser ce que l'on craint de voir se produire. Ce bruit infernal fait tant de "tinta-marre" que l'on ne l'entend plus .... mais parfois au milieu du silence, une petite voix se faufille et donne l'impression de surgir de nulle part, différente des autres, porteuse d'un nouveau message, si différent qu'il nous interpelle et que l'on croit entendre une voix ;) !! Il est très difficile donc de prêter attention à cette petite voix intérieure qui a bien de la difficulté à émerger d'un brouhaha continuel et pourtant ........... tout le monde l'a en Soi. C'est la voix de l'âme qui nous invite à réaliser l'esprit en nous, elle fait, comme les autres voix, partie de notre inconscient.

Je vous partage cet exemple parce que c'est le premier qui m'est arrivé et a été le début d'un cheminement, j'avais découvert qu'à l'intérieur de moi, il y avait une vie, que je n'étais pas faite que de boyaux dans mon ventre ou que mon coeur avait une dimension éthérique et magnétique en sus de sa fonction physique, que quand je me trouvais en lui, mes peurs disparaissaient, le silence se faisait et d'autres visions plus élevées de la vie et en particulier à l'époque de mon épreuve (qui lui l'a trouvait favorable, ouhla mon mental n'était pas ok) m'apparaissaient. Après tout, pourquoi ne pas suivre son guide intérieur ou son thérapeute intérieur, plutôt que d'écouter sans cesse ce Juge intérieur qui nous fait culpabiliser, nous rabaisse et nous dévalorise .... que l'on n'accepte pas si ce juge-ment émane de voix extérieures des autres que l'on appelle alors toxiques, alors qu'à l'intérieur de nous nous savons si bien le faire sans eux ! N'est ce pas ? Mais n'est il pas plus facile de reprocher aux autres, ce que nous nous faisons à l'intérieur de nous, re_ n'est ce pas ?

Pour en revenir aux frontières de la folie que j'ai frôlées de très très près, je crois intimement que c'est un des risques pour ceux qui ne sont pas préparés et cela fait partie des raisons de mes partages sur ce blog ou sur ma page fb, qui étonnamment alternent entre raison logique et textes plus intérieurs ... c'est dans un souci de sécurisation du mental qui peut disjoncter ou bien simplement se fermer (et là soyez rassurés vous resterez "normaux") et ainsi vous couper de la possibilité d'explorer d'autres dimensions plus élevées de vous mêmes. J'avais écouté sur TEX mais je ne la retrouve pas, une femme qui a ouvert une fondation justement, persuadée et je partage son avis, que les hôpitaux psychiatriques regorgent de personnes qui ont été confrontées avec leur dimension spirituelle et qui ne l'ont pas géré. Si notre inconscient pratique le refoulement et crée cette barrière, il a ses raisons, c'est ce qu'en jargon d'hypnothérapeute, on appelle le bénéfice secondaire. Ces resistances ne sont pas à forcer mais à contourner, il s'agit de créer un nouveau chemin neuronal progressif, à parcourir juste pour le découvrir et ainsi nous fournir une autre alternative ... ainsi si l'inconscient est ok, il trouvera un nouveau bénéfice et acceptera de changer le schéma. Même si ces barrières nous coupent de nos ressources, cela nous coupe également de nos démons intérieurs (qui le sont devenus justement parce que nous les avons enfermés dans une cage ou comme je le dis souvent, à la cave, et là même s'ils étaient au départ de gentils petits chiens mais inconvenants pour la société ou simplement vos parents, vos instituteurs, et donc devenus tels par vous même afin de vous faire aimer, ils sont devenus de vrais monstres car la prison ça rend méchant, parfois incontrôlable). C'est pourquoi, à l'entrée de la porte des enfers, siège Cerbère qui vous garde de vous mêmes, et que pour y entrer, il vaut mieux payer Charon (un guérisseur, un passeur, même si son aspect rebute) qui vous fera passer en sécurité .... et oui on en revient, je peux vous l'assurer, cette image de l'enfer est métaphorique, initiatique, même si certains l'ont détournée pour nous faire peur, le feu alchimique est purificateur et transformateur ! 

Voilà pour les mises en garde et peut être est ce la raison pour laquelle l'exploration de notre dimension spirituelle, tout simplement notre dimension du Soi, le papillon qui voit plus haut et plus loin que la chenille, comme je l'appelle, est restée longtemps secrète et reservée à des initiés, même si au départ c'était une protection, oui, il y a eu des dérives sectaires, voire de la manipulation à différents niveaux, parce que la connaissance de Soi est une délivrance de la souffrance et un tremplin de réalisation, mais également un pouvoir que vous détenez ou que d'autres souhaitent garder ... plus pour longtemps ;) C'est ainsi ! Mais je crois que la vulgarisation, que des informations désormais sécures et équilibrées permettent aujourd'hui cette levée de voile au niveau de la société entière, autrement appelée "apocalypse"  et qui bien sûr fait peur mais signifie pourtant littéralement en grec  "révélation" finalement ....... de soi ;) .

Il est évident que si chaque individu intègre cette partie plus élevée de soi dans son quotidien, des changements sociaux sont inévitables, bénéfiques certes, mais qui passent comme au niveau individuel par une crise existentielle (celle de l'égo et de l'image souvent sociale, de la modification de son environnement relationnel et autre, ainsi que de changement pro souvent ou même de ses choix de consommation donc économiques), par extension au niveau collectif donc par une crise sociale, environnementale et économique ... ne sommes nous pas en train de la vivre ? Nous vivons, je crois, individuellement et collectivement, un moment clé de notre existence, qui peut nous détruire ou nous transformer profondément, quelle chance n'est ce pas ? Je sais tout le monde ne parle pas ce langage et les plaintes sont encore nombreuses, mais nous avons le choix entre la victimisation (qui n'est qu'un état transitoire de l'égo dépourvu et aux limites de ses capacités) ou la prise en compte de nos failles, de les reconnaître et les accepter comme telles et donc de les découvrir autrement, plus profondément et ainsi nous ouvrir à nos ressources cachées qui sont le cadeau ! C'est ainsi, je crois toujours, croyance porteuse donc que je valide, que devant les ressources qu'il a épuisées, face à un système individuel ou collectif qui a montré ses failles, l'homme a la possibilité de se connecter à sa créativité, ses ressources non mobilisées encore, pour déployer d'inventivité et d'énergie pour se sortir de l'ornière et de ses oeillères. Ainsi souvent, c'est acculé face à une épreuve, au bout de ses souffrances et résistances qu'il lâchera enfin pour rejoindre un niveau supérieur d'évolution ....... individuelle voire collective. Certains appellent ceci le saut quantique ... nous le constatons l'humanité évolue par bonds, par révolutions intérieures ou extérieures ... cette fois ci, je crois que cela ourde dans l'ombre et qu'elle se fera sans violence, juste par prises de conscience individuelles qui une fois, un certain seuil atteint, modifieront considérablement et de façon irréversible la société toute entière, tant pis pour les retardataires ;) . Une simple rétrospective quand même nous ne volons à grande échelle que depuis 125 ans et nous voguons sur internet que depuis 25 ans, sans parler de la communication mobile ... cela ne fait pas si longtemps ... je crois que si l'homme invente des machines capables de se déplacer ou de se connecter et de réduire ainsi l'espace et le temps entre les hommes  ... il a cela en lui ... mais peut être fait il plus confiance à des machines qu'à lui même ? Je crois enfin que ce que l'on est capable de créer dans la matière et à l'extérieur de soi, on est capable de le créer en soi et que l'un et l'autre sont profondément liés. En une seule vie, j'ai vu la grosse tv noir et blanc apparaître péniblement dans mon foyer avec une seule chaine nationale et se transformer en écran plat couleur plasma avec chaines illimitées, le téléphone arriver également difficilement fixe avec cadran à tourner à la main numéro par numéro et se transformer en combiné extra plat mobile voire portable (les premiers portables je les ai vus, ils étaient de la taille d'une petite valise et n'existaient que dans le milieu pro), les disques vinyles se transformer en mp3, les hommes pouvoir parler de visu et à plusieurs en quasi instantané d'un point à l'autre de la terre  ... et cela ne fait que commencer ... je crois donc que désormais en une seule vie, il est possible de réaliser également en soi, une communication et une connexion avec plusieurs parties de nous mêmes, de réduire l'espace et le temps pour atteindre d'autres dimensions plus élevées de nous, de transformer nos vieux schémas rayés, nos bavardages mentaux, nos énergies usagées et pensées polluantes en ondes au son harmonieux et guérisseur, que nous pouvons nous connecter instantanément à ce que nous voulons, que nous le faisons déjà sans le savoir et donc que nous utilisons je dirai le mauvais côté de la force, que l'on appelle aussi nocébo (je me nuis) ou la peur et qu'il y a juste un petit réglage vibratoire à faire pour se brancher sur la fréquence amour qui est l'antidote. Je crois donc, pour l'avoir réalisé, que c'est possible désormais en une seule vie et même de plus en plus rapidement, que les chemins autrefois tortueux et longs de nos ancêtres, pour ceux qui avaient décidé de travailler en soi, les longues thérapies etc .... c'est dépassé et que miracle peut sortir de sa connotation religieuse pour reprendre son sens premier "chose que l'on regarde avec surprise et admiration" et ainsi pouvoir le vivre dans notre propre miroir, notre psyché.

N'oublions pas que même si nous nous attardons sur notre matière corporelle et notre forme physique qui parait nous limiter, nous sommes, à l'instar de notre chère terre, composés pour les 4/5 ème d'eau, est ce vraiment un hasard ? L'eau est désormais reconnue via les travaux du professeur Montagnié (reprenant ceux de Jacques Benvéniste) comme un vecteur d'information, et que même si la matière disparait ensuite (à l'instar de l'homéopathie ou encore de certaines personnes hydrocéphales qui ont perdu une grande partie de leur matière grise et continuent à fonctionner pratiquement sans cerveau), l'information reste et peut même se transmettre via un son enregistré sur un simple mp3 à distance (travaux du Professeur Montagnié). Je crois que nous sommes "équipés" mais que comme pour les réseaux du câble ou internet, il nous faut nous "brancher" et que parfois comme quand j'habitais au fin fond d'une campagne, cela met du temps, qu'il y a des coupures, des interférences qui ne sont que nos propres résistances et blocages mais à un moment nous serons tous "raccordés"ou "réaccordés", ce n'est qu'une question de temps et de moyens, ou d'éloignement du point central ....

 

Voilà pour les préambules, un peu longs certes, mais j'avais besoin de sécuriser cet espace de partage, afin que vous vous y sentiez bien et ouverts à ce que je vais vous raconter .... une sorte de réaccordement ;) , comme l'orchestre qui se synchronise avant de jouer la symphonie, nous nous échauffions et j'espère ainsi vous avoir permis cette ouverture nécessaire au plaisir de jouer ensemble dans cette cocréation entre l'auteur et le lecteur, dans cet instant magique que nous partageons ensemble pourtant décalés dans l'espace et le temps.

 

Parmi mes nombreuses expériences, comme je vous l'ai dit, faire un choix est difficile et j'envisage, je ne sais si cela peut intéresser des personnes, de les partager dans un livre interactif je pense car j'y suis enfin prête .... malgré la proposition l'an dernier d'un éditeur (et pourtant c'était une opportunité rare, la commande d'un éditeur ...) j'ai découvert aujourd'hui pourquoi ce livre a tant tardé .... je n'étais pas prête .. par sécurité pour moi, parce que cela implique également de parler d'autres personnes que je voulais protéger (mais j'ai trouvé comment les épargner en utilisant des contes et des métaphores) et parce que j'avais encore un travail intérieur à terminer ... finalement cet article me permettra, je m'en rends compte maintenant de voir et vous me le direz dans vos commentaires ou vos contacts, si moi je suis prête, est ce qu'un lectorat est prêt ? Il y a déjà tellement de livres à ce sujet .... je vous en reparlerai prochainement en fonction de vos réactions ;) . Il sera de toute façon interactif et accompagné d'outils car, comme je le redis, l'accompagnement, le magister est parfois souhaitable et je ne me vois pas passer 6 mois toute seule derrière l'ordi et vous cracher d'un coup le morceau, cela fait partie de mes défauts qui peut être finalement peuvent se transformer en beau projet, j'aime le partage en live, je ne suis pas un hermite et si je vous nourris, sachez que vos échanges me nourissent également.... pour avoir fait pratiquement seule jusque là ce chemin, je vois l'énergie, le temps et l'argent que cela m'a demandé de déployer pour me sécuriser et les nombreuses recherches que j'ai dû mener, ainsi que les formations, alors je ne sais pas si je vous souhaite vraiment de le faire seul(e)... à suivre ;) (c'était juste en passant ma petite voix que je transcris :) et devant le plaisir que je redécouvre en moi d'écrire ... oui cela faisait longtemps n'est ce pas chers amis, que je ne vous avais pas si longuement parlé ).

Ces expériences hors du commun nous marquent profondément et continuent de colorer ensuite notre expérience de vie quotidienne. Celles qui m'ont profondément touchées sont des communications intimes avec ma guidance intérieure, des moments où la vérité est telle que les larmes coulent, les prises de conscience irréversibles, le jour également où je me suis guérie de mes problèmes gastriques transgénérationnels en un seul verre d'eau empli d'intention d'amour pour moi "m'aime" et de pardon (sur la base informationnelle de l'eau comme expliqué précédemment), ou encore la connexion avec mon animal totem l'éléphant (rien de grave rassurez vous, il s'agit simplement de notre moi instinctif, bien utile dans certaines situations et ensuite pour explorer des mondes intérieurs que lui connaît parfaitement) lors d'une transe chamanique, ou encore le soir d'une lune bleue où je me suis connectée à mon féminin divin instinctivement sans connaître de pratique et qui m'a permis une belle préménopause d'enchanteresse sans aucun signe habituellement attachés à cette saison de la femme puis de devenir moon mother .. et tant et tant et tant .......... alors je vais choisir LA PREMIERE que j'ai appelée LE BAIN D'AMOUR INCONDITIONNEL , hum c'est cool non ? Allez c'est parti pour celle-ci, jamais encore partagée sur les réseaux, c'est de l'intime et cela montre la confiance que je ressens pour moi et pour vous, yes !!

 

LE BAIN D'AMOUR INCONDITIONNEL

 

C'était en mars 2010, en plein milieu de ce que j'ai appelé "mon épreuve de vie" , je constate en vous la partageant que cela fait déjà 5 ans et pourtant elle est encore vivante et vibrante en moi comme hier.

Je traversais une épreuve difficile, un divorce après 20 ans et 4 enfants, mon monde s'écroulait, même si c'est moi qui avais pris l'initiative de la séparation car je n'en pouvais plus. Après une période de bonheur intense, de libération et de soulagement qui s'ensuivit immédiatement après mon départ, une nouvelle vie qui devenait possible, rapidement je me suis retrouvée confrontée aux conséquences de mon acte, me rappelant mes failles en moi qu'il m'était indispensable de découvrir en dehors de l'autre. Plus d'argent, plus de maison, plus de mari, plus de métier, les conséquences d'une longue dépendance affective et matérielle ... Me voilà confrontée à ma plus grande peur, la solitude, ma blessure d'abandon et je me sentais si seule et si dépourvue, en manque total d'amour, de confiance ou de considération pour moi même, je me lamentais sur mon sort et cette nouvelle vie qui m'avait parue si belle, je ne la trouvais désormais que vide de l'autre et de sens. 

Déjà ma petite voix intérieure m'avait dit que ceci était très favorable mais je ne voulais pas l'entendre et n'avais aucun moyen d'imaginer que cela puisse être autrement, donc aucun moyen de créer autre chose que de la désolation.

J'étais en très grande souffrance, je ne pleurais plus, j'hurlais et même je me rappelle la veille où tout a commencé à basculer dans l'autre sens, c'est à dire du côté favorable de la vie, assise sur mon radiateur, tellement j'avais froid, pliée en deux, avoir sorti un son de moi, surgissant de mes entrailles, un long râle d'agonie, un râle que je ne pourrai jamais oublier, tellement il m'a surprise moi même, comme s'il venait d'une profondeur ignorée, un son abyssal qui a fini par mourir dans un râle guttural, presque animal. Ce moment je l'ai appelé "la petite mort". Mon égo était mort, il avait atteint ses limites, il ne pouvait même plus me protéger de moi même. La carapace avait cédé de l'intérieur, telle une coquille qui laisse la vie sortir après qu'à coup de bec de l'intérieur, elle se soit frayé un chemin vers l'extérieur. J'avais atteint les limites de la souffrance et de mes résistances. Je n'étais plus rien donc tout devenait enfin possible.

Cette nuit qui a suivi cette agonie, je me suis réveillée, je regarde machinalement le réveil 3 h 33 du matin, tiens amusant .... à ce moment là je regardais souvent l'heure et je m'amusais selon un code, à percevoir des signes qui me guideraient vers un meilleur. Le lendemain je regarde la signification : en gros, les maitres sont là et veillent sur vous, n'hésitez pas à leur demander de l'aide, ils sont disponbles pour vous ... bla bla bla ... avec toute une ribambelle de noms prestigieux comme Jésus, Moise, Marie et toute la clique .......Waouh, que je suis importante pour que ces prestigieux maîtres puissent se pencher sur mon triste cas :) mais bon, j'avoue je n'y croyais pas et cela ne résonnait pas en moi.

La nuit suivante, nouveau réveil, je regarde l'heure, 3 h 33 ! Nous voilà bien.

La troisième nuit sera la bonne, nouveau réveil, je regarde l'heure 3 h 33. 

J'allais me rendormir, je ferme les yeux puis les rouvre aussitôt, car j'avais entre aperçu dans mon brouillard cotonneux de semi sommeil, des lumières, beaucoup de lumières. Cette fois ci , j'ai les yeux complètement équarquillés et je suis pétrifiée de stupéfaction : mon ciel de chambre tout noir est empli de petites spirales dorées, des milliers, elles tournent sur elles mêmes et pourtant ne bougent pas, elles sont statiques, comme des étoiles finalement mais bougent en elles par mouvement spiralé. Je ne sais quoi faire à part équarquiller les yeux du plus grand que je puisse pour me réveiller de ce rêve et vérifier que cela soit une réalité et si ça l'est pouvoir déclencher la peur qui me fera sortir de ma posture pétrifiée et courir bien loin de ma chambre. Mais rien, ni la peur ne vient, ni je ne peux bouger pour me pincer ou quoi que ce soit, je reste là à regarder ..... Puis venant de ma gauche, très près de mon oreille, je ne pouvais de toute façon tourner la tête, incapable de bouger, j'ai écouté une voix plutôt masculine, bienveillante mais assez autoritaire, elle n'était pas intérieure j'en suis certaine, elle était bien à l'extérieur gauche de moi, je ne pouvais que lui obéir même si elle me rassurait par sa douceur. Elle me dit "n'aie pas peur, tend les bras vers le haut et laisse toi aller" .. c'est tout ! Telle une marionnette activée par une force invisible, mes bras se sont levés comme tout seuls et le reste de mon corps ne pouvait bouger. Je suis restée là un petit moment, puis les spirales dorées ont commencé à grandir et sont venues progressivement s'enrouler autour de mes bras et je me suis comme évanouie, je ne trouve pas le mot juste, en fait je suis plutôt comme passée dans un autre espace, hors du temps, hors de ma chambre, je ne peux vraiment pas le définir mieux à travers les mots. Je suis passée du voir extérieur à la vision intérieure. Je ressentais ces milliers de spirales comme autant de bras qui me portaient et m'emportaient, me berçaient, me câlinaient, cette fois ci dans tout mon corps. J'étais là et plus là à la fois, j'avais un corps et plus de corps à la fois, c'est vraiment très difficile à décrire. Tout ce que je ressentais c'était une sensation inconnue à ce jour. Je me sentais accueillie toute entière, dans tout mon être, dans chaque parcelle de mes cellules, de l'intérieur, de l'extérieur, partout à la fois, dans mon coeur, mon corps, mon âme, dans mes peines, dans mes failles, comme s'"ils" (impossible dire qui ou quoi) me connaissaient par coeur, dans tous mes recoins cachés et indiscibles et que malgré tout, j'étais bénie, aimée inconditionnellement, pleinement accueillie, j'en pleure encore, (je ne savais pas qu'écrire ces mots me rappellerait encore à cet émotionnel profond que pourtant je ressens encore quand je donne de l'amour, comme une parcelle de ce que j'ai reçu, au cours de soins)..............

Ouf ça va mieux, j'ai essuyé les larmes et reprends ..................

Au départ, je me rappelle avoir appelé ceci "le câlin avec l'Univers" et puis finalement comme j'étais comme dans un bain tiède, doux, chaud à la fois, apaisant, où je pouvais laaaaaaaaacher et me laisser aller, me laisser bercer, où je me sentais même soulevée par une puissance incroyable et légère à la fois, hors force de gravité, le poids, la masse, le temps, l'espace n'existaient plus ..., JE n'existais plus, ne restait que L'AMOUR, j'ai appelé ceci aujourd'hui "le bain d'amour inconditionnel".

J'aurais pu y rester une vie entière, une mort entière, éternellement, j'étais lumière, amour, tout avait éclaté en moi comme un feu d'artifice, je me sentais transformée de l'intérieur dans chaque mini once de mon être que je découvrais en même temps que l'amour inconditionnel. J'étais au millième ciel mais quelques ciels plus bas, je me suis retrouvée d'un coup, seule, dans le noir complet et totalement mobile, comme si rien ne s'était passé, à part le ressenti que j'en gardais, comme un rêve que je croyais avoir fait mais c'était vraiment différent car émotionnellement plus puissant.

Je regarde l'heure, il était 5 h 55, plus de deux heures qui ont semblé à la fois une éternité et une minute .... Voici la signification du code : "Attachez votre ceinture de sécurité parce qu’un changement d’importance s’approche de vous. Il ne faudrait pas le voir comme  » positif  » ou  » négatif  » , car tout changement appartient naturellement au flux de la vie. Il vient peut-être en réponse à vos prières ; alors, continuez à penser au bonheur et à vous sentir en paix."

Euh, j'avoue, je commençais à douter et me dire que peut être je devrais y croire ........mais en quoi ?

Quelques heures plus tard, ce devait être un jour où il n'y avait pas d'école, car je ne me suis pas pressée et mon fils cadet de 8 ans était dans la cuisine, il attendait tranquillement son petit déjeuner et me regardait avec attention sans rien dire. Il me regardait , il me regardait, il me regardait .................. puis finit par me dire avec son parler d'enfant de son âge :

- " maman tu es bizarre ce matin, on dirait que tu es collée au plafond"

- "Ah bon, tu crois, oui peut être, je me sens bizarre en effet, cette nuit je me suis réveillée ...."

- "Oui ça fait comme si tu étais dans un nuage, tu as l'air moins triste, tu es triste ? "

- " Non, je me sens juste bizarre, oui comme dans un nuage, en fait je suis plutôt bien et toi ?"

- " Je suis comme toi, un peu bizarre car cette nuit aussi je me suis réveillé mais ça c'est pas grave, ce qui me fait drôle c'est que quand je me suis réveillé, j'ai eu envie de dire des prières et tu sais j'aime pas ça les prières, je ne les dis jamais et ça fait un moment que je ne les ai pas dites et puis ce qui est le plus bizarre c'est qu'elles sont venues toutes seules alors que d'habitude je ne les sais pas et puis après je me suis rendormi .........."

- "Ah oui, oh tu sais ça ne sert à rien de réfléchir, et puis tu vas bien et puis (sourire) au moins tu sais que tu les sais maintenant, plus besoin de les revoir, ça c'est fait ! Te voilà bien débarrassé, .... c'était peut être un rêve ou comme tu fais parfois tu sais quand tu te lèves et que tu ne te rappelles plus le lendemain et que tu dis des trucs marrants comme .........."

- "Oh non ce n'était pas un rêve, j'en suis certain, parce que je me rappelle avoir regardé l'heure et que cela m'a amusé car c'était 3 H 33....................."

- "......................................ah ...................... moi aussi c'était à la même heure .......... et j'ai vu comme des petites lumières gentilles .............je crois que peut être cette nuit, en même temps, il s'est passé quelquechose ........... mais cela ne peut qu'être bon pour nous, tu sais des fois il arrive des choses, comme ça qui ne s'expliquent pas vraiment mais qui font du bien, tout simplement"

- "oui, je suis content, on fait quoi aujourd'hui ?"

Changement de sujet ...........

Depuis mon fils a oublié et il est bien loin de tout cela mais ce matin là, il m'a permis de me dire que cela n'était ni mon imagination, ni un rêve ................Il y a comme ça des choses qui se vivent et ne s'expliquent pas. Ce qui est important c'est ce que cela crée en nous et depuis ma vie n'a cessé de se transformer et moi avec. J'ai appris et vécu ce qu'était l'amour inconditionnel. Je ne savais même pas ce qu'était l'amour alors l'amour inconditionnel encore moins.

Peu de temps après, je faisais une formation où j'ai appris comment soigner avec cette énergie (avec Marie Manseau), cela m'a été très facile puisqu'une fois qu'on l'a ressentie en soi, on le reconnait, on sent comment le capter et le transmettre et l'on sait que ce qu'il a guéri en nous, le fera en l'autre. On apprend à s'effacer devant cette force et on la laisse simplement nous traverser pour l'offrir et laisser faire ce que l'autre peut ouvrir en lui pour la recevoir.

Tout ce qui peut paraitre religieux n'est pas, c'est juste des archétypes, des métaphores, des images qui traduisent des impressions si difficiles à exprimer en mots. La notion de Dieu est universelle, elle n'appartient à personne, ni aucune religion. Tout d'abord il a été déesse mère, puis a régné sur tout un panthéon, enfin il est devenu célibataire, vieux et barbu .... pour arriver jusqu'au plus profond de chacun de nous dans une relation intime où chacun est libre de l'exprimer selon sa façon ...

 

Le manque d'amour que j'ai pu vivre dans mon enfance ou après n'est plus, il est comblé et accessible désormais directement à la source. La seule personne à qui j'ai raconté cette histoire est à mon fils qui a oublié et à Marie Manseau qui m'a dit que l'on appelait ceci "la grâce". Alors peut être, comme un condamné à mort que je m'étais autoproclamé  .... quelquechose m'a gracié ou une partie de moi a créé ceci, l'a appelé, l'a demandé et l'a reçu.

Voilà L'EXPERIENCE, que je n'ai jamais partagée avec personne que vous et je ne pensais pas avant d'écrire ces mots qu'elle pourrait encore m'émouvoir à ce point. 

C'est pourquoi je vais clore ici ce partage.

Tout ceci est purement subjectif et filtré par mon expérience, mon vécu, mon histoire. Vous ne prenez que ce qui résonne et raisonne en vous et vous laissez le reste. Vous avez un libre arbitre et un discernement, servez vous en !

Bien à vous,

SPIRITUALITE : un bien GROS mot pour une si belle expérience !
Repost 0
Published by Elisabeth Rouzier - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 22:14

Donc toujours dans ma quête de savoir le pourquoi du comment, je me couche tranquille, voici dans les vidéos de Dany, et c'est la dernière, la trouvaille que j'ai faite : à la lueur de son âme, elle a éclairé le chemin de la même façon, mais je crois que c'est celui de tous .......... bonne nuit ! image--3-.gif

Repost 0
Published by Elisabeth R. - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 14:00

Bon moi j'en étais presque à la fin, alors je vais revenir sur quelques petites étapes que j'ai un peu zappées mais ressenties comme essence ciel lol ! 

Repost 0
Published by revelessencedesoi - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 12:04
Repost 0
Published by www.revelessencedesoi.com - dans SPIRITUALITE
commenter cet article

Présentation

  • : revelessencedesoi.com
  • revelessencedesoi.com
  • : boite à outils de développement transpersonnel et d'éveil de l'esprit
  • Contact

Profil

  • Elisabeth Rouzier
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !

 

Chaque jour est un défi pour révéler vos ressources et non un obstacle pour vous faire chuter .....Agir n'est pas ré-agir c'est apporter des réponses , choisissez la RESPONS-ABILITY (capacité à répondre)  -  Vous n'êtes ni fautif ni victime de ce qui vous arrive, vous en êtes tout simplement la source créatrice, c'est un pouvoir et non une faille, utilisez le pour créer votre vie ! - Aujourd'hui, ne vous inquiétez pas - - Aujourd'hui ne vous fâchez pas - - N'écoutez pas la peur et le doute et faîtes vous confiance - Aujourd'hui, bénissez la vie et aimez, faîtes la paix - - Aujourd'hui, vivez, osez ETRE vous-mêmes et agissez dans le PRESENT - - Aujourd'hui, soyez bon avec vous-même, avec les autres, et avec tous les êtres vivants ... n'écoutez que votre coeur et votre intuition  .... merci de votre visite - cherchez ici une réponse, un outil et vous trouverez ou demandez le moi par la fiche contact - Belle et lumineuse journée à vous ! Elisabeth on revelessencedesoi.com .....pour le BONHEUR EN SOI et PAR SOI, choisissez d'être heureux ...  

Soyez les bienvenus dans mon espace ! 
Si vous souhaitez vous ressourcer en lisant l'article du blog, je vous partage une musique puissante ...

Recherche


arobas-copie-1 Je m’inscris ci-dessous à la Newsletter et je suis informé(e) régulièrement 

 

J'envoie aux abonnés des partages qui ne sont pas publiés sur le blog

je noue une relation privilégiée et je respecte la confidentialité, merci de votre confiance

à bientôt !

suivez moi sur :

Ma Page sur Hellocoton

suivez moi sur


 

suivez moi sur :

Suivre revelessence sur Twitter  https://twitter.com/#!/revelessence 

 

 

revelessencedesoi on twitter