19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 07:41

effet-placebo.jpg 

Avez vous remarqué qu'entre médication et méditation, une seule lettre change et si nous enlevions les lettres c ou t qui les séparent, il resterait médiation. Extraordinaire n'est ce pas ? Bon je sais ... peut être trouvez vous ceci simpliste mais en ce qui me concerne, les mots me parlent et je vais vous en parler..... car ils ont ce pouvoir de donner du sens et même "de guérir" ou de nuire. En effet, ils sont porteurs d'information au même titre que l'eau, les pensées etc ... ils informent nos cellules et des scientifiques russes ont même prouvé qu'ils influencent notre adn. Nous sommes au coeur du sujet, si je vous dis mots ou si je vous dis maux, quelle est votre réaction intérieure ? Vous reliez à votre histoire intérieure, cela provoque une ou des pensées, une émotion, un déclic, et votre corps va produire des substances chimiques .... etc ... ou encore pour le sens, la simple sonorité est la base des mantras ou encore du langage alchimique des oiseaux, le son des mots est une vibration, elle parle à une partie de nous, celle là justement qui résonne avec le placébo et le nocébo, une partie inconsciente que nous utilisons consciemment ou pas ... , c'est elle qui fait les lapsus, c'est elle qui réagit ou agit selon notre niveau de conscience, c'est elle qui comprendra ou non le discours de l'autre et dira "nous ne parlons pas le même langage" ce qui signifiera que chacun voit le monde en fonction de son histoire personnelle, de ses croyances, ses conditionnements et qu'un même mot aura donc le sens qu'on lui donne et selon .... produira des effets différents. Nous sommes même responsables de notre langage intérieur et des effets nocébo ou placébo qu'il produira en nous .... Voilà tout l'enjeu du pouvoir des mots.

Les maux ont aussi leur langage, c'est la "mal a dit". Toute douleur quand elle peut s'exprimer librement nous informe "pour notre bien" puis si nous ne l'écoutons pas et résistons ou simplement décidons de la faire taire, elle se transformera en souffrance, puis en maladie. Nous apprenons à travers nos sens, tout petit lorsque la douleur nous arrête quand on se rapproche du feu, nous enregistrons son message pour nous protéger à l'avenir, tout petit nous aimons transgresser les interdits et nous n'écoutons pas aussi, nous mettons la main au feu et là cela devient souffrance et nous enregistrons cet apprentissage. Cela ne pose aucun problème si ce n'était que nous puissions gérer l'émotion qui accompagne souvent cet apprentissage surtout au niveau de l'affectif. Souvent inconfortable, au lieu de la faire circuler, nous allons l'ancrer, elle deviendra une mémoire (sans compter toutes celles que nous trimbalons héritées de nos parents) et toute nouvelle situation se rapprochant de cet enseignement, nous fera réagir au lieu d'agir. De l'enseignement nous passerons à l'ensaignement, alors qu'au départ c'est un process qui devait nous faire grandir et évoluer. Ainsi, nous oublierons même la "première fois" ou nous ne pourrons nous souvenir d'ancrages inconscients hérités dans le but non de nous plomber mais toujours pour cet apprentissage qui a permis à l'espèce humaine de vivre jusqu'à nos jours. Ce process nous aide à faire passer des connaissances, des ressources, mais dans ce filon, transitent également des mémoires à libérer. Ce canal est donc utile, encore faut il le nettoyer régulièrement afin qu'il ne s'engorge pas ou travaille de façon nocive.

Tout ceci commencera sur le plan des corps énergétiques, ou là nous le ressentirons comme mal Etre, puis malaise avant la maladie qui elle, s'inscrira alors dans la matière, le corps physique. C'est ainsi, que bien en amont, notre niveau vibratoire, nos émotions, nos pensées, nos croyances inconscientes, notre héritage transgénérationnel, notre esprit influencent la matière et qu'une fois matérialisé, tout peut s'inverser. Tout dépend, si l'on souhaite se "plaire" (étymologie de placébo) ou se nuire (nocébo). Alors vous me direz qu'il est évident que nous voulons le meilleur pour nous ... mais ce n'est pas si simple que cela. Tout dépend de notre niveau de conscience et de l'écoute de notre inconscient, tout dépend également de nos conditionnements. En fait nous sommes rarement à l'écoute de nous "m'aime" et peut être parfois, serait il nécessaire de prendre le temps de redéfinir ce qui est réellement bon pour nous et si nous nous plaisons tels que nous sommes vraiment. Nous souhaitons plaire aux autres, plus que NOUS plaire, quitte à nous nuire. Nos émotions (cause interne de maladie en médecine chinoise) sont souvent déséquilibrées, nos pensées non maitrisées.

L'effet placébo était utilisé chez les Egyptiens antiques, chez les Grecs (paracelse) et a été repris au fil des siècles de façon consciente ou inconsciente. Emile Coué l'a remis au goût du jour et depuis les scientifiques ne cessent d'essayer de le comprendre au fur et à mesure des possibilités d'investigation nouvelle que propose l'évolution technologique. La base de ce processus est l'HUMAIN, l'esprit et la relation entre vous et vous, entre vous et l'autre.

C'est un apprentissage qui se fait par tout d'abord déasapprendre puis réapprendre autrement. En fait ce processus est naturel et il s'agit simplement d'enlever toutes les barrières que nous avons mises ou que l'on nous a mises entre nous et notre capacité de guérir. Il s'agit simplement de comprendre que la matière est le résultat (vie matérielle, physique, corps ....) et que l'esprit est la source .... plutôt que de penser que notre vie physique dans le corps ou dans la réalité soit la cause et nos pensées le résultat .... Oui l'effet placébo A un effet sur la matière et oui c'EST un effet, donc un processus dont la source est l'esprit. Ainsi après avoir compris, l'idée est de l'appliquer consciemment et concrètement dans son quotidien et de regarder les résultats. Comment faire ? Finalement ne rien FAIRE de plus dans un premier temps et simplement laisser cet effet naturel se produire en se concentrant à arrêter le nocébo que nous nous faisons inconsciemment chaque jour. J'ai remarqué que nous ne supportons pas que quelqu'un dise du mal de nous par exemple ... et pourtant dans notre tête, nous nous parlons encore plus mal et l'on trouve cela si normal ... qui aujourd'hui ne s'est pas dit : t'es nul, t'es bête, t'es c..., t'es ceci ou cela ? Cela s'appelle des croyances limitantes, car nous croyons que nous sommes limités ... et même dans la guérison .... 

Je ne dis pas que cela va tout résoudre, je dis simplement que déjà en prendre conscience et de l'intégrer dans sa démarche est important. C'est pourquoi le documentaire qui va suivre est intéressant en ce sens, très scientifique, très rationnel, donc exactement ce qu'il faut pour rassurer notre mental et ainsi l'encourager à fonctionner autrement. En effet, nous voyons même dans le documentaire qui suit, que nous sommes capables avec une simple gélule contenant du sucre, selon sa forme, sa couleur, ou nos croyances de produire même des effets secondaires négatifs (exactement ceux qui sont sur la notice). Il est montré également que la croyance que nourrit celui qui prescrit a une influence inconsciente (langage non verbal) sur le résultat qu'aura le placébo ...

Le pouvoir de l'esprit est sans limite, notre corps quant à lui est limité par l'espace et le temps, la matière. Il ne s'agit pas d'opposer les deux ou de valoriser l'un par rapport à l'autre mais bien de les conjuguer dans le même sens, le nôtre, celui de notre être et ce que nous voulons vraiment. Il est également temps de prendre en compte 80 pour cent de notre fonctionnement, notre inconscient car dans ma pratique de l'hypnose, je constate souvent que nombre de blocages, sont des "bénéfices" secondaires que l'on attribue à certains comportements qui pourtant nous sont nocifs ... par exemple, et si j'étais pleinement heureux, riche etc .... ce qui parait être notre aspiration consciente .... quels changements qui me font si peur et qui sont "dangereux" pour moi se matérialiseraient dans ma vie ? Suis je prêt à les vivre ? Suis je prêt à lâcher ma zone de confort même inconfortable ? Si mon mal de dos disparaissait, comment ferais je pour dire non à ce que je ne veux pas faire ? Suis je prêt à me dire OUI et ainsi dire NON à certains ? etc etc ... Ainsi parfois, rester dans une situation pourtant désagréable a le "bénéfice secondaire" de nous éviter de passer par des étapes pour lesquelles nous nous croyons limités et qui nous paraissent encore plus insurmontables que le mal que nous vivons dans l'instant et qui lui est surmontable puisque nous sommes toujours en vie. C'est ainsi que notre système de survie primaire, basé sur l'enseignement de la peur nous bloque parfois ... à nous de le faire évoluer, non par la violence de la volonté mais par la puissance de la motivation, l'autosuggestion, le pouvoir de l'esprit ...

Alors médiCation ou médiTation ? En fait la réponse est : supprimons ce qui les SEPARE, le C et le T et gardons médiation qui vient de médium, milieu, intermédiaire, centre. Ainsi restons centrés et cultivons l'équilibre et le milieu, ce qui n'est ni placebo, ni nocébo mais l'utilisation de ces processus dans le sens qui est celui de la vie.

Dans ma vie personnelle, j'ai tout d'abord utilisé le placébo et le nocébo de façon complètement inconsciente, sans savoir et ainsi attribué mes réussites à la chance et mes échecs à la fatalité. Je subissais ma vie, je "tombais" malade, c'était la faute aux autres, aux virus, aux bactéries etc et le seul remède était la médication, c'est à dire une solution à l'extérieur de moi ou tout du moins sans participer consciemment au processus. Puis, progressivement j'ai pris conscience de ma responsabilité (capacité de réponse), de sens, et j'ai revu ainsi toute ma vie défiler et comment mes croyances, mes pensées, mes conditionnements avaient interféré dans mon expérience. J'ai commencé à appliquer un processus conscient et à utiliser la méditation (à ma façon car méditer signifie "réfléchir" c'est à dire se regarder en face comme dans un miroir (du latin méditari). Il ne s'agit pas de ne plus penser, ça c'est pour limiter les dégâts du nocébo en attendant de savoir penser ... il s'agit de réveler son être afin qu'il soit l'inspirateur des pensées ... et avant cela d'observer ce qui n'est pas nous justement...)

Ainsi, au niveau physique, j'ai guéri avec un simple verre d'eau informé (principe de l'homéopathie, voir "on a retrouvé la mémoire de l'eau" et les travaux de Benveniste repris avec succès par le docteur Montagnier) une "maladie" sur mon estomac. J'avais hérité de ce mal de mon père avec qui j'ai fait un travail énergétique de pardon (lui l'a toujours) et je l'ai transmis à ma fille cadette à la naissance (depuis elle est guérie). Je ne vous fais pas le détail de cette maladie mais ce sont des douleurs atroces dûes à une malformation et de surcroît un champignon qui se développe selon un terrain propice (plutôt acide). Sous médicaments, avec d'énormes effets secondaires indésirables pour le foie, depuis 25 ans et normalement à vie, dépendante de ceux ci, car j'en avais partout afin de ne pas en manquer tellement la douleur était aigue en cas de manque, un matin j'ai décidé d'informer un verre d'eau d'amour et j'ai médité sur mon verre pendant 10 minutes avec cette intention amplifiée par la respiration. (j'ai été formée à cette pratique et la transmets depuis) Je l'ai bu délicatement, consciemment et puis ........... disparition totale de la douleur.... puis dans les jours qui ont suivi....... j'ai oublié, simplement oublié puisque la douleur ne venait plus m'informer. Mon comportement "aigri" avait disparu et les aigreurs avec. Quelques mois plus tard, ce sont mes enfants qui m'ont rappelé que je ne prenais plus mes médicaments, ce sont mes parents qui lors d'un séjour chez eux se sont aperçus que je ne piquais plus les médocs de mon père et là j'ai dit "ah oui, je me suis guérie" et j'ai expliqué le processus ... imaginez le regard effaré de mes interlocuteurs, ça y est je n'étais plus malade de l'estomac mais de la tête !!! C'est grave docteur ? et j'ose ici vous le raconter sans peur du jugement car pour moi c'est une vérité, la mienne, je n'ai plus rien à cacher puisque je suis dans mon être authentique, je l'exprime c'est tout !! 

Cette vérité est équilibrée car je suis également reconnaissante à la médication d'avoir sauvé la vie par deux fois de ma fille benjamine qu'une infection urinaire a failli emporter par septicémie et plus tard un épisode grave : une pneumopathie. Par contre, depuis mon changement de conscience et de mes et donc ses croyances, ma fille n'a pas eu besoin de médication depuis. Ces maladies sont intervenues pendant une période de son début de vie et pendant laquelle, j'étais en période de séparation et de crise avec son papa. Pour la même enfant, qui faisait otite sur otite, avec un tympan abimé et promise à une pose de yoyos sous anesthésie générale et tous les inconvénients que cela pose, un médecin pourtant généraliste, devant mon refus de cette opération m'a proposé un traitement homéopathique assez lourd et contraignant qu'il est allé chercher (pendant 10 minutes) au fond de ses tiroirs dans la pièce derrière son cabinet. Trois mois plus tard, à son grand étonnement, car il m'avait donné ceci sans y croire et juste pour que j'accepte l'opération, plus d'otite, tympan comme neuf et depuis plus jamais aucune (l'otite est reconnue comme façon de l'enfant d'attirer l'attention, l'écoute affective de ses parents). Cette enfant est la seule de mes 4 enfants à gérer elle même son placébo et nocébo (la petite dernière qui n'a pas vraiment connu maman dans son autre dimension, la peur), elle fait des choses incroyables avec son esprit et gère ainsi beaucoup de choses même si l'émotionnel parfois prend le dessus. Elle est pur amour, elle utilise l'énergie de façon instinctive et naturelle.

C'est ainsi que notre façon de nous nourrir, "que l'aliment soit ton médicament", que cela soit au niveau physique ou spirituel, influencera notre vie et notre matière.

Pour conclure, je dirai que ce processus est maintenant largement utilisé par les scientifiques, médecins ou autres, industrie pharmaceutique également pour son packaging en particulier (couleurs, formes de pilule ou gélule etc, selon notre symbolique inconsciente), avec une évolution bénéfique de la prise de conscience de la relation avec le patient et de l'importance qu'il soit le centre du traitement et non son corps morcelé en organes sans esprit ainsi qu'une simple machine. Alors que l'on en soit conscient ou non, il est de plus en plus intégré dans les soins. Il s'agit désormais soit de continuer à subir l'évolution en route sans savoir, sans comprendre ou bien d'intégrer en nous consciemment ce processus et de l'utiliser, conjugué dans certains cas à la médication avec discernement et équilibre entre les bénéfices et les effets secondaires. Peut être regarder la douleur, la maladie et peser les effets nocébo et écouter notre thérapeute intérieur. En effet, parfois, le médicament que nous prenons est plus nocif par ses effets secondaires que le mal qui nous ronge, une simple douleur à écouter autrement et à prendre en charge. Parfois, le mal a pris de l'ampleur et le médicament est approprié, encore nous pouvons l'aider avec notre pouvoir de guérison intérieur et ainsi monopoliser toutes nos ressources ou simplement comme en chimiothérapie, diminuer les effets secondaires nocébo par du placébo, la diète par exemple reconnue, ou encore limiter les brûlures du laser par un travail énergétique préalable (utilisé "sous le couvert" dans certains hopitaux). Désormais les médecines se conjuguent, se complètent, prennent du sens, celui de l'humain, même si l'évolution est ralentie par les MENTALités qui trainent la patte.

La prévention reste la meilleure solution et de nettoyer en amont, avant que cela ne s'inscrive dans la matière, des évènements difficiles que nous créons, la maladie dans le corps, faire circuler nos émotions, éviter de refouler, mettre en lumière nos mémoires inconscientes et ainsi dès aujourd'hui déposer l'intention et la renforcer d'une décision, de "nous plaire" (étymologie de placébo) et de procéder en conscience à un changement de nos comportements, croyances, desapprendre et réapprendre, devenir un apprenti sage et petit à petit, s'acheminer vers son Etre véritable.

Je précise que les bactéries étaient sur terre bien avant nous et qu'elles sont nos origines. Certaines sont bénéfiques et indispensables à la vie, comme celles de nos intestins par exemple, d'autres sont plus agressives. Elles ont droit autant que nous de vivre. Simplement devons nous les tuer ou les comprendre et cohabiter ou simplement garder l'équilibre ? Deux expériences m'ont marquée à ce sujet :

- l'une qui consiste à envoyer de l'amour à des bactéries agressives sous microscope et constater que cela ne les détruit pas mais simplement stoppe leur prolifération. Par cet effet, elles vont finir par diminuer, ne se reproduisant plus et leur durée de vie dépassée. Ce processus peut être plus long que de les tuer mais naturellement prévu. Ainsi ce serait le placébo (plaire,amour) qui aurait cet effet, contrairement à la peur (nocébo) qui produit l'effet inverse. Ces bactéries en nombre restreint n'affecte pas l'homme et survivent grâce à son organisme. Je ne peux vous préciser la source car j'ai oublié le nom du célèbre docteur (un gynécologue qui a réussi ainsi à soigner ses patientes d'infections vaginales il est américain, si vous avez son nom, merci de le noter dans les comm, je n'ai pas le temps de rechercher)

- l'autre consiste à constater l'intelligence du macrobiote (le monde des bactéries) que cela soit au niveau intestinal (le cerveau du ventre) ou encore plus récemment la constatation qu'un simple baiser (amour ? ou geste inconscient suggéré par le macrobiote ?) d'à peine 10 secondes entre deux êtres, suffit à permettre l'échange de 80 millions de bactéries, permettant ainsi aux amoureux d'équilibrer leurs macrobiotes respectifs et d'être plus forts face aux maladies (source http://www.microbiomejournal.com/content/2/1/41). Alors l'amour comme énergie de guérison ? Aimer ou nuire (placébo ou nocébo) là est la question !!

Je me demande encore parfois si ce que l'on appelle l'enfant intérieur ou l'inconscient ne serait en fait que le cerveau du ventre, puisque souvent localisé ici en opposition à la tête. En effet, nos intestins comprennent un nombre important de cellules neuronales. C'est le lieu émotionnel par excellence. Le nerf vague serait censé être un lien par lequel le cerveau de la tête donnerait les ordres aux intestins alors qu'il est prouvé depuis que beaucoup plus d'informations remontent au cerveau et que la source en est justement le bas vers le haut. Ainsi nos émotions nous guident, notre inconscient, notre caché, nos mémoires inspirent. C'est quand on dit "c'est plus fort que moi, sous entendu que l'on ne peut resister et tant mieux parfois". Sachant que les bactéries peuplent nos intestins, qu'elles sont des milliards et que ce macrobiote serait pensant et même je le rappelle à l'origine de la vie sur terre, nos instincts .... qui dirige qui ? Nous le constatons dans nos vies, le hasard n'existe pas et ce que nous avons oublié ou enfoui, le monde quantique et microscopique, l'invisible à nos yeux sous tend le visible. Ainsi les 80 pour cent de potentiel ou de refoulé, tout dépend, comment on l'aborde, est bien là, tapis dans notre ventre. A nous de le découvrir ou d'oser regarder.... 

Ainsi science, spiritualité, psychologie, neurologie, sciences comportementales .... se recoupent de plus en plus même si les mots utilisés sont volontairement différents afin que tout ceci reste séparé ...pour ceux, qui comme moi, cherchent, les liens se tissent, les enseignements se recoupent et tout converge vers une vérité qui parait différente pour n'être qu'une.


Il est bien évident que j'ai constaté dans mon expérience personnelle ou professionnelle que notre meilleure protection est l'amour, ne se nuire ni à soi, ni à l'autre et cultiver cette puissante énergie qui est la vie. Notre niveau vibratoire alimente notre bouclier magnétique protecteur dont le coeur est le centre, à l'instar du bouclier de la terre alimenté par son centre. Nous sommes d'ailleurs par notre sang et la magnétite présente dans chaque cellule, composés de fer, aimant ou aimant  ! Quand on descend au niveau physique, on parle de système immunitaire, qui d'ailleurs est régi en grande partie par nos intestins, véritable macrobiote !! Le lien est rapide peut être un peu raccourci mais je ne vois pas de meilleur moyen de vous transmettre ce partage, que vous soyiez prêts à le recevoir ou non peu importe !

Je vous partage maintenant le documentaire qui est la source de cet échange. Il est purement scientifique, rationnel, avec une évolution en fin de doc sur les applications possibles de ces découvertes qui vont révolutionner le monde médical et pharmaceutique, nos vies également et la gestion des soins. Imaginez que simplement, comme le montre dans un autre documentaire "on a retrouvé la mémoire de l'eau", le docteur Montagnier, que nous puissions un jour nous guérir sur la base de l'information ou ré-information qui n'est autre que la base de la forme. C'est ici, un changement de paradigme où le système de pensée ou même économique serait complètement bouleversé et l'est déjà pour nombre d'entre nous .... Pour rester en forme, informons nous  !

Bien à vous,

Elisabeth ROUZIER


Qui est l'auteure de cet article : 

Après une crise existentielle en 2008 (correspondant à la crise de société que nous avons entamée en 2008  que l'on appalle crise économique) qui a remis en question mon couple, mon lieu de vie, ma profession, mes finances, mes relations et ma vie matérielle, j'ai complètement changé de vie pour me rapprocher de mon être véritable. En 2011, je créais le blog revelessencedesoi afin de partager cette expérience et d'inspirer. Depuis 2013, j'exerce la profession (de foi) d'hypnothérapeute, psychoénergéticienne et coach intuitif en cabinet et par skype. Un programme d'accompagnement en ligne est en cours d'élaboration. J'ai reçu une commande d'éditeur pour publier un livre, le manuscrit doit être finalisé le 8 décembre prochain pour une publication en 2015. Il ouvrira la porte à d'autres livres où je compte partager mon expérience et mes pratiques. Des stages en présentiel sont également en cours de finalisation avec déjà quelques inscrits parmi mes consultants. Depuis presque 4 ans que je partage en abondance sur les réseaux sociaux et sur mes deux blogs (l'autre revelessencedefemme.net), je souhaite désormais accompagner simplement une partie des personnes touchées, celles qui souhaitent s'engager vraiment dans un processus d'évolution et l'intégrer dans leur vie quotidienne. La transformation de soi change le monde et en ce moment, le monde a besoin que le féminin s'exprime, qu'il soit en les hommes ou les femmes. Merci de votre lecture, si vous souhaitez suivre mon activité, merci de vous inscrire sur la liste d'abonnés de ce blog.


 

LE DOCUMENTAIRE


Descriptif : La santé passe aussi par la tête : le pouvoir de la pensée peut parfois parvenir à guérir le corps à lui tout seul. Et si les médecins pouvaient utiliser cette possibilité pour aider leurs patients sans leur administrer des médicaments ? Il est aujourd'hui prouvé que les dispositions du patient et sa relation avec son médecin peuvent avoir une influence profonde sur son état de santé. Mais alors, où se trouvent les limites de l'effet placebo ?

L'effet placebo intrigue depuis des siècles, même s'il a longtemps été décrié. Les récentes découvertes scientifiques sur l'effet placebo révèlent l'extraordinaire lien entre corps et esprit, à tel point qu' il est désormais envisagé en tant qu'option thérapeutique.

Ce film propose de porter un nouveau regard sur notre formidable pouvoir d'auto-guérison. Une enquête rigoureuse sur les études réalisées à travers le monde.

Documentaire de Emmanuelle Sapin et Pascal Goblot (France, 2014, 52 min.) - 

source http://future.arte.tv/fr/effet-placebo

 

 




 

 


 

Vous pouvez aussi vous documenter sur les applications de l'effet placébo ici http://leffet.placebo.free.fr/diff_methodes.htm

 


placebo-affichette.jpg


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Elisabeth Rouzier - dans POTENTIEL HUMAIN
commenter cet article

commentaires

flipperine 19/11/2014 18:38

une fois on m'a demandé de taper une thèse sur l'effet placébo et j'avais beaucoup appris. Depuis ma naissance je suis suivie par des médecins ayant un handicap et en vieillissant cela me gêne de
plus en plus et si je m'écoutais aujourd'hui je ne bougerai plus mais malgré la souffrance, je bouge, je sors, certes je suis maintenant limitée pour les longues marches mais je m'occupe tout de
même et il faut faire avec son mal, il faut s'accepter tel que l'on est et ne pas écouter les autres quand ils nous disent par ex: regarde tout ce qu'elle fait et elle dit qu'elle est malade et oui
j'agis dans la vie je suis bénévole dans diverses associations pendant ce temps là j'oublie mes maux

Présentation

  • : revelessencedesoi.com
  • revelessencedesoi.com
  • : boite à outils de développement transpersonnel et d'éveil de l'esprit
  • Contact

Profil

  • Elisabeth Rouzier
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !

 

Chaque jour est un défi pour révéler vos ressources et non un obstacle pour vous faire chuter .....Agir n'est pas ré-agir c'est apporter des réponses , choisissez la RESPONS-ABILITY (capacité à répondre)  -  Vous n'êtes ni fautif ni victime de ce qui vous arrive, vous en êtes tout simplement la source créatrice, c'est un pouvoir et non une faille, utilisez le pour créer votre vie ! - Aujourd'hui, ne vous inquiétez pas - - Aujourd'hui ne vous fâchez pas - - N'écoutez pas la peur et le doute et faîtes vous confiance - Aujourd'hui, bénissez la vie et aimez, faîtes la paix - - Aujourd'hui, vivez, osez ETRE vous-mêmes et agissez dans le PRESENT - - Aujourd'hui, soyez bon avec vous-même, avec les autres, et avec tous les êtres vivants ... n'écoutez que votre coeur et votre intuition  .... merci de votre visite - cherchez ici une réponse, un outil et vous trouverez ou demandez le moi par la fiche contact - Belle et lumineuse journée à vous ! Elisabeth on revelessencedesoi.com .....pour le BONHEUR EN SOI et PAR SOI, choisissez d'être heureux ...  

Soyez les bienvenus dans mon espace ! 
Si vous souhaitez vous ressourcer en lisant l'article du blog, je vous partage une musique puissante ...

Recherche


arobas-copie-1 Je m’inscris ci-dessous à la Newsletter et je suis informé(e) régulièrement 

 

J'envoie aux abonnés des partages qui ne sont pas publiés sur le blog

je noue une relation privilégiée et je respecte la confidentialité, merci de votre confiance

à bientôt !

suivez moi sur :

Ma Page sur Hellocoton

suivez moi sur


 

suivez moi sur :

Suivre revelessence sur Twitter  https://twitter.com/#!/revelessence 

 

 

revelessencedesoi on twitter