22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 17:49

Accepter ce n'est pas se résigner, mais rien ne vous fera perdre plus d'énergie que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer

Dalai Lama

Le pouvoir du lâcher prise selon Jean Marie Bigard ....

Le lâcher prise est je crois une des choses le plus difficile à mettre en place. Cela ne se commande pas mais la vie est complice de ce processus. Souvent c'est à bout de résistance et donc de souffrance, de contrôle, de perte d'énergie, que cela se fait de l'intérieur et les résultats sont quasi instantanés .....

Imaginez un élastique que l'on tend, il s'agit de le tendre au maximum ou pas et surtout de ne pas dépasser le point de rupture, tout dépend en fait de la largeur de l'élastique et de sa capacité de tension et puis .... un jour vous lâchez ..... et là il se met à partir et à aller loin très loin. Quand on commence à maîtriser, on y ajoutera un arc de bois et puis une flêche, et puis on s'entraînera avec une cible. L'idée est d'abord de le vivre une fois, sans viser, sans arc, sans flêche et de laisser la vie mener la danse.

Ainsi, les exemples, le vécu sont autant d'expériences qui vous aident à laaaaaaaaacher ... surtout sans rien attendre, simplement parce que vous êtes au bout de la résistance ... Il suffit d'une seule fois marquante dans une vie pour nous inviter ensuite en confiance à renouveler.

Personnellement, la première fois a été pour la vente de ma maison .... je multipliais les "efforts" depuis 2 ans et rien, nib. Bien sûr vous me direz c'est le marché de l'immobilier mais non cela n'a rien à voir. Plusieurs concours de circonstances malheureux, dégât des eaux, visite et hop le client ouvre la porte et se prend toute l'eau sur lui ou encore un compromis qui tombe à l'eau :) car les acheteurs ont décidé entre temps de se séparer ... et puis un soir, je me rends compte que peut être une partie de moi bloque et est encore accrochée à cette maison, même si officiellement et par actions je tente de la vendre mais par omission, que se passe t'il en réalité en moi ? Je fais en moi ce fameux lâcher prise, une rupture de lien énergétique et le lendemain matin, mon agent immobilier m'appelle elle est vendue ... 10 jours plus tard je signais la vente chez le notaire ........ enfin.

La deuxième fois a été pour un cabinet pour lequel je LUTTAIS afin de l'obtenir, je vous passe les circonstances bloquantes que la vie me renvoyait. Idem un soir lâcher prise, en me disant, comme le dit Jean Marie Bigard, que peut être ce n'était pas ma voie, je pouvais accepter de renoncer ou bien me dire que certainement si celui ci ne marchait pas c'est que la vie ou l'univers peu importe avait en réserve MIEUX pour moi, je ne pouvais imaginer mieux mais cela devait exister. Je laaaaaaaaaache le soir et ............. le lendemain matin, concours de circonstances que je vous passe, je trouve "par hasard" le cabinet que j'occupe actuellement, plus grand, mieux placé et surtout par "concours de circonstances" je ne paie aucun frais d'agence ni autres, que le premier cabinet exigeait .......

Je résume pour vous laisser savourer dans la vidéo ci-dessous une autre histoire de lâcher prise, d'une personne bien plus médiatique que moi et qui sans ce lâcher aujourd'hui peut être vous ne le connaîtriez pas .....

Tout ceci par ces partages d'expériences, pour vous inviter, vous aussi, s'il y a un truc auquel vous êtes accroché(e), que vous voulez contrôler ou encore qui n'aboutit pas et que vous vous demandez pourquoi, ou que vous pestez contre la vie .... regardez en vous et demandez vous où en est l'élastique, de quelle largeur et puissance il est, ou bien si en vous, bien cachée, une autre partie tire dans l'autre sens .....

Bonne inspiration et vidéo.

Bien à vous

Le pouvoir du lâcher prise selon Jean Marie Bigard ....
Repost 0
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 10:21
s'offrir dans sa vulnérabilité est une des forces du coeur, l'accueillir dans l'instant en est une autre, voici une des facettes de l'Amour Véritable et inconditionnel - Elisabeth Rouzier

s'offrir dans sa vulnérabilité est une des forces du coeur, l'accueillir dans l'instant en est une autre, voici une des facettes de l'Amour Véritable et inconditionnel - Elisabeth Rouzier

Aujourd'hui j'ai envie de vous inviter à oser votre vulnérabilité, que vous soyez un homme ou une femme.

La vulnérabilité est une étape de croissance transitoire entre le confort devenu inconfortable de la coquille de l'égo et une nouvelle force qui n'a plus besoin de protection, de carapace, d'armure. Ce pas sage est rarement une décision intérieure, souvent la vie nous pousse à cette étape que certains pensent à tort être une fragilité.

Pour vous aider à comprendre, je vais utiliser une métaphore de ma création que je propose souvent à mes consultants pour les rassurer car ils se croient démunis, alors qu'en fait ils sont en train d'évoluer. Si j'en parle si bien, c'est que j'y suis passée et régulièrement je la revisite, à chaque étape qui va précéder une nouvelle croissance intérieure. Elle a cette particularité de nous recentrer, nous ramener vers l'humus et nous éviter l'égo spirituel, rien n'est jamais acquis, tant qu'il y a de la vie, il y a croissance et maturité.

Il est une expression péjorative qui dit "tu n'es qu'un gland" et c'est vrai que tant que nous sommes dans l'égo, c'est exactement ce que nous sommes mais ce gland contient le chêne, il est un potentiel, il n'est pas un état définitif, c'est le point de départ. La nature humaine est bien faite et cet égo si critiqué, c'est simplement notre petit moi, celui qui ne demande qu'à grandir. Simplement un jour, étant enfants, nous avons rencontré notre blessure ou nos blessures existentielles et fort démunis nous avons construit notre armure, coque, masque social, égo, peu importe. Cela nous protège un temps et nous donne l'impression d'avoir une certaine force, souvent une force que je qualifie de réactionnelle car les seules réponses qu'elle propose sont de réagir quand les personnes viennent appuyer sur nos boutons rouges. C'est le niveau de la dualité, en perpétuel duel, nous luttons pour survivre, ou bien nous proposons une image de nous afin d'être acceptés, aimés, reconnus .... et ce même dans l'intimité, à tel point que nous finissons par croire que nous sommes cette coquille, que nous sommes un gland et avec cette identification au petit moi, tous les problèmes de manque de confiance en soi, d'estime de soi, d'impression de vide .... Cette coque est bien pratique mais l'inconvénient majeur c'est qu'elle nous empêche de grandir. Ainsi dans ces duels, nous constatons que dans ces échanges, nous avons l'âge de notre blessure et non la maturité qui devrait venir avec l'âge. C'est ainsi que beaucoup ne grandiront jamais et qu'ils resteront à jamais des glands et pour en venir à ma métaphore c'est ainsi que beaucoup de glands sont en terre mais que seulement certains deviendront des chênes.

Le petit gland est tombé du chêne, la terre l'accueille et lui propose le tapis d'humus, d'humilité à la fois mais de terreau fertile et abondant également. S'il ne regarde que l'extérieur, il se prendra pour une coquille brune, bien solide en apparence, elle est fiable et la nature a bien prévu les choses, elle le protège des intempéries, des rongeurs qui peuvent s'y casser les dents, des marcheurs et de tout ce qui pourrait le menacer. D'ailleurs quand il regarde autour de lui, à son petit niveau de gland, c'est à dire pas plus haut que le bout de son nez, s'il en est un, il constate que le chêne a laissé choir une multitude de glands, ils sont tous comme lui, ouf il est "normal", ils ont tous une coquille comme lui, de la même couleur, cela le rassure. C'est ça la vie de gland, on a juste à rester là, bien lové dans terre mère, et à résister grâce à notre coquille, à survivre, à se protéger des agressions, car tout est agression d'ailleurs. Il est une coque, rien qu'une coque, comme tous ceux qui l'entourent. S'il regarde un peu plus haut, il ne voit qu'UN SEUL chêne, c'est la force, la source, certains l'appellent dieu, il est immortel, fort, puissant, c'est de lui que viennent les glands. Par rapport à lui, il se sent si petit, juste une petite coque vide. Contrairement au chêne, il n'a ni racines, ni branches, ni écorce. Sa seule force est sa coquille, jamais il ne grandira mais c'est normal après tout il est un gland. Ainsi il ne peut puiser dans la terre de l'énergie, il ne peut avoir accès à l'eau, la lumière du soleil rebondit sur sa coque et il n'a ni branche qui portent des feuilles pour transformer cette énergie en nourriture. Alors comment fait il pour vivre sans énergie ?

Ce qu'il ne sait pas et ne peut voir puisque c'est à l'intérieur c'est que le chêne alchimiste des énergies solaire et terrestre lui a laissé à l'intérieur, une graine, un héritage, une puissance pour évoluer, une force de vie intérieure, juste assez de potentiel, pour devenir lui aussi un énorme chêne centenaire, juste assez. Ce qu'il ne sait pas et pourtant il le ressent parfois, une partie de lui le sait mais il ne l'écoute pas, c'est que la vie lui a donné rendez-vous pour son meilleur destin et que plein d'autres possibilités s'offrent également à lui, qu'il appellera fatalités, tout dépendra s'il sera au rendez vous, à la croisée des chemins. En attendant il regarde autour de lui et cela ne le rassure pas. La vie est dure, injuste, il faut bien résister et avec sa coquille il est bien armé mais il a peur. En effet, ce matin son voisin de terre est mort, le chêne lui a soufflé dans le vent que c'est parce qu'il n'a pas voulu grandir ..... mais c'est n'importe quoi, un gland cela ne grandit pas, cela se saurait quand même, cela se verrait quand même, son voisin est là à côté de lui, tout vide, avec juste un petit trou sur le côté. Quand il demande aux autres glands ce qui s'est passé, car quand même il vaut mieux écouter les glands, qu'un petit souffle de vent que l'on a imaginé (d'ailleurs il ne va le dire à personne que le vent lui a soufflé des choses, il entend des voix maintenant, il est fou !!), voici ce qui se raconte : " son voisin de terre s'est fait dévorer de l'intérieur par un petit monstre de vermine, parce qu'il n'a pas veillé à la solidité de sa coque, un petit ver a fait un trou et est rentré, il l'a contaminé et il en est mort, c'est la maladie des glands, on finit tous comme ça " " ah bon ? - oh oui et même il y a d'autres choses encore plus affreuses, raconte un autre gland, mon voisin de l'automne dernier, il a pourri sur place, la pluie, la terre l'ont dévoré, il est devenu tout noir, tout mou et puis il a disparu ...." "sans compter ceux qui sont enlevés, dit un autre gland, j'ai vu un écureuil en emporter au moins une douzaine l'autre fois ...." "Ouf, nous avons de la chance, nous au moins, notre coquille est toute belle, toute dure, et nous sommes encore là". Ainsi la vie de gland n'est pas une partie de plaisir, toujours dans la crainte et à la merci des aléas, de la fatalité, des intempéries, des voleurs et des vermines. Une vie de résistance et de souffrance, certains ne font plus qu'attendre, survivent .....

C'est ainsi que notre gland s'apprête à survivre le plus longtemps possible grâce à sa magnifique coque, grâce à la force de défense et de protection. D'ailleurs, il n'est plus un gland, il est une coque. Il y a des bruits qui courent sur le vent qui racontent une autre histoire de vie mais il ne l'écoute pas, il ne comprend pas et chaque jour préfère entendre les potins de glands qui racontent des histoires qui font peur mais qui rassurent car que cela soit lui ou bien sa coque voisine préférée, pour l'instant ils sont en sécurité et bénissent cette vie qui les a épargnés un jour, un mois, un an, de plus....Finalement c'est ça la vie, il n'y a rien d'autre et il est même heureux ou plutôt pas malheureux mais c'est pareil après tout ! Mais voilà, il a un rendez vous ..... le bon moment au bon endroit, où la vie va l'inviter, l'initier, comme elle l'a fait à chaque gland autour de lui. Beaucoup n'ont pas entendu cet appel et ont préféré attendre, et puis c'est là que le ver a fait son affaire ou bien l'écureuil ou bien encore simplement le temps ... mais chacun se voit proposer un jour ceci, tous ont cette chance, cette opportunité mais ils ont le choix, c'est le fameux libre arbitre.

Ce que notre gland appelle le malheur vient de s'abattre sur lui, sa voisine chérie, son amoureuse a disparu. A la place, il y a quelquechose de bizarre.

L'étape de la vulnérabilité, de la force réactionnelle à la force intérieureL'étape de la vulnérabilité, de la force réactionnelle à la force intérieure

Le vent lui souffle "c'est moi, ne me reconnais-tu pas ? "

- mon dieu, tu es vivante ? pourtant tu es si différente, que t'est-il arrivé ?

- je grandis

- et ta coque ? tu es toute fragile, tu es toute cassée, quelle tristesse, je t'ai perdue ....

- non je grandis, viens, rejoins moi dès que tu seras prêt ....

- Jamais de la vie, tu es devenue folle ?

Plusieurs jours passèrent, pendant lesquels notre gland était bien triste, sa belle coque ne lui servait plus, à quoi bon paraître, puisque sa bien aimée n'était plus .... pourquoi continuer de lutter, de survivre ? Et puis il sentait de drôles de choses dans sa coque, là, à l'intérieur. Il entendait ses glands voisins qui racontaient des choses sur lui, il était malade, il ne s'en sortirait pas, sa belle coque était fendillée, il avait perdu la force. On lui disait de se remettre, de reformer sa coque pour redevenir fort mais il n'y parvenait pas. Le souffle de la vie sur le vent, lui susurrait de continuer, qu'il était sur la bonne voie, mais cela faisait mal, cela faisait peur et puis là à l'intérieur, il sentait des choses, dans la coque, il n'était peut être pas vide, cela l'invitait, cela l'inspirait même. Il l'a partagé avec ses voisins les glands qui ont ri de lui et puis ils n'ont plus ri parce qu'ils ont peu à peu disparu, l'un troué, l'autre emporté .... Il a tenté de reformer la coque mais la vie est ainsi faite que le poussin ne retourne pas dans sa coquille et que le gland une fois ouvert ne peut plus se refermer, c'est le processus de croissance irréversible et toute résistance sera souffrance supplémentaire, voire arrêt du processus et mort.

Quand il commença à sortir de terre, il découvrit la lumière, la chaleur, mais également la pluie, les marcheurs, d'autres dangers et d'autres plaisirs. Il découvrit la vraie vie, SA vraie vie. Il découvrit LA VULNERABILITE, il se sentait si faible et pourtant si fort à la fois. Il n'avait plus de coque pour se protéger mais une autre force le poussait à pousser, une force qui lui venait de sa graine, une énergie de réserve à laquelle auparavant il n'avait pas accès et qu'il ignorait, dont il était coupé bien enfermé dans sa coque. Et puis deux petites feuilles ont poussé et l'energie solaire a pris le relais, en même temps il s'ancrait dans l'énergie de la terre par de petites racines. Il n'avait rien à faire et tout à laisser faire, tout était prévu. Même si dans cette étape de vulnérabilité sans coque et à la merci de tout marcheur, tout rongeur, tout vermisseau, il était assailli de doutes, il ne pouvait retourner en arrière, il ne pouvait voir que devant, plus haut. D'ailleurs plus il s'élevait, plus ses racines devenaient profondes, il grandissait par le haut et par le bas, en parfait équilibre. Son point de vue changeait, il ne pouvait plus voir les glands sous terre, ni entendre leur ragots, mais il découvrait autour de lui avec sa chérie devenue compagne de voyage, d'autres petits chênes, tous aussi vulnérables les uns les autres, tous aussi ouverts à la vie, tous aussi vivants et le vent soufflait entre eux, les berçaient, leur soufflait le courage, la confiance, l'amour de la vie. Il n'était pas faible mais vulnérable et ce n'était qu'une étape, un pas sage à dépasser, le temps que l'écorce ne viennent recouvrir sa tige, ses racines s'enraciner profondément ... le temps qu'il confirme sa décision d'aller plus loin encore, le temps qu'il lève ses doutes, qu'il traverse ses peurs, le temps qu'il laisse la vie lui souffler la connaissance, le temps qu'il persévère (perce et voit en langage alchimique). Cette vulnérabilité forge sa force intérieure et la confirme. Elle est inconfortable par rapport au confort de la coque mais tellement plus en accord avec la vie, la croissance, son véritable destin.

La véritable force, la force intérieure, celle qui nous pousse de l'intérieur vers l'extérieur. La force qui maitrise et n'a plus besoin de contrôler. La force tranquille contraire à la violence qui est la force des faibles

La véritable force, la force intérieure, celle qui nous pousse de l'intérieur vers l'extérieur. La force qui maitrise et n'a plus besoin de contrôler. La force tranquille contraire à la violence qui est la force des faibles

Cette étape de vulnérabilité lui parut un siècle tellement elle était à fois difficile mais riche.

Aujourd'hui, il est devenu un chêne. Il a cent ans ou peut être mille ans, il ne sait plus. Il est fort autant intérieurement qu'extérieurement. Son écorce protège la vie qui circule en lui. Il est profondément ancré dans la vie par ses racines et tourné vers le ciel par ses larges branches. C'est un alchimiste, il synthétise la lumière pour en faire de la matière organique. Il connait les secrets de la vie, il est abondant, il offre ses branches aux nids des oiseaux, son ombre aux marcheurs qu'il a tant craint quand il était vulnérable. Il laisse aller ses feuilles en automne, ce qui ne lui sert plus et parait mort en hiver mais tourné vers sa vie intérieure. Chaque saison, il produit des glands qu'il lestera en terre et auxquels il transmet son héritage, son énergie, sa puissance et sa connaissance. Aujourdh'ui, le vent a soufflé et il a accroché un message sur l'onde, le petit gland, là juste lové entre ses racines, l'entendra t'il ?

 

Voici le message que je laisse porter par le vent aujourd'hui : Osez la vulnérabilité, osez sortir de votre coquille, osez la force de vie .....

 

Bien à vous,

Elisabeth Rouzier, Hypnothérapeute

L'étape de la vulnérabilité, de la force réactionnelle à la force intérieure

croissance

Repost 0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 14:23

yoda-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

En ce moment, et j'en parlerai plus longuement dans une prochaine lettre privée aux abonnés du blog car des changements vont se mettre en place, je suis en train de faire un grand nettoyage intérieur et donc du blog. Même si je me suis engagée sur une voie professionnelle pour accompagner les autres dans leur évolution, ce site restera mon jardin personnel, mes activités pro seront partagées sur d'autres sites actuellement en mise en place. D'ailleurs si vous souhaitez me consulter, je suis en train de me brancher avec skype, il suffit de me faire une demande dans la rubrique contact mais je préfère le tél si vous êtes en France car la voix pour moi est très porteuse et j'aime travailler cette vibration dans l'échange .... (je vous réserve d'ailleurs prochainement une petite surprise avec une création à partir de la voix ... mais chut, je n'en dis pas plus, cela fait partie des défis qui me sont proposés ...)

C'est donc en faisant le ménage que je m'arrête parfois sur des anciens articles, j'en supprime beaucoup, oh pas parce que je me renie, au contraire, j'en laisse certains, même si maladroits ou dans une autre dimension de moi où j'étais encore dans la revanche, je ne veux surtout pas justement renier ces facettes, je les accueille avec bienveillance et avec beaucoup d'amour et même des sourires, me rappelant ainsi le chemin parcouru. Je constate toutefois aujourd'hui face à un nouveau défi, que certains articles ici ou textes parus sur facebook sur ma page Revelessencedesoi, et vieux en âge, me rafraichissent pourtant la mémoire et finalement m'aident à avancer, c'est comme si je me parlais à moi "m'aime", c'est très amusant et très porteur. On s'aperçoit ainsi que parfois, pris dans le courant de la vie et pour moi dans le professionnel surtout en ce moment, on oublie bien des choses ... mais la vie nous les rappelle. Vous savez, le chemin ne s'arrête jamais. J'ai beaucoup évolué intérieurement quant à mes relations aux autres, à mon Féminin, à mes blessures et dans certains domaines privés mais aujourd'hui le professionnel me remet en selle et me propose de nouvelles expériences me confrontant à de nouvelles peurs et me faisant ainsi encore avancer. Si pour certains j'ai une longueur d'avance, c'est juste cette petite longueur qui me permet de les accompagner, la juste longueur qui permet d'être touchée et de comprendre leurs épreuves pour les avoir vécues et en même temps de les aider pour les avoir surmontées et développé ainsi des ressources que je sais qu'ils ont en eux. Je ne suis pas et ne le serai jamais en haut d'un piedestal et hors de la vie. Je crois que la spiritualité est incarnée ou n'est pas, c'est vraiment dans le terreau de la vie qu'on évolue et pas sur un nuage perchée à regarder passer les oiseaux ou pire à vouloir leur indiquer la direction croyant tout savoir sur tout !!

Bon pour une intro, je suis plutôt bavarde ..... ce que je voulais vous dire c'est qu'en faisant le ménage, je suis retombée sur cet article qui date de mars 2011, donc un des tout premiers ... et j'ai souhaité le remodeler avec mon moi d'aujourd'hui, ce que j'ai fait en partie, bien qu'en laissant de nombreux passages tels quels qui justement me montrent mes facettes obscures.  Je vous le partage ainsi. Il a donc été transformé quand même un peu et est passé par le crible de l'alchimiste que nous sommes tous .... vous comprendrez en le lisant ..... Je vous le propose donc en lecture à nouveau et même certainement pour certains pour première lecture ...... Que la force soit avec vous !

 

image coeur-copie-1

 

 

Il est deux forces qui coexistent, et quand je vous dis cela vous pensez à la force négative et la force positive, deux forces différentes qui se confrontent et s'affrontent, oui on pourrait dire cela mais pas tout à fait. Elles ne s'affrontent que dans le combat que l'on mène en soi. Avec la paix vient le point d'équilibre entre les deux si elles sont d'égale puissance et qu'elles se sont en quelque sorte fusionnées. Il n'est pas la peine de vouloir détruire le côté obscur, nous y perdons beaucoup d'énergie, juste de l'intégrer, le transformer par notre alchimie intérieure. Bien sûr, tel un guerrier de lumière, nous allons quand même sur ce chemin, tâtonner et mener un combat contre les forces que nous voyons obscures surtout chez l'adversaire, mais en fait ce n'est qu'un prétexte, le vrai combat sur ce chemin, se fait en nous ..... un peu comme le jeu de la corde où deux équipes s'affrontent et tirent chacunes de leur côté, les plus forts gagnent et renversent l'équipe adverse. Oui cela existe certes, mais à un moment quand la tension est d'égale force, elle permet juste à un instant précis, à la corde de les maintenir en équilibre et personne ne tombe, finalement on dirait plutôt qu'ils se soutiennent non ?


Les deux principales forces sont celles de l'amour et de la peur, elles ne s'affrontent pas, car l'amour n'affronte personne, il est.

Je vous parle de la force intérieure et de la force extérieure. De la force tranquille et de la force violente, des deux forces que vous possédez et que vous utilisez chaque jour. L'une ne se voit pas, l'autre est visible car elle s'impose à l'autre par des insultes, reproches, menaces, demandes, injonction, ordre, cris, rire moqueur, manipulation, elle provient de nos peurs, de notre égo, de notre colère, de nos blessures, elle nous défend par l'attaque mais ne nous protège pas vraiment de la même force extérieure que ne manque pas de nous renvoyer l'autre en réponse.... sauf si vous tombez sur quelqu'un qui a développé l'autre force, la force intérieure, elle ne provient pas du mental comme l'autre, mais du coeur. Cette personne qui parait faible extérieurement parce que souvent elle est gentille, calme, alors que les belliqueux paraissent forts, possède pourtant la force de dire NON d'un regard alors que d'autres disent non en criant parce qu'ils n'ont pas encore la puissance du NON qui se respecte, elle n'a pas besoin d'une carapace d'égo, de briller en apparence, elle luit de l'intérieur et ca transperce vers l'extérieur. La force extérieure est le contraire, elle s'assimile plus à la violence quand elle est utilisée par notre côté obscur.

La véritable force c'est la force du martyr qui dit non au dictateur en lui souriant sans peur des représailles et que même la torture ne parvient à écraser, c'est la force qui ponctue l'histoire des grands changements et qui marque par son exception, c'est celle de Gandhi qui a tenu bon et transformé un pays. Elle est aussi parfois non remarquée, oubliée, cachée alors que l'on glorifie les forces des égos surdimensionnés, c'est la force de celui qui pleure de joie, c'est la force de l'art martial qui ne fait pas la guerre mais utilise la force de l'adversaire pour vaincre, c'est celle de la foi qui met en mouvement, plus forte que celle de l'espoir qui ne fait qu'attendre et subir la vie, c'est la force du jong qui plie sous la tempête et non celle du bout de bois bien dur qui casse après avoir tant résisté, la force de celui qui regarde son ennemi comme un ami car il sait que l'autre ne fait que crier son mal être et que ses injures ne lui sont pas vraiment adressées, il l'écoute car il sait que son ennemi parle de lui même et prend des informations plutot que des insultes car il se connait bien lui meme et est seul juge de sa valeur, c'est la femme battue qui un jour n'a plus peur et plantée devant son conjoint devenu ennemi , le regarde droit dans les yeux et l'AFFRONTE du regard,

xi-la-force.jpgc'est la force symbolisée par l'arcane du tarot du même nom qui représente une femme maintenant à ses pieds un lion d'une seule main dans la gueule ouverte du fauve sans lui faire de mal, c'est la force qui s'impose d'elle même mais qui ne fait pas de bruit, c'est la force tranquille que l'on appelle parfois passive mais qui ne l'est pas. C'est la force que l'on croit que pour certaines personnes d'exception, mais c'est la force que chacun possède en soi et cache derrière son égo en même temps que ses peurs, ce n'est pas une force de légende car la force du Jedi existe, c'est la force du gentil et dans les films ce sont toujours les gentils qui gagnent alors pourquoi pas dans la réalité ? Parce que nous considérons que cela n'arrive que dans les contes de fées et que nous n'y croyons pas. Alors la plupart préfèrent opter par ce qui parait faire ses preuves chaque jour dans les médias, l'entreprise, la famille, la société, mais ce pouvoir basé sur la concurrence et l'affrontement des forces extérieures a ses limites, on ne peut que le constater.

Notre ego nous protège en fait d'une seule chose, il est une carapace qui nous protège de l'extérieur, de l'autre mais aussi surtout et malheureusement de l'intérieur car il nous empeche de dévoiler et découvrir cette force intérieure que nous possédons tous. Quand votre égo vole en éclat , le jour où un évènement, une souffrance, une maladie, quelque chose de terrible vous arrive, un deuil ou autre, votre force extérieure disparait car elle n'est d'aucun secours dans ces moments là. L'espace d'un certain temps vous sombrez, sachez que c'est la meilleure chose qui puisse vous arriver car à un moment critique où vous n'avez plus aucune force du tout, question de vie ou de mort (symbolique ou non) vous n'avez plus que le choix de puiser en vous et de découvrir que vous avez cette force intérieure que je vous rappelle nous avons tous. Vous n'avez plus de peurs car vous avez vécu l'insurmontable, l'obstacle majeur, il ne vous reste que la force de la vie, la force de l'amour, de vous, de vos êtres chéris, et des autres, la force intérieure qui vous prend par la main et étape par étape, tout doucement sans faire de bruit vous reconstruit mais pas de l'extérieur, de l'intérieur. Sachez que cette force est indestructible, intrinsèque et unique, c'est celle des survivants, celle de ceux qui ont bravé la mort (carte du tarot qui symbolise le renouveau en balayant le passé, la transformation), c'est celle qui pousse le papillon hors de son cocon, c'est celle du nouveau né qui si faible pourtant attire tous les regards et a encore cette lumière qui précède la construction de l'égo.

Son siège est dans le coeur de chaque femme et chaque homme, alors que l'autre force cache le coeur et siège dans le mental, ce n'est pas celle de la volonté, c'est celle de la motivation, celle de l'artiste ou du génie (car le génie ne vient pas du mental mais de l'intelligence du coeur, les plus grandes découvertes se sont faites lors d'intuitions, de rêves ou de hasards à un moment où le mental est relâché .... c'est seulement ensuite que le mental au service de ce génie intérieur organisera et traduira, car c'est son seul rôle, la découverte dans le monde matériel .... parfois comme pour J Benveniste, Hammer ou Galilée avec difficulté tant l'écart entre vérité intuitive et transposition dans le monde matérialiste est difficile).

 

force-haine-yoda.jpg


Alors oui j'ai la chance humblement comme chacun de vous de posséder cette force (avec des hauts et des bas ), je connais bien l'autre force pour y être confrontée chaque jour et pour l'avoir pratiquée 45 ans de ma vie, oui car cette force intérieure tout au long de notre vie tente de pousser, elle passe par les yeux, la joie, l'enthousiasme, l'énergie, le rire, mais vite on l'oublie pour reprendre l'autre force, on cherche de la rentabilité, de l'efficace et de la volonté, mais réfléchissez que vous a donné la colère, la jalousie, l'envie, la haine si ce n'est des réponses de la vie un peu dures qui se cognaient contre votre carapace. Cette force vous procure le bonheur et celui de ceux qui vous entourent car elle est contagieuse, elle interroge, elle questionne, elle fait prendre conscience et mener sa vie dans la confiance de soi et de l'autre car quelqu'un qui n'a pas confiance en lui a peur de l'autre et donc méfiance. Oui le gentil n'est pas si con qu'il en a l'air, la force apparente n'est pas celle que l'on croit. N'attendez pas que la force du pouvoir extérieur de l'égo ne fonctionne plus pour puiser votre pouvoir intérieur, cela vous évitera bien des souffrances, faîtes des petites percées de coeur, et de force intérieure, hasardez vous au dehors de votre carapace et vous verrez, posez vos craintes.

Le processus est long avec des hauts et des bas, des retours réguliers vers l'égo mais chaque fois que je suis retournée en arrière, la vie m'a rappelée à l'ordre et donnée les bonnes gifles dont j'avais besoin pour revenir vers ma force intérieure (disons car je ne suis pas pour la punition des fautes mais l'apprentissage des erreurs, des soufflets plutôt que des gifles, tel un soufle qui te propulse dans la bonne direction ). Regardez vos shémas répétitifs, vos accidents de vie, vos conflits sous un oeil nouveau, puisez dans votre force intérieure et votre coeur, la RE-ssource (retour à la source) qui est en vous et vous permettra de devenir plus fort ... de l'intérieur.

QUE LA FORCE (intérieure) SOIT AVEC VOUS, elle ne vous a jamais quittés, ne cherchez pas des moyens extérieurs de vous en sortir, prenez les à l'intérieur, et vous verrez c'est un voyage très intéressant, vous allez y rencontrer vos peurs, vos blessures, affrontez les au lieu d'affronter l'autre. Je peux vous assurer que de l'intérieur tout le monde est nu, naturel et qu'il n'est pas du tout ce qu'il parait de l'extérieur et quand votre intérieur sera en harmonie avec votre extérieur, vous pourrez vous dire que votre carapace de force extérieure est bien trop lourde et vous vous en débarasserez comme du papillon de son cocon !!! Si vous avez un doute, pensez aux vieux adages ou aux fables de La Fontaine, où la souris si petite pourtant, dépanne le fauve et est crainte de l'éléphant, prenez exemple sur la nature où l'animal scorpion le plus carapacé et le plus piquant est le seul capable de résister à une attaque nucléaire certes (il sera confronté à la solitude car personne d'autre n'en est capable  ) mais le seul également de retourner son dard contre lui pour s'autodétruire. La carapace d'égo vous protège de la force extérieure mais jamais de l'intérieur où personne ne peut s'échapper de lui "m'aime", pensez aux fleurs si fragiles en apparence mais qui finalement ne sont que rarement piétinées car leur beauté et leur parfum imposent le respect, et si quelqu'un s'y aventure d'un peu trop pres elles ont pourtant quelques épines ou quelque poison caché, mais jamais on verra une épine sauter à la figure de quelqu'un simplement l'autre a pris la responsabilité de vouloir la couper, elle n'attaque pas, elle Est.

 

images--19-.jpg Nous ne sommes pas des moines tibétains car nous vivons dans un monde de puissance et de pouvoir et nous devons chaque jour survivre, mais cette force intérieure justement est très utile ..... et est la meilleure réponse qu'on puisse lui apporter et même si le Jedi tant qu'il n'a pas transformé le monde à son image doit sortir l'épée lumineuse, sachez qu'un combat mené par la force intérieure soumettra toujours la force extérieure, ce n'est qu'une question de temps et de nombre.

Je ne comprenais pas pourquoi en tant que mère je parvenais facilement avec une autorité juste et douce à une éducation de mes enfants enviée par ceux qui cotoyaient notre famille et qu'ils étaient heureux, en réussite scolaire et équilibrés, alors qu'en tant qu'épouse c'était tout le contraire. Simplemnt je n'utilisais pas les mêmes forces, pour mes enfants c'était la force du coeur, la force intérieure, pour mon mari plutôt les conflits de la force extérieure dans l'affrontement des égos respectifs le mien et le sien, je peux vous assurer que cela a détruit notre mariage .... ou permis notre divorce  . En fait ce que j'ai découvert par la suite, c'est que dans la mère j'étais dans la dimension de l'amour inconditionnel, ou parfois l'amour Philia, le véritable affectif, la force de l'amour et dans l'épouse j'étais dans la dimension de l'attachement, la peur. L'épouse était une identité que je m'étais crée selon mes schémas transgénérationels et sociaux, ce n'était pas moi, c'était simplement un contrat, le mariage, qui m'avait ainsi assuré le statut, la sécurité pour rassurer mon petit égo peureux mais nullement l'amour ou simplement pour faire comme tout le monde .... Si un jour j'ai eu une relation d'amour avec cet homme, elle se situait dans la dimension d'amante, pas celle de mère qui le protégeait et faisait sa sauveuse, ni celle d'épouse ..... En effet, dans ce lieu privilégié qu'est l'intimité du couple, l'amante est dans la dimension de l'amour Eros, un amour énergétique, puisque l'éros est souffle de vie, porteur d'élan, localisé dans le chakra racine, il a la possibilité lors d'un acte intime de se transformer en Agape, l'amour divin et au moins UNE fois, vers les dernières d'ailleurs, cela est arrivé, j'ai eu ma montée de Kundalini ............. mais cette force intérieure, cette puissance de l'amante, à l'époque, je ne la maitrisais pas .... maintenant je l'ai découverte et cette expérience m'aura permis de comprendre les différentes dimensions de la femme qui lui permettent d'explorer ses différentes facettes , de les intégrer et de contacter sa véritable puissance......... 

165313

Brandissez cette force du coeur contre ce et ceux qui vous terrorisent, vous confrontent à vos peurs et vos blessures, ou bien acceptez que l'affrontement mènera à la séparation, perte de l'emploi si c'est avec votre patron, perte du conjoint, perte d'une situation, afin qu'émotionnellement elle vous chavire et vous aide à comprendre les limites de la force qui s'exprime dans la violence ... pour grandir et découvrir votre véritable force qui s'exprimera mieux dans une autre construction de votre vie..... ou bien reproduire indéfiniment le schéma.

Je vous et me laisse le temps de la force tranquille avec des piques de la force violente, nos émotions nous pousseront sur le chemin, nos cris donneront la note, elle sera de joie ou de rage, vous y arriverez si vous ne l'êtes pas déjà à construire cet édifice solide qui ne vous blinde pas mais vous fortifie. Un indice : le lieu le plus formateur est le foyer, là où tout se trame à l'abri des regards extérieurs et vous serez seul sauf si votre force vient vous prendre par la main, vous serez  au moins UN ou UNE mais entièr(e), complèt(e) et unifié(e). Nous avons tous notre enseignant intérieur de la force, notre Yoda, notre guide .... et même si la force obscure parait attrayante et parfois nous tente .... nous avons notre sagesse intérieure qui est toujours prête à nous guider vers ce qui est bon et juste pour nous, nous le savons quand nous sommes en paix avec nous mêmes.

Un autre indice : vous aurez mal, car quitter la force extérieure, son égo, sa carapace, ses habitudes, croyances, sa zone de confort même inconfortable, quand elle est collée à la peau, ca déchire, elle nous colle tellement à la peau que l'on en a fait une identité et que l'on croit qu'elle est notre peau. En fait être bien dans sa peau, c'est simplement être soi quand l'égo prend sa place là où il doit être, à notre service et non nous mettre à son service et nous dicter notre conduite dont il ne connaît même pas le chemin car il a peur de l'avenir justement ...

Une fois guéri(e) c'est pour la vie et vous le saurez , même si ce chemin de guérisseur intérieur n'est jamais vraiment fini car il y a plusieurs peaux à quitter pour se renouveler régulièrement tel le serpent (de la kundalini ). La douleur quand on est guéri est un indice sur le chemin, vers qui je vais, qui dois je éviter, qu'est ce que me dit la douleur sur cette direction que j'ai prise ? Dans le cas contraire, elle se transforme souvent en souffrance car on ne l'écoute pas, elle est plutot chronique, insidieuse, l'égo parait vous panser mais il ne fait que masquer la plaie !!

Bonne chance et tenez moi au courant , sachant que c'est un combat intime qui se passe entre vous et vous, entre vos deux forces et que l'autre n'est qu'un prétexte, un exutoire, un obstacle visible qui vous heurte et vous ouvre les yeux et le coeur, espérons le !!! Que la force soit avec toi !! et l'autre !! 

Un petit truc pour finir, et qui m'a interpellée : quand tu dis MOI et qu'à cette parole tu joins un geste, que fais tu ??? Pour te montrer, pour dire MOI, tu mets le doigt ou la main où ? Essaies, dis le mentalement .... Oui tu mets la main vers ton centre, ton coeur, tu ne mets pas la main vers ta tête non ? Quand tu mets ton doigt vers la tête, c'est plutôt un geste qui veut dire que ça tourne pas rond mais certainement pas pour te réferer à l'expression de ton MOI; Ou bien tu mets ta main vers la tête pour dire "que suis je bête" ou bien "j'ai encore oublié cela". En fait le langage non verbal t'indique que ton véritable MOI est en ton coeur, que ta tête pense mais que ton coeur SAIT; Ta véritable force est là, dans ton coeur, elle sait, .... ta tête, elle, ton mental n'est qu'au service de ton coeur de TOI, c'est un serviteur qui s'est pris pour le maitre. Dans notre monde, nous avons oublié cela que notre main nous rappelle par ce geste instinctif. Une anecdote qui confirme ceci : quand l'homme blanc est arrivé en amérique et qu'il a dit à l'indien que la civilisation évoluée pensait avec la tête .... l'indien a ri, car lui pensait avec le coeur et ne pouvait imaginer qu'on le puisse avec la tête .... c'est ainsi que chacun a pensé que l'autre était fou  !

Quand quelqu'un qui est important pour toi te lance une injure ou un reproche, le premier à réagir est le corps, tu as un pincement au coeur ou une chaleur (énergie) qui monte, mais c'est ta tete qui devient rouge ensuite .... et c'est là que la machine se met en route, les émotions vont créer des réactions chimiques, la machine s'emballe, et une réaction par la force extérieure, souvent la violence des mots ou des gestes va s'ensuivre ..... ou pire si tu juges (avec ta tête) cette émotion, tu la refouleras, et l'intérioriseras sans la transformer, elle ira se loger ... pour la colère souvent vers le foie .... et fera petit à petit son chemin avec d'autres déjà refoulées pour finir par te faire mal ... et se réveiller à toi quand elle n'en pourra plus . Ca c'est quand tu laisses l'égo être le maitre .... Tu n'agis pas, tu ré-agis, en mode défense.. quel que soit ton mode de fonctionnement, extériorisation ou refoulement. Et là je peux te dire que c'est le terreau du travail de thérapeute que je fais, ya du taf, comme on dit, .... et souvent il y a des années ainsi à rattraper. Le travail peut être long et sera à refaire si les comportements persistent. C'est pourquoi, il m'est important de partager ici.

Si le coeur est ton maitre, la force intérieure se met en mouvement, elle prendra cette émotion, l'accueillera pour ce qu'elle est, de l'énergie, dans ce cas elle sera yang (donc active et portée vers l'action ... pas la réaction), par la respiration, elle transformera cette réaction en action. Ainsi la colère, mauvaise conseillère dans le cas où ton égo est ton maitre, deviendra une puissante énergie intérieure, te poussera à une action juste pour toi .... comme par exemple, tout simplement sortir cette personne de ton entourage, monter tes vibrations afin d'attirer à toi des personnes différentes, t'apprendre à te respecter etc .... Je te garantis quand tu as la force intérieure, le coeur ne se pince presque plus et ta tete reste rose !!! 

C'est le coeur énergétique (le siège du shen (l'esprit), l'empereur en MTC) qui commande cette opération de transformation des émotions, mais l'athanor de l'alchimiste que tu es, se trouve plutôt dans ton cerveau du ventre, les intestins (voir le ventre notre deuxième cerveau), aidé pour les femmes par l'utérus, au niveau énergétique, véritable chaudron alchimique et source d'une grande puissance quand elles ont guéri leur Féminin (et oui certains hommes énergéticiens se construisent même un utérus éthérique pour combler ce manque). Notre force intérieure est puissance, la force extérieure est violence contre nous ou les autres quand elle n'est pas portée par la force intérieure, elle est donc négativement polarisée, elle devient action puissante quand elle est inspirée par le côté lumineux de la force .

images--20-.jpg

Il n'y a pas à juger ce ne sont que des expériences, notre vie est un laboratoire (labor oratore : travail spirituel) où nous apprenons le dur chemin de l'alchimiste qui transforme ce qui nous plombe en or, ou pour reprendre l'image des forces, la force obscure en force de lumière. Nous avons besoin de matière noire, d'ombre, de plomb, c'est notre ressource, même si nous ne le savons pas encore, c'est de là que nous pouvons transformer. Nous ne pouvons pas vraiment créer car tout existe déjà et rien ne se crée, tout se transforme .... nous avons donc besoin du côté obscur pour réaliser notre travail d'apprenti sage et de guerrier de lumière .... Je sais c'est parfois dur à accepter, mais cela fait partie du chemin .... Nous n'avons donc pas à craindre le "côté obscur" qu'il soit en nous et que l'on appelle notre ombre ou par effet miroir chez les autres qui nous renvoient cette facette de nous et nous la font travailler par les réactions qu'ils suscitent.

Comme Matrix, Star wars, peut être vu selon des angles différents, comme de simples films de science fiction pour certains ou bien comme une allégorie, l'un nous interpellant sur l'illusion de notre réalité, l'autre sur nos combats intérieurs entre nos facettes obscures et lumineuses, que nous menons à l'extérieur certes mais qui nous ramènent toujours à nous "m'aime". Les étoiles étant nous bien sûr  , cette étincelle de lumière qui éclaire la nuit, le caché, l'obscur quand le soleil n'est pas là, notre partie qui brille toujours même dans le tréfond de nos épreuves et dans les parties sombres de nos vies, notre âme, notre partie divine, notre guidance, notre higherself, notre Soi, notre papillon qui est déjà là et que nous avons simplement à découvrir. Croyons en notre bonne étoile et elle nous guidera.

Ainsi je ne crois pas en le bien et le mal, en cette opposition, je crois plutôt en plusieurs dimensions, plusieurs niveaux de vibrations de nous mêmes et des autres et que tout est complémentarité pour notre évolution. Ainsi les côtés science fiction et allégoriques de ces films ne s'opposent pas, ils se superposent et ainsi ont plusieurs dimensions, cela ne change rien au film (comme dirait l'expression), simplement comme dans notre monde, les choses et les gens SONT, ensuite le reste n'est que vision, interprétation ou même jugement, selon ce que l'on EST et notre niveau d'évolution. Je me rappelle avoir vu ces films plusieurs fois, ils ont toujours été les mêmes, simplement moi en changeant, je ne voyais plus les mêmes choses. Ainsi le scénario le plus important pour vous est le film de votre vie, vous en êtes l'acteur principal, vous en êtes parfois le spectateur et à ce moment, vous verrez que parfois, votre regard change, qu'ainsi vous nettoyez votre passé et qu'il devient expérience plutôt que regret, que votre présent prend de la couleur et que votre avenir vous fait de moins en moins peur .....

 

La volonté siège dans le mental, c'est une force non négligeable à utiliser, mais elle n'a pas le pouvoir total, si elle n'est pas alignée avec le coeur, la motivation profonde, l'intime conviction et que tu ne mobilises pas ta force intérieure, elle ne peut rien, tes actions n'auront pas la même force et la même cohésion et tu retardes ou fragilises voire échoues l'atteinte de l'objectif visé. Tu as besoin de cet élan intérieur et porteur pour avancer dans la bonne direction et donner un sens à ta vie. Si la force intérieure gouverne tes décisions, souvent portée par un idéal, c'est ton coeur qui domestique ton mental et flagèle ton égo (pas trop fort quand même il est à notre service mais n'est pas notre esclave), la réussite est au bout.

L'EGO n'est pas un super HEROS, il a peur et veut nous protéger, il fait du mieux qu'il peut mais il a ses limites. Pour rester le maître, il utilise la force extérieure dans une polarité plutôt négative car non inspirée par le coeur, dirigée contre les autres et malheureusement insidieusement contre nous "m'aime". Ce processus de défense nous enferme dans une carapace qui nous protège un temps mais nous coupe de notre étincelle, notre lumière, notre force intérieure. Au bout d'un moment, cette carapace se brise, oh ce ne sont pas la vie, les évènements ou les autres qui nous brisent comme nous le croyons, ce ne sont que des déclencheurs, c'est de l'intérieur que nous cassons la coquille, comme le poussin pour naître enfin. C'est notre force intérieure qui nous propulse, brise les schémas et nous libère enfin pour exprimer dans notre monde ce que l'on EST vraiment si on l'ose ! 

 

yoda-46347.png Alors n'essaie pas, fais le (et je me parle aussi à moi même ne t'inquiètes pas) ou ne le fais pas .... et que LA FORCE SOIT AVEC TOI !

 

 

 

Bien à vous,

 Elisabeth Rouzieravion papier

Repost 0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:17

 

1394037_10202463136408586_1931526328_n.jpg

 

 

"Il vaut mieux se faire détester pour ce que l'on est

que de se faire aimer pour ce que l'on n'est pas "

André Gide

 

 

 

OK André mais il existe une troisième option et si l'on s'aimait pour ce que l'on EST vraiment ou encore par effet "aimant" si les autres nous aimaient pour ce que l'on est ???

C'est cette troisième option que j'expérimente parfois avec le doute mais toujours sur le chemin de l'amour et la découverte de soi dans le sens vraiment de se dé-couvrir et donc d'enlever toutes ces peaux qui nous recouvrent et finissent par devenir comme sur l'image : une carapace qui nous coupe de nous m'aime et donc des autres. En fait je le vis depuis cet article que je vous ai partagé il y a maintenant ... un certain temps ici  Mais pour qui vous prenez vous donc ? (Jugement de valeur, dévalorisation de soi ...). Ah tiens je constate que cela fait trois ans et que c'est presque l'anniversaire de ce jour (le 28 juin) où j'ai lâché ou tout du moins, accepté, que la vie puisque je ne le faisais moi même, m'ait aidée à me couper du superficiel pour ne me laisser que l'essentiel, c'est à dire mon essence.

 

Depuis j'ai appris et vérifié qu'en fait si je me suis allégée du couple, du statut social, de relations qui ne me correspondaient plus .... et de tout un tas de croyances identitaires qui vont avec, que j'ai cru que cela se passait à l'extérieur de moi et que je n'en étais pas la créatrice, je me suis trompée car tout ce qui nous arrive est en résonnance profonde avec notre être intérieur. C'était donc le bon moment où tout du moins, comme cela s'est fait dans la souffrance, j'ai simplement résisté à ce processus de nettoyage par le vide qui est bénéfique.

Depuis, comme sur la photo, je tiens bien l'outil qui me libère de ces id-entités et j'en suis la créatrice afin de plus en plus ETRE dans mon essence.

 

 

Alors, là est la question qui sommes nous vraiment ? 

 

Nous sommes tous des êtres formidables et nous méritons d'être aimés pour ce que nous sommes. Quand nous nous dé-couvrons nous m'aime, nous apprenons à nous aimer avec indulgence et compassion, à nous pardonner d'une part mais également ce regard que nous posons sur nous, aiguise notre regard qui voit à l'intérieur des autres, qui voit leur ETRE et donc aussi bien entendu ce qui les en coupe : les peurs, les résistances, les carapaces .... Comment voulez vous, qu'en tant que thérapeute je puisse accompagner quelqu'un si je ne vois en lui, le meilleur qui est à devenir ? L'idée est justement qu'après avoir posé ce qui le coupe de lui m'aime, il puisse se regarder enfin ..... mais tout le monde ne le souhaite pas car regarder sa lumière, sous tend d'oser regarder son ombre en face et beaucoup encore, comme je l'ai fait, rassurez vous, préfèrent regarder l'autre, de voir ce qu'il n'aime pas chez lui comme quelquechose d'extérieur à lui, au lieu de s'en servir de miroir et ainsi pouvoir continuer à rester dans le jugement et s'éloigner encore plus de son ETRE.

 

Il est bien évident que même si je vois l'ETRE en chacun de nous, il n'empêche que je vois également la couverture ou le masque et que je m'en protège si nécessaire, car il est des relations toxiques et des personnes justement pour lesquelles s'éloigner d'eux est le plus grand service qu'on puisse leur rendre. J'ai dépassé le syndrôme du sauveur dans lequel on s'épuise. L'idée est de n'ETRE ni victime, ni bourreau, ni sauveur et justement de sortir de ce triangle dramatique si connu pour incarner vraiment qui l'on est. Bien sûr, nous expérimenterons ce triangle afin d'en comprendre les limites, c'est simplement une expérience, ce n'est pas un piège, sauf si on décide de s'y enfermer .... mais ceci est une autre histoire .......

 

 

Le processus appartient à chacun et chacun en est le créateur.

 

 

C'est ainsi que l'on attend de l'autre qu'il nous aime et que nous devenons dépendant de son regard, qu'il nous flatte du beau qu'il voit en nous et c'est nous que nous aimons à travers lui, nous aimons la personne qu'il aime, c'est à dire nous et non lui, c'est purement là égotique, nous aimons ce qu'il fait de nous, nous lui confions ce pouvoir et nous en devenons dépendants.

 

Il n'y a rien de bien ou de mal à ceci, c'est un processus par lequel tout le monde passe .... ou reste toute sa vie. Il commence dès la naissance et en ceci l'amour qui nous est porté s'il était inconditionnel nous libérerait de cette étape. Or, nous encodons à travers les peurs, les idéaux, les croyances de nos parents des schémas. Il ne faut pas leur en vouloir, ils font avec leur propre héritage et du mieux qu'ils puissent même si ce n'est pas parfait. C'est ainsi que l'on grave en nous les premières blessures de l'âme (voir  LES 5 BLESSURES D'ÂME ou EXISTENTIELLES (description - masque utilisé -clés de guérison) - VOUS RE-CONNAISSEZ VOUS ?)

 

 

L'amour de nos parents est conditionnel et nous bâtissons notre "carapace" ou "masque" en fonction de celui-ci et puis ensuite des rencontres que l'on ne fera pas par hasard mais en résonnance avec ces schémas intérieurs afin de nous les dévoiler et nous ramener toujours à notre être essentiel. Ils nous aiment différemment selon notre place dans la fratrie, selon notre sexe, selon leurs rêves non réalisés qu'ils nous confient inconsciemment,  ... etc alors nous développons des croyances qui deviennent des stratégies inconscientes pour être aimé .... je suis aimé si ..... je suis sage, si je pleure pour attirer l'attention, si je réussis, si j'échoue même, si............  c'est ainsi que l'on met une CONDITION sur l'amour et qu'il devient conditionnel.

 

L'amour inconditionnel est levé justement de toutes ces conditions, il est sans peur, libère et accorde confiance à l'autre .... peut encore peuvent transmettre cette confiance en leur capacité à réaliser leur destin aux enfants et même si les parents le font, naturellement, telle la mère oiseau qui poussent les oisillons hors du nid, certaine qu'ils ne s'écraseront pas au sol, geste certes qui parait dur mais empreint d'amour inconditionnel, celui de la nature, l'amour instinctif et naturel ..... la société, elle, ou encore l'éducation nationale se chargera de faire oublier les talents pour favoriser un métier, nous coupant ainsi de nos talents de l'ETRE, faisant des chômeurs ou des travailleurs malheureux, transformant le travail en avoir, sécurité et esclavage et nous coupant encore plus de notre Essence ...... Mais nous n'avons pas dit notre dernier mot, beaucoup vivent ensuite une seconde vie dans la vie, comme moi par exemple à 50 ans où je démarre vraiment ma vie, la vraie ... et enfin s'accordent le déconditionnement, oui le dé-conditionnel pour s'offir sans condition le meilleur d'eux mêmes ......... c'est le chemin de la vie et j'espère que cette vie démarre pour beaucoup .......... plus jeunes .... mais il faut peut être le temps des erreurs et de l'apprenti sage, source de sagesse et de bonheur, source d'ETRE, celui qui nous inspire le FAIRE pour enfin AVOIR différemment et donc gagner ............ Pour en revenir aux images de la nature, c'est le moment où nous cassons notre coquille d'EGO pour découvrir le JE SUIS, l'essence vraie. C'est une véritable renaissance.

 

 

1poussin

 

 

LA RELATION AMOUREUSE 

 

 

 

Puis viendra le temps des relations AMoureuses et AMicales, les autres m'aiment à travers quelle image ? Quelle image dois je développer pour être aimé ? Quelle stratégie inconsciente ? L'inconscient est alors notre allié/ennemi car pour notre survie, puisque l'amour est plus essentiel à la vie que la nourriture même, il va créer des situations que nous croiront extérieures mais que nous créons inconsciemment ..... c'est ainsi que toujours dans l'article des 5 blessures de l'âme, vous verrez que même dans la forme de notre corps, nous sommes trahis car tout se voit à l'oeil aiguisé, toute forme dans la matière qu'elle soit physique ou en évènement ou encore rencontre, est le résultat de ce qui se passe bien EN NOUS; Les stratégies inconscientes sont incroyables de diversités et d'imagination, elles peuvent aller jusqu'à la maladie, la victimisation, la dévalorisation, la sexualisation, mais aussi la réussite matérielle etc ...  ou des choses qui paraissent difficiles mais ont toujours un "bénéfice secondaire", tout ceci dans le but d'être aimé ou d'attirer l'amour de l'autre ou encore ne pas l'éloigner, de ne pas braver nos peurs, dire non etc .... Nous croyons parfois ne pas répéter les schémas en faisant exactement l'opposé mais c'est aussi une manière de reproduire le schéma .... S'en libérer c'est faire tout à fait autre chose, de différent et souvent contre toute attente, quelquechose qui viennent de notre intérieur et de façon complètement intuitive... qui rencontrera le plus souvent ............ le jugement des autres et non leur amour .......... dans un premier temps.

 

La relation amoureuse est donc une relation d'apprenti sage de l'amour, de l'amour de soi, de l'amour de l'autre pour ce qu'il est, de grandir ensemble ou bien de se déchirer, car une rencontre est toujours celle de deux inconscients. (voir LE CHEMIN DU COUPLE : De la relation de couple conflictuelle, à la réconciliation du couple intérieur, jusqu'au partage en couple créateur)

 

Nous pourrons nous y dé-couvrir ou bien y renforcer nos armures et reproduire ainsi indéfiniment les schémas.

 

En effet, les hormones, phéromones, ocytocine, la fameuse hormone d'attachement etc..., l'insconscient, l'illusion nous feront d'abord expérimenter l'amour aveugle. Il ne reconnait en l'autre que le meilleur de nous m'aime que nous ne voyons pas ou tout du moins à travers le philtre de l'amour conditionnel que nous recevons. C'est ainsi, sinon croyez vous que nous nous reproduirions et irions nous embêter à vivre des relations alors qu'elles nous font nécessairement sortir de notre zone de confort ??? Je peux vous dire qu'en ce qui me concerne, libérée des hormones et de l'illusion, je me demande par quel biais, si telle est ma prochaine aventure,  mon inconscient ou l'univers c'est la même chose va bien pouvoir me faire "tomber" amoureuse, en tous cas simplement quand j'aurais décidé intérieurement et inconsciemment de cette fabuleuse aventure de découverte de soi encore et encore à travers l'autre et peut être les dernières scories à lâcher pour vivre l'Amour mais là n'est pas la question, je vous partagerai le moment venu, puisque mon désir masculin et donc mon Eros s'exprime en ce moment dans mon activité par le Faire et l'action qui m'inspire et me pousse, on ne peut courir deux lièvres à la fois ... à moins que cela ne fasse qu'un lièvre, va savoir ??

 

L'homme est mû par le désir qui, assouvi lui permettra d'ouvrir son coeur et la femme est mûe par le coeur qui une fois rassuré, lui ouvrira la porte du désir .... C'est un circuit énergétique, qu'il n'y a pas à juger, c'est ainsi et il permet la fusion des énergies masculin/féminin.

 

 

1174595_498826483536603_1705816950_n.png 

 

Dans un premier temps nous vivons une " lune de miel "et ce n'est pas un hasard. En effet, la lune est le symbole du féminin, dans le sens intériorité, caché. Dans le sens positif, nous l'utilisons pour nous découvrir à travers ses reflets, qui filtrent la lumière du soleil et permettent justement de mettre en lumière nos ombres. Dans le sens négatif, elle représente l'illusion, c'est à dire comme on le dit, la nuit tous les chats sont gris, on voit donc la réalité avec un filtre, celui de nos peurs, nos schémas, ce filtre est pour ainsi dire des lunettes qui nous voilent la vérité. Il suffira un jour de poser ces lunettes et de voir vraiment .... si on le désire ou si la vie nous y invite. Cette lune est donc pendant une certaine période, ni illusion, ni éclairage, elle est juste recouverte d'un nectar, le miel, quelquechose de doux, matérialisé par justement ces fameuses hormones ou bien encore un idéal (qui n'est pas une fin mais une idée n'oubliez pas) qui nous permet d'oser tenter l'expérience, si l'amour n'était aveugle, si nous voyons déjà l'autre tel qu'il est et donc nous tel que nous sommes, irions nous compter fleurette ou plus si affinités ???  Nous retrouvons cette image dans le mythe de psyché, où elle ne peut voir Eros que la nuit et ne pas le regarder .... sous peine de séparation. La nuit où notre âme "psyché" s'éclaire à la lumière d'une chandelle et VOIT vraiment qui est EROS, tout bascule. Elle sera séparée d'Eros qui fuit et va devoir arpenter des épreuves ... dont bien sûr elle sera victorieuse et sacrée déesse pour enfin retrouver son Eros.

Quelle aventure n'est ce pas ? Et dire qu'il s'agit d'un simple mythe .... mais ne reflète t'il pas notre inconscient collectif et donc une certaine part de notre réalité ??? Vous retrouvez vous dans cette histoire ? Moi oui !!

 

 

En effet, pour nous, c'est idem, un jour, le miel ne recouvre plus la lune et il nous est proposé d'enfin nous dé-couvrir en découvrant qui est l'autre. Il n'y aurait aucune difficulté, si nous ne refusions l'évidence, simplement, comme Psyché, des épreuves alors nous serons proposées afin d'enlever progressivement nos illusions, nos peaux. Comme Psyché, nous serons aidés par la vie, complice de ce processus vers soi, si nous acceptons de danser avec elle et de suivre notre intuition, la voix et la voie du coeur, puis victorieux nous serons deviendrons "divins" , comme Psyché divinisée par l'Olympe où elle retrouve Eros. Au tarot, c'est la carte du monde, celle qui clôt le parcours initiatique et alchimique de la transformation du moi vers le Soi. C'est la dernière arcarne majeure, celle qui précéde le Mat qui ne porte pas de numéro et qui symbolise l'éveillé, le fou, celui qui s'est libéré de la norme et donc des carcans, du mental et de l'égo, il sait qui il est, il est notre essence dépouillée de tous ses atours, la vérité intérieure, celle qui ne se dit pas mais se vit. Il est le créateur de sa vie.

 

le_monde.jpg

 

Juste avant cette carte du Mat, de l'éveillé et comme je vous le disais, la carte victorieuse de l'âme, comme Psyché, est la carte du monde. C'est notre féminin, notre intériorité couronnée des lauriers, c'est psyché triomphante de ses épreuves, c'est aussi le mariage des 4 éléments symbolisés par les animaux ....

Alors quelle est cette quête retracée par le livre de Thot, tarot, ou Tao (le chemin) qui ne font qu'un ?

Cette quête vers soi et l'Amour inconditionnel, l'amour qui libère de la peur, cette énergie puissante de guérison et permet la résilience ?

 

 

Comment s'aimer enfin?

 

 

Je ne vous donnerai pas ici les réponses car elles sont différentes pour tous, chacun son chemin. Tout simplement je vous partage le mien. Pour moi, il m'a fallu à travers l'amour conditionnel de la relation amoureuse, me dé-couvrir, à travers mon masculin négatif, l'autre bien sûr  et puis finalement voir dans ce miroir mon propre reflet, mon féminin blessé à travers le sien coupé de son anima par son armure, mon masculin négatif à travers le sien, mon intuition à travers le langage de l'âme et ce que j'appelle la petite voix, celle qui m'a montré la voie.... et tant d'aventures et d'épreuves, de prises de conscience douloureuses.

 

Oui j'ai triomphé et j'ai découvert l'Amour avec un grand A, j'ai guéri mon féminin mais il me reste encore à oser le souffle de vie, le désir, l'Eros, mon masculin positif ou sacré puisque libérée de mon masculin négatif ....  c'est le défi qui précède mon mariage intérieur, il repose dans ce qui m'anime en ce moment c'est à dire mon activité, ma voie.

Vous voyez quand vous croyez en avoir fini avec un domaine de votre vie, un autre vous appelle dans un souci d'équilibre entre toutes vos parties. Tant qu'il y a de la vie, il ya du chemin vers soi.

 

Aujourd'hui par exemple, je suis confrontée avec ce schéma de l'amour pourtant débusqué dans les relations amoureuses, il me faut OSER mon essence et ce que je SUIS, oser ma différence et ma légitimité dans le faire. Au départ, il y a l'ETRE, puis vient le Faire inspiré de l'ETRE et enfin les fruits, l'AVOIR nous dit si nous sommes sur la voie ....... Pour ceci faire, je prépare pour mes "clientes" âmes soeur, celles que je connais déjà et celles qui seront mises sur ma voie, eh oui désolée Messieurs, j'ai fait le choix d'accompagner les femmes, c'est ainsi, des "programmes" qui seront proposés je pense courant juillet. Au moins mon programme phare, celui qui émane de mon essence et que je veux proposer au "monde", il est basé justement sur mon propre chemin, comment j'ai trouvé ma voix et ma voie et comment je suis entrée en communication avec ma propre guidance intérieure, les pièges qui n'en sont pas etc ....


c'est en train de n'ETRE ou naitre comme vous voulez et vous serez tenus informés. Tout d'abord, le blog va faire l'objet d'un grand ménage, certainement changer d'éditorial avec plus de textes et de partages venant de moi m'aime et d'outils pro et personnels. Allez un petit scoop, afin que vous me le rappeliez si en cours je m'égare, une nouvelle rubrique : "la petite voix d'Elisabeth" vous sera bientôt proposée sur le blog revelessencedefemme link et ici selon le sujet et sera uniquement en audio mais chuuuuut !! Je garde les surprises et ce sera selon que je dépasse mes peurs ou ce que j'appelle le syndrôme de l'imposteur, qui SUIS JE pour oser faire cela ????  ;;;;; Qui m'aime me suive, oui encore faut il que je démarre !!! Vous voyez je ne suis pas sur un piédestal et j'assume totalement mes obstacles que je vous partage autant que mes réussites car je suis persuadée que les uns comme les autres sont utiles. Les obstacles vous montrent que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et pour personne, simplement on aime les défis ou on choisit de les voir comme des obstacles qui nous pèsent. Les réussites nous motivent et nous confirment que les obstacles ne sont que des matérialisations de nos obstacles intérieurs à pulvériser ... toujours pour être plus près de soi !

 

 

 

Alors pas de réponses mais des questions

qui peuvent peut être vous aiguiller. Je ne vais pas dire ce que vous ETES mais déjà ce que vous n'ETES PAS, c'est un des moyens de comprendre et la loi de la dualité. Tout et son contraire existent. Je vais vous faire visiter quelques expressions qui désormais me paraissent bizarres mais qui pour beaucoup sont "normales". En effet nous utilisons le verbe ETRE à des fins qui ne devraient pas à mon humble avis ....

 

Cela donne :

 

- Je SUIS ................. suivi d'un métier. ETES vous votre métier ou plutôt ne devrait on pas dire : 

Je m'exprime en ce moment à  travers lui ou je FAIS ce métier

 

- Je SUIS en couple .... Etes vous un couple, êtes vous la relation ? Ou plutôt ne devrait on pas dire : je vis en ce moment ou j'explore une relation avec untel ou unetelle car je vous le rappelle le couple n'est pas un ETAT mais bien une expérience et justement nous sommes résistants à toute forme de changement, ce qui crée tous nos problèmes ........ Cela fonctionne pour JE SUIS célibataire, ou seul(e) vous n'êtes pas ceci, vous vivez l'expérience afin de vous découvrir enfin, cultivez là. J'avais si peur de cette expérience que je préférai vivre un couple disharmonieux et toxique. Finalement, que ce soit le couple qui m'a beaucoup appris sur moi m'aime ou bien l'expérience du célibat, j'ai adooooooré. Cela fait partie de mes plus grands défis de vie. Nous ne sommes donc pas ni marié, ni en couple, ni célibaire, nous SOMMES un ETRE qui vit ces expériences pour les transcender et se découvrir et surtout à travers elles, l'Amour inconditionnel de Soi et donc des autres.

 

- Je SUIS .......... et tous les adjectifs inimaginables que l'on colle derrière tels : gros, grosse, nul, nulle, trop si ou trop ça, jaloux, jalouse, mauvais, mauvaise, fautif, fautive, bon j'arrête la liste, demandez à votre mental, il connaît la liste par coeur et vous la répète sans cesse .........

 

Ne devrait on pas dire plutôt : 

En ce moment je traverse dans la matière ou l'incarnation, une expérience qui me fait me sentir ainsi........ c'est juste une forme que cela prend ou une réaction ou un comportement qui nous permet de nous voir et comprendre, d'expérimenter ce que cela donne quand je ne suis pas moi m'aime, je ne suis pas un comportement ou une forme, je suis bien autre chose .................... qui suis je vraiment derrière ceci ?

 

- Je SUIS malade .............. ne devrait on pas dire : en ce moment, je traverse la mal a dit, j'expérimente un symptôme qui est l'effet d'une cause. L'effet ce n'est pas moi c'est ce que je ressens ou vois, la cause est la source et le MAL ETRE avec moi. Que veut me dire cette maladie ? Quel bénéfice secondaire peut elle avoir pour que mon inconscient ait choisi cette voie pour me montrer quelquechose ou à quel besoin réponds il en moi par cette maladie que je n'écoute pas et dont je n'ai pas trouvé d'autre solution pour exprimer ???? etc etc ....... Je vois tant de personnes qui souffrent et qui ne le veulent pas consciemment mais en décortiquant un peu, je m'aperçois souvent qu'il s'agit d'une auto punition, c'est terrible mais nous sommes nos pires ennemis .... et ceci en voulant notre bien ... c'est à dire nous faire découvrir toujours la même chose, qui suis je ? Parfois, notre résistance amène la souffrance. La douleur est normale quand on vit la maladie dans son corps mais la souffrance c'est de la résistance, c'est la mal a dit qui crie encore plus fort ce que l'on ne veut entendre .... Alors soyez indulgents avec vous m'aime, .... la médecine soigne .... l'amour guérit ... c'est tout ce que je peux dire pour l'instant ........... Vous n'êtes pas la maladie, c'est un moyen d'expression, peut être mal dit mais elle vous parle de votre ETRE ;;;;;;;;

 

 

z4d8c5a907ebde

 

 

- Je SUIS malheureux ou heureux ........ Savez vous que les évènements extérieurs d'après les études en psy positive n'interviennent que très peu dans l'état de bonheur, bizarre non ? OUI là le JE SUIS est approprié car je suis littéralement le bonheur et le malheur, c'est un ETAT D'ETRE, répétition certes mais vrai. LE BONHEUR EST EN SOI. Simplement nous le manifestons ou pas. Enlevez juste ce qui vous empêche d'être heureux, si vous l'osez, car vraiment c'est un chemin de retour à l'essentiel et vous le serez. Qu'enlever ? des pensées négatives, des saboteurs, des croyances ...... car le bonheur est le domaine de l'ETRE et non de l'AVOIR;

 

C'est pourquoi les gens heureux consomment beaucoup moins .... A votre avis, la société de consommation souhaite t'elle notre bonheur ???? ou plutôt nous le promet elle à travers des besoins que nous croyons, une fois nourris, nous le donnerons ??? La société crée des besoins pour nous faire consommer rien de plus, c'est le jeu, à nous d'en sortir .... Je me rappelle que quand justement je vivais une relation difficile, c'est dingue comme j'aimais faire les soldes et ramener plein de trucs que je ne mettais jamais afin de me remplir et en plus acheter avec de l'argent que je n'avais pas .......... Depuis, c'est bizarre, on m'offre des vêtements tout neufs .... des personnes qui justement ont fait la même erreur que moi ....... Rassurez vous, vous êtes faits pour le bonheur, c'est un état naturel, il y a juste à le retrouver ........ C'est justement votre ETRE quand il est animé !

 

- Je SUIS aimé ou pas ............. ne devrait on pas dire : je m'aime ou je ne m'aime pas. Comment est ce que je réponds moi m'aime à ce besoin d'amour, comment je me nourris d'amour. Nous pourrions en parler des heures mais sur le fond nous demandons beaucoup aux autres en amour et nous comment nous aimons nous ? Il parait que s'aimer est égoiste, c'est tout le contraire car l'égoiste est une personne qui ne s'aime pas et qui est tyrannique avec les autres en amour. Ainsi si l'on a nourri son besoin d'amour de façon indépendante sans vampiriser les autres, nous n'avons pas besoin qu'ils nous témoignent de l'amour pour se sentir nourri, nous n'avons pas besoin de reconnaissance et leur jugement nous importe peu, il nous parle d'eux et non de la réaction que cela crée chez nous, ils ne peuvent nous dévaloriser car nous connaissons notre propre valeur.

 

 

Nous sommes libres justement ENFIN d'aimer et ne sommes ni jaloux, ni possessifs, ni avons besoin de leur présence, de leurs mots, c'est la différence entre l'amour qui libère et la peur ou l'attachement, c'est idem, qui enferment. Le lien d'amour n'est pas un attachement, c'est un lien quantique invisible relié à la source d'amour infini, les autres liens nous enferment et nous conditionnent, nous vampirisent et créent même ou plutôt empêchent certaines choses de se manifester .........

Un article sur les liens promis depuis longtemps, je sais, vous sera un jour partagé et nous en parlerons plus longuement car j'utilise beaucoup justement la "coupure" de liens dans mes pratiques et je vois dans ma propre vie ou celle de mes consultants de nombreux résultats.


Le seul JE SUIS qui puisse être utilisé en amour n'est pas je suis aimé ou pas mais bien JE SUIS AMOUR ou mieux je SUIS EN AMOUR ce qui est bien différent de TOMBER amoureux car dans ce cas rappelez vous de ce que j'ai écrit plus haut, c'est exactement ce qu'il nous arrive, nous CHUTONS, nous tombons de l'amour avec un grand A pour justement traverser la passion (qui signifie souffrir à l'origine et qui est un état pathologique transitoire), c'est juste la vie qui nous permet cette expérience, la mal a dit d'amour pour découvrir la véritable expression de l'amour. Ce n'est pas une punition, c'est un apprenti sage, rien de plus, rien de moins et remerciez ces gentes dames et sieurs qui vous permettent cette expérience afin de vous rencontrer peut être vous m'aime ...

 

image (1)-copie-2

 

 

- Ensuite nous reste les archétypes mère, père, fille, fils; Nous ne SOMMES pas des mères de, filles de, pères de ou autre .......... Nous créons des LIENS par lesquels s'expriment des parties de nous. Nous découvrons ainsi l'expérience de l'amour Philia, c'est à dire l'affectif et grande source d'émotionnel. Ainsi nous avons l'occasion de modéliser et voir en l'autre nos mémoires transgénérationnelles et donc de pouvoir les nettoyer afin qu'il ne reste plus que ......... devinez quoi ........... de l'AMOUR  .

 

Je ne dis plus ou tout du moins n'incarne plus la fille de mon père, ou la mère de ou encore la soeur de ...... et encore moins la femme de..... Je ne SUIS PLUS fille de, femme de, soeur de, simplement j'ai vécu ou vis encore l'expérience de ce lien particulier, qui me permet de voir cette partie de moi, j'ai reçu par ce lien des mémoires qui m'appartiennent, j'en revendique la responsabilité même si l'on me les a transmises.

JE NE SUIS PAS ce que l'on m'a fait, JE SUIS ce que je fais avec ce que l'on m'a fait. C'est par ce biais que nous pouvons vraiment découvrir dans la chair et l'émotionnel, nos réactions, l'expression de nos mémoires et les nettoyer. Pour ma propre expérience, c'est quasi miraculeux dès que l'on nettoie ...... donc effet pratiquement immédiat, par contre ............ ce qui ne l'est pas et qui demande beaucoup de cheminement est de RECONN-ETRE ces mémoires et d'en accepter la respons-abilité (capacité de réponse), le nettoyage ensuite c'est du pipi de chat  ; personnellement j'affectionne tout particulièrement ho'oponopono et cela fonctionne à 100 pour cent en quasi instantané mais chacun sa façon de nettoyer. Pour les liens avec les "choses" ou évènements ou encore personnes éloignées, je préfère couper de façon quantique et énergétique.

 

 

Je vais donc arrêter là pour les JE SUIS ou les questionnements, il y en a tant d'autres, autant que de croyances IDENTITAIRES, ce sont les croyances que nous accolons derrière les JE SUIS et qui font que nous croyons ETRE ceci ou cela, que cela finit par devenir notre ID- ENTITE et qu'elle crée malheureusement notre réalité. Je ne crois pas que cela soit un hasard si en énergétique justement on utilise le mot ENTITE pour parler de ces formes que nous créons ou attirons et dont nous devons nous débarrasser pour enfin être libres et plus légers sur notre chemin, nous rapprochant ainsi un peu plus de notre véritable ETRE; En effet quelle différence réelle entre ID-entité et ID (pareil, comme, même) à entité ..... Ces entités justement en énergétique ne sont que la partie invisible et quantique de nos croyances identitaires dans ce monde physique. Nous sommes des créateurs puissants, il serait temps peut être d'apprendre à créer et co-créer en conscience .... mais ceci est un autre débat et je ne jette pas la pierre, j'ai crée inconsciemment tant de choses et certainement encore que je participe encore à la co-création de notre pollution au niveau quantique, ne vous inquiétez pas, simplement quand un évènement ou une personne m'arrive en effet boomerang, j'essaie de corriger en moi cette erreur de matrice  afin de ne pas reproduire c'est tout !!

 

image coeur-copie-1

 

 

Alors qui ETES VOUS vraiment ? Qui EST derrière tout ce que vous avez ajouté autour de vous et qui vous coupe de cet ETRE ?

Une fois enlevées toutes ces peaux, croyances limitantes et armures, qui voulez vous ETRE vraiment, qui voulez vous DEVENIR ?

Celui que vous ETES déjà pardi !!!! et que vous allez dé-couvrir en chemin ....

Qu'est ce que l'Amour ?

N'est ce pas une quête sans fond que de vouloir ETRE AIME pour ce que l'on est ou n'est pas ou des autres ? Quelle place faites vous à l'AMOUR de Soi ?

 

La bonne nouvelle c'est que c'est justement de se mettre à nu, de se dé-couvrir qui va nous aider et pas en rajouter une couche.

L'autre bonne nouvelle c'est que si les autres ne peuvent pas vraiment nous nourrir en Amour tant que nous ne l'avons pas trouvé en NOUS, c'est que l'effet inverse n'est aussi qu'une illusion ........... ils ne peuvent non plus ni nous prendre de l'Amour, ni nous prendre de la valeur........... sans notre consentement dans l'ignorance car l'ETRE est AMOUR, votre Essence est intrinsèque et inaliénable. On ne peut donc vous prendre que ce qui est surplus et nous laisser que l'essentiel. Notre ETRE reste et restera toujours INTACT !

 

Par exemple, si vous vous sentez dévalorisé, l'autre n'a aucun pouvoir de vous donner ou vous enlever de la valeur, c'est simplement que vous n'avez pas trouvé votre propre valeur et que vous la confiez à l'autre, ainsi il peut vous enlever ou vous en donner à sa guise car vous n'êtes pas dans votre ETRE; Le jour où vous prenez conscience de votre véritable valeur qui est unique et intrinsèque, plus personne ne peut y toucher, vous ne pouvez que l'exprimer et la partager.

 

Si vous vous sentez affecté par le jugement, l'autre n'a aucun pouvoir de vous juger sans votre propre juge intérieur qui en rajoute une couche et accorde du crédit à ce que l'autre,en fait, ne dit pas sur vous mais parle de lui m'aime, de ce qu'il ne veut pas voir en vous de lui m'aime et ne supporte pas ce que vous lui renvoyez par effet miroir ... pour réfléchir. Ne voulant pas réfléchir, il préfère vous renvoyer cette image en vous jugeant. Comprendo ?

 

Ou encore, concernant le respect, c'est votre propre respect de vous m'aime qui vous amènera le respect des autres et ainsi de suite.

Ceci je l'ai dé-couvert à travers bien entendu, le jugement, la dévalorisation et le manque de respect ... et c'est ainsi que de victime, je suis passée à créatrice de ma vie ......... Posez vous bien cette question !!

 

Je vous laisse en compagnie d'une citation de Saint Exupéry qui résume tout et vous dis à très bientôt.

 

 

 

téléchargementLa perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à  ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à  retirer.téléchargement-copie-1

 

 

Essentiellement Vôtre

Elisabeth

pencil


Repost 0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 12:29

288.gif        

 

 

 

 

Vous remarquerez que j'ai mis des points de suspension au titre de l'article. En effet, retrouver son pouvoir intérieur n'est qu'une étape ...

Tout d'abord, nous sommes tous chenille qui rampe au milieu de la tourmente, puis le calme s'installe en vous, vous ne réagissez plus aux évènements, vous commencez à devenir conscient que vous avez le pouvoir de vous guérir par un travail intérieur, que vous êtes la source de votre souffrance, comme de votre guérison et se faisant vous construisez un cocon de transformation.

La deuxième étape est donc de retrouver son pouvoir intérieur et le texte choisi qui suit, va vous donner quelques pistes que j'ai trouvées très explicites.

Ensuite, nous arriverons aux points de suspension .... une fois retrouvé, il faudra utiliser ce pouvoir intérieur. Il est la clé qui ouvre la porte de ce que l'on appelle la 5ème dimension (la 3ème étant l'étape égo-chenille,la 4ème renaissance-papillon et une fois papillon, il faut ensuite UTILISER ses ailes et c'est là que la 5ème dimension s'ouvre). En effet, chaque progression de votre état intérieur correspond à des réalités extérieures différentes dont vous êtes la source créatrice.

Réfléchissez : la chenille à terre a t-elle la même vision de l'environnement qu'un papillon en vol ? Et leurs réalités sont bien différentes alors que le changement ne s'opère pas à l'extérieur mais provient de deux êtres différents qui n'en sont en fait qu'un seul à différentes étapes de son développement ? La différence entre l'humain et la chenille c'est qu'elle suit sa nature et se transforme toujours en papillon, alors que l'humain a oublié son état naturel ou bien s'est endormi, manipulé ou ne porte ni l'intention ou l'attention pour se créer un cocon de transformation ... mais tout ceci est en train de changer car l'évolution est en route.

Nous vivons humains, actuellement, une période où nous allons tous "y passer" tôt ou tard, car de nouvelles énergies vous pousseront naturellement à cette nécessaire transformation et à la rével-essence de votre pouvoir intérieur... 

C'est avec votre "nouveau" pouvoir basé sur l'harmonie intérieure, le coeur et l'intuition que vous pourrez créer une nouvelle réalité, capter les signes de l'univers, multiplier les synchronicités, saisir les opportunités, révéler votre plein potentiel et vos dons, utiliser les lois universelles d'abondance et d'attraction en maîtrisant celle de cause à effet et respectant celle de permission etc .. activer votre guidance intérieure et augmenter vos vibrations énergie, maitriser vos émotions et harmoniser vos rapports aux autres ...

Je vous dis tout cela car guérir pour ne plus souffrir, pour ne plus réagir mais agir, oui, mais ce n'est pas une finalité en soi. Il faut que vous sachiez que guérir ne fera plus de vous une victime mais un ETRE responsable et maître de sa vie, cela implique une transformation radicale et irréversible, d'où la métaphore de la chenille en papillon que j'ai déjà maintes fois utilisée pour symboliser la revelessencedesoi qui est la mienne, la vôtre, celle que j'ai choisi pour nom de ce blog.

J'espère de tout coeur que ce nouvel outil vous sera utile et qu'il vous donnera envie et courage de retrouver votre pouvoir intérieur, il arrive en dessous de mon gri gri ..... bonne lecture,


Elisabeth, alias revelessencedesoi worm09

 

 

barre-fleurs-violette.gif

 

Le pouvoir intérieur

Au cœur de la joie de vivre déployez
vos ailes.
Devenez comme le papillon qui prend son envol suite à sa 
transformation.
2papillonviobl--1-.gif
                     « Nous sommes à la fois nous-même 

                        et la personne que nous croyons être. »

Le Pouvoir intérieur c’est nous-même, notre réelle identité. Cet être que nous sommes connaît les réponses, a confiance en lui et vit dans la joie et l’harmonie.
Il s’exprime à travers notre créativité, intuition, inspiration, notre passion et tout ce qui vient du cœur et nous fait vibrer. Il est la partie divine qui nous habite mais bien souvent nous n’avons pas conscience de son existence. En fait, nous avons oublié qui nous sommes.


Il se manifeste par nos cinq sens, notre capacité à voir pour admirer le beau autour de nous, à entendre pour apprécier une agréable musique, à sentir pour humer les excellents parfums, à goûter pour prendre plaisir à déguster nos mets préférés et à toucher pour ressentir la fraîcheur d’une douce brise sur notre peau.

Il suffit de s’arrêter pour entendre son message et ressentir sa présence.
 

Si nous croyons être une personne triste, malheureuse ou qui a peur, nous devenons cette personne.
 
Nous jouons parfaitement le rôle que nous nous sommes attribué. Lors de différentes expériences de notre vie, nous recueillons des informations qui déterminent la personnalité et les caractéristiques de notre personnage. Elles nous permettent d’identifier nos points forts ou faibles, ce que nous pouvons accomplir ou pas et les émotions qui nous affectent. Peu à peu notre personnage prend forme et nous impose des limites que nous devons respecter pour ne pas se retrouver en position de « danger ». C’est ainsi que les croyances limitatives naissent et que la peur s’installe et nous restreint.

Les croyances
 

Les croyances que nous entretenons façonnent les particularités de notre personnage. Si nous croyons être forts nous le sommes et le contraire est aussi vrai. Si nous croyons que nous allons réussir, nous réussirons mais si nous croyons que nous n’y arriverons pas, et bien, nous n’y arriverons pas.
 

Nous créons notre vie à partir de nos croyances. Elles déterminent les situations que nous allons vivre, les personnes que nous attirons vers nous et les limites que nous nous imposons. À l’origine de nos perceptions et attitudes, elles sont le reflet de notre vie sociale, amoureuse et professionnelle. Notre vie est le miroir de ce q
ue nous croyons.

Croyances liées aux émotions
 

Lors de sa première journée d’école Maxime prend l’autobus scolaire. Il tente de trouver un siège à bord mais personne ne veut qu’il s’installe à côté de lui. Une émotion intense de rejet l’habite et Maxime éclate en sanglots.
 

Cette expérience et l’émotion du rejet vécue peuvent amener Maxime à développer différentes croyances telles que « Je suis rejeté » ou « Personne ne m’aime » selon sa perception. Ses croyances face au monde extérieur s’installent.
 
Dans ce cas-ci, si Maxime développe la croyance « Je suis rejeté », il ressentira souvent cette émotion
 et peut traduire différents événements par des situations de rejet.

Pourtant neutres, bien des événements de notre vie sont vécus selon nos croyances. En effet si nous croyons être rejetés, nous adopterons le rôle de la personne rejetée, et serons appelés à vivre constamment cette émotion.
 
Il faut interrompre ce cercle sans fin qui nous emprisonne dans un tourbillon émotionnel répétitif afin que naisse à la personne que nous sommes vraiment.

L’acceptation
 

Tout changement passe par l’acceptation. Il faut tout d’abord s’accepter tel que l’on est. Cela veut dire de s’aimer tel que l’on est sans vouloir se changer.
 
L’amour de soi ouvre la porte à l’amour sous toutes ses formes et l’amour des autres. Il apporte paix et joie en nous et autour de nous.
Acceptez votre corps tel qu’il est. Appréciez-le pour sa beauté et son utilité. Ce qu’il vous permet de faire ou d’accomplir. Il est indispensable et vous permet d’exister sur terre. Il est parfait pour vous et votre pouvoir intérieur.
Acceptez-vos qualités, défauts, forces ou faiblesses tels qu’ils sont. Apprenez à aimer tous les aspects de votre personnalité qui font de vous la personne que vous la personne que vous êtes. Il n’y a pas de bons ou mauvais choix, seulement différentes façons d’expérimenter la vie.

Acceptez vos expériences telles qu’elles sont. Il est important de regarder en face ce que nous vivons. Parfois, pour nous protéger, nous refusons de voir les réels impacts que certains événements ont sur nous. Cependant, il est nécessaire de prendre conscience des émotions suscitées afin de s’en libérer. Il ne s'agit pas ici de chercher des émotions cachées, mais bien de reconnaître leur existence et de les accueillir si elles se manifestent.

Si l’événement ne peut être changé, nous pouvons modifier notre façon de le percevoir et l’impact qu’il a sur nous en reconnaissant et démystifiant les émotions liées. Bien qu’elles puissent parfois être douloureuses, les expériences de notre vie nous aident à grandir et à évoluer. En acceptant ses expériences, nous éliminons l’impact négatif des émotions liées sur nous et par conséquent favorisons l’équilibre et la paix intérieure.
 

Acceptez votre passé tel qu’il est. Votre histoire est une expérience qui vous sera toujours utile. Apprenez à l’utiliser pour avancer et créer la vie que vous voulez vraiment.
 
Acceptez votre vie. Chaque jour nous offre la possibilité d’embellir notre vie. Nous pouvons faire des choix qui nous amèneront à ce que nous souhaitons. Nous attirons vers nous ce à quoi nous portons notre attention. Si nous voyons le beau, nous invitons le beau et le contraire est aussi vrai. Si nous sommes insatisfaits, nous provoquons des situations d’insatisfactions et ainsi de suite.

Il est maintenant temps de regarder, accepter et remercier la vie
 

De plus, certains événements « non acceptés » de notre vie sont à l’origine des croyances limitatives entretenues. En effet, lors de situations vécues, nous avons ressenti des émotions douloureuses sur lesquelles nous appuyons nos croyances. Si nous en sommes affectés, c’est que l’événement n’est pas accepté.
 

Aussi longtemps que nous refuserons d’accepter cet événement, nous provoquerons des situations similaires, certes avec différents acteurs, mais qui éveilleront en nous la ou les mêmes émotions.
 

L’acceptation de cet événement déclencheur amène, d’une part, la guérison des émotions, croyances et peurs 
liées et d’autre part, la fin du « pattern » développé.

Nous ne pouvons pas effacer un événement mais pouvons faire en sorte de ne plus en être affecté.
 

Voilà ce qu’est le pouvoir intérieur.
 


Josée Lemieux http://www.centreequilibredesoi.com/francais/Livre.php 

 http://www.centreequilibredesoi.com/francais/images/courverture_front_moyen.jpg

 

Repost 0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 08:42

40albnl7-copie-1.gif

 

 

 

 

 

 

Pourquoi ce titre ?

Parce que je pense que quand on a une bague en toc, pour la mettre en valeur on investit sur l'écrin tape à l'oeil, tandis que pour un diamant brut et pur, un bijou rare et unique, finalement un écrin tout simple peut suffire. Oui car la surprise est à l'intérieur et même je dirai plus, il vaut mieux un écrin léger et transparent qui laisse la lumière pénétrer et permette au diamant de diffuser, refléter et réflecter les rayons de ses nombreuses facettes.


Pourquoi donc s'occuper et même se préoccuper de notre beauté intérieure ?

Parce que justement le diamant brut est magnifique ........ EN POTENTIEL car ce n'est que quand il est taillé, qu'il a été façonné, qu'il se révèle et que justement ses facettes travaillées puissent enfin refléter la lumière et le faire briller !!!!!!! Je crois que d'après le cours du diamant, le brut n'a que peu de valeur ......... il n'en a justement, évalué par un expert, qu'en fonction des possibilités qu'il recèle de pouvoir se révéler après un fin travail de taille.image-coeur-copie-1.gif

 

Il en est de même pour vous si vous voulez écouter les magazines, suivre la dictature de la mode, ressembler aux mannequins qu'on vous présente et je dis bien mannequin car ce n'est pas humain et vous le savez de ce fait, jamais vous ne pourrez devenir un objet. Imaginez le mot top model, voilà un modèle que l'on vous propose, mais est ce vraiment vous ? Avez vous vraiment besoin de perdre 20 kilos pour qu'on vous aime ?


Parce que l'idée c'est celle ci : vous voulez etre aimé (e) et vous aimer et pour cela vous entrez dans un jeu qui vous est proposé de peaufiner l'écrin, de le rendre visible, ou de le fondre dans la masse. Je ne parle pas de santé, car elle se travaille avant tout de l'intérieur et se voit ensuite à l'extérieur, votre peau se nourrit aussi de l'intérieur et toutes les crèmes miracle n'y feront rien si vous ne vous alimentez pas suffisamment bien et surtout vous ne serez jamais vraiment belle si votre éclat intérieur n'existe pas, simplement une beauté de papier maché.


Peut etre suis je trop incisive mais je pense que l'on doit respecter son corps et l'écouter car c'est le véhicule de notre âme et notre ami, en ce sens, chaque jour il serait bien qu'il soit bichonné et aimé, bougé et aéré ... écoutez le, il parle aussi parfois même à travers la mal a dit et je ne suis pas certaine qu'il soit d'accord pour être contrarié par des régimes, caché et non accepté dans ses rondeurs ou ses creux... il veut je crois simplement SA FORME et non peut être LES FORMES CONFORMES aux NORMES   Rien que les mots qui sont employés pour modeler votre corps à l'image conforme des médias sont éloquents : la plastique, mannequin, model .... tout ceci est il vraiment chaleureux, humain, vivant ??????????


Un joli écrin tout simple mais utile car le joyau est précieux et il faut le protéger ....... un écrin en forme et vivant, un écrin pour votre coeur en santé, qui laisse transparaitre votre lumière intérieure.


Et comment faire briller cette lumière diriez vous ? Tout simplement en la travaillant et déjà savoir qu'elle peut être révélée,simplement ne pas l'oublier et en tenir compte, ne pas laisser votre diamant brut mais penser à le tailler, l'affiner pour qu'il diffuse en vous et autour de vous, à travers vous !!!!!!!


Parlons de ce joyau dont personne ne parle, un jardin secret ? le charme ? le charisme ? L'âme ? Savez vous ce qui ANIME un corps tout plastique qu'il soit ? Voilà je vous parle ici de votre BEAUTE INTERIEURE ! On commence à se pencher sur le sujet et si vous lisez cet article, c'est que vous avez commencé à en prendre conscience ......


Alors je n'ajouterai rien sur cette beauté brute ou dont quelques facettes commencent à se façonner car elle vous appartient et aucun magazine, aucun média ne pourra remplacer l'expérience et le ressenti.

Le centre de cette beauté est votre coeur qui a chaque battement envoie des flux d'amour dans votre corps et l'anime d'une façon toute particulière, à travers votre regard sur vous et le monde qui vous entoure, la puissance de ce regard qui laisse passer l''expression de votre âme, votre voix aussi, ce qu'elle dit, ou quand elle se tait simplement pour écouter, votre démarche assurée ou fermée, légère ou lourde de poids de la vie, votre dynamisme ou dynamique, votre mouvement, votre sourire, votre allure, votre peau et vos cheveux qui sont alimentés de l'intérieur .... voilà les critères extérieurs qui laissent transparaitre votre beauté intérieure. Alors doit-on travailler notre maquillage ou simplement travailler notre regard et sa puissance et le souligner simplement par un trait de couleur ???


Au fur et à mesure que vous laisserez parler votre beauté intérieure, que vous la travaillerez, des modifications extérieures se produiront, et sachez que par la loi d'attraction, certaines personnes y seront insensibles car elles ne sont basées que sur le paraitre, mais d'autres plus "en conscience", y sont très sensibles et détecteront ce que vous diffusez. C'est justement ces dernières que vous voulez dans votre vie et tant mieux si la première catégorie ... ne vous remarque même pas .......car avez vous vraiment envie qu'on vous aime pour un vêtement, un maquillage ou un statut social ? Non vous voulez être aimé pour vous-mêmes, alors je dirai aimez vous vous-m'aime, pactisez et travaillez cette beauté en vous et quand elle sera prête pour le bal .............. sortez la  et assumez la ...... et que la danse commence !!!!!!!


Voici une petite vidéo ............ elle a été crée par Danielle, une femme formidable, d'une beauté intérieure que j'ai découverte justement par ses créations ...... oui car la création est aussi une expression de votre beauté intérieure. La beauté intérieure diffuse et crée, la beauté artificielle masque, et trompe souvent et je ne sais si elle crée vraiment. Tout ce que je sais c'est que la beauté extérieure peut être animée de la beauté intérieure et là ............ c'est le TOP sans aucun "model" car vous êtes un BIJOU UNIQUE !!!!

 


Les rayons de l'intérieur ne sont visibles à l'extérieur qu'à vos yeux si vous en avez conscience et aux seuls yeux de ceux qui voient vraiment !!

Le plus beau compliment que l'on m'ait fait un jour est : tu es une belle personne ........... et c'est ainsi que j'ai découvert qu'en moi il y avait quelquechose que je n'avais pas perçu encore mais qu'un autre qui voyait, avait vu lui. Je dirai donc merci Jean, car c'est à partir de ce jour, que j'ai commencé à façonner le diamant en découvrant que j'en avais un, .......... comme chacune et chacun d'entre vous .......... Je tenais donc à vous dire ce que l'on m'a dit et qui m'a aidée :

Aujourd'hui, ayez conscience que vous êtes tous de belles personnes .......... cultivez cette pensée et elle grandira en vous, à travers vous, et par et pour vous !!!!!
Il est possible de changer son image extérieure ............ de l'intérieur !!

Elisabethandraste.gif
Repost 0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 21:12

ecriture 

 

Mise à jour du 17 décembre 2012

Je viens de regarder la vidéo que je vous partage ci-dessous et elle m'a aussitôt fait penser à cet article de juin 2011 que j'avais écrit sur le "don"  aux tous débuts de mon blog ... ce blog qui a été ma première façon de "m'exprimer". Je n'ai supprimé aucun article, je suis totalement livrée aux lions ou aux bisounours  , car les premiers sont pratiquement illisibles à part pour moi et certainement dans une autre dimension de mon être, un être qui n'était qu'en revelessence ... Ce blog finalement a été une sorte de thérapie dans le partage, un très grand bonheur, c'est en ce sens que je vous partageais maladroitement peut être mais dans le coeur la passion qui m'animait et le chemin d'expression jusqu'à vous, vous invitant ainsi et ici pour cet article en particulier,  à vous exprimer également dans votre talent perso... Peut être ne le considérez vous pas encore comme tel,  vous vous jugez encore, disons alors votre canal d'expression, nous en avons tous un, tous ....

Ce que dit Bernard Werber me touche et résonne en moi, je me reconnais en lui (notoriété mise à part bien sûr ), car c'est exactement cela, dès que j'ai su écrire quelques mots, je m'amusais à écrire des contes, les illustrer et les dupliquer (en recopiant, la photocopie n'existait pas) en copie et refaire chaque dessin chaque petite phrase, travail fastidieux mais si joyeux .. Ce petit nombre d'exemplaires était distribué à ma famille et je ressentais un bien être fou, une joie de partager les histoires de mon imaginaire d'enfant intérieur qui s'exprimait ainsi ... Ce qui est amusant c'est que l'un de mes enfants a fait la même chose sans savoir que je l'ai fait avant lui.... Alors si vous cherchez quel est votre canal d'expression, rappelez vous votre enfance, avant que les schémas et la peur ne vous aient enfermés dans votre prison intérieure.

Non je n'ai pas le succès, non je n'ai pas écrit de livre (encore) mais je m'exprime et j'ai constaté depuis cet article que de plus en plus de personnes le font, chacun à leur façon, diversité égale richesse, et je m'en réjouis. Alors ceci, juste pour ceux qui hésitent encore et à travers la voix de cet auteur talentueux, vous faire comprendre, à tous ceux qui souvent me questionnent, pourquoi je passe tant de temps qui peut paraître perdu car non rémunéré, pourquoi je passe tant de temps à partager sur les réseaux et ici ? Car la meilleure récompense et ça cela n'a pas de prix mais de la valeur, le meilleur succès, c'est notre réalisation personnelle, notre expression et donc découverte de nous m'aime au coeur de soi et à travers le miroir des autres, l'échange, la vie, la co-création qui tôt ou tard passe de l'imaginaire à la réalité ....

J'ai relu ce petit article après la vidéo et au départ je me suis jugée en pensant : "fais un nouvel article en citant celui ci car il est très maladroit"  (Ca c'est mon mental qui parle, le doute, le jugement, la peur) ...et puis ma petite voix m'a dit : "Oui il est maladroit mais ainsi tu peux voir le chemin parcouru au fil de tes écrits, oui il est maladroit et justement c'est sa force, car tous ceux qui te lisent désormais, sauront que tout a un début et qu'eux aussi s'ils commencent ce sera maladroit peut être mais ils auront tout loisir de s'améliorer, alors n'ai pas peur du jugement, met en oeuvre ce que tu dis et partage dans ce que tu es, c'est tout" .... Alors, les amis partaaaaaaaaaaage et je vous enCOEURage.

Vous pouvez vous servir de l'espace commentaires pour y mettre les liens vers vos créations ou projets dans votre propre domaine ou chemin d'expression entrepris ou à entreprendre ou simplement vous promettre de sauter le pas.. (hum, la cuisine par exemple, en ce moment je cherche des recettes crudivores ou végétariennes, la créativité se cache partout mais ne la gardez pas cachée au fond de vous ...)

Merci cher(e)s co-créatrices et co-créateurs ... le monde qui arrive a besoin de vous, de votre essence, de votre intelligence de coeur car tout est à bâtir et dans tous les domaines, même vous m'aime, vous vous découvrez et construisez chaque jour, à moins que vous ne décidiez de rester dans votre coquille d'égo ... mais ça aussi vous en avez le droit, c'est votre libre arbitre, liberté de choix et c'est sacré !!

à bientôt 

Elisabeth



 

73kr6yn3-copie-2.gif 

 

J'avais décidé de vous parler de votre beauté intérieure et de vous inviter à la cultiver ... et tout en émettant cette pensée, comme d'habitude je me laisse porter par le web ... je suis tombée "par hasard" sur une beauté divine en première pioche donc je sais que c'est la bonne et qu'elle vous parlera. Je ne vais donc pas m'étendre en mots et noyer le sujet, je vais rapidement vous laisser à l'ouverture de la vidéo qui suit ........... avec le message suivant :

Il arrive un jour où il est temps de basculer et de vous décider enfin à exploiter votre don naturel (communication, écriture, peinture, dessin, photo, couture,décoration,chant, musique, travail manuel de la matière, enseignement d'un savoir faire, partage d'une passion, ou toute autre forme d'expression de vous-mêmes, de votre intérieur) car vous le savez vous en avez un, comme chacun de nous.

Ce qu'il se passe à partir de cet instant, c'est que vous partagez avec le monde extérieur ce que vous avez à l'intérieur et même parfois vous vous surprenez vous même de ce que vous révèle votre intérieur. C'est en principe magnifique et cela change votre vie, votre etat d'esprit, car vous êtes désormais coupé du passé et libéré de vos soucis, vos préoccupations sont dans ce que vous créez, cela vous transporte et change le monde autour de vous, ainsi que tous ceux qui ont accès à vos oeuvres mêmes minimes, même modestes, elles remplissent ainsi leur objectif, vous transcender et avec vous, ceux qui vous côtoient ou par l'intermédiaire de vos créations ......... Une énergie nouvelle se dégage de vous et de vos oeuvres qui se transmet et vous permet d'échanger, de rencontrer, de vous ouvrir (oui on dit s'ouvrir, c'est donc que vous débloquez une partie de vous et cela se passe de l'intérieur vers l'extérieur). Cela vous permet d'accéder à la réalisation de soi et de vous libérer de votre "mal a dit" au travers de votre expression qu'elle qu'elle soit ...

Toute beauté extérieure et matérielle en ce monde vient de l'intérieur de quelqu'un, ne l'oubliez pas, comme les plus belles oeuvres de la nature viennent de la terre elle même ........ Vous allez écouter, oui je dis bien écouter cette vidéo, et vous allez ressentir l'intérieur de cette chanteuse, cette voix divine qui va vous transformer par sa vibration, vous bouleverser, car c'est son don qu'elle vous offre et qui vient de sa poitrine où loge le coeur !!! L'artiste peintre et le compositeur de la vidéo ont emprunté le même chemin .... celui de la création qui matérialise une pensée, un rêve et arrive jusqu'à vous, appréciez et profitez de cet instant magique.

Bonne écoute, et même si pour la première fois vous voulez visionner les images, ayez une seconde écoute les yeux fermés et vous verrez à l'intérieur de vous, la beauté qui se passe de mot et se vit EN VOUS !!!

 

Alors, à votre avis, le monde intérieur peut-il s'extérioriser, comme ici par ce chant divin, et en se matérialisant, transformer la vibration de votre vie, le rêve devenir réalité, la lumière venir de vous ? CHANTEZ, VIBREZ VOTRE VIE INTERIEURE OU DECOUVREZ LA et vous deviendrez enfin CE QUE VOUS ETES VRAIMENT ! Me concernant c'est ce que je suis en train de faire sur ce blog, presque chaque jour, je transforme mes pensées en mots, vidéo, article et je partage. Mon chemin intérieur devient une réalité et je m'aperçois, en le partageant avec le monde, que beaucoup d'autres personnes attendent ou ont eu les mêmes déclics de vie .... à suivre .... laissez vous porter par cette musique qui nous est offerte ... et levez vos doutes, n'ayez pas peur d'ETRE VOUS !

Par contre si votre rêve est d'AVOIR quelquechose de matériel et d'ETRE à travers cela, à travers donc une création qui provient de quelqu'un d'autre (voiture, maison, vêtements haute couture ... ont tous été préalablement dessinés par un créateur) , vous l'aurez c'est certain ...... en créant vous mêmes et par là même créant l'énergie suffisante ( L'argent ne fait pas le bonheur mais ..... c'est une énergie ! ) de richesse pour l'obtenir lol !!! et s'il s'agit d'un voyage lointain et coûteux, mobilisez les ressources qui vous feront voyager ..... Je vous déçois peut être mais c'est ainsi que ça fonctionne ... devenez le créateur de votre vie dont l'origine est en vous, dans votre monde imaginaire, dans votre hémisphère droite du cerveau, c'est prouvé !! Que la force (intérieure) soit avec toi !

Elisabeth

      " Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité" St Exupery

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 13:35

2056 8c470     

Cet article s'adresse à celles et ceux qui sont actuellement dans la souffrance pour les aider à la compréhension de cette étape, car ce n'est qu'un moment à passer et non une fin en soi, un tremplin nécessaire à la transformation .... dans le sens d'une formation que l'on traverse... si toutefois on accepte de la regarder ainsi en face, sinon en effet, elle n'a pas d'e ssence et vous pouvez y rester tout le reste de votre vie.

Je le dédie également à ceux qui, comme moi, ont déjà traversé cette étape et qui connaissent la lumière de l'autre côté, pour vous remercier chaque jour d'aider ceux qui sont dans la souffr-essence en leur parlant de votre expérience simplement en étant un exemple vivant de .... l'après.

Pourquoi je fais cet article ? Parce que j'aime maintenant que je l'ai découvert, l'ETRE humain et l'ETRE vivant, je sais que c'est la réponse au bonheur en soi et que la souffrance n'est que la souffr-essence par l'AVOIR-PARAITRE humain. Je l'écris aussi car si on ne donne pas un sens à sa souffrance, nous n'avons aucune orientation à prendre, encore faut-il le découvrir pour chercher à s'en sortir. Si on ne sait que chercher, on ne cherche pas ..... on attend ! Je souhaite donc être ici une petite lumière qui éclaire les pas de la personne en souffrance, juste un petit caillou blanc, un seul, car il y en a des milliers et d'autres cailloux blancs viendront jalonner cet article, sur mon blog, sur d'autres blogs, dans des rencontres, au gré de la recherche de CELUI QUI CHERCHE. Que la personne qui souffre devienne un chercheur et elle trouvera, qu'elle pense que le sort s'acharne sur elle et elle sombrera.

Pour toi qui souffre, qui pense que personne ne comprend, que tout le monde t'a abandonné, que tu es seul (e), non tu ne l'es pas car ici cela se passe entre toi et moi, les mots que j'écris en ce moment sont porteurs d'un message qui vient de mon coeur et ils portent en eux une énergie forte, celle de la compassion, l'amour et la compréhension,  et même si tu les lis quand j'aurai refermé cette page, je les envoie à l'univers et il t'enverra ici quand le moment sera venu, nous sommes donc deux, tu es seul(e) devant ton écran et je le suis, tu n'es donc pas isolé (e). Après mes mots, une créatrice a fait la vidéo qui suit en pensant à toi, à ce que tu vis, puis la citation qui termine l'est de même ... Nous sommes donc ici sur ce blog dans cet article 4 personnes, toi (et ton pouvoir personnel de guérison), moi, et les deux autres personnes que j'ai trouvées par leurs créations pour me venir en aide afin de t'aider....

Toi qui me liras, tu cherches une main où t'accrocher, comme moi je l'ai fait du fond de ma souffrance sur d'autres textes, vidéos, histoires inspirantes, tu es dans un moment de ta vie où tout ce que tu as vécu précédemment s'écroule ou un schéma qui se répète et tu es épuisé(e); saches que ce que tu vis est une opportunité, une chance car tu as enfin la possibilité de trouver en toi le bonheur en soi !! Oui, je sais là tu as envie de crier et de m'étriper (moi ce sont les cartes qui me l'ont dit et je les ai découpées et jetées lol, heureusement que tu ne peux m'atteindre) "comment celle là peut-elle oser me dire cela, elle ne ressent et ne connaît rien de ma souffrance ?" Je sais ta souffr-essence est unique car justement ton essence souffre et elle est unique, pleine de ressources que tu ne connais pas car tu as ignoré toute ta vie, c'est le manque de confiance en le soi. Tu as également occulté une blessure d'âme profonde qui se reveille maintenant (trahison, abandon, dévalorisation, perte, manque, insatisfaction profonde...) en connection directe avec l'évènement, il fait écho et résonne en toi avec ton essence qui veut vivre enfin, c'est cela qui te fait souffrir car tout ce qui a pu te dépanner jusqu'à présent ne le peut plus vraiment. C'est un moment crucial.

Ce moment difficile est très important dans ta vie, autant que ta naissance, car il est porteur de ta renaissance. Quand tu pensais que tout allait bien dans ta vie, moment dont tu as maintenant la nostalgie, en fait c'est là que ça n'allait pas mais tu ne la savais pas. En effet, tu te sentais satisfait (e) car tes besoins l'étaient ( en couple, enfants peut être, confort matériel, travail ...) mais en réalité il te manquait quelquechose d'essence ciel ... le pouvoir de puiser EN TOI la réalisation de tes aspirations profondes (en conscience) et de tes besoins (matériel) que tu satisfera par là même, le pouvoir illimité que tu possèdes et que tu vas découvrir. Il y a un avant la souffrance, un pendant et ..... un après. Aujourd'hui tu as l'opportunité de faire UN CHOIX.

En effet, cela peut te paraitre bizarre mais tu as LE CHOIX, je ne peux en fait pas grand chose pour toi, ni personne d'autre d'ailleurs, je ne peux que t'informer de la possibilité de ce choix justement car tu as en toi LA REPONSE, tu as en toi le POUVOIR de te guérir, seul toi peut transformer ta souffr-essence en revel-essence detoi, seul toi connais ou peux découvrir les dons occultés que tu possèdes, que tu connais mais que jamais tu n'as osé épanouir. Et c'est justement parce que tu as bâti jusqu'à présent ta vie SANS TOI, avec les autres et le monde extérieur, matériel, que tu en es là, tu es responsable de cela et tu dois l'accepter. Tu as le pouvoir de vraiment maintenant bâtir ta vie EN PARTANT DE TOI, de ce que tu ES, seul (e) en phase avec le monde qui te correspond, sans tenir compte de la réalité qui t'es proposée pour créer TA réalité; Tu as le pouvoir non de cicatriser ta blessure mais maintenant qu'elle est ouverte tu l'as devant les yeux, tu peux enfin y faire face, la creuser et la rendre béante et comprendre que cela vient de toi, la cajoler, l'écouter, et la remplir à nouveau de ce que tu ES pour qu'elle disparaisse sans laisser de cicatrice. Eh oui, réfléchis, ce que tu vis te fait du mal, mais cela fait-il du mal à ton voisin, à l'autre, au monde qui continue de tourner .... NON, donc si c'est uniquement toi que ça blesse ou un être très proche avec toi, c'est que cette blessure TE CONCERNE TOI et tu as le DEVOIR d'y faire face TOI.

Soit tu décides qu'il ne t'est pas possible de te guérir par ce potentiel, qu'il n'existe pas et que tu es vide, que ce qui te fait souffrir est ce que tu viens de perdre, un manque et que jamais il ne pourra être comblé, sauf si ta situation avant ce moment se remet en place ... tu peux puiser à l'extérieur ce que tu souhaites pour te guérir ... et avec le temps tu retrouveras ta situation d'AVANT même si la forme est légèrement différente, le fond sera le même ... mais tu auras toujours en toi ce manque, cet appel, des moments de solitude si l'autre n'est pas là pour les combler.... tu seras à nouveau endormi mais sans souffrance, tu appelleras cela l'état de bien être, avec ses hauts et ses bas, une vie "normale" où tu garderas toujours au fond de toi, cette blessure cicatrisée et tes dons et passions endormis. Quand le monde changera, tu ne seras pas prêt(e)et à nouveau tu te retrouveras en difficulté .... car pour te guérir tu auras construit une carapace, un voile, un nouveau paraître qui aura enfermé ton ETRE au fond de toi avec ta blessure à laquelle tu auras dit "ta gu...". Il en va de même pour la mal a dit, et la façon dont tu auras de répondre à ton corps qui te parle .....

La deuxième, car je crois qu'il n'y en a que deux, est la possibilité, de lâcher prise complètement de ce qui t'es arrivé, de franchir le pas vers autre chose, de sombrer plus profond et de sonder ton intérieur. Un choix où tu entrevoies la possibilité et la responsabilité d'accepter ta souffrance comme un signal d'un dysfonctionnement de ton ETRE. .... pour le reste je ne te dis rien car à partir du moment où tu auras fait ce choix, le reste suivra et tu deviendras un écouteur, un chercheur et un soigneur de TOI d'abord, et ensuite des autres qui souffriront ... Je ne peux que te dire que chacun a un don pour exprimer son être, que le matériel suit l'essence et que l'univers est à ton écoute dès que tu seras prêt (e). Ton chemin t'appartient. Cherche simplement à l'orienter vers tes passions (autres qu'amoureuses) et vis à travers elles, oriente tes pensées et fonde des projets en ce sens et non en arrière pour récupérer ce que tu aurais perdu ....

 

Ce que tu traverses te parait insurmontable tant que tu n'as pas puisé ces ressources magiques (c'est ainsi que je les trouve moi) , mais saches simplement qu'une épreuve n'est pas là pour t'enfouir mais t'élever, et chacun n'a que le surmontable à surmonter, le reste n'aurait pas de sens ni d'intérêt puisque l'obstacle ou même celui qui parait ton ennemi n'est que là pour t'AIDER à te révéler .....

 

Ne crois pas que le déclic viendra d'un seul coup, simplement petit pas par petit pas dès que tu auras commencé cette route que je te montre. Progressivement tu remonteras les marches ou même tu auras des paliers où attendre l'ascenseur qui te paraîtra bien long à venir ... mais c'est qu'il vient de haut lol !!! ... et un jour rien qu'une petite marche de plus, pas plus haute que la première, rien qu'une et tu pourras te retourner et voir tout ce chemin que tu as parcouru ... et tu te demanderas comment tu as fait et là tu découvriras avec émerveillement tout ce dont tu es capable et que tu n'imaginais même pas aujourd'hui n'est ce pas ??? L'ETRE humain a des ressources illimitées quand il EST son essence, quand l'esprit est aux manettes et que le corps est vraiment animé par l'âme guérie ou écoutée, tout ce qu'il possède en lui et tout ce qui existe autour de lui que tu ne vois pas encore. L'AVOIR et le PARAITRE humain n'utilise que 20 pour cent, imagine la part qu'il reste pour l'ETRE !! Car une fois que tu auras commencé, tu ne seras plus seul (e) tu seras avec une partie de toi ignorée et elle sait quoi capter elle dans le monde extérieur et ce n'est pas du tout ce qui t'a rendu service jusqu'à présent.

AIDE TOI et LE CIEL T'AIDERA !!!!


Je passe la parole à la créatrice de cette vidéo, qui vient m'épauler ....      

 
Et maintenant Charles F.Haanel vient m'aider ...

 Le vrai pouvoir vient de l'intérieur.
Tout pouvoir susceptible d'être utilisé
par vous se trouve en vous. Il attend
seulement que vous le manifestiez, en
le reconnaissant d'abord, en l'affirmant
comme vôtre ensuite, et en le travaillant
dans votre conscience jusqu'à vous unifier
à lui.

EXTRAIT tiré du Livre La Clé de la
Maîtrise, par Charles F. Haanel, aux
Éditions Le Dauphin Blanc.
 
 Pleure le temps qu'il faut, rage contre la vie, repasse ton passé et les "si j'avais su, raccroche toi le temps qu'il faut .... mais ensuite je t'invite à ne plus pleurer car tu n'auras plus de larmes, à sourire, à remercier ton ennemi, à lâcher prise sur ton passé, et enfin à VIVRE .... Ton obstacle t'appartient ce n'est pas le sort qui te trahit , il est juste à la hauteur de ce que tu dois traverser. Si tu penses que c'est injuste, c'est que tu n'es pas encore prêt (e), ceux que tu penses avoir de la chance n'ont peut être pas eu besoin de la même épreuve que toi, tu es unique et ta souffr-essence également !  
 Bonne route, dès que tu auras commencé, tu émettras différemment et d'autres personnes ou d'autres évènements viendront à ta rencontre pour te parler de ce que tu auras envie d'écouter ...  
 Je te souhaite une très belle rével-essencedetoi et te transmets l'énergie dont tu as besoin pour ouvrir une petite connection entre ta personnalité actuelle que tu vas comprendre et accepter et ton être qui prendra le relais ! 
 Tu es l'acteur de ton bonheur, il ne t'arrive pas !!iktf0xfb-copie-2.gif 
 "les coups leurres ne t'ont pas trompé, les coule-heurts tu as utilisé, alors tu peux enfin créer les plus belles cool-heures de ta vie"  
 Elisabeth 
Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 07:35

 

Pourquoi même pas VRAI ? Parce qu'être vrai, être enfin soi,c'est être gentil !

GRAND coup de coeur pour cette vidéo, enfin un homme qui est gentil, qui l'assume et qui souhaite aider ceux qui souhaiteraient l'être à s'affirmer dans ce monde pro méchants, non qu'on y encourage la méchanceté mais qu'on n'encourage pas à être gentil tout simplement car c'est un chemin beaucoup plus difficile mais si valorisant intérieurement !!

La gentillesse est un état serein qui fait partie de l'état d'esprit de bonheur en soi. Quand on est gentil, on ne juge pas les autres, on n'a pas le stress de la colère et des émotions négatives. Cultiver la gentillesse est un bonheur en soi que j'ai découvert dans ma révelessencedesoi.

Mais voilà il y a un HIC et pas des moindres, on voudrait tous être gentils au fond de nous mais dans ce monde ce n'est pas une valeur reconnue et il faut en plus s'affirmer en tant que tel et l'assumer dans une confiance en soi totale qui désarçonne les méchants et même peut les transformer ..... On parle beaucoup de changer ce monde et que chacun a son importance dans ce bouleversement en se changeant soi-même mais pas fastoche !!!!

Un méchant est une personne à côté de ses pompes, en difficulté interne de gestion de ses émotions, en vouloir de pouvoir sur les autres et de contrôle sur les choses, car il ne sait pas se valoriser lui même, la méchanceté précède ou est dans l'épreuve, la transformation du faux méchant génère un nouveau gentil vrai, je le sais j'ai fait ce chemin lol !! Je ne juge pas les méchants mais je les connais car j'y ai été confrontée et après m'être opposée dans la défensive, j'ai essayé de comprendre, je me suis mise à la place de l'adversaire, j'ai compris ce qu'il ressentait, j'ai pardonné, me suis libérée et enfin j'ai pu être heureuse. Personne n'est méchant en soi, c'est plutôt une déformation du naturel, une carapace, être vrai enfin c'est pouvoir transgresser cet état pour accéder enfin au sourire !! L'ennemi du gentil n'est pas le méchant, l'ennemi du gentil est lui même dans ses doutes, comme l'ennemi du méchant est également lui même, quand il s'adresse à vous, il parle de lui et non contre vous.

Bon en fait j'étais une gentille mais fallait pas me chauffer et mes comportements dépassaient souvent ma pensée, quand je revenais au naturel voici ce qu'on me disait et que je finissais par penser : Tu es naïve, pas assez fière, trop gentille, trop c..., tu vas te faire bouffer ............. ce qui a fini par m'arriver bien sûr merci la vie !!!!!!!!! Pourquoi cela m'est-il arrivé, parce que je l'ai cru ! En fait ce n'est pas ma gentillesse qui m'a desservie mais mon manque de confiance en moi ....

Maintenant j'ai changé de bord et je suis heureuse car je suis gentille mais aussi confiante. Etre bien c'est être dans le coeur, l'essence donc être gentil,BIEN HEUREUX, être mal c'est être dans le mental et l'égo, donc être méchant souvent, MAL HEUREUX. Alors je vous recommande fortement d'écouter Bruno, d'écouter votre coeur, de vous affirmer, de prendre confiance en vous et de pouvoir enfin être vous mêmes c'est à dire un gentil !! 

Je change donc le proverbe du titre et dis : TROP BON C'EST PAS CON, ETRE GENTIL C'EST LA VRAIE VIE ET QUE LES MECHANTS DECOUVRENT LE BONHEUR D'ETRE CHARMANT !!!!!!!

VIVE LA GENTILLESSE NO STRESS !!! et quand t'es gentil tu réussis !!! A suivre nous verrons bien, moi j'y crois car c'est ce que je vis chaque jour et le monde me met en contact avec des milliers de gentils !!

Quand t'es rose t'es pas ross, t'es le boss, quand t'es gris, t'es soucis, t'es pris, quand t'es noir, c'est le foutoir !!

Elisabeth, une gentille qui s'assume enfin comme l'être et le vivre et même le faire ici !!!!

bonheursmiley.jpg

 

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 22:08
Prenez pour VOUS, le temps au calme d'écouter cet audio (90 mn) qui ne résume pas mais condense efficacement le livre de guy finley. Une véritable prise de conscience et un outil efficace de déprogrammation de vos peurs et un révélateur de vos ressources !! GENIAL !! Etayé d'exemples concrets, un véritable petit programme de leçons de vie, de connaissance, de changement et de renaissance !
J'ai eu la chance de connaître ce qu'on appelle la résilience, un phénomène naturel de transgression de ses peurs et de guérison. J'écoute ici tout ce qui progressivement m'a sauvée. Vraiment profitez de ce cadeau de la vie, lisez cet audio pour prendre soin de vous et comprendre vos peurs pour finalement les transgresser en vous révélant !!!
Bonne lecture ! 2livre.gif
Repost 0

Présentation

  • : revelessencedesoi.com
  • revelessencedesoi.com
  • : boite à outils de développement transpersonnel et d'éveil de l'esprit
  • Contact

Profil

  • Elisabeth Rouzier
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !

 

Chaque jour est un défi pour révéler vos ressources et non un obstacle pour vous faire chuter .....Agir n'est pas ré-agir c'est apporter des réponses , choisissez la RESPONS-ABILITY (capacité à répondre)  -  Vous n'êtes ni fautif ni victime de ce qui vous arrive, vous en êtes tout simplement la source créatrice, c'est un pouvoir et non une faille, utilisez le pour créer votre vie ! - Aujourd'hui, ne vous inquiétez pas - - Aujourd'hui ne vous fâchez pas - - N'écoutez pas la peur et le doute et faîtes vous confiance - Aujourd'hui, bénissez la vie et aimez, faîtes la paix - - Aujourd'hui, vivez, osez ETRE vous-mêmes et agissez dans le PRESENT - - Aujourd'hui, soyez bon avec vous-même, avec les autres, et avec tous les êtres vivants ... n'écoutez que votre coeur et votre intuition  .... merci de votre visite - cherchez ici une réponse, un outil et vous trouverez ou demandez le moi par la fiche contact - Belle et lumineuse journée à vous ! Elisabeth on revelessencedesoi.com .....pour le BONHEUR EN SOI et PAR SOI, choisissez d'être heureux ...  

Soyez les bienvenus dans mon espace ! 
Si vous souhaitez vous ressourcer en lisant l'article du blog, je vous partage une musique puissante ...

Recherche


arobas-copie-1 Je m’inscris ci-dessous à la Newsletter et je suis informé(e) régulièrement 

 

J'envoie aux abonnés des partages qui ne sont pas publiés sur le blog

je noue une relation privilégiée et je respecte la confidentialité, merci de votre confiance

à bientôt !

suivez moi sur :

Ma Page sur Hellocoton

suivez moi sur


 

suivez moi sur :

Suivre revelessence sur Twitter  https://twitter.com/#!/revelessence 

 

 

revelessencedesoi on twitter