3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 11:08
La douleur de l'enfantement de soi "m'aime"...ou pas

" Ce n'est pas ce qui nous arrive, mais notre réponse à ce qui nous arrive qui nous blesse "

Stephen R. Covey

Comme vous l'avez remarqué, je publie de moins en moins ici et je ne sais encore si ce blog créé en 2011 va continuer ou comment il va se transformer. En effet, quand j'ai commencé à écrire et partager ici, j'étais en "début de chemin" vers moi "m'aime" et j'avais envie de partager ces découvertes. De 4 ou 5, les "copines" qui rapidement ont quitté la lecture de mes partages parce que j'étais devenue "bizarre", nous sommes actuellement 2000 personnes à lire régulièrement (enfin presque :) ) ce que je publie, le partager. Avant, le système de ce blog me permettait d'envoyer de longues lettres intimes aux abonné(e)s, ceci a été supprimé depuis 2 ans et il m'est difficile d'entretenir avec vous le contact dans l'intime, l'authentique, le vrai, en privé. Alors je le fais aujourd'hui en public sur cet article. Il se présente donc plutôt sous le format comme je le faisais dans mes interminables lettres que j'envoyais par mail aux abonné(e)s, que sous celui d'un article à proprement parler. Cela va en décourager beaucoup je sais, mais le peu qui me liront jusqu'au bout me suffit, parce que celles ci (et je mets volontairement au féminin, vous comprendrez pourquoi plus bas) , ce sont exactement à celles à qui j'écris, qui se reconnaîtront et qui auront cette impression bizarre que cette lettre/article est écrite pour elles et rien que pour elles ..... et quelque part c'est vrai car je me laisse traverser par cette énergie qui m'appelle et vous parle, elle passe par moi pour vous parler si vous n'êtes pas encore connectées à votre guidance intérieure, celle qui sait, la que sabe, pour celles qui ont l'habitude d'échanger avec moi :)

 

Ce qui fait ma "différence" c'est que j'ai guéri ma/mes blessures progressivement "toute seule", mes parents m'ont conçue biologiquement dans un acte inconscient (parce qu'ils voulaient faire l'amour et non un enfant) et puis ...... je me suis conçue moi "m'aime", c'est ce que l'on peut appeler "accoucher de soi m'aime". Pourquoi je l'ai fait seule ? Pas parce que je suis plus forte, meilleure que les autres, non, pas du tout. Parce que c'était mon chemin, d'une part, afin de me prouver que c'était possible et ainsi le croire pour tous ceux qui me consultent, reconnaître en eux, le voir, le sentir, cette force intérieure qui nous pousse vers notre mise au monde, notre monde. Savoir, non dans les livres, dans des théories mais dans la chair, que chaque être humain n'est jamais seul, même s'il est seul apparemment, rencontrer ce pouvoir intérieur et l'oser, l'incarner pleinement et inviter ainsi les autres et surtout les femmes à le reconnaître en elles aussi. Car ce qui paraît impossible, si au moins une l'incarne (et il y en a beaucoup d'autres bien sûr mais chacune à sa façon, couleur car chacune est unique et tant mieux car vous aussi êtes unique), cela lève tous les obstacles que l'on met sur sa route, toutes les croyances limitantes qui nous empêchent d'y croire. Croire c'est croître alors .... voilà pourquoi je partage tant et que j'ose de plus en plus, afin de permettre simplement de lever en vous le doute et de cultiver votre Foi en vous 'm'aime". "Oui c'est possible, elle l'a fait, donc moi aussi je peux". Ainsi, vous donnez inconsciemment l'autorisation à la vie de vous permettre de l'atteindre et de vous atteindre ...

 

Je partage également des articles qui relient science et conscience parce que la science rassure notre mental et si la science le dit c'est que c'est vrai, alors que finalement on le savait déjà mais cela nous donne encore une fois, l'autorisation de modifier nos gênes (épigénétique) ou même nos schémas de pensées (neuroplasticité) ou encore de cultiver la gratitude, la pleine conscience et de ne pas écouter notre stress alors que cela fait des millénaires que les sages le disent, la science nous prouve que le stress nous tue à petit feu .... Pourtant nos émotions, nos douleurs nous parlent, elles réveillent l'inconfort que produisent nos pensées, nos jugements, nos rancoeurs, nos rancunes et nous invitent à plus de compassion et d'amour envers nous, mais au lieu de les écouter et les traverser, nous voulons à tout prix qu'elles se taisent, alors nait la souffrance dans la résistance. Notre corps est un savant intelligent mais il a à faire à l'ignorance d'une partie de nous qui souhaite continuer d'ignorer .... pas parce que nous ne savons pas mais parce que nous ne voulons pas écouter. Je n'écoute pas ma vie, mon corps mais je préfère penser ma vie .... la contrôler afin qu'elle soit comme je veux .... En ce sens l'accouchement de soi se fera dans la douleur parce qu'elle est une enseignante, comme elle le fait physiquement pour nous avertir par exemple que l'on a posé sa main sur le feu et nous indique de la retirer, ou encore quand elle nous avertit que là est la blessure, que là est ce que l'on doit regarder maintenant ......

 

Ces contractions nous poussent hors d'un monde et nous aident à s'ouvrir à un autre .... Une douleur entendue, partira immédiatement parce qu'elle a transmis son message, une douleur niée supprimera le symptôme mais pas la cause et reviendra plus fort, une douleur camouflée se transformera en souffrance .... Ainsi des femmes peuvent accoucher dans un orgasme, d'autres dans de grandes difficultés. Je me rappelle mon dernier accouchement dans la matière, pas de moi, mais de mon dernier enfant, comment cela a été simple, facile, sans douleur et comment j'ai accouché par concours de circonstances, toute seule au milieu de pompiers volontaires qui ne voulaient pas trop s'en mêler ... comment j'ai ressenti dans mon corps à ce moment là toute la puissance que donne l'accompagnement de ces contractions intérieures, dans une danse, qui finit par donner la vie à un être qui s'est développé en nous. C'est la même chose que d'accoucher de soi, soit nous accompagnons le processus, soit nous le bloquons ou encore nous le confions à une ressource extérieure qui n'est pas nous et ne peut pas savoir mieux que nous ce que nous ressentons, à moins d'y être déjà passée elle même, et là est toute la différence .... Mais au départ que cela soit biologiquement ou psychiquement, voire spirituellement, c'est un processus NATUREL et chacun(e) a tout ce qui lui faut pour le réaliser.....

 

 

L'autre raison pour laquelle je l'ai fait seule, beaucoup moins noble, est que j'avais peur de l'accompagnement, parce qu'à l'époque je nourrissais une peur bleue des "hommes en blanc", de la médecine, du chimique et du psy. Cette peur archaique, liée à mon "dinosaure intérieur", vous savez ce petit cerveau que l'on appelle reptilien, notre premier cerveau, celui de la survie et que l'on peut difficilement raisonner, il me rappelait "à travers les dires des autres par projection" que j'étais folle, que si j'expliquais à quelqu'un "en blanc" ce que je vivais intérieurement, on allait me prendre pour une folle, me mettre une camisole physique et chimique, me retirer mes quatre enfants.... Cela provenait d'une mémoire émotionnelle de mon adolescence, la première crise existentielle que l'on traverse afin de se détacher d'un monde qui a été construit pour nous par nos parents, par la société, crise salutaire même si souvent mal vécue et qui nous renvoie à la deuxième grande crise salutaire (souvent elle aussi mal vécue) de la quarantaine, celle qui nous invite aussi à nous détacher d'un monde pour en construire un qui ressemble plus à ce que l'on est vraiment, là au dedans. La première crise est pour conquérir le monde extérieur, la deuxième pour conquérir notre monde intérieur.

 

Pour ma première crise, j'avais fait une fugue et la réponse qui m'a été donnée afin de me faire rentrer au bercail puis dans le moule, a été une camisole chimique et une tentative de camisole physique via un psy, et l'on m'a enfermée chez moi car mon père gardait le seuil .... et je me suis enfermée moi aussi. Ca y est, c'était fait la princesse était dans le donjon, je m'étais mis des barrières pour me conformer au moule de la "normalité", de la "femme qui paraissait libre mais qui finalement s'était soumise et reniée à sa vraie nature ", j'étais domestiquée et dressée, éduquée mais certainement pas "élevée" ou bien haut dans un donjon, je m'étais enfermée, le monde extérieur me reflétait doucement ce que j'étais en train de faire psychiquement. J'ai posé un gardien sur le seuil de mon inconscient, un "garde folle", celui que j'appelle pour les femmes "masculin négatif ou prédateur" ou encore "mental"  ou "critique intérieur", issu de l'inconscient collectif et personnel du modèle patriarcal, mais bien entendu tout ceci était ma vision car certainement cet enfer proposé était pavé de bonnes intentions et surtout de méconnaissance .... Que cela soit mon critique intérieur ou la "bonne" société à l'extérieur, tous ces mécanismes sont la construction du personnage, la "personna", le rôle que l'on va jouer et auquel on va finir par croire, je n'étais plus une femme en devenir, j'étais une "mère selon les critères de "bonne" mère" ,"fille transmettant l'éducation reçue", "mon métier", "épouse", "servante", "infirmière à ses heures", "ménagère" "consommatrice" et même "l'amante qui répond à la façon dont une femme doit faire l'amour" , ça y est j'étais sortie de la cote d'Adam et j'étais une "eve" et ma lilith était bien loin, diabolisée, refoulée dans l'ombre, oubliée ......

mais pas pour toutes les parties de moi, car une sait, l'une veille dans l'ombre et au bon moment, au bon endroit, fera ressurgir vers la quarantaine, toutes les limites de ce personnage  .... En tous cas, comme rien n'arrive par hasard, j'ai testé à l'époque ce que cela fait dans l'esprit, à la fois de hurler intérieurement et extérieurement de donner grâce aux médocs, le change pour les autres et ne pas pouvoir m'empêcher de sourire alors que je n'avais qu'une envie de hurler, crier, pleurer .... Cela fait vraiment drôle ce conflit entre la réalité que l'on vit intérieurement et celle qui se voit extérieurement. Ne pas pouvoir laisser ma "femme sauvage" hurler avec les loups et la domestiquer par cette voie chimique  et psychique d'enfermement..... Bien entendu, rapidement j'ai cessé de prendre la médication et le psy n'a rien pu sortir de moi ... mais je suis rentrée dans le moule, pas parce que ma révolte était passée, elle sourdait encore, mais simplement par peur des représailles si jamais j'osais l'exprimer..... et puis j'ai oublié, j'ai oublié pour pouvoir pendant environ une trentaine d'année donner le change ..... ce n'est que quand j'ai commencé à reprendre conscience, sous l'influence de la pomme de la connaissance dans laquelle j'ai croqué plus tard et merci Lilith de me l'avoir proposée, ou encore sous le baiser du prince (notre masculin intrinsèque et porteur, notre conscience) qui m'a réveillée après la pomme, de cette torpeur, de cette mort apparente à moi "m'aime", que je me suis rappelée cet épisode.

 

C'est quand ma peur s'est représentée face au système des "hommes en blanc" qui calme les femmes de cette hystérie, de cette rage, de cette révolte, qui apparemment sont plein de bienveillance puisqu'ils calment aussi la douleur que cela provoque, ils sont complices de notre propre volonté intérieure de vouloir faire taire ce qui sourde, l'inconfort du réveil, de l'expression de l'âme, de la ressurgence des profondeurs de ce que l'on a enfoui, pensant que cela n'existait pas et qu'on serait bien tranquille toute la vie ..... Cette peur était donc une messagère salvatrice, vous voyez la peur peut aussi nous révéler des secrets volontairement enfouis ... elle n'est pas méchante, elle transmet des messages que nous ne voulons pas entendre et pourtant elle était complètement irrationnelle. Qu'est ce qu'il y avait de si grave raisonnablement à laisser à un psy écouter ma révolte et ainsi pouvoir me remettre dans le rang (excusez moi mais je vois tellement de personnes qui en arrivent pour me dire que cela ne leur fait rien, qu'il y a une écoute certes, une sorte de canalisation, mais pas de réelles prises de conscience .... cela ne convient pas à tous), qu'est ce qu'il y avait de si grave finalement à faire comme presque un tiers de la population et me mettre sous chimique ? En fait, cette peur me rappelait que ce n'était qu'une solution extérieure et certainement également que, comme tout un chacun, j'avais d'autres ressources cachées pour répondre à cette crise.

La dépresssion n'est qu'une réponse yin qui nous invite à plonger dans nos profondeurs, nous ne le voulons pas certes, mais une autre partie de nous, elle , sait et nous invite à plonger en nous, à explorer cet "enfer" qui finalement quand on le rencontre n'est que le monde souterrain qui abrite ce que l'on a qualifié de mauvais, ombre, obscur alors que ce sont des parties de nous qui ont droit aussi à être regardées, visitées et même remises en lumière et surtout aimées. Nous sommes coupés en deux si ne nous les rencontrons pas. Ce qui a été mis là ne sont pas nos déchets, nos rebus de nous "m'aime" mais simplement tout ce que l'on a sacrifié de nous, pour plaire aux autres, pour se conformer, pour faire "bien".

 

La deuxième crise nous renvoie donc à la première et nous invite à revisiter notre territoire, nos terres en friche, nos cavernes qui renferment des diamants, tout ce que l'on a oublié et ça fait drôlement peur de partir dans cette aventure. Et puis on va devenir bizarre, le petit canard noir, mais il est nécessaire d'en passer par là pour devenir le cygne que l'on est déjà et que l'on a oublié. Autant la première plongée sous marine est obscure, dangereuse, fait peur, c'est froid, c'est noir, c'est profond, on ne connait pas le fond, autant les suivantes sont de plus en plus confortables ..... La première, surtout si longtemps on l'a repoussée par des stratégies inconscientes et des mécanismes de protection, sera terrible et on pourra même y passer ....mais qui passe à la moulinette en fin de compte ? La personna, le petit moi .... c'est pourquoi, même si j'ai frôlé de près ce seuil, désormais je suis une sorte de passeuse, de facilitatrice parce que j'en connais les recoins et les pièges et aussi parce que finalement tout le monde n'est pas obligé d'aller se fracasser dans ces abysses, il y a des guides, j'ai eu les miens ... et surtout ce petit moi, cette personna nous est utile, on ne va pas diaboliser ce que l'on a crée pour s'en sortir, il est nécessaire d'avoir un moi solide et bien construit pour lui proposer progresssivement de se dissoudre et s'abandonner dans le Soi. .....................

 

...................Alors quand cela s'est représenté lors de ma deuxième crise existentielle, ma mémoire émotionnelle est remontée et la peur qui va avec et j'ai pris la décision  (inconsciente bien sûr) cette fois ci, d'hurler, tout d'abord sur l'autre par projection, car il est bien évident, comme le dit la citation que je vous partage en intro, que la première réaction que l'on a face aux évènements, aux personnes, qui nous renvoient à nous "m'aime" , à notre blessure, à nos mémoires émotionnelles, est de projeter sur eux ce que l'on n'est pas encore prêt(e) à regarder en nous, parce qu'immatures et surtout inconscient (e)s de ce fameux pouvoir intérieur qui est en nous. C'est ainsi que le féminin blessé en moi s'est d'abord exprimé dans ce que l'on appelle justement l'hystérie puisque ce mot provient d'utérus et renvoie justement à la blessure primordiale de la femme, celle de sa matrice créatrice. Et bien sûr, CELA NE FONCTIONNE PAS et c'est tant mieux !!! Oh bien entendu, beaucoup en sont encore là et c'est pourquoi les coupables fleurissent et surgissent de plus en plus, il y a les victimes gentilles et les coupables méchants .... mais ceci est une autre histoire dont j'ai longuement parlé dans mon espace membre privé, par rapport à nos miroirs narcissiques et je ne vais pas prolonger car tout le monde n'est pas prêt à recevoir cet inconfort et surtout ce système fonctionne plutôt bien un certain temps ....

 

Je fais justement un aparté ici sur l'évolution de ce blog .... en effet, l'article qui a ici recueilli le plus de succès est celui sur les blessures (plus de 10000 j'aime et référencé en première place sur google, chaque jour 1000 visites de cet article d'après les stats du blog), ce qui me fait dire d'une part qu'il y a une réelle rencontre avec ses blessures, d'autre part aussi que cet article pour moi doit avoir une SUITE et ce n'est certainement pas celle que vous attendez, une suite qui pourrait bien remettre en question beaucoup de choses car

guérir de ses blessures et non les SOIGNER, ce qui est vraiment différent, est un chemin qui implique de sortir de la victimisation pour assumer la totale responsabilité et ainsi d'arrêter de projeter et de trouver des coupables, quand ce n'est pas contre soi "m'aime" que l'on retourne la culpabilité et la faute, ce qui génère un jugement et un combat contre soi afin de continuer à rester dans la blessure, plus confortable parfois que de vraiment vouloir en sortir. Cela implique en effet de se séparer et de se désidentifier de ce qui nous a fait (dans nos comportements et notre regard sur le monde), de ce que l'on croit être nous, depuis notre enfance. Cela implique de découvrir ce que l'on est sans sa blessure, sans qu'elle soit activée et réactivée, cela implique de devenir soi, et de traduire ceci dans sa vie sentimentale, professionnelle et tous les domaines de notre vie. Cela peut même nous couper d'un monde pour faire un saut dans un autre monde déjà vécu par tous ceux qui se sont libérés et ce n'est pas la majorité..... C'est finalement, assez bizarre, d'une part être porté par cette libération, d'autre part se trouver bien différent des autres et assumer pleinement sans juger ceux qui n'en sont pas encore là, de vivre cette expérience. La blessure, comme la maladie, sont des moyens par lesquels passe la nature pour nous guérir .... de ce mal dont je parle plus haut. La blessure n'est donc pas à combattre mais à rencontrer, à aimer, à panser, à penser, à considérer et à honorer, pour finalement s'en détacher. Combien de personnes s'identifient à leur blessure ? Combien deviennent cette blessure et vivent à travers la douleur puis la souffrance qu'elle génère ? Combien j'entends s'exprimer à travers leurs difficultés, leurs problèmes qui deviennent eux, que deviendraient ils sans ce fardeau ? La guérison sous tend d'accepter de ne plus s'exprimer à travers ses maux. Nous l'entendons bien dans je suis .................... et tout ce que l'on met derrière comme nom d'oiseau de maladies qui fleurissent .... c'est une autorisation tacite et inconsciente de valider cet état et d'interdire à notre pouvoir d'autoguérison (40 pour cent voire 50 pour cent du processus, voire plus quand il est vécu consciemment) de faire son boulot réparateur.

Que serai je sans ce fardeau ? Que devrai je devenir ou être qui me fait peur ? Quel bénéfice cache cette maladie ? Est ce qu'elle ne me permet pas de projeter sur les autres ? Est ce qu'elle ne me permet pas de trouver des excuses pour dire NON à ce que j'ai accepté de faire si longtemps, comme un mal de dos permet de ne plus supporter, comme une maladie nous permet de quitter un travail que l'on n'aurait pas osé quitter et tant de choses qui ainsi peuvent se faire .... ainsi le premier pas vers la guérison et non le "soin" qui permet lui, que les autres s'occupent de nous, enfin parce que l'on ne se donne pas l'autorisation, il parait que c'est égoiste, de s'occuper de soi, le premier pas vers la guérison est l'autorisation intérieure de le vouloir vraiment, à 100 pour 100, que toutes les parties de nous soient ok pour cela et je peux vous dire qu'il y a du monde à rallier dans ce camp, car beaucoup de petites parties immatures traînent de la patte. Guérir de sa blessure implique de lâcher le comportement qui va avec, implique d'arrêter de vouloir se punir, se faire du mal, d'être la victime apparente de ce que l'autre a fait. Si j'arbore une blessure c'est que quelqu'un me l'a fait et j'en suis la preuve vivante !! Je sais je l'ai vécu, je ne parle pas de vous, je parle aussi de moi bien sûr.

 

Ensuite vient l'étape de la survivante, de la résiliente et de celle qui finalement apparemment guérie, est toujours accrochée à sa blessure puisque finalement elle a réussi cela, j'y suis passée ..... je suis celle qui a guéri de cela ..... toujours finalement reliée à cette blessure même dépassée . C'est pour cela qu'une troisième étape vient ensuite, celle où l'on n'est ni blessée, victime, ni survivante, ni résiliente, on est simplement qui l'on est, qui l'on est SANS la blessure, on s'en détache ..... A l'intérieur de nous, cela nous le dit .... parce que par exemple pour avoir "survécu" à des choses où d'autres sont encore, j'avais envie d'écrire un livre, je sais qui aurait inspiré beaucoup de femmes mais je ne l'ai pas fait. Il y avait un truc, là au fond de moi qui me disait que ce n'était pas juste, pas aligné, parce que ce livre témoignait de ma blessure, et impliquait encore un "coupable", il était encore dans l'élan que donne le fait de lâcher un fardeau, un élan illusoire. Ce n'est pas un élan du coeur, c'est comme si on avait un boulet accroché au mollet, on réussit à l'enlever et cela nous donne des ailes, c'est la première libération, certes, cela fait un bien fou, on se sent forte parce que d'autres ont encore ce boulet et on peut enseigner certes comment se libérer de ce poids et c'est déjà énorme ..... mais APRES, il y a un second souffle à prendre, celui qui nous apprend à marcher SANS ce boulet, une fois l'élan premier passé, il est nécessaire d'apprendre à marcher, de trouver cet élan qui vient de soi et non de l'énergie libérée d'un coup qui nous propulse lorsque le boulet se détache .... L'énergie que donne la survivante et la résiliente n'est que passagère, c'est une sorte d'énergie qui a été bloquée quelque part et qui d'un coup nous libère. La libération ne suffit pas, c'est la princesse qui sort du donjon, elle danse, elle crie de joie, elle cueille la vie qui l'attendait et puis ...... cette énergie retombe. Désormais quelle maison va l'abriter car ce donjon finalement la préservait du froid, de la pluie et elle y était nourrie, une certaine sécurité en quelque sorte, celle qui vous maintient encore peut être dans des situations inconfortables mais rassurantes .....

Une fois un monde quitté, une fois un nouveau monde plein de promesses, ensuite il est nécessaire de prendre son baluchon et enfin de cheminer, d'arpenter et de trouver son endroit grâce à son envers, d'y rencontrer des personnes et même encore des obstacles. Alors je me dis que c'est juste d'avoir laissé passer cette euphorie qui donne des ailes, même si cela fait du bien, d'avoir laissé retomber la sauce et d'avoir cuisiné encore un peu avant de partager plus largement ..... Sachez que le chemin de la guérison, pas celui du soin je le répète, n'est pas forcément, comme on peut le croire, le chemin le plus facile, c'est en tous cas le plus porteur de vérité, de justesse et d'évolution. C'est le chemin de celui qui décide de sortir d'un carcan, d'un donjon, des stratégies inconscientes, des comportements conditionnés, vers un monde différent, plus conscient mais parfois aussi inconfortable parce que la vie attend toujours plus, elle veut que l'on soit Soi, que l'on réalise qui l'on est pleinement. La guérison n'est pas forcément pour nous faire du bien, puisque l'enfer est pavé de bonnes intentions, mais pour notre bien, ce qui parfois est différent.

 

Celle, celui qui accouche de lui "m'aime" sort d'un endroit sombre mais qui abrite, comme quand on sort du ventre de maman, poussé(e) par la vie on quitte un monde devenu trop petit pour nous, qui, si on y restait ne serait ce qu'un mois de plus, finirait par nous tuer et détruire même le donjon (notre structure mentale) mais quand on en sort c'est tout un monde à conquérir, à découvrir, après le soulagement post accouchement et pour les mères vous comprendrez, ce moment où il n'y a plus de douleur, cette montée de sérotonine de joie, cette libération et puis .............. d'autres contractions arrivent, pour évacuer le placenta .... c'est pareil pour accoucher de soi ..... il y a la libération, mais tout ce qui a entouré notre précédent monde, nos peaux, nos voiles, ce qui a nourri, notre emprisonnement devra aussi sortir ..... ainsi la conquête de notre monde intérieur se fera, enlevant au fur et à mesure les voiles, les peaux et autant de mues seront nécessaires .... et comme quand on quitte le ventre de maman, de vieilles nostalgies parfois remontent ....les séparations se font, le cordon se coupe et l'on doit apprendre à penser par soi même, à aimer et vivre par soi "m'aime". L'autonomie financière, affective, la liberté et oser être soi de plus en plus, quitte à déplaire, à être jugée, ne plus vouloir convaincre et juste suivre son chemin ...... lever nos doutes ..... se connecter à sa guidance, développer son libre arbitre et aller chercher régulièrement un peu de plomb qui nous le met parfois dans l'aile, pour avoir encore plus d'or ...

C'est un processus et non un acte qui se fait en une seule fois et il dure tout le reste de votre vie, TOUTE la vie .....Il y a un avant, un pendant et un après .... Nous parlons beaucoup de l'avant, du pendant mais rarement de l'après ..... voilà pourquoi, je ne pouvais pas tout partager, il me manquait un truc ..... alors oui cela se fera mais en plusieurs phases, la guérison, la libération et l'accouchement de soi .... n'est pas une fin mais un début. ET c'est pour cela que souvent, parfois, certain(e)s reviennent à leurs anciens schémas APRES, parce que la liberté a un prix, celui de la conscience.

Ainsi, je le vois dans notre histoire de femmes, nous avons conquis des libérations, mais APRES ...... le droit de travailler sans l'accord du mari, le droit de divorcer, le droit d'avorter, le droit de prendre du chimique pour choisir d'avoir des enfants quand on le souhaite, le droit de voter ..... le droit à l'éducation............ mais ensuite que faisons nous de ces droits et libérations progressives ????? Travaillons nous sur notre profession de foi ou bien nous sentons nous aliénées par ce travail, sommes nous heureuses de divorcer et épanouies, nous en servons nous pour nous reconstruire vraiment ou bien pour simplement changer de partenaire et reproduire ce couple, est ce pour fuir ou pour reconstruire différemment, l'avortement et la pilule ont ils guéri le féminin blessé, la femme maitrise t'elle vraiment ses cycles ou bien les a t'elle confié à des interventions extérieures, nos votes participent ils à la création du système qui nous enferme, l'éducation nous ouvre t'elle vraiment l'esprit ou bien continuons nous ensuite après les études, notre propre éducation, nos propres recherches ou bien est ce juste pour se "former" ou "formater" à un métier qui nous permette de gagner notre pitance, la vie nous gagne t'elle ? Comment chaque jour honorons nous les femmes qui se sont battues pour cela ? Que voulaient elles pour nous ? Si elles nous voyaient aujourd'hui, nous demanderaient elles pas ce que nous avons fait de ce qu'elles nous ont offert ? Avons nous conquis le monde qu'elle nous offraient ? Vraiment ? Sommes nous libres, là, à l'intérieur ? Notre corps, notre coeur, notre esprit est il vraiment libre ? Il y a tant encore à conquérir pour nous les femmes et cette conquête est vraiment intérieure. D'autres en sont encore dans les mariages arrangés, dans la mutilation des organes sexuels, dans des atrocités, ouvertement mais dans nos sociétés dites civilisées, cela existe encore autrement ..... mais de façon plus sourde, plus ourdie, plus cachée, là dans les alcoves des foyers ... dans notre libération INTERIEURE. Le mariage est arrangé autrement par nous même mais nous ne choisissons pas vraiment notre partenaire, nos schémas inconscients nous envoient en miroir qui nous devons rencontrer pour nous rencontrer, nous nous masquons pour plaire à l'autre .... nous devenons une moitié, nos organes sexuels féminins ne sont pas tranchés ou cousus mais nous ne les connaissons pas et vivons souvent une sexualité blessée, notre temple n'est pas respecté, la sexualité sacrée est oubliée, nous nous mutilons nous mêmes, et combien de violences conjugales sont ourdies et cachées parce que honteuses pour celle qui la reçoit, parce que si ce ne sont que des mots ce n'est pas grave et pourtant ils détruisent en profondeur, parce que nous la tolérons par dépendance affective ou financière et en sommes complices puisque normalement nous avons la liberté officielle de nous en affranchir ... tout ce que je vous dis, je l'ai vécu dans ma chair et les chiffres parlent donc je sais .... et je rencontre chaque jour des femmes qui me racontent et qui pourtant restent parfois encore longtemps dans cette prison, dans ces murs pourtant normalement officiellement écroulés, parce que nos ancêtres ont gravi ces murs sur des barricades, mais nous avons reconstruit ces murs intérieurement, des murs invisibles et donc qui ne peuvent être détruits, simplement traversés, comme nos peurs profondes, comme notre blessure, comme cette libération qui nous fait passer d'un monde à un autre, à la conquête de soi, de son féminin primordial, de son masculin porteur .... Le reste n'est qu'évènements, personnes, extérieurs sur lesquels nous projetons ce que nous ne voulons pas voir. Et cela nous arrange bien, nous pouvons au moins lutter contre quelquechose de palpable, de visible et ne pas partir à faire écrouler nos prisons intérieures. Nous pouvons même nous rassurer en voyant ces autres femmes dans d'autres pays qui n'en sont encore qu'à la première libération ou encore dans les prisons qui se voient, et nous dire que l'on a sacrément de la chance, nous, les femmes européennes. Ce n'est pas une raison pour s'arrêter en chemin et là, ni les lois, ni la justice des hommes (j'y suis passée) ne pourront vous sauver, vous aider à identifier le coupable, seule la justice de la vie, qui rend à César ce qui appartient à César, c'est à dire ce qui nous appartient là à l'intérieur de regarder et qui crée ces situations, ces rencontres, ce qui nous appartient, ce que nous semons et récoltons, nos émotions, nos sensations, nos situations, notre réalité qui reflète notre réel, cet invisible qui le devient dans la matière.

 

Souvent je parle d'un jardinier qui sèmerait des graines sans regarder et qui une fois la récolte venue, se demanderait qui a bien pu lui donner des carottes alors qu'il attendait des choux, qui est le coupable ???? PERSONNE. Ni lui car il est encore inconscient et mené par quelquechose qu'il n'a pas pris la peine de rencontrer, ni la vie, ni celui ou celle qu'il a trouvé pour accuser et ainsi focaliser cette colère, cet émotionnel que sinon il retourne contre lui .... juste un processus ... alors un jour, il se libère et choisit enfin les graines qu'il plante et peut s'attendre donc à un résultat mais voilà, la météo fait pourrir les graines, le soleil grille ses belles carottes et d'autres aléas se profilent ..... alors à quoi ça sert de planter consciemment des graines ? En fait ce n'est qu'une étape car ensuite, il y a ceux qui à travers le développement personnel veulent CONTROLER cette fameuse loi d'attraction en étant focalisé toujours sur l'extérieur et le résultat, alors il apprendra l'évolution transpersonnelle, celle qui MAITRISE, qui entre dans le flux et qui plante juste SES graines, celles qui sont celles qu'elles sont à son moment de développement et qui se servira du résultat pour comprendre et ajuster ses plantations, humblement, il recommencera, il triera, il chouchoutera les "mauvaises" graines et oh surprise, parfois ce sont justement les mauvaises qui donnent un résultat inattendu, cela s'appelle le flux, le flow, la fluidité, le lâcher, l'abandon, la confiance non en le résultat mais en le processus et là tout change ..... TOUT !!! Voilà donc vous voyez tout n'est que pas sages mais chaque étape donne son lot de joie, d'euphorie, de bonds quantiques et de géants, d'avancées fulgurantes, comme si cela avait été retenu par un barrage et que tout lâche d'un coup, comme une préparation alors que l'on ne sait pas que l'on se prépare et puis hop .... et puis à nouveau une impression de pietiner, et puis un nouveau pas de géant.

 

Les avancées sont cycliques, non linéaires et parfois irrégulières, comme la vie. Quand le printemps fleurit c'est une explosion de vie et puis vient la récolte de l'été, puis nous perdons des feuilles, nous rencontrons notre terre, notre yin, d'autres ombres, puis l'hiver dans notre grotte, juste à minuit de la plus longue nuit, là où nous croyons être au fond, vient l'aurore, l'enfant qui métaphoriquement nait au solstice d'hiver dans une caverne, ce soleil, cette lumière, ce diamant qui ne vient pas de l'extérieur mais de l'intérieur ...et puis au printemps on recommence cette lumière émerge la vie explose et ainsi de suite .... Chaque année, je le dis, une femme est enceinte d'un soleil et accouche d'elle même un peu plus, un peu plus et chaque année, chaque jour, chaque seconde .... ce processus est la vie, cela peut être parfois inconfortable mais c'est la vie, la vraie, celle qui est vécue pleinement et inconditionnellement. Celle où la femme reprend son pouvoir de créatrice, d'accoucheuse, d'initiatrice, sa véritable puissance qui n'est ni pouvoir sur l'autre ou la vie mais reconnaissance de ce qu'elle est vraiment. C'est ce que j'appelle le Féminin Sacré par opposition au féminin blessé. C'est la blessure originelle et la seule, les autres blessures sont des bobos qui nous rappellent la grande blessure et nous invitent à la rencontrer. Pour moi c'était la blessure d'abandon et puis une fois guérie, j'ai fait des sauts de liberté, d'autonomie affective, je me suis sentie libre et libérée et puis ........ cette liberté m'a renvoyée à mes profondeurs et surtout qu'est ce que j'allais en faire .... et je suis remontée à d'autres blessures, des blessures inconscientes et collectives que je ne croyais pas m'appartenir mais par essence, comme je suis une femme, elles sont là et tant que les femmes sont là, je suis touchée.

 

Je ne vais pas monter sur les barricades, ni arborer la lutte fémininiste, je ne vais pas me battre pour conquérir un monde qui nous appartient déjà, là dans nos entrailles, dans nos ventres, dans nos coeurs et dans nos esprits, dans notre âme, celle du monde. Non, je vous partage, comme je l'ai toujours fait là où j'en suis et ce que je suis aujourd'hui. Sans rentrer dans le détail ici mais bien plus déjà dans mon espace privé et dans mes projets qui prennent vie. Des nouveaux ou plutôt des anciens qui enfin peuvent venir au monde parce que je suis prête, et parce que certaines sont prêtes. Pendant quelques années, j'ai eu besoin d'un beau cabinet avec pignon sur rue, j'ai eu besoin de diplômes et de certifications à n'en plus finir, à tel point que ma carte ne peut plus les contenir, j'en ai eu besoin pour rassurer ma clientèle, pour ME rassurer moi aussi surtout dans mes doutes, c'était la nouvelle carapace et le vêtement que j'avais trouvés pour me justifier dans mes démarches. C'était un temps, une époque, pour convaincre et me convaincre et je ne la regrette pas comme non plus la première carapace que j'avais forgée dans le plomb pour me protéger de mes blessures. Mais comme je vous le dis, nous laissons des peaux, nous muons, et cette peau est une nouvelle que je dépose pour n'être qu'une femme à la fois et aussi UNE Femme. C'est ce qu'il nous reste quand nous avons déposé sur l'autel du sacré, le sang de nos blessures, ce qui doit être sacrifié pour se libérer encore plus. A la fois, cela peut paraître si peu et tellement. Quand nous sommes nées une première fois, nous sommes nées filles, nues et apparemment dépendantes, dépourvues et faibles puis lors de la seconde, puis la troisième, la quatrième et ainsi de suite, nous renaissons FEMMES douces à l'extérieur, fortes à l'intérieur. Nous apprenons à nous donner naissance chaque fois un peu plus et là quand nous ne sommes plus à la fois QUE cela  mais TOUT cela, nous nous reconnectons à la PREMIERE Femme et nous revient la connaissance originelle avec la guérison de la blessure originelle, nous revenons aux origines et nous découvrons comment nous nous sommes construite notre prison. Elle n'est pas si ancienne que cela, à peine 3000 ans je dirai pour la deuxième avec le patriarcat et là quand on découvre la supercherie cela fait tout drôle, mais encore si l'on remonte avant on découvre la blessure du matriarcat et ses limites .... cette puissance qui s'est retournée contre nous et donc que nous avons oubliée. Je dirai que la période matriarcale était l'inconsciente inconsciente, la période patriarcale qui va mourir de sa belle mort plus les femmes vont oser ETRE des Femmes, la consciente de son inconscience et puis la période que nous traversons, celle de l'androgyne ou le mariage alchimique, la fin de la guerre des sexes intérieure avant celle extérieure, l'inconsciemment consciente parce qu'une fois qu'elle a éclairé ses ombres, cela devient un nouvel automatisme, l'apprentissage coule de source et l'on est juste, donnant à notre inconscient la charge de nous téléguider naturellement en fonction des nouveaux automatismes ou schémas neuronaux que l'on a créés à un moment consciemment. C'est comme apprendre à faire du vélo, cela demande un certain effort conscient à un moment donné et puis ensuite cela coule de source ... et encore mieux, même si l'on ne pratique plus, si l'on a besoin de reprendre le vélo, inconsciemment notre corps nous guide et tout se passe bien et pourtant des chutes et des écorchures on s'en est faites pour apprendre, mais terminado, finish, plus besoin de tomber, on sait !!! et surtout on peut oublier de savoir :) 

 

......................... ben oui il y a des sauts comme ça :) ..................................

 

Pour revenir, dans ce brouhaha de mots qui sortent sans but précis, à ce que je vous partageais bien en amont, après avoir hurlé sur l'autre et les évènements, j'ai fini par vraiment "hurler avec les loups". Je vous l'ai déjà partagé, c'était un cri guttural qui venait des tripes, un cri animal qui, comme sa racine l'indique, signifie cri de l'âme, cri de mon animus, ce masculin intérieur chez la femme ou anima chez l'homme de sa femme intérieure, un cri sauvage, primordial, instinctif, difficile à reconnaître et à entendre pour une femme civilisée, domestiquée, moulée dans l'Eve sortie de la cote d'Adam.... Mais pour Lilith, femme primordiale, diabolisée et présente en chacune de nous par essence, bien avant Eve, c'est un appel, un rappel, une reconnexion. L'hystérie se calme parce qu'il y a reconnexion pour la femme avec sa matrice, avec son utérus et son pouvoir de créatrice de sa vie. Elle reprend sa puissance qui est là, lovée dans ses tripes. Oh bien sûr d'abord elle se révolte, elle fait sa révolution et puis elle se calme. La lutte est aussi un pendant instinctif dont on finit par sortir, ainsi le féminisme est dépassé, même si cette révolte a été bonne pour l'avancée des droits, la lutteuse peut se transformer en guerrière de paix, tout d'abord la sienne puis autour d'elle. Ainsi après ce féminisme, désormais fleurit le Féminin Sacré, qui sort de la lutte pour vivre la complémentarité, la réconciliation féminin/masculin, être/faire et toutes les dualités intérieures et extérieures, pour incarner la Femme que l'on crée par nous "m'aime" et que l'on ne demande pas à l'homme/adam de projeter et modeliser pour nous. Nous refusons de rentrer dans ce moule, quitte à ne pas plaire, ne pas "être bien", ne pas "être convenable" et même ne pas "être aimée" . Combien de sacrifices et de renoncements de soi a t'on fait pour être belle, sympathique, convenable, aimable pour l'autre et répondre aux attentes du modèle en place ????? 

 

Si je viens vous partager tout ceci aujourd'hui, c'est parce que depuis un moment, je suis de moins en moins alignée avec les articles qui "datent" un peu ici sur ce blog, dans mon silence ici, j'ai écris ailleurs, j'ai créé ailleurs, certaines m'ont suivi sur femmealchimiste.com, sur revelessencedefemme.net, d'autres ont rejoint mon groupe privé (nous sommes actuellement 23 femmes) et je vous avoue je ne sais pas encore ce qu'il va advenir de revelessencedesoi.com . Depuis deux ans maintenant, enfin je crois, et récemment une nouvelle relance, j'ai été sollicitée pour le transformer en livre, en y ajoutant tous les textes parus sur mes page fb, mais c'est un travail de titan que je n'ai pas encore eu le courage de faire. Je pense peut être cet été faire ceci on verra ou bien simplement comme la vie est, détruire pour reconstruire. Je sais pour en avoir des retours que ce blog est utile mais finalement il propose, il ouvre, mais va t'il plus loin ?

Je le vois aussi par les commentaires ou bien les petits mots en privé que je reçois, cela ne suffit pas, c'est un bon début mais comment faire dans le quotidien avec ces pistes ???? Pour moi, cela a été une thérapie, l'écriture inspirée me traverse et m'a permis de mettre en mots mes maux, m'a permis aussi de m'apercevoir que je n'étais pas si seule finalement et que nous étions nombreux sur ce chemin vers soi. Cela m'a permis aussi de vivre avec certains de vous des consultations par tél ou skype et même aussi récemment puisque je m'offre simplement en tant que Femme, de donner à des personnes de ma région qui me consultent en live, un aperçu de qui je suis en réalité derrière l'hypnothérapeute, la psychoénergéticienne et la coach intuitive ..... de leur offrir mon intime, la femme, mes vulnérabilités d'un temps, mes forces d'un autre. Ainsi, je leur fais le cadeau de me deshabiller et qu'elles (oui ce sont surtout des femmes) aussi peuvent le faire et oser être ce qu'elles sont déjà. J'incarne pleinement et complètement ce que je suis, je ne me cache plus derrière quoi que ce soit, ni qui que ce soit. Ah oui, on me l'a dit aussi, il ne fait pas pro avec ce papillon à paillettes, ben oui ce papillon s'est déposé sur le blog il y a 5 ans maintenant et puis il n'a jamais décollé et puis un jour pour faire pro j'ai voulu l'enlever et refondre le blog et bien je ne vous dis pas le bor...... , tout était sans dessus dessous, alors j'ai fait retour en arrière et il reste ainsi. Cela demande donc à la personne qui le lit, et si vous êtes encore là, c'est que vous êtes une courageuse, ou bien c'est que cette lettre/article s'adresse justement à vous et personne d'autre, cela demande de lire entre les lignes, de chercher du contenu profond, même caché derrière une apparence qui paraît un peu paillette, cela se mérite ... Je me rappelle encore, avoir échangé avec un "philosophe" très connu, très médiatique et même très beau physiquement, la coqueluche de ces dames qu'apparemment d'après ses écrits et dires, il "défend" et peut être pas si philosophe que cela, allez savoir, qui en fin de compte ne faisait que me proposer la "botte" et me demandait de venir le voir sur Paris et puis derrière les apparences, j'ai voulu lui montrer que je n'étais pas qu'un corps, je lui ai demandé d'aller voir mon blog .... ah ben pas déçue pour le coup !!!! Il a regardé environ 3 secondes, a vu le papillon qui brille et illico est revenu me dire qu'il ne lisait pas les trucs de filles :) ben oui quand même n'est pas philosophe qui veut !! Finalement, il m'a découragée d'aller le rencontrer dans cette immense faveur qu'il paraissait me donner et m'a motivée encore plus à garder l'apparence un peu fille de ce blog, ce qui me pénalise certes mais comment expliquer qu'une éditrice elle, a, je ne sais comment, été lire un texte sous un papillon à paillettes .... Comme quoi,

je vous invite à rester VOUS, quoi qu'il arrive, quoi que l'on vous dise, telle que vous êtes et même dans la séduction que cela soit celle des hommes ou celles de vos clients.

Parce c'est ainsi que cela se retourne ensuite contre nous, vous voulez paraître, vous jouez une image, l'autre fait de même, et puis ensuite environ 3 ans plus tard quand les masques tombent, quand la lune de miel a sonné le glas, il ne reste que la lune de fiel et là la guerre est déclarée. Vous croyiez avoir rencontré un prince ben non c'était un crapaud, il croyait avoir rencontré une princesse, il l'a transformée (et elle l'a fait en complice) en mégère, hystérique, grosse, moche, nulle, bonne à rien et tous les noms d'oiseaux qui piaillent dans le nid ..... et l'un finit par le quitter en pestant tous les diables de cette supercherie ! Alors mieux vaut embrasser un crapaud dès le départ, une apparence qui rebute parce qu'elle est justement l'écho de votre miroir aux alouettes, et puis la supercherie devient magie et là le crapaud se transforme en prince. C'est ainsi que sont vos ombres, moches, rebutantes ou même votre plomb qui deviennent lumière ou or. C'est cela l'alchimie dont je parle tant, c'est de la transmutation. C'est cela la révélation, la révèle essence de soi, ou la révèle essence de femme. Ainsi mon ennemi a été mon plus grand transmutateur, il m'a confrontée à mes ombres et m'a permis de révéler la lumière qu'elles cachaient, mes amis pour la plupart m'ont quittée parce que je leur ai fait peur (il en reste moins que des doigts sur une main mais ce sont des vrais et de nouveaux les remplacent), pour d'autres c'est moi qui ai fait grâce à la vie la séparation et même d'avec des personnes de ma famille, c'est ainsi, les personnes de mon passé qui parfois croisent ma route se demandent qui est cette femme qu'ils ne reconnaissent pas, c'est vrai que parfois on ne reconnait pas les personnes qui déposent les masques parce que l'on a cru que le masque était la personne ..... C'est ainsi que je reçois encore récemment un mot privé de l'une d'entre vous, qui en est là et qui finalement a bien besoin d'un groupe de femmes en chemin pour répondre à son besoin d'appartenance, c'est ainsi que certain(e)s s'arrêtent en route parce qu'ils reçoivent en pleine face le jugement des autres qui ne parlent d'eux que s'ils l'autorisent mais qui en réalité parle de celui qui émet le jugement et non le contraire.

Un proverbe dit qu'il n'y a que la vérité qui blesse, c'est vrai. Parce que si vous vous sentez blessé(e) par ce que l'on vous dit, et pour revenir à la citation de ce début d'article, c'est qu'en vous il y a quelquechose qui vous appartient qui résonne et raisonne vrai,avec ce qui est dit, c'est comme un rappel, un écho qui dit tout haut ce que vous vous dîtes déjà tout bas et cela vous le rappelle et c'est insupportable, cela appuie sur ce que l'on appelle une croyance, vous croyez ceci déjà en vous. Exemple : quand mon ex me disait que j'étais une bonne à rien, une nulle ou même une folle, au début cela me blessait, puis j'ai bien entendu comme c'était insupportable, retourné ceci CONTRE lui, on appelle ceci une projection, c'est rejeter hors de soi ce que l'on ne peut regarder en soi, c'est réactionnel ........... ensuite, j'ai accepté de regarder en moi, ce que j'y ai rencontré c'est ma vérité : je me jugeais déjà dans une voix devenue inaudible parce que répétée chaque jour (environ 60000 fois autant que les pensées) exactement les mêmes mots qu'il me disait et qu'il ne faisait que répéter tout haut en miroir, en écho ..... je suis donc allée rencontrer mon critique intérieur, je l'ai rassuré sur ma valeur que j'ai dû pour ce faire trouver, et sur ma santé mentale que j'ai dû pour ce faire rendre saine en me confrontant à mes doutes et à ce que je jugeais folie .... Puis, la vie a fait qu'un jour j'ai eu un appel de sa part et il a recommencé : bonne à rien, nulle, folle .... et là il s'est passé un drôle de truc, j'ai senti venir du fond de moi, un grand rire, un rire joyeux, un rire qui ne se commande pas, un rire pas moqueur, comme un grand sourire intérieur qui s'exprimait, c'était une des libérations dont je vous parle .... en gros cela disait : mais de qui parle t'il là ? Il en est encore là ? et j'ai su ce jour là que ce n'était plus une vérité pour moi, donc que cela ne pouvait plus me blesser. Il ne faisait que parler de lui, de comment il me percevait, de comment je ne me percevais plus, Ce rire n'était pas là pour le blesser, mais pour me révéler à ma nouvelle vérité et à mes nouvelles croyances illimitantes.... Ce rire est même devenu un fou rire et là, je ris encore en écrivant ces mots, oui ce fou rire a fait qu'il m'a vraiment pris pour une folle, une folle heureuse mais plus une folle furieuse, j'étais décidémment une sacrée bonne à rien et vraiment nulle, tellement que je n'arrivais plus à prendre au sérieux, les critiques fondées et raisonnables qu'il me lançait, quand même cela ne se fait pas de ne plus être blessée par des vérités qui ne sont vraies que pour lui et en lesquelles il croit et heureusement parce que cela m'arrange bien désormais de passer pour folle, bonne à rien et nulle à ses yeux, ainsi il n'y a plus rien à tirer d'une femme comme moi et il me laisse enfin tranquille !!! Elle n'est pas belle la vie ?

Alors voilà un petit exemple pratico pratique de comment faire pour que la vérité ne vous blesse plus. Changez la !!! Ne cherchez à convaincre que vous "m'aime", jamais l'autre, ne cherchez à faire taire que votre critique intérieur, jamais l'autre car après tout chacun a le droit de croire ce qu'il veut, l'idée est de ne pas croire en ce qu'il ou elle dit. Si vous y croyez c'est qu'un jour quand vous étiez petit (e), on vous l'a rabâché, à travers vos profs, vos parents, la société, vous avez fini par y croire ou simplement faire des choses pour prouver que ce n'était pas vrai mais vous l'avez prouvé dans l'apparence aux autres, pas à vous même, vous avez leurré le monde mais pas vous mêmes, vous avez menti en premier lieu à vous. 

C'est ainsi que le bien et le mal se dessinent, que vous vous coupez entre la soit disante bonne personne que vous devez être et la mauvaise personne que vous devez fuir ou enfouir, c'est ainsi que pour être une bonne mère, vous reniez souvent la femme, que pour être une bonne épouse, vous reniez souvent la femme, que pour être raisonnable, vous renoncez aux choix de votre coeur, que pour gagner votre vie, la vie ne vous gagne plus, que pour être aimée, vous n'aimez pas des parties de vous, que vous vous racontez des trucs et que vous finissez par y croire et que quand c'est l'autre qui le dit tout haut, cela réveille vos blessures que vous avez entretenues et nourries par des années d'asservissement et de contrôle intérieur de ce que vous devez présenter pour faire bonne figure que cela soit psychiquement ou même physiquement, notre corps est sous contrôle et que peu à peu vous perdez la maitrise de votre vie. Je parle de vous mais bien entendu, vous l'avez compris de moi aussi un jour .... 

 

Alors voilà, la lettre que je vous aurai envoyée si j'avais encore à ma disposition l'outil que j'utilisais il y a pas si longtemps que cela, quand vous receviez ces longues lettres de moi, comme ça dans votre boîte et qui vous nourrissaient pour longtemps et qui me faisaient aussi un bien fou, qu'est ce que j'aime écrire finalement et ne prends plus le temps .....  Je ne sais toujours pas ce que va devenir ce blog, je laisse la vie en décider, livre ? destruction, reconstruction ? ou alors encore payer pour laisser là ces petits cailloux que j'aime à semer et puis oublier .... je vous avoue que je ne sais pas ... en tous cas une "séparation" se profile ... 

 

Je vous invite donc, si vous avez eu l'impression que je parle de vous, que je vous parle, que je m'adresse à vous, de commencer la migration, et de vous inscrire sur les autres espaces où je vis un peu plus en ce moment. Sur femmealchimiste.com, j'ai crée une liste de femmes (environ 200 pour l'instant) qui déjà ont reçu lors de mon anniversaire l'accès gratuit à mon espace privé pendant plusieurs jours, qui ont reçu aussi récemment une vidéo sur la voie alchimique du tarot que vous trouverez ICI et qui vont recevoir la suite cette semaine sur qui est cette femme alchimiste et quelle voie emprunte t'elle ? Ensuite viendra, l'invitation peut être à une conférence ou encore directement l'accès au programme en pré lancement, c'est à dire à un prix spécial .... puis les portes se refermeront un temps.

Vous pouvez aussi me suivre sur revelessencedefemme, où là je me sens plus chez moi, c'est à dire entre femmes .... plus facile pour les accords qui sont tous au féminin :) et qui s'achemine tout doucement mais sûrement vers ce Féminin Sacré qui transmute le féminin blessé non dans la lutte féministe mais dans la réconciliation, la complémentarité et l'union des forces masculines et féminines en nous, puis autour de nous, qui remplace la rivalité et la fraternité par une sororité et une véritable solidarité féminine bienveillante et sans jugement ..... C'est aussi ajouter une dimension spirituelle à son être, qui n'est pas qu'un bout de matière, qu'une psyché, qu'une machine réactionnelle à émotions, mais bien plus que cela en dehors de tout dogme, la dimension spirituelle touche à votre esprit simplement et les femmes ont le droit aussi d'en avoir un :)

Enfin, outre le programme femme alchimiste, l'espace privé femme alchimiste prem's qui est ouvert depuis 6 mois et se nourrit, les outils que je propose sur revelessencedefemme, j'organise aussi en juillet, un stage en présentiel, co animé par Brigitte Souret, au sein duquel je me ferai un plaisir de vous accueillir là où vous en êtes et comme vous êtes, dans la sororité et si, comme je l'ai reçu aujourd'hui, vous avez besoin de vous sentir entourée par d'autres femmes qui vous ressemblent, qui sont sur une voie d'un Féminin plus épanoui et plus aligné avec ses forces féminines et masculines. C'est une opportunité parce qu'il célèbre justement le Féminin Sacré et marque cette date, que cela soit en densité de contenu, mais également en prix. Il est unique et ne se reproduira plus sous cette forme ... d'autres stages viendront mais s'inscriront dans un processus, pas dans une célébration comme celle ci qui se renouvellera peut être mais différemment en tous cas pas à ce prix et pas sur ce contenu .... (prix spécial 240 euros pour 3 jours au lieu de 300 euros pour vous, merci de me signaler que vous faîtes partie de cette offre spéciale dans le mail que vous m'adressez) . C'est ma façon de fêter le Féminin cette année. Sachez que dans un stage, le contenu compte mais surtout, comme je l'ai vécu moi même, c'est un appel, des synchronicités se mettent en place (et se sont produites d'ailleurs pour l'une des inscrites) et ce que vous allez trouver là bas sera bien plus que du contenu, ce sera une expérience, ce sera une rencontre et cela change votre vie toute entière .... Il reste à ce jour où je vous écris 9 places, l'une est certainement pour vous, questionnez votre coeur et regardez la vidéo que j'ai réalisée (au bas de cet article) il y a quelque temps à ce sujet, bon voyage et peut être à très bientôt.

 

Le monde a besoin de Femmes qui s'engagent sur une voie qui les inspire, de Femmes qui n'ont pas peur de leur ombre mais la traverse, de Femmes qui ne sont ni blessées, ni des survivantes, qui assument ce qui leur appartient, qui se reconnectent à leur vérité, qui ne jouent plus un rôle mais sont juste ELLES et cela suffit amplement. Qu'elles puissent retrouver leurs ailes, aimer leur corps et retrouvent leur puissance, qu'elles soient des femmes debout et marchent le monde qui leur ressemble et les rassemble !

De l'espace de mon coeur et en tout alignement avec ma vérité d'aujourd'hui

En toute sororité, Bien à vous

Ci dessous la vidéo de présentation du stage au Féminin. Pour voir le programme, allez directement sur you tube, il est dans la description de la vidéo. Pour vous inscrire, cela se fait par ordre de demande par mail à revelessencedesoi@live.fr ou par la rubrique contact de ce blog, il reste 9 places ....

Ci dessous la vidéo de présentation du stage au Féminin. Pour voir le programme, allez directement sur you tube, il est dans la description de la vidéo. Pour vous inscrire, cela se fait par ordre de demande par mail à revelessencedesoi@live.fr ou par la rubrique contact de ce blog, il reste 9 places ....

"Ce n'est pas tant la connaissance de la vérité qui nous est nécessaire, c'est la découverte de la voie intérieure qui nous permettra d'en faire l'expérience."

Carl Gustav Jung

Repost 0
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 09:08

téléchargement-copie-1 Notre peur la plus profonde n’est pas d’être incapable.

Notre peur la plus profonde est d’être puissant au-delà de toute mesure.
C’est notre lumière, pas notre ombre, qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons :
Qui suis-je, pour être brillant, magnifique, talentueux et fabuleux ?
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.
Jouer petit ne rend pas service au monde.

Il n’y a rien de sage à vous rétrécir de telle sorte que les autres ne se sentent pas en danger à cause de vous.
Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est au-dedans de nous.
Elle est en chacun.

En laissant notre lumière briller, nous donnons incidemment aux autres la permission d’en faire autant. Lorsque nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. téléchargement

Texte de Marianne Williamson dans son livre "Le retour à l'amour" (1992). 
Discours prononcé par Nelson Mandela lors de son investiture à la Présidence de la République de l'Afrique du Sud en 1994

Nelson Mandela a fait le bon choix avec ce texte car il n'y en a pas de plus clair pour illustrer certainement un de nos derniers obstacles vers notre vraie vie, pour oser enfin ce que nous sommes vraiment et ainsi contribuer au monde que nous voulons vraiment. 

Ce que je vais vous partager aujourd'hui risque bien de vous déranger un peu, mais c'est le but. Ce qui nous est inconfortable à l'intérieur de nous, précède souvent une grande prise de conscience, et justement qu'est ce qu'une prise de conscience, si ce n'est lever encore un voile sur des schémas inconscients qui nous manipulent avec notre tacite consentement. Bien sûr et c'est pourquoi vous acceptez de me lire et d'accorder du crédit à ce que je vous partage, je ne me mets pas sur un piédestal, hors du lot, mais bien dans le bourbier de la vie, car mes messages proviennent toujours d'un vécu personnel et d'une propre prise de conscience.

Ce texte, je le connais par coeur, je l'ai maintes fois partagé sur les réseaux et pourtant en fonction de l'expérience que je vis, il prend à chaque fois une résonnance différente et je commence à en comprendre dans la chair, c'est à dire l'incarnation, la vraie, et non l'intellectualisation, le sens profond car aujourd'hui j'y suis confrontée une nouvelle fois. Cela ne va pas être un petit saut, un petit saut confortable, sécurisé, comme j'en ai fait régulièrement pour en arriver où j'en suis, mais cette fois si c'est LE SAUT, la bascule comme certains l'appellent, je savais que cela arriverait un jour et c'est le moment pour moi. Je le partage avec vous, car pour vous aussi, ce sera peut être aujourd'hui ou prochainement mais un jour il faudra bien assumer sa "lumière", ne plus avoir peur de réussir, d'oser briller de ce que l'on est et d'éclairer ainsi le chemin des autres afin qu'ils osent aussi manifester leur contribution au monde.

Alors vous me direz, pffffffff, déjà encore faudrait il que j'y vois clair, en fait oui certainement mais cela vous arrivera un jour et vous aurez un choix à faire. Rester dans le brouillard a en effet, un bénéfice secondaire, ainsi nous ne sommes pas obligés d'avancer et si jamais nous n'y parvenons pas il est facile de trouver l'excuse que la météo n'est pas favorable, le voyage sera pour un autre jour et ne dépend pas de moi mais de l'extérieur et des circonstances, que nenni, parce que les anti brouillards, justement cela existe et nous avons le choix, toujours.

J'ai partagé ici sur le blog et en privé aux abonnés, une mulititude d'informations issues de mon expérience perso et du programme de l'Abondance de Gaëlle le Reun (aujourd'hui jusqu'à minuit pour 1 euro) et en fin d'article je vais encore vous partager d'autres outils : la retransmission d'une conférence, un outil pour identifier et dépasser votre peur de réussir, et enfin un film inspirant, vous allez être gâtés, peut être un peu trop mais je suis abondante, c'est comme ça. Chacun pourra ainsi piocher et transformer. Nous pourrons encore intellectualiser et laisser cela dans le domaine de la pensée et de l'inspiration, ou ce sera peut être comme je vais le faire en direct, car je vais ici m'engager, enfin le petit pas ou le saut vers l'engagement d'un changement de vie, notre vraie vie !!

 

C'est dans l'humus que se développe la graine qui donnera naissance à la belle plante, alors comme à l'habitude, je vous partage maintenant mon propre humus, en toute humilité dont il est la racine étymologique, afin toujours de vous montrer que mes conseils, s'ils peuvent vous éclairer, ne viennent pas de ma lumière mais bien de mon brouillard dans lequel j'opte pour l'anti-brouillard justement.

4kccgj0p

Vous avez pu lire dans mon dernier article sur le blog ou encore si vous êtes abonnés dans ma dernière lettre qui le complète, toutes les petites réussites et petits pas vers l'abondance et la création de ma vraie vie. J'ai ainsi appris et déPASsé, comment matérialiser, ( c'est à dire utiliser la vibration de la syntropie, ce seuil quantique où l'énergie devient matière ) tout ce que je désire, argent, maison, cabinet ... et même comment je l'ai transmis à certaines de mes amies qui l'ont également transmis à d'autres et ainsi de suite. Simplement l'Univers répond à TOUTES les commandes sans aucune exception et il n'y a aucune magie là dedans, à part celle bien sûr que j'aime à mettre, ce que j'ai aussi expliqué dans justement ma lettre aux abonnés. Puisque toutes nos vibrations sont matérialisées, c'est ainsi que nous pouvons voir dans notre vie, nos manifestations inconscientes, qu'elles soient reflétées dans les évènements extérieurs ou les miroirs que nous proposent nos rencontres, donc les autres. Nous pouvons agir consciemment par nos choix et inconsciemment en travaillant nos peurs, croyances limitantes ou blocages intérieurs, c'est ce que l'on appelle la RESPONS - ABILITE (capacité de REPONSE) donc la création de notre vie au lieu d'en reporter la cause sur l'autre, nous regardons l'effet produit et allons faire les réglages à la source, la cause : Nous M'AIME.

Le dernier exemple en date, j'avais fait une "commande spéciale" dans le domaine de l'expérimentation de l'amour en couple (ben voui j'avoue dans certains domaines je m'amuse puisque je me suis libérée de la dépendance affective j'en profite pour découvrir des facettes de moi et l'amour procure justement cette liberté que l'attachement ne permet pas) et j'ai reçu de façon synchronique exactement ce que j'avais demandé, c'était trop précis pour ne pas le remarquer. Cela m'a finalement permis de comprendre la différence entre amour idéal (basé sur une idée que l'on se fait de l'amour avec un petit "a" bien sûr) et Amour ... encore une fois. Le feedback de cette expérience n'est pas "méfie toi de ce que tu pourrais demander, tu pourrais bien l'obtenir" ça je l'ai déjà essuyé mais bien de tester dans la matière (pensée matérialisée) le concept de mes idées et de m'apercevoir qu'elles étaient complètement faussées.

En gros quand on se fait des films comme le dit l'expression, ils se réalisent. Que cela soient nos peurs d'être trahie, par exemple, je pense à une amie chère, elle finit par se réaliser et on dit "ah tu vois j'avais raison de craindre ceci, car tu vois bien c'était fondé puisque cela se manifeste" et paf une façon de plus de renforcer une peur qui deviendra une croyance et se reproduira autant de fois et aussi longtemps que nous la maintiendrons. Bon pour moi, cela m'a juste permis de comprendre que je m'étais formée une image de compagnon, genre tantrique, me ressemblant, pas trop présent car j'ai besoin d'espace etc etc et que finalement ce n'était qu'un idéal donc une idée mais qu'une fois réalité, en fait cela ne me convenait pas du tout. Ainsi, l'idée évincée, quelques petites réactions intérieures identifiées dans le miroir de l'autre, un nouveau petit nettoyage et hop on y voit plus clair ... Vous voyez mes peurs ne sont plus dans les relations amoureuses, où pourtant elles siègent encore pour beaucoup, car c'est le plus bel outil de connaissance de soi ... Bon j'avoue cela n'a pas toujours été le cas et mon apprentie sage s'est fait justement dans ce domaine où résidait mon épreuve de vie et donc ma souffance la plus profonde, aujourd'hui guérie.


ALORS Où SONT MES PEURS ? 


En effet, pourquoi si je manifeste l'abondance si facilement, pourquoi si j'ai obtenu tout l'argent nécessaire pour me former, pour ouvrir un cabinet et surtout le trouver au bon endroit au bon moment, pour rencontrer les bonnes personnes etc etc, pourquoi à chaque fois suis je bloquée par des problèmes administratifs, fiscaux, juridiques, comptables, techniques. Pourquoi tout ceci me plombe et me bloque ? Pourquoi je remets au lendemain, puis au surlendemain ? Pourquoi je me disperse alors que j'ai tout pour réussir et voir grand ? Pourquoi je ne concrétise pas de grands projets qui me sont proposés ? etc etc ... pourquoi je reste petit petit avec mes quelques consultations par semaine qui, bizarrement, correspondent exactement à ce qu'il me faut pour subvenir à mes charges ? Pourquoi je vivote au lieu de vivre pleinement ma nouvelle vie ?

LA PEUR DE L'ECHEC ? oui et non.

Oui un certain temps et voici comment je l'ai dépassée et en fait très rapidement. j'ai cru un moment que ces blocages vraiment petits par rapport quand même à tout ce que j'avais dépassé pour en arriver là aujourd'hui, genre Skype qui ne veut pas s'installer sur mon ordi alors que je décide de lancer les consults sur le net, mon site pro pour lequel j'ai fini par déléguer qui n'avance pas, je rechigne à faire des taches administratives qui me submergent, le système de paiement en ligne bloque, j'ai des demandes pour faire des stages avec moi et je n'arrive pas à caler les dates, je me disperse, je me fatigue, je ne trouve que l'énergie dans l'écriture ou mes consultations en direct .... Je ne mets nullement la faute sur les évènements ou les personnes, je sais que cela vient de moi, car ces obstacles qui m'arrêtent ne le devraient pas, ce ne sont pas des obtacles, il n'y a que moi que ça arrête et à un autre moment cela ne l'aurait pas fait alors pourquoi et d'où viennent ils?

Ai je peur d'échouer et donc en ne faisant rien, je reste dans une situation qui finalement me portera à l'échec ? Quels sont ces blocages matériels, ces bifurcations que je prends pour rendre compliqué ce qui est simple ?

Je regarde l'échec en face, tout de suite il me terrifie, une angoisse m'emplit, je me baigne en elle afin de la traverser, la ressentir, que me dit elle ? J'y vois mes enfants que je ne peux plus nourrir, j'y vois la déception de ceux qui ont cru en moi, j'y vois toutes les personnes que j'aurais pu aider et qui ne le sont pas, j'y ressens la honte, et le retour à la case départ et même encore plus bas, j'y vois tous ceux qui m'ont jugée et à qui je donne raison, tous ceux que j'ai inspirés et qui désormais vont perdre espoir et ne plus oser impulser leur rêve etc etc ... mais finalement quoi ? Je survis, je me sers de cet échec et je rebondis ... Tiens tiens, ça je connais, je sais faire, je l'ai déjà fait ..... un schéma qui se répète ? Un terrain connu là où je suis en sécurité ? Finalement si j'échoue, ceux qui m'aiment l'accepteront et m'aimeront toujours autant je le sais, la honte ou tout le bazar je m'en fiche car je sais que ce n'est que blessure d'égo et qu'elle n'est pas mortelle, que ce sont les blessures d'être qui le sont et que dans l'échec, ce n'est pas mon être qui est touché ......

Alors en fin de compte, l'échec ne me fait pas peur .......... me rassurait il ? Me permettrait il d'abandonner ? de ne pas dépasser cette étape et de pouvoir continuer à mener cette nouvelle vie que je me suis bâtie dans laquelle je suis bien, dans cette nouvelle zone de confort que j'ai atteinte ? Certes j'y suis en confort en quittant déjà une ancienne zone de confort avec beaucoup de peurs lâchées en route et tant de découvertes et justement gagnée à la sueur, à la douleur, à l'apprentie sage ...

C'est vrai tiens pourquoi encore aller plus loin puisque déjà là je suis bien et qu'il m'a été si difficile d'y parvenir ? Pourquoi me mettre en danger en réussissant et ainsi être encore obligée de changer ? Et puis, mes désirs secrets, comme celui d'écrire un livre où je partage mon expérience, ce désir pour lequel ma réussite nouvelle m'a obligée à faire le deuil de ce plaisir, car j'ai dû faire un choix, écrire ou m'investir dans cette voie qui me réclame beaucoup d'énergie et de temps ... Tiens tiens, si j'échoue, j'aurai largement le temps d'écrire puisque plus rien d'autre à faire ......... bizarre , bizarre ..........

C'est par ce questionnement intérieur et encore je tente de vous le résumer, par cette introspection détaillée de ma peur, que je me suis rendue compte que la peur d'échouer n'était qu'un prétexte ou alors une petite peur qui en cachait une bien plus grande ........

 

LA PEUR DE REUSSIR !!

Eh oui, je vous invite, en vous partageant sans me ménager mes propres turpitudes intérieures, à vous poser la question à VOUS "M'AIME".

AI JE PEUR DE REUSSIR ??

Pourquoi je ne décroche pas cet emploi, cette formation, cette promotion par exemple qui pourtant me fait envie ? Est ce la malchance, le chômage, la concurrence, le manque de financement ou bien est ce plutôt ma peur de l'obtenir ? Si je l'obtenais que se passerait il dans ma vie, quels changements se mettraient en place et suis je prêt à les vivre ? Finalement dans la situation actuelle où je suis c'est dur mais c'est une situation connue, je maitrise, j'ai connu ça toute ma vie et cela se répète mais si cela changeait ? Mon couple tiendrait il ? Si de la distance est en jeu, vais je pouvoir l'assumer ? Vais je toujours avoir le temps pour mes enfants ? Si je l'obtiens, vais je réussir à le tenir ? Est ce que je le mérite vraiment ? Si j'avais plus d'argent, comment vont réagir mes proches ? etc etc  Voici le genre de questions que je vous propose de vous poser, vous les êtes vous déjà posées ?

Dans le domaine de l'amour c'est idem, ai je vraiment envie de m'engager, de m'investir dans une relation ? Ou encore mes schémas me permettent ils d'envisager que je puisse être heureuse ? Puis je me le permettre si les autres ne le sont pas ?

Ou encore dans la santé .... si je guérissais, comment serait ma vie ? Aurais je autant d'attention ? Ne serais je pas obligée de reprendre le fardeau de la vie qui me pesait avant et que la douleur m'épargne, je peux ainsi dire plus facilement NON, j'ai une excuse .. etc ....

Ca fonctionne aussi pour réussir un objectif comme arrêter de fumer par exemple, si je deviens non fumeur, comment vais je réagir en société ? Tous mes amis sont fumeurs ? Ne vais je pas les perdre ? Tous ces moments que je m'accorde comme pause clope, que vont ils devenir ? Vais je pouvoir continuer de me les accorder ?

Et si je devenais abondant dans ma vie, si je réalisais ma vraie vie, cela ferait beaucoup de changements, suis prêt à les assumer, à les vivre ????

Toutes ces questions vous rendent inconfortables ? Normal,nous n'avons pas l'habitude de nous les poser ainsi.

ECHOUER en réalité nous avons l'habitude et cela ne nous a jamais tué, c'est douloureux, frustrant mais commun car c'est le lot de la plupart d'entre nous mais REUSSIR sous tend un changement de vie bien plus important, il y a des concessions à faire, parfois peut être notre entourage, notre lieu de vie et tant de choses vont changer.... Y sommes nous prêts ? Consciemment OUI, nous dirons OUI je VEUX REUSSIR mais INCONSCIEMMENT et INTERIEUREMENT dans les replis sinueux de notre caché, il y a des choses que cela bouge et c'est très inconfortable pour notre inconscient qui a mis en place des programmes bien précis qui nous maintiennent en vie, même si c'est en survie.

Nous avons cet héritage depuis des millénaires, et il réside dans une toute petite partie de notre cerveau à l'arrière de la tête, on l'appelle reptilien, il est basé sur PEUR = fuite = survie et cela nous a bien servi ...... seulement désormais cette partie du cerveau qui à l'époque était énorme, a diminué car il s'est adapté à l'environnement dont les dangers ne sont plus les mêmes. Il nous importe donc, d'utiliser d'autres parties de notre cerveau qui se sont développées et que peu encore utilisent, telle l'intuition et la créativité (cerveau droit) (pour voir les opportunités là où elles n'apparaissent pas encore), le préfrontal (qui sera l'observateur et permet justement l'introspection et les questions que je vous propose), le rationnel (cerveau gauche) peut être pour nous montrer que ces peurs sont irrationnelles, notre cerveau du coeur (celui qui nous permet de monter nos vibrations pour guérir et créer, nous protéger et surtout de trouver le courage que j'appelle COEURage de mettre en mouvement justement de mettre en ACTION les opportunités de notre intuition ) ou encore notre cerveau du ventre découvert depuis peu qui est notre système immunitaire et notre quotient émotionnel, là où nous allons pouvoir digérer toutes ces angoisses et les dépasser .......

Nous sommes donc parfaitement constitués et capables, nous sommes fait pour la lumière et la réussite et nous avons en nous que ce soit spirituellement ou matériellement tous les outils pour nous adapter et évoluer.

Je vous partage brièvement mon propre questionnement puisque je vous ai proposé plus haut les questions à vous poser ....

En effet, pour l'instant j'ai réalisé beaucoup de mes rêves, mais des rêves simples et que je me suis dit réalisables et gérables, même si pour d'autres ils ne le sont pas, tels passer de femme blessée par un divorce sans le sou avec 4 enfants à gérer seule et sans métier dans une précarité difficile,  à femme épanouie et réalisée, indépendante financièrement, en sécurité avec ses enfants, une harmonie familiale, des amis en or, autonome affectivement et dans l'Amour, socialement heureuse. Que demander de plus ? Là est justement la question à se poser ?

Après 4 ans de combat, de travail sur soi, de découvertes, de formations, de péripéties en justice pour faire valoir mes droits, d'éveil intérieur à une nouvelle réalité, de créatrice de vie, de douloureuses prises de conscience ... vous connaissez tout cela par mes nombreux partages ..... J'en suis à un plateau de vie confortable, je fais mes petites consultations régulières à mon cabinet et qui augmentent progressivement même si c'est doucement, mes amis me comblent, j'ai rencontré des gens formidables qui me ressemblent et mon ancien entourage toxique a disparu comme par enchantement (même si au début c'est très douloureux, on comprend ce mal nécessaire), je suis épanouie et en harmonie avec cette nouvelle vie, j'ai une petite maison avec jardin confortable, mes enfants ont retrouvé leurs marques dans cette situation, je ne m'ennuie jamais, je travaille sur mon alimentation, ma santé, mon corps, je nettoie mes mémoires et mes relations familiales s'améliorent, surtout avec mes parents.... J'ai vécu une si profonde crise existentielle que j'ai peut être envie et besoin de me reposer ........ que finalement des rêves plus grands encore me mettraient en danger et pourtant ce sont bien CEUX LA et non les petits rêves que je vis qui m'ont portée jusque là, qui m'ont animée et transcendée, qui m'ont permis de contacter l'écriture et de partager, d'oser ouvrir le blog et tant de choses ........

C'est ce besoin de voir grand et que mon propre changement apporte un changement au monde, qui m'a vraiment portée. Je le sens en moi quand j'écris ou encore quand dans une soirée me voilà partie à parler parler parler et partager, une amie proche reconnaitra ces instants de grâce où tout ce que je dis qui est plus grand que moi, qui vient d'on ne sait où, du plus profond de mon être, touche toutes les personnes là et je sais les aide profondément tout en m'aidant moi également. C'est ceci que j'ai contacté et qui me dépasse et c'est ceci qu'aujourd'hui je n'ose pas car j'ai PEUR DE MA LUMIERE ET DE MA REUSSITE de ma vraie vie.

En effet, voici les questions qui sont les miennes et qui bien entendu, vous le savez maintenant, j'ai répondu intérieurement par un GRAND OUI !!

Si je réussis vraiment ce que je souhaite, c'est à dire partager encore plus grand, par des consultations sur le net, des visio conférences, oser me mettre dans la lumière encore plus, peut être même proposer des programmes cette fois ci moi même, oser comme je le souhaite, écrire ou intervenir dans des médias locaux, m'investir dans des actions bénévoles pour des associations de femmes, partager, partager, avec une partie gratuite qui m'est chère mais également oser l'abondance pour moi même, afin de pouvoir moi même contribuer au monde, puisque nous le savons l'argent est un flux énergie qui gouverne le monde. Au lieu de critiquer ceux qui le font actuellement, n'est il pas de notre action de modeler nous aussi avec des idéaux différents et de les mettre en oeuvre dans la matière ????

Si j'échoue, AUCUN DANGER, seul mon égo sera blessé, ce que l'on sait n'est pas grave du tout et je reviendrai à mon plateau de confort et EN PLUS J'AURAI UNE EXCUSE POUR NE RIEN FAIRE et ainsi me rassurer et me justifier .....

SI JE REUSSIS, par contre, ma vie VA ENCORE CHANGER, il y a RISQUE ELEVE, tout ce que j'ai mis en place va être remis en question. Aurais je encore le temps que j'accorde à mes enfants et qui justement fait partie de ce qui est important pour moi ? Mon lieu de vie va certainement changer aussi, et je vous épargne le reste, ma zone de confort vole en éclat.

Je vous dis tout cela car quand on croit en avoir fini avec les peurs et que l'on dépasse même celle d'échouer, on croit avoir tout dépassé, mais il reste toujours des petits trucs insidieux et il nous revient de les débusquer pour comprendre les blocages qui se manifestent dans nos vies. C'est aussi pour vous que je dis cela parce que même pour des rêves qui peuvent paraitre petits pour d'autres, peut être CE REVE, celui qui vous appartient vous le voyez plus grand que vous et que sa réalisation même vous fait plus peur encore que le fait qu'il ne se réalise jamais et là est peut être le blocage le plus insidieux et le plus difficile à débusquer car on ne s'y attend pas.

267634 212580815450469 130244063684145 565854 5138404 s

Dans le programme de l'abondance, j'en suis au module 11, l'avant dernier justement, celui qui précède le BILAN , ce module que je traverse s'appelle LA CONTRIBUTION.

Cela signifie, que quand on a conscience de l'Abondance et que l'on commence à savoir comment manifester sa VRAIE VIE, c'est à dire, celle de notre essence, de notre légende personnelle, celle de notre ETRE, celle pour laquelle on est réellement fait, justement la lumière dont on parle dans la citation que je vous ai partagée en début d'article, elle devient plus grande que nous, c'est à dire, que l'on passe de l'intégrer dans sa vie à voir comment la partager au monde. Comment allons nous contribuer au monde ? 

Le monde dans lequel nous vivons ne nous plaît pas, il nous incombe de le changer, déjà en se changeant soi, puis en impulsant ensuite ce changement afin qu'il participe au changement global.

Par exemple, vous changez votre consommation, vous changez un peu le monde, vous partagez aux autres cette envie et ce mode de consommation plus éthique et plus approprié à la santé, vous changez beaucoup le monde car d'autres changeront aussi leur consommation et ainsi influenceront. Ce sont les consommateurs qui font la consommation et non les entreprises. Si elles nous vendent de la m......... et que nous la consommons, nous sommes complices de toutes les injustices et les conséquences qui en découlent.

Ou encore on dit que si le monde est pourri c'est parce qu'il est pollué par le mauvais usage de l'argent, qui sert de dessous de table, d'influence de décision contre nature, d'appât du gain à des pratiques non éthiques, contre l'humanité et les ressources de la terre, mal réparti, utilisé dans des causes contraires au bien être de l'humain, qu'il provoque la manipulation des masses, le mensonge, l'asservissement, le mal fonctionnement des institutions ......L'argent se trouve dans les mains de ceux qui n'ont aucun problème avec lui, il est NEUTRE, c'est à nous de lui donner sa couleur.

En vous interdisant la richesse (inconsciemment bien sûr), vous laissez à d'autres et donc actuellement apparemment, plus mal intentionnés que vous, le pouvoir qu'il procure. LE POUVOIR de faire le monde. Peut être un jour, l'argent n'aura plus aucun pouvoir, en attendant il en a, il permet de réaliser des choses, il permet de voir en quoi nous voulons contribuer et alimenter. 

En devenant abondant, d'abord on remplit sa vie, mais ensuite on alimente le monde. On déverse dessus ce qui nous ressemble. 

Un mouvement est déjà en route, nous l'avons vu pour le dernier gagnant à l'euro million qui a reversé une grande partie de ce qu'il a gagné et qu'il ne pourra à lui seul dépenser, à de nombreuses causes qui lui sont chères.

Déjà, nos choix dans notre budget, alimentent des choses. Si nous élargissons notre possibilité,  nous pouvons alimenter encore plus de belles choses.

Chacun contribue à sa manière, selon en quoi il sera abondant, mais ce sera toujours en réalisant sa vraie vie, que cela soit par son talent, son art, son argent, son expérience, ce qui le fait vibrer dans tout son être et qu'il a trouvé. C'est presque un devoir que de le devenir, c'est en tous cas notre nature, c'est le cadeau de la vie et le cadeau que l'on peut faire au monde et à la vie. (le film que je vous partage plus bas vous fera comprendre ceci)

argent

C'est peut être en cela que ce sont dans nos peurs que résident la réponse. C'est peut être pour cela qu'elles se dépassent une à une, de la plus petite à la plus grande, c'est en cela que notre lumière nous fait peur, notre réussite, car elle nous engage, elle engage notre être .... REUSSIR SA VIE est un but, c'est LE BONHEUR que l'on met dans sa vie, que l'on cultive chaque instant par la gratitude des petits moments qui deviendront ainsi de plus en plus grands et réguliers, REUSSIR est la peur ultime, celle qu'il nous reste quand on a compris toutes les autres peurs.

 " J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre."

Nelson Mandela

LA PEUR est le contraire de l'AMOUR, elle nous bloque, l'amour nous libère. Mais elle est comme l'argent, elle n'est pas mauvaise en soi, elle est notre héritage, elle fait partie de nous, elle est un enseignant à écouter, elle nous informe sur nos schémas et nos blocages intérieurs et manifeste hors de nous exactement les blocages que nous avons à lever, c'est en les regardant que nous pouvons la débusquer, l'accepter et la dépasser.

C'est ainsi que nous développons le COEURage, et que nous découvrons cette force intérieure car derrière elle se trouve exactement l'étape que nous avons à franchir. C'est pourquoi elles seront de plus en plus grandes. La première nous paraîtra énorme, nous la dépasserons et aurons l'impression d'avoir conquis un monde, ce qui est vrai, nous aurons conquis une nouvelle zone de confort, puis en viendra une autre, pour une zone encore plus large et ainsi de suite ......... Peut être ne pourrons nous pas toutes les dépasser dans cette vie, mais notre vie sera faite par elles.

Prenez conscience que ce monde contient beaucoup de peurs encore, prenez conscience qu'il en est une partie qui sont les vôtres et d'autres qui ne vous concernent pas, car chaque peur correspond à notre histoire et justement à notre chemin, elle vient de notre passé et conditionne notre avenir et se débloque dans le présent. Prenez conscience que des personnes sont conscientes de cela et qu'elles utilisent vos peurs pour vous bloquer, prenez conscience que vous libérer de vos peurs, de vos croyances limitantes, est peut être la seule chose que vous ayez à faire aujourd'hui.

Voilà une fois de plus, je vous ai partagé, mon ETRE et aujourd'hui MA PEUR DE REUSSIR, vais je la dépasser ? OUI.

Vous le saurez si un jour vous recevez une invitation pour une visio ou si vous entendez parler de moi ailleurs qu'ici  . Vous le saurez quand je partagerai encore plus largement. Vous le saurez quand je pourrai vibrer ma contribution personnelle au monde que je souhaite. Vous le saurez quand j'aurai fait un choix par rapport à toutes mes découvertes intérieures, un sens. Par où commencer et comment mettre à plat la méthode qui m'a permis d'en arriver là, ce cheminement de la femme dépourvue et blessée à la femme réalisée.

Depuis bientôt 5 ans, chaque jour est un petit pas, avec des pas de fourmis et des sauts de géants mais ce qui se voit à l'extérieur comme un grand changement et une grande évolution, apparaît d'un coup à nous et à tous, ce qu'on oublie parfois ce sont toutes les petites briques qui ne se voient pas et qui constituent l'édifice. Vous pouvez avoir l'impression de stagner un temps, mais en vous se passent des choses qui ne se voient pas encore. La lumière n'explose pas comme ça, l'éveil n'est pas une expérience transcendantale qui nous transforme comme une baguette magique, c'est un processus silencieux, qui parfois fait beaucoup de bruit, par des prises de conscience ou des révélations, des pas de géants, mais surtout et souvent le voile se lève progressivement par un petit coin. Il s'agit justement d'orienter son regard non dans le brouillard total mais juste là sur le côté, juste là où il y a un truc à voir ..........EN VOUS !! et si vous ne le voyez pas, vous le voyez exactement dans ce qui vous arrive dans la vie, voulez vous le voir ?? 

On ne peut convaincre, on ne peut qu'être soi et l'incarner pleinement, c'est la voie que je me suis fixée, même si parfois j'ai dû et cela pour moi même d'abord, apprendre, m'instruire, me documenter sur tant de sujets, simplement pour que mon cerveau rationnel veuille bien accepter l'évidence de la vérité. C'est en cela que je peux désormais nourrir toutes les raisons qui ne veulent pas encore accepter leur coeur.

 

Je vous propose pour conclure de partager les différents outils qui me sont arrivés par loi d'attraction, donc sans recherche particulière, par hasard, et qui m'ont permis de comprendre ce que je vous partage.

 

Bien à vous, 

 

Elisabeth ROUZIERavion papier


 

 

 

Sur l'abondance :

fleche-copie-1LE PROGRAMME DE GAELLE LE REUN dont l'offre pour 1 euro expire dans quelques heures et que j'ai moi, intégré il y a 6 mois, donc que je suis en train de terminer

La retransmission de sa visio conférence (encore pleins d'outils pour comprendre)

 

Pour identifier, débusquer et commencer à lever votre peur de réussir

fleche-copie-1 Conférence de Maria ANNELL issue du programme potentiel féminin

 

pour se divertir et s'INSPIRER

 

fleche-copie-1 Un film inspirant "le cadeau suprême" à visionner ici

Sur une histoire peut être un peu légère mais que j'ai aimé surtout parce que j'ai reçu ce film par synchronicité, vous découvrirez comment l'argent peut animer de belles causes, celles de notre être et les différents cadeaux de la vie, tels

- le don, l'amitié, la famille, la gratitude, le travail, l'argent, le rire, l'espoir, le partage, l'amour ... et comment un être peut se révéler à travers ces différents cadeaux pour en arriver à gagner l'abondance en fin de parcours

Repost 0
Published by Elisabeth Rouzier - dans EN MODE ACTION
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 18:12

2013.jpg 

Cet article pour vous souhaiter une merveilleuse et lumineuse année, pour vous transmettre mes voeux mais également vous partager comment je la ressens intuitivement et vous donner quelques outils pour porter vos voeux à la réalisation, comme je l'ai entamé l'an dernier en vous parlant de 2013. Cette année 6, 2013, riche en opportunités de choix guidés par le coeur et ainsi elle a pu vous permettre de tester comme je vous y invitais, la raison du coeur, l'avez vous osée ? Avez vous osé l'Amour avec un grand A , cette puissante énergie du coeur loin du petit a de l'attachement ? Avez vous ressenti le féminin de ce 6, votre féminin intérieur, votre intuition, votre sensibilité, votre force magnétique (énergie du coeur 5000 fois supérieure au cerveau), votre centre? 

Nouvelle année, nouvelle lune aujourd'hui, je vous souhaite à toutes et tous, chers jardiniers, de planter, comme il est d'usage en nouvelle lune, les graines de ce que vous souhaitez récolter à la pleine lune mais également tout au long de l'année puisqu'elle commence aujourd'hui. Semez large car il est permis de se "planter" icon_lol.gif , osez l'abondance et la croissance, en nouvelle lune c'est une belle période pour ressentir et cultiver nos projets que l'on souhaite réaliser dans la vie, sous forme d'argent ou toute autre forme que ce soit, la richesse est ce que l'on cultive de soi à l'extérieur ... Je vous invite à cultiver la gratitude pour ce que vous avez vécu en 2013, plutôt que la rancoeur et à vous tourner riches de votre expérience vers l'année 2014, avec foi en vous et en la vie.

Cette année va être riche d'expériences, d'actions, d'intentions mais également en potentiel d'abondance et de croissance personnelle. En effet, nous aurons cette année 13 nouvelles lunes, dont deux en janvier les 1er et 30 et deux en mars les 1er et 30 également. Pas de nouvelle lune en février. Ce qui est amusant c'est qu'au temps de Romulus, l'année commençait le 1er mars, justement cette année le jour de la troisième nouvelle lune, comme si nous avions deux opportunités de démarrer notre année, le nouvel an chinois commence le jour suivant la deuxième nouvelle lune après le solstice d'hiver et sera fêté cette année le 31 janvier. Nous avons le choix de démarrer notre année en conscience là où nous la souhaiterons et nous serons prêts à la commencer dans l'action.

A l'intérieur des cycles numérologiques dont je vais vous parler dans cet article, il y a d'autres petits cycles de croissance que nous pouvons utiliser et cette année nous en aurons 13. A chaque nouvelle lune, un cycle démarre. La nouvelle lune est l'occasion de planter ses graines, ses projets, ses souhaits, ses objectifs avec une profonde intention. La lune agit sur les marées et donc sur l'eau et nous en sommes composés à 80 pour cent, quoi que nous disions nous faisons partie des cycles de la nature même si nous avons nos propres saisons intérieures. Nous avons donc 13 opportunités, en cours de parcours de cette année, de planter ou même de se planter pour pouvoir ensuite en tirer profit et améliorer peaufiner, trier nos graines. Une fois nos intentions, projets, objectifs définis ou réajustés, vibrés, écrits, ensemencés, nous les proposons à la nouvelle lune qui va croitre jusqu'à la pleine lune, jour de plénitude, de récolte et d'abondance, ensuite la lune décroit jusquà la lune noire qui précède la prochaine nouvelle lune, là il n'est plus question de semer mais de méditer sur nos résultats, le retour de l'expérience et de préparer son terreau intérieur ....  Vous trouverez ci dessous un tableau, certes bâti sur la wicca mais qui vous donnera une trame pour préparer vos graines en fonction des cycles lunaires. Pour moi la magie fonctionne parce que j'ai la croyance profonde que l'âme-agit et cela me réussit ; à vous de voir si cela résonne et raisonne avec votre vérité intérieure et si cela peut vous aider à profiter de l'énergie lunaire. Notre deuxième nouvelle lune en janvier sera forte, ainsi que celle du 30 mars car ce sont deux mois exceptionnels et puissants au niveau lunaire vu qu'ils contiennent une pleine lune mais surtout deux nouvelles lunes, deux possibilités de semer, deux espérances, deux intentions mais également les 3 jours précédents les nouvelles lunes, des possibilités de recueillement et de méditation profonde sur notre expérience. Voici le tableau de travail des phases lunaires, à vous de mettre vos dates calendaires en face et d'organiser vos intentions. Nous sommes actuellement en phase croissante, d'abondance, jusqu'au 16 janvier, jour de pleine lune.

Phases lunaires

Phases de la lune

Correspondances

Nouvelle lune 
New Moon

lune_nouvelle.gif 


Quand
 : premier morceau de lune qui apparaît 

Utile pour : croissance personnelle, guérison, nouveaux projets, nouveaux départs, pour nettoyer et purifier nos objets et outils magiques. 

Pour rester mince et tonique période favorable pour pratiquer une journée de jeûne. Période de repos "curatif", pour laisser agir les différentes thérapeutiques.

Lune croissante
Waxing Moon

lune_croissante.gif 


Quand :
 période entre la nouvelle lune et la pleine lune. 

Utile pour :
 attirer, abondance, apporter, favoriser, positivisme, amour 

La lune croissante favorise donc la croissance... cela est particulièrement visible sur les végétaux... mais également sur les cheveux et les ongles .On tonifie l'organisme et les grandes fonctions organiques. Bonne période pour les remèdes contre la fatigue et les remèdes de tonification du foie et du pancréas. Sur le plan des activités humaines, la lune croissante est favorable aux activités intellectuelles, aux relations n’impliquant pas la durée, à ce qui est rapide et provoque des effets à court terme.

Pleine lune
Full Moon

lune_pleine.gif 


Quand
 : la lune est totalement pleine 


Utile pour
 : protection, divination, contact avec différentes entités. 

Pour rester mince et tonique : période favorable pour pratiquer une journée de jeûne. L'hormone appelée mélatonine, serait sécrétée vers 2 h du matin, les nuits de pleine Lune. Cette mélatonine est une hormone de stress et sa production, plus ou moins abondante selon les individus, expliquerait enfin pourquoi les troubles du sommeil sont si fréquents lorsque la lune est pleine.

Lune décroissante
Waning Moon

lune_decroissante.gif 


Quand :
 période entre la pleine lune et la lune noire. 

Utile pour : pour chasser les mauvaises influences, mauvaises habitudes, les influences négatives. 

On draine et désintoxique l'organisme. Période propice à l'élimination des toxines par les reins. Remèdes pour éliminer l'acide urique, urée. Remèdes pour la circulation sanguine. Période pour essayer d'éliminer les influences négatives, rompre avec de mauvaises habitudes, perdre du poids. Sur le plan des activités humaines la lune décroissante est plus favorable aux activités matérielles, aux relations impliquant la durée, à ce qui agit à long terme.

Lune noire 
Black Moon

lune_noire.gif 


Quand :
 les 3 nuits avant la nouvelle lune. La lune n'est pas visible. 

Utile pour :
 on ne pratique pas de magie pendant cette période, on l'utilise pour méditer sur soi-même.

 

Chaque pleine lune du mois porte son propre nom et possède ses propres qualités. 
Puisque la Wicca prend ses racines de plusieurs traditions,
il existe plusieurs noms assignés aux différentes pleines lunes.
 

 
La Lune du Loup (Janvier) 
Connue également sous le nom de Lune Froide, Lune des Neiges et Lune d'Hiver, la Lune du Loup apporte la protection et la force. Parce qu'elle est la Lune de la mi-saison hivernale, elle est aussi associée à la mort et la désolation. Elle est utile pour les commencements et les conclusions. C'est le meilleur temps pour planifier ses plantations et ses projets pour le printemps. La magie accomplie sous cette Lune permet de voir grandir ses buts à mesure qu'approchera le printemps. 

La Lune de la Tempête (février) 
Connue également sous le nom de Lune de la Mort et Lune Vivifiante, la Lune de la Tempête apporte fertilité et force. Elle est utile pour affronter les challenges de la vie. Vous pourriez utiliser un charme ou un sortillège qui vous aidera pour un projet particulier au travail. Ce charme pourra vous aider à accepter le challenge, à persévérer et à l'amener à terme. Elle est aussi utile pour le renouveau de l'intérieur et de l'extérieur. C'est le temps idéal pour se débarrasser des choses physiques qui ne vous sont plus nécessaires ainsi que de tout bagage mental ou émotionnel devenu surcharge. 

La Lune Chaste (mars) 
Connue aussi sous le nom de Lune des Semences et Lune du Ver, la Lune Chaste amène le succès et l'espoir. Elle est idéale pour la nouveauté et le purisme. C'est un bon temps pour bénir ses plantes et herbes magiques et pour préparer la terre afin qu'elle accueille les semences qu'on voudra y planter au printemps. Elle est aussi utile pour se préparer mentalement pour de nouvelles expériences, pour un nouvel emploi, pour une grossesse, pour un voyage ou pour l'arrivée d'un nouvel animal de compagnie dans votre foyer. 

La Lune des Semences (avril) 
Aussi connue sous le nom de Lune d'Oeuf, Lune d'Herbe et Lune des Vents, la Lune des Semences signale le bon moment pour la fertilité, la croissance et la sagesse. Si vous prévoyez de planter un jardin avec des herbes magiques, il est temps de préparer la terre pour accueillir les semences. Il est également temps pour passer à l'action. Si vous désirez un enfant, il est temps pour une grossesse, puisque la fertilité est très forte. C'est aussi le temps pour accueillir votre nouvel animal de compagnie, si cela était planifié. La Lune est idéale pour bénir vos semences, pour les aider à germer, et pour les habiliter à accomplir la magie de la Terre. 

La Lune du Lièvre (mai) 
Également connue sous le nom de Lune des Fleurs ou Lune des Plantations, la Lune du Lièvre promouvoit la santé, l'amour, la romance et la sagesse. C'est le moment idéal pour planter vos semences bénies. Lorsqu'elles germeront, l'énergie que vous y avez mise se manifestera dans votre vie. C'est le moment de raviver la flamme et la passion dans votre relation personnelle. Si vous avez accompli un acte magique pour votre carrière, il sera temps de décider quelle offre accepter. 

La Lune des Amoureux (juin) 
Connue aussi sous le nom de Lune Framboise et Lune Rose, la Lune des Amoureux apporte l'énergie de l'amour, du mariage et du succès. Ce n'est pas pour rien que dans certaines traditions, cette Lune porte le nom de Lune de Miel… C'est le moment de prendre soin de son jardin et de s'éblouir devant sa beauté et son abondance. Si vous avez changé de travail, c'est le moment de vous assurer que tout se passe bien, mais gardez également les yeux ouverts pour une promotion. 

La Lune des Prés (juillet) 
Connue également sous le nom de Lune d'Hydromel, Lune des Bénédictions, Lune de la Chance, Lune du Tonnerre et Lune des Foudres, la Lune des Prés amène l'enchantement, la santé, le renouveau, le succès et la force. Elle apporte les premières moissons, les premiers résultats du fruit de vos labeurs. C'est le moment idéal pour la célébration et pour l'accomplissement d'un acte magique. C'est le temps de ramasser vos herbes magiques et de faire un peu de magie pour la prospérité afin d'obtenir l'augmentation que vous auriez méritée. 

La Lune des Herbes (août) 
Aussi connue sous le nom de Lune du Moût, Lune d'Orge, Lune du Maïs et Lune Rouge, la Lune des Herbes est favorable à l'abondance, l'agriculture et au mariage. C'est le moment idéal pour récolter vos herbes magiques, les ranger pour l'hiver ou les partager avec les autres. N'oubliez pas d'en offrir quelques unes à la Déesse en remerciement pour sa générosité. Ce moment de l'année est propice pour un acte magique ayant pour but d'aider autrui à bénéficier de l'abondance de la terre. C'est aussi le bon moment pour accepter une nouvelle charge au travail. Si vous êtes enceinte, c'est le temps de consacrer vos énergies sur une grossesse saine et sans encombre. 

La Lune des Moissons (septembre) 
Connue aussi sous le nom de Lune d'Orge et Lune du Chasseur, la Lune des Moissons apporte la protection, la prospérité et l'abondance. C'est le temps de l'année où les semences sont récoltées et c'est un temps idéal pour un acte magique qui influencera votre propre prospérité et votre amour des autres. Si vous avez été malade, c'est le moment de recouvrir votre pleine santé. C'est aussi le moment idéal pour obtenir un poste plus payant au travail. L'énergie de la Lune des Moissons vous aidera dans tout acte magique visant l'abondance, pour vous ou pour les autres. 

La Lune de Sang (octobre) 
Aussi nommée la Lune de Chute des Feuilles et la Lune du Chasseur. C'est la Lune des nouveaux buts, de la protection, de la résolution et de la spiritualité. La nuit de la Lune de Sang est parfaite pour les divinations de toute sorte. C'est le moment de réfléchir sur ce que vous avez accompli durant l'année et d'évaluer vos accomplissements. Assurez vous d'avoir suffisamment d'argent en banque pour les moments difficiles, vérifiez ce qui importe pour votre sécurité et votre bien être (les pneus de votre voiture, le détecteur de fumée de la maison…). La Lune est adéquate pour relâcher le stress et les énergies négatives de ce qui vous entoure. 

La Lune de Neige (novembre) 
Également nommée la Lune du Castor, la Lune du Deuil et la Lune des Arbres. C'est la Lune de l'abondance, la prospérité et des liens familiaux et amicaux. C'est un moment excellent pour utiliser les outils divinatoires et pour prévoir ce qui s'en vient. Tentez de réduire votre stress et de renforcir vos liens avec votre famille et vos amis. Contemplez votre chance. 

La Lune du Chêne (décembre) 
Également connue sous le nom de Lune Froide et Lune des Longues Nuits, la Lune du Chêne aide à promouvoir l'espoir et la guérison. En ce moment de l'année, la Lune règne sur la Terre parce qu'il y a plus d'heures à la nuit qu'au jour. Celles qui sont enceintes depuis le printemps sont prêtes à donner naissance et voudront probablement influencer les énergies de façon à favoriser un enfant en santé. C'est le temps de compléter ce pour quoi vous avez si fort travaillé, et de voir à ce que tous les détails soient complétés. C'est aussi le bon moment pour laisser ses vieilles habitudes et ses vieux problèmes et recommencer à nouveau. Laissez le négatif derrière et anticipez la lumière des jours plus longs qui viendront. Le travail avec les enfants sera des plus gratifiants et aidera à la guérison. 

La Lune Bleue 
Une Lune Bleue est définie comme étant la deuxième pleine Lune durant un mois calendrier. Puisque le cycle lunaire dure 29 jours ½ et que certains mois ont 31 jours, il est possible de voir deux pleines Lunes le même mois. Ça n'arrive pas très souvent, peut-être une fois tous les 2 ans 1/2. L'expression anglaise "Once in a blue moon" qui signifie "rarement", y prend son sens. En 1999 deux Lunes bleues sont apparues (le 31 janvier et le 31 mars), une façon pour la nature d'accueillir le Millenium ?


Source © Les Passeurs

 

Pour vous aider à voir comment on peut travailler concrètement les phases lunaires, je vous partage un exemple personnel : j'ai deux intentions importantes pour ce début d'année : mon entreprise personnelle (société en cours de constitution) et arrêter de fumer. Je vais donc selon ce calendrier planter les graines de mon entreprise, travailler dessus jusqu'au 16 janvier, la nourrir d'intentions et d'actions, j'utiliserai la période décroissante après la pleine lune, pour arrêter de fumer, puisqu'elle est propice au nettoyage des mauvaises habitudes. On ne peut tout faire ou tout vouloir en même temps et n'importe comment, nous avons des phases à respecter. Si certains termes vous choquent dans ce tableau comme "les outils magiques" , dites vous que ce qui compte c'est l'intention et le pouvoir de la pensée ainsi que celui de votre inconscient. Personnellement mes outils magiques s'appellent eft, hypnose, pnl, outils énergétiques, méditation,visualisation respiration, tarot, pierres, radiesthésie, eau informée, blender, extracteur de jus, écriture, rêves, intuition, animal totem, cohérence cardiaque, tat, mantras, connexion avec les éléments naturels, etc...(rien de bien sorcier) et mes potions s'appellent alimentation vivante, eau pi, informée, magnétisée, phyto, fleurs de bach, homéo, huiles essentielles etc ... toujours rien de sorcier ...à vous de voir en fonction de vos outils et intentions, sachez que le meilleur mage c'est celui qui croit en lui et en sa reliance à l'univers et qui a travaillé sur lui, c'est un alchimiste de sa propre transformation. Les découvertes en physique quantique et neurosciences nous aident à nourrir notre cerveau gauche(masculin raison) et ainsi se réconcilier avec les pouvoirs de notre cerveau droit (féminin, intuition)  pour les faire travailler de concert, développant ainsi nos capacités naturelles, humaines et divines ..  Nous sommes en année 7, avec un potentiel lunaire important, sachant que comme par hasard, les phases lunaires sont divisées en 4 phases de 7 (tiens tiens) jours , à vous d'en profiter !! 

Eh oui cette année il va être difficile de refuser l'expérience dans l'action en conscience car c'est une année 7 abondante en cycles lunaires avec 13 nouvelles lunes et donc plus de phases de croisssance. Nous pouvons semer large, les choix c'était l'an dernier en année 6, cette année c'est l'action. De toute façon, quand le jardinier sème des graines, elles ne poussent pas toutes en même temps, elles sont très intelligentes, certaines parient sur un printemps précoce ou en son temps et sortent en éclaireuses mais si la gelée survient et qu'elles en pâtissent, les petites retardataires auront le rôle de préserver la récolte en ne sortant leur nez qu'après ces fichues gelées qui ont détruit les graines aventureuses. Alors oui, il faut de tout, nous sommes tous complémentaires et interconnectés, des rapides, des plus lents mais le tout est le mouvement de la vie et c'est ce que nous invite à faire cette année 2014, l'expérience, oser la vie, agir, chacun selon notre propre rythme ou bien alternant les rythmes selon les saisons et les phases lunaires, son intelligence de coeur ou de raison ou bien alternant coeur et raison et si possible les réconcilier, ou encore ses croyances, son évolution, sa conscience ou sa perception de la vie. Les plus aventureux sauteront sur les opportunités qui si elles en sont, leur donneront une belle récolte précoce, le peur ne sera pas de mise, il faudra jouer avec elle et la dépasser ou bien encore l'écouter car certaines peurs sont irrationnelles , d'autres de puissantes enseignantes surtout sur nous mêmes et notre inconscient, le tout sera d'écouter son intuition et sa guidance et je le rappelle si on se plante, ce n'est pas grave, c'est de l'apprenti sage, des erreurs nécessaires et non des échecs ! Oser l'expérience et tracer la route sera de mise cette année, le tout en conscience car le 7 est aussi spirituel, cela impliquera des actions en conscience (le 7ème chakra coronal).

Bon allez le cycle de la vie continue, de toute façon la vie est mouvement et on ne peut l'arrêter même si elle parait un chaos, et pourtant notre peur du changement nous bloque et on voudrait toujours maitriser la vie, justement en la figeant dans une seule perspective, dans notre zone de confort même si elle est inconfortable, on préfère le connu et on voudrait le figer, on dépense tant d'énergie à vouloir bloquer la vie, bien plus parfois que pour simplement suivre le flux ... croyez moi à l'instar du big bang, derrière ce grand chaos, il existe un ordre sous jacent des choses, un espace appelé champ ou vide dans lequel tous les possibles coexistent et dans lequel vous avez possibilité de puiser ou plutôt d'attirer ou de matérialiser le possible qui correspond à votre vision, d'où l'intérêt de soigner notre perception du monde, tel l'observateur en physique quantique qui fixe une seule possibilité alors que sans ce regard elles restent multiples et coexistent encore toutes en même temps. C'est ça le choix, c'est ce que l'année 2013 nous invitait à expérimenter tout spécialement après l'année 2012, année 5 du changement. Bon ok, tout le monde n'a pas pris le train mais bon croyez vous que le voyage soit juste on monte en gare et on reste dans le train. Non pas du tout, il est fait de haut et de bas, on monte, on descend (comme la lune icon_lol.gif) et quand on descend du train, ce n'est pas toujours pour ne pas arriver à destination, cela peut aussi être pour arrêter de voir défiler le paysage et de prendre le temps de savourer, de se poser ... Le voyage pour 2014 se fera en chariot chers amis, eh oui l'année 7 pour moi correspond à l'arcane du tarot le chariot, ça va déménager les amis, l'action est de mise, une année d'essence masculine, positive si vous le souhaitez, c'est à dire un masculin positif d'action, d'entreprise voire de maîtrise si vous tenez bien les rênes de vos chevaux. Vous pouvez aussi cultiver le masculin négatif, c'est à dire dominateur, et vouloir garder le contrôle à tout prix mais je vous préviens ça va vous bousculer encore plus car nos chevaux aiment à être maitrisés, guidés, orientés mais ils se rebellent et s'emballent parfois si le joug est trop serré !! Toujours pas grave c'est en route que se construit le chemin !!

chariot.jpg Le chiffre 7 est considéré comme divin et souvent associé à la spiritualité mais ici il s'agit d'une spiritualité ancrée dans le corps, notre véhicule, notre char et non celle du 3 (l'esprit, l'impératrice) qui repose plus dans ce cas dans le travail de l'esprit, l'imaginaire et l'intelligence ...de coeur, c'est à dire guidée par l'esprit et non le mental. Il s'agira en effet de réaliser l'union, le mariage intérieur, les noces alchimiques entre l'esprit (3 carte impératrice) et la matière (4 carte empereur (ici le corps, votre expérience de vie dans la matière), mariage entre l'impératrice et l'empereur, intégrer votre conscience dans votre expérience, agir en conscience , 3 + 4 = 7. Nous constatons cette alliance car l'année 7 est d'essence masculine mais équilibrée par une forte présence lunaire d'énergie féminine, il s'agit bien de se réconcilier, de nettoyer nos conflits intérieurs et donc extérieurs, de s'unir et de réaliser que l'union en nous fait la force. C'est en cela que le chiffre 7 est dit magique car il donne des pouvoirs celui de l'union, il s'agit d'arrêter de disperser nos forces et de prendre conscience de notre potentiel humain et divin et de les utiliser en convergence et harmonie.

Cette année sera basée sur l'expérience, le terrain, la confrontation et l'épreuve de la matière, l'ancrage de notre force spirituelle dans notre expérience de vie. Les chevaux symbolisent nos émotions, é-motion certes (E pour énergie , motion pour mouvement, énergie en mouvement) mais encore faut il les chevaucher ou tout du moins savoir les orienter dans le bon sens. Nous avons le choix de nos émotions et nous pouvons les travailler, les guider. Si si nous avons le choix d'une émotion, elles ne sont pas extérieures mais intérieures ... Imaginez et vous verrez, si vous visualisez une scène négative, vous pouvez avoir peur, de la frustration etc et si vous imaginez une autre scène ou personne, d'un coup vous allez basculer sur une autre émotion .... Et pourtant il ne s'agit que de visualisation, rien ne s'est passé dans la réalité et l'émotion est là, nous pouvons aller chercher nos émotions autant de fois que nous le voulons simplement par le pouvoir de la pensée et du petit film de cinéma que nous nous construisons en fonction de notre histoire ou plutôt de la façon dont nous percevons notre histoire. Alors nous pouvons donc choisir un film humoristique, un drame, un film inspirant. La musique aussi déclenche des émotions et nous pouvons choisir une musique hard, zen, ou au contraire entrainante qui nous donne envie de danser la vie. Nous avons toujours le choix. En PNL et en hypnose nous utilisons le pouvoir de l'émotion car le cerveau ne fait aucune différence entre le réel et l'imaginaire. Voyez vous quand vous regardez un film, vous y êtes vraiment et pourtant vous savez bien que vous êtes dans votre canapé n'est ce pas ? Ah bon ? Vous étiez simplement sous hypnose, d'où l'intérêt du choix de ses programmes tv, tiens tiens, programmes comme Programmation Neuro Linguistique (PNL), croyez vous que d'autres n'utilisent pas ces pouvoirs ? Les programmateurs TV, le font, alors utilisez les pour vous et faites vos propres programmes, programmez vous sur fréquence bonheur, libération, joie, enthousiasme ... Nous générons nos émotions ou bien si c'est une personne ou une scène qui la déclenche, ce n'est pas elle mais le bouton qu'elle allume en nous qui en est la source, sinon nous aurions tous les mêmes émotions sur commande pour les mêmes situations et l'expérience n'existerait pas ... Alors prenons conscience que notre vie intérieure nous appartient et que le monde extérieur n'est que le terrain de jeu et le reflet de notre mode de pensée, la gestion de nos émotions, la matérialisation de ce que nous sommes intérieurement et de notre vibration personnelle et de comment et de quoi nous la nourrissons...

Une bonne colère, si on la refoule va nous perturber le foie (se faire de la bile), si on la dirige sur quelqu'un d'autre, je ne crois pas qu'elle soit efficace, mais récemment je me suis piquée une bonne colère et avec cette énergie très forte, j'en ai profité pour faire des tâches que je repoussais et je peux vous dire que cela a avancé rapido presto. Il y a deux chevaux qui entrainent le chariot sur la carte de l'arcane, comme tout est duel ou double dans notre monde, toute chose a son contraire, c'est la loi de la matière, deux chevaux pour deux catégories d'émotion, non pour l'opposition mais plutôt la complémentarité :  des émotions plutôt positives telles la joie, la gratitude et d'autres plutôt négatives ou encore certaines sont yang, d'autres plutôt yin (la nostalgie et la tristesse sont yin) j'aime beaucoup l'approche yin yang pour les émotions mais disons positives ou négatives, plus impétieuses extérieures ou plus profondes intérieures, chacun ses codes pour les classer. Cette année donc, si vous avez fait vos choix l'an dernier, il va falloir désormais les nourrir de désir (pole masculin par excellence), d'énergie et d'émotions afin de les mettre en place dans l'expérience de vie et aller selon leur direction.

Etre capable de vivre des émotions est une chance même si vous ne le savez pas et que vous les maudissez quand elles s'appellent colère, rancune, tristesse etc ... Pourquoi est ce une chance ? Parce que vous avez deux chevaux pour tirer votre chariot et c'est un atout, à vous de les maitriser. Savez vous que certaines personnes se sont complètement coupées de leurs émotions pour ne pas souffrir ? Elles n'ont donc plus de chevaux pour tirer leur chariot, ben oui c'est c.... ça hein n'est ce pas ? Alors comment font elles pour avancer ? C'est simple, elles vont piquer les chevaux des autres, comment ? C'est très simple, elles vont débusquer les boutons rouges en vous et appuyer dessus afin de générer des émotions en vous, telles que colère ça elles adorent, et s'en nourrissent ... Ou bien elles vont vous pousser à bout afin que vous les titilliez et appuyiez sur leur bouton rouge bien enfoui et inaccessible pour elles et ainsi provoquer en elle, ouf, une émotion, qui les mettra en mouvement. Oui ça parait bizarre mais j'ai appris cela au contact d'une personne faite de cette façon. Je ne dis pas que c'est conscient, c'est du domaine de l'inconscient. L'inconscient est notre serviteur, parfois il croit faire bien pour nous en tous cas il fera toujours le mieux selon les schémas que vous avez construits. Lui ce qu'il voit, c'est que vous n'avez plus de chevaux sous le capot et que vous n'avancez pas, alors il fera comme il peut et vous aidera à piquer ceux des autres ou tout du moins vous nourrir de leur énergie. Non les vampires ne se nourrissent pas de sang mais d'énergie et les émotions sont de l'énergie. Bon alors vous comprenez maintenant l'intérêt de travailler sur vos émotions. Comment ? En stimulant les positives, en acceptant parfois qu'une émotion négative puisse se manifester, en n'en faisant pas des boules en les refoulant et les fixant sur vos organes qui les bloquent et en vous servant comme de chevaux. C'est ainsi que sur la symbolique du chariot, les émotions sont mises en avant et comme un outil de mouvement, alors arrêtons de les fouetter, nourrissons les correctement et maitrisons les, acceptons que parfois elles prennent pitance et repos pour mieux repartir, pleurer nettoie et permet d'évacuer beaucoup de choses.... Le refoulement est le non mouvement, c'est une bombe à retardement. Il est important d'avancer de façon régulière et non par des échappées sauvages qui nous mènent dans des endroits que nous aurions préféré éviter. C'est le tao, le chemin, l'expérience. Explorons les amis !! Osons nos émotions et prenons conscience de cette chance énergétique puissante. Dans une visualisation, dans une intention, elles sont très utiles, elles nourrissent énergétiquement ce que vous souhaitez, alors souhaitez vous le meilleur et ne souhaitez surtout rien à l'autre et certainement pas du mal, occupez vous de vous, je trouve qu'il y a du taf déjà non ? Prenez conscience aussi que d'autres se sont penchés sur cette connaissance et l'utilisent, par exemple les publicitaires qui ne le faisaient pas dans les années 60, désormais ne construisent que des scénarios publicitaires incluant de l'émotionnel, vous associez au produit une émotion positive, l'intention de vous faire acheter est renforcée par le pouvoir de l'émotion, par les images que cela crée en vous, c'est un ancrage et vous ne saurez pas pourquoi mais vous achèterez ce produit là ou il vous le faudra absolument afin de vous SENTIR heureux et comblé, ce qui bien entendu ne sera pas le cas car ce n'est pas votre besoin profond mais celui du vendeur. Alors je vous conseille de créer vos propres images qui déclenchent vos propres émotions, et ainsi ces images se matérialiseront dans votre vie car ce seront VOS besoins, VOS rêves, VOS émotions, VOTRE énergie, VOTRE vibration qui attirera à vous ce qui vous correspond vraiment. Prenez conscience de votre pouvoir créateur et ne confiez plus aux autres, même pétris de bonnes intentions ou encore les médias, leur façon de voir et de créer le monde matériel, créez le VOTRE, menez votre chariot, soignez vos chevaux et réalisez vous enfin !! Voilà le deal de l'année 7. Voici cette fameuse alliance entre l'esprit et son pouvoir et la matière, allez au boulot !!

3.6. musique 

"soigne ton corps si tu veux que ton âme veuille y rester "

Je vous inviterai cette année à prendre soin de votre corps, de votre véhicule (puisqu'il apparait sur la carte sous la forme du chariot, le cocher étant votre coach, votre esprit, celui qui dirige et anime votre corps), c'est votre capsule de voyage et vous n'en avez qu'une. Savez vous que toutes nos cellules sont totalement renouvelées tous les 7 ans ? Oh bien sûr pas d'un coup mais progressivement sur 7 ans, nous sommes complètement renouvelés et pourtant notre conscience, notre mémoire, l'information est conservée et pourtant nous sommes réfractaires au changement alors que notre corps est en perpétuel changement, quel paradoxe n'est ce pas ? Oui le propre de l'espèce humaine est l'adaptation, le renouvellement et le changement pour survivre et pourtant nous avons peur du changement alors qu'il est ce qui nous a permis d'évoluer et d'arriver jusqu'ici. En pensant à ce renouvellement cellulaire complet tous les 7 ans, je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec les cycles de 7 ans, les 7 jours de la semaine ou de création du monde selon certains textes ... tout ceci sont des symboles, comme cette année 7 mais même si nous nous en défendons notre perception du monde repose sur des symboles et des archétypes, même si cela est inconscient, personne n'y échappe d'ailleurs les publicités et les logos en sont des dérivés et ont compris à notre insu comment suggérer notre inconscient , il serait donc préférable de choisir nous mêmes notre propre symbolique, celle qui nous porte plutôt que celle qui nous pousse à consommer...  Les initiés n'ont donc pour moi pas choisi par hasard le chariot qui symbolise notre véhicule comme arcane 7, alors que notre corps est regénéré en 7 ans (sachant qu'à partir de 5 cycles soit 35 ans, le renouvellement continue en commençant à décroitre plus ou moins vite selon que l'on dépense ou nourrit notre énergie vitale innée)... disons que c'est une possibilité et je vous la partage d'après ma propre interprétation intuitive.

Il est important justement de prendre conscience, même si on se veut spirituel (le chiffre 7 sacré) de ce don d'un véhicule (corps) que mère nature nous fait à chacun pour favoriser son expérience de vie (quelqu'état ou forme qu'il ait au départ on n'en a qu'un et on ne peut en changer) et d'entretenir ce capital. Nous avons un capital vital énergétique qui nous est donné à la naissance, inégal certes, car certains en ont plus que d'autres, mais quelle que soit cette quantité de force vitale, elle se consume lentement comme une bougie (c'est l'image qui nous est donné en médecine chinoise) et il est intéressant justement de ne pas tout brûler d'un coup et de s'économiser. Les émotions justement sont la seule cause interne des maladies d'après la médecine chinoise, les autres causes sont externes et il dépend de notre terrain intérieur d'être prêt à ce qu'elles ne déséquilibrent pas ou bloquent notre circulation énergétique. Le terrain est tout, le microbe n'est rien disait Antoine Béchamp (citation donnée à tort à Pasteur) et c'est vrai, notre système immunitaire est la clé, alors cette année on répare, on entretient et on ne déglingue pas le chariot, on le nourrit de l'intérieur et il sera fort contre les attaques extérieures, pour affronter ou choisir de contourner les obstacles, s'adapter aux aléas du chemin. D'ailleurs le mot attague n'est pas justifié car les bactéries ont droit de vie autant que nous, nous pouvons cohabiter sans nous combattre. Des expériences ont montré qu'une intention d'amour envoyée à des bactéries ont diminué leur développement de 50 pour cent ... alors par exemple la peur du microbe va d'une part faire baisser votre immunité (le stress ou son hormone le cortisol affaiblit le système immunitaire de l'intérieur et non de l'extérieur) et en plus rendre l'environnement  viral microbien ou bactérien plus combattif, plus nombreux et plus fort ... eh oui c'est une vision un peu différente mais j'ai des expériences dans ma vie qui corroborent ceci (le H1N1 si terrible par exemple il parait, n'a pas resisté chez nous à la force d'amour, pas de masque, pas de gants, et notre petit contaminé a vite guéri tout en ne contaminant personne chez nous qui pourtant l'entourions de notre amour car nous ne voulions pas le considérer comme un pestiféré et céder à la peur, bizarre non pour un truc soit disant très contagieux ? enfin bref)

J'essaierai donc de vous partager des articles sur les émotions et la santé, d'autant que je suis en cursus médecine chinoise, que je travaille sur ma santé, mon alimentation et même sur une petite dépendance facheuse, alors je vous ferai profiter des outils que j'utilise pour aider mes petites cellules, sachant que ce que je vous propose est complémentaire mais non antagoniste à ce que vous dit votre médecin traitant et votre propre médecin intérieur, chacun son propre chemin, son expérience et son libre arbitre. N'oublions pas que l'information, émotionnelle en particulier (l'eau symbolise les émotions) passe par l'eau et que nous en sommes composés à 80 pour cent (voir travaux d'Emoto), alors imaginez l'information que diffusent vos émotions négatives en vous et ce que cela produit sur vos tendres cellules. Cette année, épargnons notre monture et travaillons notre partie de terre, notre terrain, notre terreau, notre corps et que notre chariot ne se fracasse pas sur la première pierre du chemin.

201314.jpg

Il faut bien entendu inclure cette année 2014 dans un processus qui vous est propre comme vos années personnelles numérologiques et donc vos propres cycles mais c'est la tendance générale que propose cette année civile et que je souhaite vous partager. Je vous donne mon exemple perso afin que vous puissiez envisager comment cela fonctionne : pour moi les cycles coincident mais ce n'est pas la généralité, je suis en année perso 7 jusqu'en mai où je vais passer en 8. Le véritable passage de votre année personnelle numérique se fait à chaque date anniversaire. Pour reprendre mon exemple, j'ai expérimenté l'année 2012 (numérique générale 6) , moitié en étant moi même en chemin perso 6 (ce qui renforce l'influence de l'année civile) et moitié en étant en année perso 7 (changement en mai), ce qui m'a permis d'expérimenter les choix, le coeur, l'énergie féminine, l'énergie Amour (année 6 2012) tout en étant dans l'action et l'expérimentation en conscience,  bien présente dans mon corps et intégrant mes émotions (année perso 7 débutant en mai), désormais le passage 2014 en année 7 va me permettre de renforcer le pouvoir de l'action et de l'expérience, le masculin positif et l'esprit d'entreprise (cumul année perso 7 et année civile 7) qui d'ailleurs coincide avec le lancement de mon activité professionnelle, étonnant non ? Ce que l'énergie m'invite à faire c'est de concilier l'expérience matérielle (entreprise) en y injectant de la conscience, mon activité se fera donc en conscience, sous peine d'échec dont je devrai comprendre la faille. L'avoir se conjugue avec l'être. L'esprit est créateur de notre résultat matériel , si nous échouons dans notre réussite matérielle, il suffit de regarder nos pensées conscientes et leur source, soit 80 pour cent qui proviennent de nos schémas inconscients, de nos croyances limitantes et de les corriger avec des outils qui ont fait leurs preuves (personnellement j'utiise beaucoup l'hypnose étant hypnothérapeute et la communication par tout moyen de guidance intuitive avec ma voix intérieure, mon inconscient et surtout j'accepte les leçons pour évoluer ...) D'où l'importance d'utiliser ces outils de guidance et de suivre le flux de la vie, de l'énergie afin de diriger notre expérience matérielle dans ce que nous voulons vraiment et non en fonction de nos peurs et schémas inconscients qu'il est bon pour nous de nettoyer.

im7-copie-1.jpg

Si vous souhaitez calculer votre année perso, il suffit d'additionner votre jour et mois de naissance avec non l'année de naissance mais l'année en cours. Par exemple quelqu'un né le 25 10 19..  , calculera 25 10 2014 et sera en année perso 6 lors de son prochain anniversaire et est en ce moment depuis le 25 10 2013 en année perso 5. Il ou elle expérimente donc l'année 2014 en grande partie (puisqu'il ou elle est de fin d'année) sous la houlette du 5,( le changement souvent professionnel ou extérieur car il s'agit d'un chiffre masculin), il pourra donc bénéficier de l'appui de l'année civile 2014 qui est 7 pour oser ses désirs et les matérialiser, tout en ajustant ses changements en tenant compte de son véhicule (corps) et de la bonne gestion de ses émotions ou au contraire en les osant si c'est une personne plutôt introvertie .... Un changement de conscience lui sera proposé, vu qu'il traverse en 5 (changement) une année 7 (spirituel, conscience ouverture du 7ème chakra) (Tout ceci pour vous faire comprendre que l'année 2014 a une tendance sur laquelle vous surferez ou ici plutôt chevaucherez en fonction de votre évolution, personnalité, identité et chemin personnel. Vous pourrez ajouter à cela votre chemin de vie qui se calcule d'après votre année de naissance, en additionnant tous les chiffres... par exemple, je suis un chemin de vie 3 en année perso 7 et en année civile 2014 7, donc pour moi, un 3 qui correspond plutôt pour résumer à l'esprit, la créativité, la communication, cumulée d'un gémeau aérien, donc plutôt la tête dans les nuages (esprit) ben oui je cumule icon_lol.gif (regardez donc si votre signe astro équilibre ou au contraire confirme votre chemin numérologique, par exemple moi un 3 gémeau (il m'est difficile d'échapper à cette tendance) ou une amie 4 taureau (terre et 4 matière idem le signe renforce le chemin) d'autres auront par exemple un gémeau numéro 4 , au contraire une complémentarité numéro/astro dont ils pourront profiter ici certainement pour réaliser un mariage alchimique entre air (esprit) (gémeau) et matière terre 4, sachant que la totalité fait 7 = 4 (terre matière) +3 (air esprit));

Donc j'en reviens à mes moutons, pour moi un 3 gémeau, l'année perso 7 et l'année civile 7 est une fabuleuse opportunité de m'ancrer dans l'expérience de la matière 

201314

Il ne faut pas oublier non plus que pof l'année 2014 ne débarque pas comme ça d'un coup, elle vient se chevaucher sur 2013 et les années précédentes dont elle est l'héritage et dont je vous ai parlé juste avant. Puisque que l'année 2014 est 7 basée sur l'action consciente, je la considère karmique et est donc le résultat et inclut nos années précédentes, c'est une formidable opportunité de nettoyage karmique. En effet, le mot KARMA vient de la racine KRI qui signifie acte, ACTION, (tiens justement comme l'essence de notre année 7 2014). Le mot karma un terme sanskrit utilisé dans plusieurs philosophies orientales où la notion de karma désigne le cycle des causes et des conséquences de nos actes et donc des pensées qui les ont crées. Le karma n'est d'autre qu'un bagage qui se construit en chemin ou se nettoie selon ce que l'on a fait, est en train de faire ou fera. En agissant en conscience nous pourrons regarder les effets et chercher les causes en nous, nettoyer, nous libérer, tester, expérimenter, alourdir puis rectifier. C'est l'adage nous récoltons ce que nous semons, tiens tiens, alors que nos semailles se préparent pour la nouvelle lune icon_lol.gif. Il va donc être très difficile de continuer d'imputer aux autres, à la faute à pas de chance, à la société, le résultat de notre vie matérielle, nos blessures émotionnelles, nos failles. La respons_abilité (capacité de réponse) sera donc fortement titillée en nous et la victimisation va être difficile à maintenir si nous voulons avancer. Nous serons fortement invités à nous regarder dans le miroir des autres, de nos effets et de notre expérience de vie. Cela peut être pris comme une charge, une punition mais cela n'est pas le cas, car nous avons la possibilité d'alléger notre karma par des pensées et actions positives qui nettoient justement les résultats précédents. Alors nous pouvons faire le bilan et contempler nos résultats des années précédentes, prendre livraison de notre paquetage karmique et agir pour nous en débarrasser, hauts les coeurs !! Personnellement le nettoyage de mémoire que je trouve le plus efficace pour moi est ho'oponopono (je vous en parlerai dans un article), cela a très bien fonctionné avec un schéma transgénérationnel (avec mon père) et je le cultive dès que je rencontre un conflit ou que je n'arrive plus à gérer les effets que je constate dans ma vie et sur lesquels aucun travail sur moi ne parait avoir d'influence ou d'amélioration, en dernier recours allez hop un petit : "pardon, désolé, merci, je t'aime" et cela fonctionne, il faut le faire en conscience, des émotions naissent et se libèrent, c'est puissant mais je vous en reparlerai car je pense qu'il faut le pratiquer vraiment en conscience et comprendre le processus énergétique et de responsabilité qui est mis en mouvement.


L'héritage de 2014 nous arrive de 2008, année 1, pour ce cycle (mais bien entendu si le nettoyage n'a pas été fait on peut remonter bien avant mais restons sur ce cycle). Ce qui m'a marquée le plus en 2008 où j'ai commencé comme vous à entamer ce cycle qui en plus collait avec mon année perso, c'est la coincidence avec le calendrier maya qui annonçait pour mai 2008 (et cela dans une conférence de 2005 que vous pouvez voir sur ma chaine viméo) la crise mais quelle crise ? La crise économique qui s'est avérée confirmant les prédictions maya ou bien la crise intérieure ? Moi je dirai plutôt que la crise économique est un effet et la crise intérieure une cause. Nous avons le choix de nous plaindre de la crise ou au contraire d'écouter notre propre crise intérieure et de s'en servir pour évoluer. Les années 1 sont souvent des années de chaos apparent car elles correspondent au non manifesté, au début où tous les possibles sont présents dans le champ UN-iversel, où nous avons tous les outils à disposition mais nous ne savons pas encore les voir ou bien pas encore les utiliser (carte du mage ou du bateleur au tarot, celui qui se trouve devant l'établi avec ses outils)bateleur.gif

 C'est le début mais également le UN, le tout, l'unité sous jacente avant la division qui permet la manifestation (exemple division cellulaire, tout est double avec son complément ou son contraire dans notre monde) alors ce sont des années chaotiques où à la fois tout est là et rien n'est là car nous n'avons encore rien fait ... et c'est ainsi que la création d'un cycle commence, et où nous commençons à engranger des expériences, des outils mais nous ne les considérons pas ainsi, nous les appelons, crise, échecs, conflits, et toutes les émotions qui vont avec, nous commençons non confiants mais dans la peur, c'est quoi ce chaos ?, nous nous croyons démunis car nous ne voyons pas encore que les échecs et erreurs de ce début de cycle sont en fait le terreau de notre apprenti sage, nous nous voyons dans l'épreuve mais une éprouvette n'est pas faite pour nous faire du mal, c'est nous qui la voyons ainsi, elle est faite pour faire des tests, des expériences en laboratoire (labor-oratore signifie travail (labor) et oratore prière, le laboratoire est donc un lieu de travail spirituel, l'endroit où on travaille sur soi icon_lol.gif) Ah ah tiens donc !! Eh oui la numérologie ou bien le tarot qui lui est associé correspondrait donc à un cycle où des initiés ont pris la peine de nous laisser des codes, nous informant ainsi que le 1, notre année 2008 n'était en fait que le début d'une possibilité, si on la saisit, de travailler sur soi, d'évoluer et de commencer notre travail d'alchimiste, de transmutation, comment allons nous donc transformer cette crise de 2008, notre crise perso et la crise économique. Il s'agit d'un système ou bien un schéma dépassé qu'il va nous falloir transformer, il va falloir changer, s'adapter et donc EPURER, mettre les mains dans la matière (pour ne pas dire m...e) la prima matera de l'alchimiste et fabriquer la pierre philosophale (la sagesse sophia, le graal) qui transmute tout ce qui nous plombe (plomb) en or (lumière) ou tout simplement la voie royale de l'alchimiste, la troisième voie, celle si bien expliquée par C Gustav Jung, qui mène à la réalisation de SOI.

Alors nous y voici les amis, nous sommes en route pour un nouveau cycle depuis 2008, chacun à notre manière et selon notre propre expérience. Je ne dirai pas tous dans le même bateau mais chariot icon_lol.gif ou presque car nous sommes tous interconnectés. Le travail de l'un, aura des conséquences sur l'autre, comme vous le voyez, mon travail perso, se transmet à vous par ces lignes que j'aime à partager, comme mes amis ou ennemis chacun à leur manière m'ont apporté, comme la peur ou le bonheur contamine, comme chacun est le miroir de l'autre si d'autant on souhaite s'y refléter pour "réfléchir".

Mince, vous pensez avoir loupé le coche ? Tiens tiens coche, comme le cocher du chariot de notre année 7 2014, comme le coach derivé de ce mot et ce merveilleux métier d'accompagnateur auquel je me destine, j'adooore !!... que nenni puisque vous êtes en train de lire ces lignes, vous êtes exactement au bon endroit au bon moment. Il n'est jamais trop tard. L'année 7 vous offre la possibilité de devenir le cocher conscient qui mène le chariot, de réaliser et d'être acteur de votre vie, de sortir de votre rôle de victime et de prendre la respons-abilité (capacité de réponse) de ce que vous avez déjà mis en place depuis ce début de cycle, de revenir sur votre expérience et de lui donner tout son sens pour justement prendre la bonne direction sur le chemin de votre chariot.

Vous allez donc pouvoir vous alléger de vos bagages émotionnels, vous delester de vos attachements, vous libérer de vos vieux schémas, de vos croyances limitantes ... J'essaierai de nourrir le blog de mes outils à ce sujet. C'est indispensable pour voyager léger et donc plus vite ... tout en prenant le temps, il va falloir doser la fougue de vos chevaux. Même si vous avez été blessés par des séparations, des amis qui vous ont tourné le dos, un travail que vous avez perdu, ... dîtes vous que sans le savoir, vous avez déjà nettoyé le terrain, c'est ainsi que place nette se fait. Ainsi vous allez pouvoir mettre dans votre expérience de vie, de nouvelles choses, de nouvelles connaissances, de nouvelles relations. Comme l'alchimiste ou l'ouvrier qui affine sur son établi, vous avez libéré la matière de ses scories, peut être votre corps aussi a besoin de voyager plus léger et il va falloir évacuer les toxines, l'année 7 peut donc être aussi une certaine libération. Peut être, puisque la vie est plus forte que vous, cela s'est il fait naturellement et il n'y aurait aucun problème si vous n'en aviez crée avec vos propres réactions émotionnelles face à ces pertes nécessaires, je connais rassurez vous. Cela s'appelle de la résistance, on ne veut pas lâcher, on s'accroche ... l'inconvénient c'est que cette année il va être plus difficile que les précédentes de continuer à s'accrocher car le 7 demande d'avancer et des roues qui accrochent le sol ou un chariot trop lourd n'avance pas.

Il va donc falloir faire circuler vos émotions bloquées, les libérer, cela s'appelle donner du lest aux rênes qui tiennent vos chevaux ou débrider le moteur si le chariot vous parait démodé. Il va aussi falloir arrêter de nourrir vos chevaux émotionnels toujours du même foin et donc peut être moins nourrir la rancoeur, l'aigreur pour créer un milieu intérieur plus équilibré et pourquoi pas, comme on le fait en diététique chinoise, simplement équilibrer et proposer un peu de douceur pour passer à l'aigre doux !! Savez vous que le milieu intérieur dans lequel baigne votre corps, s'il est trop acide vous rend malade ? C'est pourquoi tant au niveau émotionnel que dans votre nourriture, je vous inviterai à limiter l'acide (surtout les viandes et plats industriels) et proposer plus de fruits et légumes ... Vous voyez tout se tient et que ce soit le travail spirituel annoncé par cette année 7 ou le travail sur votre environnement ou votre corps, tout se fera en harmonie et de concert. La voix intérieure crée la voie extérieure et c'est celle de votre chemin de vie sur laquelle trace le chariot de l'arcane 7. Il va être très difficile de refuser l'expérience de vie cette année et de se réfugier, un chariot à l'arrêt c'est plutôt rare ou ponctuel. Nous allons chevaucher sur notre chemin de vie.

 

Alors cette année 2014 grand chantier n'est ce pas ? Belle expérimentation, c'est une belle énergie libératrice, active, vivifiante, unificatrice que je ressens. Surtout que nous préparons

l'année 2015, année 8, de la réalisation, de l'équilibre, le 8 de l'infini, double cercle qui se croise, le yin yang qui s'entremèle et s'équilibre (le yin yang vu de haut est un double tore qui représente le cycle de l'énergie sans fin pas mal non ?) alors on ne s'impatiente pas on mène son chariot tranquillement mais sûrement en 2014 sur le chemin de la réalisation.

De toute façon pas de précipitation, au risque de faire capoter notre embarcation, car janvier que nous voyons comme le premier mois de l'année n'est en fait que le onzième puisque décembre avant de devenir le douzième mois a d'abord été le dixième dont il tire sa racine et son nom. Janvier est plutôt un pallier, une entre deux portes, qu'une porte qu'on franchit et hop en une seule journée je passe comme ça d'une année à une autre !! Il tire son nom du dieu Janus, janvier et février sont des mois qui ont été ajoutés, l'année débutait en mars en d'autres temps ...

 

Janus-201x300.jpg Alors ce Janus qui nous a donné le nom de janvier qui est il ? C'est un dieu à deux têtes parce que justement c'est le dieu des entrées et sorties, des passages qui précèdent les commencements. Lorsque Numa Pompilus ajouta les mois de janvier et février au calendrier, on nomma le premier en l'honneur du dieu Janus qui, avec ses deux visages opposés, symbolisait le passage d'une année à une autre. Les premiers jours de janvier, les romains honoraient le dieu Janus et s'adressaient des voeux, s'envoyaient des présents et faisaient bombance, voici notre réveillon qui est fêté !!

Je vous propose pour cette année de redonner son essence "divine" à notre mois de janvier et de le considérer ainsi que son nom l'indique, comme un passage et non une porte dans laquelle on s'engouffre précipitamment, de prendre le temps de faire le bilan de l'année écoulée, de redéfinir les choix que vous avez fait, de prendre les choix que vous n'avez pas encore osé faire, de regarder les bagages qu'il vous reste de l'an dernier et de voir comment vous pourriez les alléger, de visualiser votre année à venir, ce que vous souhaitez y voir naître, de définir votre feuille de route, peut être comme j'aime à le faire un petit panneau avec des photos de ce que vous aimeriez être, atteindre, même sous forme d'objets sachant qu'ils ne sont que la matière qui symbolise votre abondance intérieure, peut être des lieux que vous aimeriez voir, des projets ..., vos objectifs, non des grands objectifs qui font peur mais de les diviser en sous objectifs parfaitement réalisables, de partager l'essentiel de l'important pour ne retenir que l'essentiel, de choisir quelles "résolutions" ah ces fameuses résolutions de début d'année vous allez tenir et donc de n'en choisir qu'une seule afin de ne pas vous mettre la pression, une toute petite, un pas que vous souhaitez faire avant d'entreprendre le voyage annuel, un pas que vous conforterez tout au long de l'année, de considérer janvier non comme un début mais un passage d'un monde à un autre, de considérer peut être des choses à donner ou jeter, faire le tri, de prendre des forces, de vous ressourcer sur le pas de la porte, prendre votre respiration avant de vous jeter dans cette année qui sera très active. Ce n'est pas de la procrastination, c'est justement structurer et prévoir un itinéraire afin que même si vous prenez des détours ou des raccourcis, vous ayez une idée de la direction à prendre et inviter la vie à vous guider.

N'oublions pas que depuis le 21 décembre, notre solstice d'hiver, les jours commencent à augmenter et que le lumière croit, c'est donc un rai de soleil qui nous éclaire le passage, suivons le puisque pour nous rappeler le chariot qui symbolise notre année 7, tel le dieu soleil qui traversait les cieux sur un char, nous allons cette année mener un tel véhicule divin !!

porte-7.jpg

LES DOUZE TRAVAUX

 

Les douze premiers jours de l'année reflètent les douze mois à venir. Sur cette base, je me fixe chaque année depuis 3 ans, douze travaux comme ceux d'Hercule pour ne pas dire Astérix icon_lol.gif à réaliser afin de donner le ton des mois à venir. Nous allons considérer que le premier jour, aujourd'hui donne l'impulsion pour janvier qui sera un mois de transition et de préparation.

Demain, le 2, correspondra à février qui était pour les romains, le mois de la "purification", je vous proposerai donc en février de vous consacrer au nettoyage d'autant qu'il n'y aura pas de nouvelle lune justement en ce mois, une pause sur les semences pourra tout à fait profiter à un nettoyage afin d'améliorer les résultats que nous souhaitons obtenir, peut être aussi travailler sur l'élimination des toxines ou faire le tri dans notre vie, va savoir.

Le 3 correspondra au mois de Mars, le dieu guerrier, je le vois comme le masculin négatif qui en soi finalement n'est pas négatif dans le sens de mauvais mais disons polarisé ainsi, c'est plutôt notre masculin dominant, un masculin non accompli, non réalisé qui a besoin de contrôler ou dominer, de faire la guerre pour imposer par la force qui en fait pour moi de ce fait est une faiblesse, donc une ombre , une partie de nous à travailler et mettre en lumière, contrairement au symbole du soleil qui lui est notre masculin solaire, rayonnant et accompli. Alors quel travail allons nous faire le 3 ? Et si on se faisait justement le contraire, si on s'accordait la paix intérieure, le calme. Le 3 est le symbole de l'esprit (la trinité), de l'intelligence du coeur, le shen, l'empereur pour la médecine chinoise c'est à dire le coeur. Je pense donc à un  outil qui permet justement de maîtriser ce flux guerrier qu'est le stress ou son hormone le cortisol, ou encore l'adrénaline, oui cette énergie très yang qu'il est important de canaliser et d'équilibrer. Cet outil justement permet dans un second temps l'ouverture de coeur et le développement de l'intuition, l'intelligence du coeur ! Il s'agit de la cohérence cardiaque, un article est prévu dans le mois à ce sujet.

Le quatrième travail qui correspondra à avril, le mois de l'ouverture (aprilis ouvrir) des bourgeons. Dès février, la sève commence à remonter dans les arbres, extérieurement ils sont dénudés mais intérieurement le travail a commencé. Pour que les bourgeons puissent s'ouvrir, il est nécessaire que la sève soit complètement montée, donc je dirai qu'un petit travail sur la montée vibratoire de notre énergie est intéressant. On a tendance à penser que pour que notre énergie soit plus élevée, il suffit de puiser dans nos racines d'une part l'énergie tellurique ou encore par notre chakra coronal l'énergie cosmique, oui c'est vrai mais si nous ne sommes pas enracinés pas d'énergie et si notre feuillage n'est pas développé (chakra non ouvert) il est impossible de capter la lumière du soleil. Il est donc important pour augmenter notre taux vibratoire de capter, puiser de l'énergie mais auparavant il faut d'une part s'ancrer, d'autre part ouvrir son chakra coronal donc son esprit. Comme il s'agit du jour 4, je pense utiliser une méthode d'ancrage car pour moi le 4 c'est la matière et les 4 pilliers qui m'ont permis de ne pas décoller et de rester bien présente en terre et à mon expérience, sont mes 4 enfants qui m'ont maintenue et le font encore comme les 4 pieds de la table.

Elever notre taux vibratoire en puisant certes oui c'est important mais si la source d'énergie est inépuisable, il n'en est pas de même de notre propre énergie vitale. L'énergie est infinie dans la source c'est vrai mais si notre énergie vitale n'est pas suffisante, elle n'a rien pour s'accrocher, c'est un puits sans fond. C'est comme notre chère terre qui est abondante et qui pourrait l'être à l'infini et pourtant comme nous n'en prenons pas soin, elle va s'épuiser et se tarir si nous continuons ainsi, tout simplement l'eau est en circuit fermé sur terre si nous la polluons c'est tant pis pour nous et le soleil même abondant ne peut aider à la photosynthèse ou faire respirer la planète si nous avons coupé tous les arbres ou encore faire murir des fruits si nous avons tué toutes les abeilles qui permettent la pollennisation et donc la naissance du fruit. Donc pour monter son taux vibratoire, il faut d'une part se ressourcer certes auprès de cette énergie infinie mais il faut aussi limiter les pertes d'énergie vitale, ne pas la gaspiller inutilement, l'orienter à des fins négatives ou épuisantes pour nous, ou encore la polluer. C'est pourquoi il est important et cela nous y pensons moins, de se nettoyer émotionnellement et donc énergétiquement.. je vous parlerai de quelques techniques (en en développant plus longuement qu'une seule, les autres seront partagées au fil du temps ou autrement) de nettoyage que j'utilise pour me débarrasser d'émotions négatives ou plutôt les transformer ou les équilibrer, d'attachements, de liens toxiques, des énergies usagées etc ..

Le jour 5 correspondant au mois de mai, vient de la déesse Maia, de la fertilité et du printemps. Le printemps c'est la renaissance, je dis bien la renaissance et pas la naissance. La naissance est pour nous tous même si nous la voyons comme quelquechose de très positif, en fait un évènement très traumatisant, duquel nous ramenons dans notre inconscient une angoisse de séparation ou même de deuil ou de mort car c'est le premier jour d'expérience de vie mais quel jour !!. Ce jour là nous avons dû changer de monde et faire le deuil d'un autre. Nous associons alors de manière inconsciente le changement avec la séparation et c'est pourquoi nous avons si peur de changer, cela nous sépare d'un état à un autre, on quitte un monde sûr, une zone de confort même si elle est devenue trop petite pour nous pour un monde inconnu et peut être plein de dangers. Pour la maman c'est la naissance à la mère ce jour là et un très beau jour mais pour le bébé c'est le jour où il se sépare de sa mère, c'est le jour où il quitte un endroit abondant où il a chaud et est nourri en permanence, relié à sa mère, pour un endroit froid, sec, où il doit pleurer pour être nourri et où les bras ou le sein de sa mère ne lui sont plus inconditionnels ou permanents. Alors si le printemps est la renaissance, qu'est ce truc ? La renaissance, contrairement à la naissance, n'est pas une séparation, c'est une réunification, c'est faire UN avec la vie, c'est ne plus en avoir peur, c'est le dépassement de l'angoisse de séparation par le sentiment d'unité en soi (la sensation d'être complet, pas parfait mais complet, c'est le mariage intérieur, le couple alchimique, l'équilibre masculin féminin, ...) en profonde reliance avec l'unité du tout. Nous sommes libérés de l'angoisse de séparation, quoi qu'il arrive nous sommes profondément unis en nous et avec la vie. Cela m'est justement arrivé un jour de mai, à ma date de naissance, je suis consciemment née à la vie, je suis née à moi m'aime, libérée enfin de toute angoisse de séparation, libérée de cette p..... de dépendance affective dont souffre 80 pour cent de la planète, libérée de ce duel intérieur et donc de la dualité, de l'arcane du di-able (littéralement capacité du duel), une sorte de passage de la dualité à la réalité, du duel au réel, enfin je réalisais, c'est la réalisation, profondément reliée à mon Soi, conscience du je et du jeu, en harmonie avec mon mental, mon égo, mon ombre et toutes les innombrables parties de moi, même si je le répète elles ne sont pas parfaites et sont toujours à travailler, justement par l'évolution et le CHANGEMENT qui de fait ne nous fait plus peur car nous ne perdons rien, nous ne nous séparons de rien, nous transformons.

XXI_Monde.jpgC'est peut être cela l'éveil, pas besoin d'illumination ou d'être moine, c'est très concret en fait, on accouche de son âme, la carte au tarot est l'arcane 21, elle s'intitule : le monde (selon ce chemin alchimique que nous ont laissé les initiés, pas dans le sens initiés grands maîtres mais ceux qui ont initié le chemin, les premiers, ceux qui ont découvert la route avant nous). Je crois que seule l'expérimentation peut nous faire comprendre et que justement s'il est des codes dits cachés, ce n'est pas secret, c'est juste que ce sont nos yeux qui sont voilés, nous voyons la réalité avec un filtre, celui de notre histoire, de nos blessures et donc de nos émotions, nous ne sommes pas prêts et nous opposons trop de résistances. A quoi bon expliquer clairement des choses qui ne peuvent se saisir qu'en cherchant et en explorant. C'est pour cela qu'il faut renoncer à convaincre l'autre et simplement le laisser faire son propre chemin et comprendre de lui même et allez hop un dépassement du syndrome du sauveur en parcours de route, encore une acceptation et un lâcher prise de plus, C'est certainement pour cela que j'ai longtemps buté sur la carte de la lune qui symbolise l'illusion, pourquoi était elle associée au féminin ? En fait le féminin ici symbolise notre intérieur ténébreux, notre part d'ombre et donc le féminin dit négatif (toujours sans jugement juste en polarité car cette part est autant en l'homme qu'en la femme). On ne peut comprendre certaines choses que par leur contraire, d'où la dualité, comme nous comprenons le froid par la chaleur, nous comprenons l'illusion par l'éveil. Le printemps est donc l'éveil, la renaissance, ce n'est pas une naissance, l'accouchement ne se fait pas dans la douleur mais dans l'ouverture, il n'y a pas besoin de forcer, cela se fait tout seul, en chemin et selon une loi des cycles éternels et immuables, tout le monde a la possibilité d'y accéder car c'est notre nature, pas de césarienne, pas de forceps, la vérité intérieure émerge.

A chaque cycle la nature se réveille, après avoir sommeillé l'hiver, s'être repliée à l'intérieur, elle s'ouvre à la vie, elle émerge,  les fleurs éclosent mais les fruits ne sont pas encore formés, ce n'est pas la maturité, la sagesse, ce n'est pas l'été et l'illumination, le soleil est encore timide, c'est juste l'éveil, la renaissance, un nouveau cycle de vie. D'ailleurs, le premier calendrier rappelez vous débutait en mars, plus proche du printemps, ce n'est que plus tard que deux mois janvier et février ont décalé l'année civile et l'année naturelle et cyclique. L'éveil n'est pas un grand truc qui arrive comme ça d'un coup, nous nous éveillons à chaque cycle un peu plus, comme un arbre qui à chaque floraison, donne de plus en plus de fleurs parce qu'il a de plus en plus de branches, nous nous construisons chaque jour, notre croissance personnelle est en perpétuel mouvement, en perpétuelle évolution. Le premier est le plus marquant, mais je vous invite à vous émerveiller à chaque fois, notre enfant intérieur en a besoin, notre âme est un enfant et l'éveil passe aussi par l'émerveillement, la nouveauté est l'enfant en nous. Nous pensons que parce que nous sommes adultes nous ne pouvons plus nous transformer et grandir, cela est faux, nous avons simplement oublié que changer fait partie de la vie. Rappelez vous, étant enfant, quoi de plus normal que de découvrir de nouvelles choses, quoi de plus normal de changer d'école pour passer au cours supérieur, quoi de plus normal de changer de vêtements devenus trop petits, quoi de plus normal et pourtant il est des changements que nous avons eu du mal à vivre, tels ceux de la puberté, accompagnés de ces taux d'hormones qui nous travaillent les émotions et pourtant nous sommes là, le changement, c'est la vie ...

Numérologiquement, le 5 c'est le changement, celui qui nous fait si peur comme je vous l'ai expliqué plus haut. Le cinquième travail sera donc un atelier sur le changement et le dépassement de cette profonde angoisse qu'il nous rappelle. Je vous partagerai et cela me fera travailler, un peu d'auto hypnose ou auto suggestion que je suis en train de me préparer justement pour parvenir à dépasser ma dépendance compensation et pourquoi il nous faut 21 jours minimum et au mieux 28 (tiens tiens une phase lunaire ?) pour qu'un réel changement puisse s'installer, ou tout du moins une nouvelle habitude s'ancrer et comment nos connections neuronales se créent, la neuroplasticité qui justement est censée nous aider à nous adapter, cette fabuleuse capacité de survie que nous rechignons à mettre en place pour évoluer. Comment le cerveau ne fait aucune différence entre réel et imaginaire, tout du moins au niveau purement automatique et inconscient. Même si consciemment nous voulons changer, il faut tenir compte de nos blocages inconscients, l'iceberg est bien plus important sous l'eau que sur l'eau et nous ne tenons compte que de ce que l'on voit, c'est pourquoi nos changements échouent, nous ne manquons pas de volonté ou de persévérance ou encore de motivation, nous ne sollicitons pas toutes les parties de nous ... à suivre.

 

Pour le 6ème travail, jour qui correspondra à juin, je verrai, je vais arrêter là, j'ai écrit un peu plus que prévu afin de me donner un cadre de lancement pour les prochains articles, certains m'auront lâchée en route, c'est ainsi. Je pense travailler sur l'énergie du 6, celle de l'amour, peut être un travail sur l'énergie de guérison ou un simple partage.

Les travaux que je propose sont juste une trame pour vous inviter à faire de même et vous fixer ces premiers jours de janvier et de transition quelques objectifs et découvrir quelques outils de votre établi, surtout savoir que le meilleur investissement est vous même, c'est une façon de vous accorder de la valeur. Je ne pourrai tenir un calendrier de publication, tout ce que je sais c'est que comme ils sont notés ils paraitront. Je travaille aussi sur moi et ma vie, je suis en chemin comme vous, sur mon activité pro et sur ce que je veux voir naître, alors comprenez que parfois ce blog soit sous alimenté.


Je trouve cette année 2014 très appétissante, une belle expérience à vivre et vibrer, ce qui ne veut pas dire facile mais riche de péripéties et d'expériences, émotionnellement forte, qui nous propose la maitrise par la douceur et l'équilibre,le lâcher prise, découvrir comment nous créons notre chemin, notre réalité, un sens, une direction à notre vie, après tout c'est une année 7, l'âge de raison du cycle ? Peut être est ce pour cela qu'on la dit spirituelle aussi. Il est vrai que nous avons passé, à mon humble avis, les années du cycle les plus difficiles, pas parce qu'elles sont plus compliquées mais parce que nous bénéficions maintenant de l'expérience qu'elles nous ont amenées et que nous maitrisons mieux les outils et surtout parce que ce recul nous permet justement de donner du sens, celui que prendra notre chariot, la direction, le but, l'objectif. Comme je vous l'ai dit cette année 7, fait partie d'un cycle, ce n'est pas une année isolée et le temps n'est pas linéaire, on n'égraine pas les années à la suite les unes des autres, elles se cumulent ou s'encastrent, c'est comme une spirale vue d'en haut, avec plusieurs cercles ou cycles qui se contiennent les uns dans les autres, votre chariot va donc réaliser plutôt un cercle à l'intérieur d'une spirale ascendante qu'une route droite et plane, incluant dans cette expérience, les précédentes.

Vous allez me dire pour certains, en fait je fais quoi de cette année 7 si j'ai loupé la 6 , soit si en 2013 je n'ai pas trouvé le choix du coeur, l'énergie amour, si je ne l'ai pas osé ... et si encore plus je n'ai pas initié en 2012 le changement qui se fait en année 5 et ainsi du suite .... Rien de grave, il faut relativiser c'est une tendance et une lecture intuitive et symbolique qui reflète ma propre vérité intérieure, vous êtes libres de la partager ou l'ignorer, alors questionnez votre coeur, votre cocher, votre coach intérieur et lui il vous dira : fonce, ose, les années précédentes sont dans tes bagages, elles t'appartiennent et cette année tu auras l'occasion de tout changer, quelle que soit notre expérience elle est toujours ce dont nous avons besoin et notre terreau d'apprenti sage, c'est la seule chose qui nous appartienne vraiment, c'est notre investissement et notre valeur, nous n'emporteront rien de l'autre côté, que nous "m'aime" et ce que nous aurons vraiment vécu !

 

Tous mes voeux de réussite, je vous accompagne sur le chemin au fil des articles pour 2014 !

 

COEURdialement vôtrelotus

Elisabeth ROUZIER 

Repost 0
Published by Elisabeth Rouzier - dans EN MODE ACTION
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 20:46

Cliquez ici pour lire l'e book ou bien sur l'image ... bonne lecture !!
5191477465_4c4d930c1f.jpg 

Un petit ebook très efficace pour aller de l'avant et entrer en mode action! J'avoue encore remettre au lendemain certaines tâches déplaisantes ou même d'autres qui m'effraient par leur envergure, mais progressivement je me jette dans l'action. Le plus difficile est de commencer, une fois la machine en route rien de l'arrête et on se demande d'ailleurs pourquoi on n'a pas commencé plus tôt. A appliquer pour le quotidien mais aussi pour vos projets car après la GRANDE idée géniale, ce sont les PETITES étapes qui feront la réalisation de votre objectif !!! alleeezzzzzzzzz !!!

Repost 0
Published by revelessencedesoi - dans EN MODE ACTION
commenter cet article

Présentation

  • : revelessencedesoi.com
  • revelessencedesoi.com
  • : boite à outils de développement transpersonnel et d'éveil de l'esprit
  • Contact

Profil

  • Elisabeth Rouzier
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !
  • si tu as déjà tout fait et que ta vie ne te convient pas, fait quelquechose que tu n'as jamais fait !! c'est en te changeant toi même, que tu changeras ta vie !Ne subis plus les évènements, sers toi en, l'obstacle est là pour ça !

 

Chaque jour est un défi pour révéler vos ressources et non un obstacle pour vous faire chuter .....Agir n'est pas ré-agir c'est apporter des réponses , choisissez la RESPONS-ABILITY (capacité à répondre)  -  Vous n'êtes ni fautif ni victime de ce qui vous arrive, vous en êtes tout simplement la source créatrice, c'est un pouvoir et non une faille, utilisez le pour créer votre vie ! - Aujourd'hui, ne vous inquiétez pas - - Aujourd'hui ne vous fâchez pas - - N'écoutez pas la peur et le doute et faîtes vous confiance - Aujourd'hui, bénissez la vie et aimez, faîtes la paix - - Aujourd'hui, vivez, osez ETRE vous-mêmes et agissez dans le PRESENT - - Aujourd'hui, soyez bon avec vous-même, avec les autres, et avec tous les êtres vivants ... n'écoutez que votre coeur et votre intuition  .... merci de votre visite - cherchez ici une réponse, un outil et vous trouverez ou demandez le moi par la fiche contact - Belle et lumineuse journée à vous ! Elisabeth on revelessencedesoi.com .....pour le BONHEUR EN SOI et PAR SOI, choisissez d'être heureux ...  

Soyez les bienvenus dans mon espace ! 
Si vous souhaitez vous ressourcer en lisant l'article du blog, je vous partage une musique puissante ...

Recherche


arobas-copie-1 Je m’inscris ci-dessous à la Newsletter et je suis informé(e) régulièrement 

 

J'envoie aux abonnés des partages qui ne sont pas publiés sur le blog

je noue une relation privilégiée et je respecte la confidentialité, merci de votre confiance

à bientôt !

suivez moi sur :

Ma Page sur Hellocoton

suivez moi sur


 

suivez moi sur :

Suivre revelessence sur Twitter  https://twitter.com/#!/revelessence 

 

 

revelessencedesoi on twitter